Carla Gugino

actrice américaine
Carla Gugino
Description de cette image, également commentée ci-après
Carla Gugino en avril 2016.
Naissance (52 ans)
Sarasota, Floride, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables voir filmographie
Séries notables Chicago Hope : La Vie à tout prix
Entourage
Californication
The Haunting of Hill House
La Chute de la maison Usher

Carla Gugino est une actrice américaine d'origine italo-anglo-irlandaise, née le à Sarasota (Floride).

Si elle apparait dans de nombreuses séries télévisées, c'est au cinéma qu'elle parvient à s'illustrer : le cinéaste Robert Rodriguez la révèle avec la trilogie Spy Kids (2001-2003) et Sin City (2005), film co-réalisé avec Frank Miller[1]. Zack Snyder lui permet de confirmer dans des films comme Watchmen : Les Gardiens (2009) et Sucker Punch (2011). Parallèlement, son compagnon Sebastian Gutierrez, rencontré sur le tournage de Judas Kiss en 1998, la dirige dans plusieurs films indépendants : Rise (2007), Women in Trouble (2009), Electra Luxx (2010), Girl Walks into a Bar (2011) et Hotel Noir (2012).

Elle incarne ensuite des premiers rôles féminins au sein de productions exposées comme le film catastrophe San Andreas (2015), le drame Un monde entre nous (2017) ou le thriller Jessie (2017).

En 2018, elle est l'une des têtes d'affiche de The Haunting of Hill House, première saison de la série d'anthologie The Haunting, saluée par les critiques.

Biographie modifier

Carrière modifier

Mannequinat et débuts d'actrice modifier

Carla Gugino est découverte à l'âge de 15 ans et commence une carrière de mannequin avant de devenir actrice.

Elle fait ses débuts à Hollywood dans le courant des années 1990, en apparaissant dans plusieurs séries télévisées.

En 1992, elle joue dans un épisode de la série télévisée Code Quantum.

En 1994, Carla Gugino apparaît dans le clip Always du groupe de rock américain Bon Jovi[2].

En 1996, elle obtient son premier rôle dans la sitcom Spin City, qui marque aussi le retour attendu de la star Michael J. Fox dans une série télévisée. Son personnage de journaliste est néanmoins écarté par la production au bout de douze épisodes, conduisant la comédienne à se diriger vers le cinéma.

En 1998, elle tient un second rôle dans le thriller Snake Eyes de Brian De Palma et tourne pour la première fois dans une production de son compagnon Sebastian Gutierrez, dans Judas Kiss.

Début 1999, elle parvient néanmoins à décrocher un rôle dans la série médicale La Vie à tout prix, interprétant une médecin durant une saison. En 2006, elle est à l'affiche de La Nuit au musée.

Révélation et progression modifier

 
L'actrice au Festival du Film de Tribeca 2007.

En 2000, Carla Gugino décide de retourner vers le cinéma. Elle est choisie par Robert Rodriguez pour incarner le premier rôle féminin de son film d'aventure familial Spy Kids. Le film connait un succès international[3] et lance deux suites, sorties en 2002 et 2003, pour lesquelles l'actrice reprendra son rôle de la mère de famille sexy Ingrid Cortez, toujours aux côtés de la star Antonio Banderas.

En 2003, elle fait son retour à la télévision dans un premier rôle, celui de Karen Sisco dans la série éponyme, suite indirecte du thriller Hors d'atteinte de Steven Soderbergh. La série est arrêtée au bout d'une saison, faute d'audiences. Robert Rodriguez lui permet de faire à nouveau parler d'elle, au cinéma, durant l'été 2005, en apparaissant dans son thriller Sin City, co-dirigé avec Frank Miller et Quentin Tarantino[1]. La même année, elle tente de nouveau de capitaliser sur son image en décrochant le premier rôle féminin de la série fantastique Threshold : Premier Contact. Mais c'est un nouvel échec puisqu'elle est arrêtée à l'issue de la première saison.

En 2004, elle joue à Broadway la pièce After the Fall (en) d'Arthur Miller[4]. En 2006, elle joue Off-Broadway la pièce Soudain l'été dernier de Tennessee Williams[4].

Seconds rôles à succès modifier

 
L'actrice au Miami International Film Festival 2013, pour le vingtième anniversaire de Miami Rhapsodie.

Entre 2005 et 2006, elle se concentre de nouveau sur le cinéma, où elle enchaîne une série d'apparitions dans des productions différentes comme le carton de fin d'année 2006 La Nuit au musée, de Shawn Levy[5], le drame indépendant The Lookout, de Scott Frank, le thriller historique American Gangster, de Ridley Scott, le polar La Loi et l'Ordre, de Jon Avnet et surtout fait partie de la distribution principale de l'ambitieuse adaptation Watchmen : Les Gardiens, de Zack Snyder, où elle incarne Sally Jupiter.

En 2009, elle joue dans la comédie d'aventure familiale Disney La Montagne ensorcelée, où elle évolue aux côtés de Dwayne Johnson, et le thriller indépendant Women in Trouble, réalisé par son compagnon Sebastian Gutierrez, dans lequel elle prête ses traits au personnage d'Elektra Luxx. Elle reprend ce rôle dans un film à petit budget éponyme, sorti l'année d'après.

Également en 2009, elle retourne sur les planches pour tenir le rôle d'Abbie dans la pièce Désir sous les ormes d'Eugene O'Neill[4].

En 2011, Zack Snyder lui confie de nouveau un second rôle dans son thriller fantastique Sucker Punch dont elle chante en duo la chanson du générique de fin (Love Is a Drug) avec son partenaire à l'écran, Oscar Isaac. Elle donne aussi la réplique à Jim Carrey dans la comédie familiale Monsieur Popper et ses pingouins, réalisée par Mark Waters.

Parallèlement à cette carrière cinématographique, elle incarne des personnages récurrents dans des séries à succès.

En 2007, elle rejoint la distribution de la série Entourage à partir de sa troisième saison[6]. Elle est ainsi Amanda Daniel, nouvel agent de l'acteur Vincent Chase incarné par Adrian Grenier[6]. L'actrice revient en 2008 dans la cinquième saison et en 2010 dans la septième saison. En 2011, elle se confronte à David Duchovny durant la quatrième saison de Californication en incarnant l'avocate de son personnage, l'écrivain séducteur Hank Moody[7].

En 2012, elle incarne l'assistante de direction des services de l’United States Marshal Karen Goodall dans un épisode de la troisième saison de la série Justified portée par Timothy Olyphant[8]. Si son personnage ressemble à celui de Karen Sisco qu'elle a interprétée près de dix ans plus tôt, c'est dû fait que la série Justified est également une adaptation des romans d'Elmore Leonard[8].

Entre 2012 et 2014, elle tente un retour progressif à la télévision : d'abord en étant choisie pour interpréter l'un des rôles principaux dans la mini-série en six épisodes Political Animals[9]. En novembre de la même année, elle obtient un rôle le temps de trois épisodes de la deuxième saison de la sitcom New Girl[10]. L'actrice y incarne la patronne masochiste du personnage de Winston Schmidt (Max Greenfield) avec qui elle entame une relation[10].

Pour ce qui est de ses apparitions sur grand écran, elle se contente de collaborer de nouveau avec son compagnon pour le thriller Hotel Noir, sorti discrètement en 2012 et en tenant le premier rôle féminin du drame indépendant Match (en) en 2014. Entretemps, elle retrouve Zack Snyder qui lui demande de prêter sa voix au robot Kryptonien Kelor (en) dans le film Man of Steel, premier volet de l'univers cinématographique DC[11].

Retour médiatique modifier

 
L'actrice au Anaheim WonderCon 2015, pour la promotion du film San Andreas.

En 2015, Carla Gugino retrouve Dwayne Johnson pour le film catastrophe San Andreas, un succès surprise de l'été et le quatrième carton commercial de sa carrière[12]. Une suite est annoncée. À la télévision américaine, elle est omniprésente : en faisant partie de la distribution de la série fantastique Wayward Pines produite et réalisée par M. Night Shyamalan ; en évoluant ensuite dans la satire The Brink, diffusée durant l'été 2015 par HBO, puis en étant choisie pour remplacer Christina Hendricks dans le premier rôle féminin du drame Roadies, créé par le scénariste et réalisateur Cameron Crowe pour la chaîne Showtime[13]. En 2016, elle prête de nouveau sa voix au robot Kelor pour les besoins du film Batman v Superman : L'Aube de la justice, avec de nouveau Zack Snyder derrière la caméra[11].

En 2017, après une participation à un épisode de la série télévisée Nashville, elle est à l'affiche de deux longs métrages : Un monde entre nous, dans lequel elle joue un second rôle aux côtés de Gary Oldman, Asa Butterfield et Britt Robertson. Ce film est une déception critique[14] et un échec au box office[15]. Mais elle occupe le rôle principal du film d'horreur psychologique Jessie, adapté du roman éponyme de Stephen King (1992), salué par la critique[16] et diffusé sur la plateforme Netflix.

En 2018, Carla Gugino est la vedette de la première saison de la série d'anthologie The Haunting, intitulée The Haunting of Hill House, plébiscitée par la critique et saluée par le Stephen King[17].

En 2021, elle prête pour la dernière fois sa voix au robot Kelor pour le film Zack Snyder's Justice League[18].

En 2022, elle tient le premier rôle de la série américaine Leopard Skin[19], dans laquelle elle côtoie Amelia Eve, avec qui elle partageait le rôle de Jamie dans The Haunting of Bly Manor, sortie en 2020.

Vie personnelle modifier

Carla Gugino est en couple avec le réalisateur de films indépendants Sebastian Gutierrez, rencontré sur le tournage de Judas Kiss, en 1998[20].

Filmographie modifier

Cinéma modifier

Longs métrages modifier

Courts métrages modifier

Télévision modifier

Téléfilms modifier

Séries télévisées modifier

Prochainement

Distinctions modifier

Note : Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[22].

Récompenses modifier

  • Capri, Hollywood 2007 : Capri Italian American Award de la meilleure actrice
  • Fright Meter Awards 2017 : meilleure actrice pour Jessie
  • iHorror Awards 2018 : meilleure actrice dans un film d'horreur pour Jessie

Nominations modifier

Voix francophones modifier

En version française, Odile Cohen et Marjorie Frantz sont les voix régulières de Carla Gugino, l'ayant respectivement doublée à onze et neuf reprises[23].

En version québécoise, Camille Cyr-Desmarais est la voix québécoise régulière de l'actrice depuis Espions en herbe[24].

Notes et références modifier

  1. a et b Hugo Martinez, « Biographie », sur Allociné.fr.
  2. « Bon Jovi - Always », sur Youtube,
  3. (en) « Box Office : Spy Kids (2001) », sur box office mojo
  4. a b et c (en) « Giving In to ‘Desire’ Works for Her », sur nytimes.com, (consulté le )
  5. « Box Office : La nuit au musée », sur JP's Box-Office
  6. a et b (en) « She Crashes the Boys’ Club, Leaving Her Mark », sur nytimes.com, (consulté le )
  7. « Carla Gugino affole Hank dans "Californication" », sur allociné.fr, (consulté le )
  8. a et b (en) « Justified Recap: The Karen Sisco That Dare Not Speak Its Name », sur vulture.com, (consulté le )
  9. « Carla Gugino et Sebastien Stan dans Political Animals» consulté le 22 mars 2012.
  10. a et b (en) « Trois invités de marque dans "New Girl" », sur allociné.fr, (consulté le )
  11. a et b (en) « Zack Snyder Thinks Carla Gugino Would Be Perfect as Catwoman », sur ign.com, (consulté le )
  12. (en) « Carla Gugino - Box Office », sur box office mojo
  13. (en) Matt Webb Mitovich, « Carla Gugino Joins Showtime's 'Roadies,' Replacing Christina Hendricks », sur tvline.com, (consulté le ).
  14. (en) « Un monde entre nous (I) (2017) Critic Reviews », sur IMDb.com.
  15. (en) « The Space Between Us », sur Box Office Mojo.com.
  16. (en) « Jessie (2017) Critic Reviews », sur IMDb.com.
  17. Marie Périer, « Pourquoi The Haunting of Hill House est la série idéale pour Halloween sur Netflix ? », sur Vogue.fr, .
  18. « Justice League : un clin-d'œil à Spider-Man et 50 détails à ne pas manquer dans le film de Zack Snyder », sur allociné.fr, (consulté le )
  19. Leopard Skin, AGC Television, Lantica Studios, (lire en ligne)
  20. « Carla Gugino : Femme fatale et actrice curieuse, elle est capable de tout », sur Purepeople,
  21. Carla Gugino, Ana de la Reguera et Gaite Jansen, Leopard Skin, AGC Television, Lantica Studios, (lire en ligne)
  22. (en) « Carla Gugino - Awards », sur IMDb.com.
  23. a b c d e f g h i j k l m n o p q r et s « Comédiennes ayant doublé Carla Gugino en France » sur RS Doublage, consulté le 11 novembre 2012.
  24. a b c d e f g h i et j « Comédiennes ayant doublé Carla Gugino au Québec » sur Doublage.qc.ca, consulté le 11 novembre 2012
  25. « Fiche du doublage de la série The Brink » sur Doublage Séries Database.
  26. « Fiche du doublage français du film Happy New Year (2011) » sur AlloDoublage, consulté le 11 novembre 2012
  27. « Fiche du doublage français de la série télévisée Falcon Crest » sur Doublage Séries Database, consulté le 11 novembre 2012
  28. a b c et d Carton du doublage français sur le DVD zone 2.
  29. « Fiche du doublage français de la série télévisée La Vie à tout prix » sur Doublage Séries Database, consulté le 11 novembre 2012
  30. « Fiche du doublage français du film Rise » sur Symphonia Films

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :