Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

TechCrunch
logo de TechCrunch

Création Juin 2005
Fondateurs Michael Arrington, Keith Teare
Siège social Baie de San Francisco
Drapeau des États-Unis États-Unis
Actionnaires America Online et Oath Inc. (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Actualités et Blogging
Société mère Oath Inc.
Site web techcrunch.com

Chiffre d’affaires 2,4 millions dollars (est. 2007)

TechCrunch est un site d'information américain spécialisé dans l'actualité des startups Internet. Fondé en 2005 par Michael Arrington, son premier article a été mis en ligne le [1]. Le site et toutes ses activités annexes ont été rachetés en par AOL[2], laquelle fait partie de Verizon Communications depuis mai 2015.

Sommaire

HistoriqueModifier

TechCrunch a été fondé par Michael Arrington, un avocat d'affaires ayant fait ses armes durant la première bulle internet. Il lance le blog TechCrunch le 11 juin 2005, en publiant un billet au sujet de Technorati[1]. Le blog décolle vraiment le avec l'annonce exclusive du rachat de FeedBurner par Google[3].

Du 8 au , TechCrunch a organisé l'évènement/concours TechCrunch50, où le service Yammer fut découvert[4]. L'évènement fut renouvelé en 2009 puis annulé en 2010 à la suite d'un conflit entre Michael Arrington et Jason Calacanis[5].

En , le blog TechCrunch et tous ses sites et activités annexes sont rachetés par AOL pour environ 25 millions de dollars[2].

En mai 2015, Verizon acquiert AOL, incluant donc ses activités dans la publicité mobile, Huffington Post, TechCrunch et Engadget, pour 4,4 milliards de dollars[6].

TechCrunch crée en 2007 les « Crunchies », une cérémonie récompensant « les meilleures startups et les plus innovantes technologies du web ». Douze catégories sont récompensées en 2016 dont Meilleure nouvelle startup, Meilleure startup depuis sa création et Meilleure application mobile[7]. Uber, Snapchat, Xiaomi, Slack et Docker ont nominés en 2016 pour « Meilleure startup depuis sa création ».

Version francophoneModifier

Une version française du site, TechCrunch France[8], a été lancée en par Ouriel Ohayon. Après son départ en 2008, le blog a été maintenu par Alain Ezkenazi pendant quelques mois avant d'être repris par Roxanne Varza en . Le siège américain a décidé de rassembler ses activités sur une seule et même plateforme et la version française a cessé le 31 octobre 2012[9].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Technorati Beta Profile - Michael Arrington, TechCrunch, 11 juin 2005
  2. a et b (en) AOL buys TechCrunch - Mark Sweney, The Guardian, 29 septembre 2010
  3. (en) $100 Million Payday For Feedburner – This Deal Is Confirmed - Michael Arrington, TechCrunch, 23 mai 2007
  4. Les gagnants du TechCrunch50 sont là ! - Blog FredCavazza.net, 14 septembre 2008
  5. (en) Confirmed: TechCrunch50 conference is no more - Paul Boutin, VentureBeat, 11 mai 2010
  6. (en) Verizon to buy AOL in $4.4 billion mobile video push - Jennifer Saba, Devika Krishna Kumar et Abhirup Roy, Reuters, 12 mai 2015
  7. (en) « 9th Annual Crunchies Awards », TechCrunch, (consulté le 3 novembre 2016)
  8. TechCrunch France (voir archive)
  9. TechCrunch France tire sa révérence - FrenchWeb.fr, 31 octobre 2012

AnnexesModifier