Frederik Nielsen

joueur de tennis

Frederik Nielsen
Image illustrative de l’article Frederik Nielsen
Frederik Nielsen à Roland-Garros en 2019.
Carrière professionnelle
2001 – 2022
Nationalité Drapeau du Danemark Danemark
Naissance (38 ans)
Lyngby
Taille 1,91 m (6 3)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Patrik Langvardt
Gains en tournois 1 368 011 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 190e (15/08/2011)
En double
Titres 3
Finales perdues 3
Meilleur classement 17e (01/04/2013)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/64 - - -
Double 1/8 1/4 V(1) 1/16
Mixte 1/16 1/8 1/8 -

Frederik Løchte Nielsen, né le à Lyngby, est un joueur de tennis danois, professionnel entre 2001 et 2022.

Titré en double à Wimbledon en 2012, il est le seul joueur danois vainqueur d'un titre en Grand Chelem dans l'ère Open et le second depuis les débuts du tennis après son grand-père Kurt, vainqueur du double mixte à l'US National en 1957. Membre emblématique de l'équipe du Danemark de Coupe Davis dont il devient le capitaine en 2020, il y a joué plus de 100 matchs en 46 rencontres. Il a reçu un Davis Cup Commitment Award pour son engagement dans l'épreuve.

CarrièreModifier

Frederik Nielsen remporte son premier tournoi Futures à Hanoï en 2003. Il détient 14 titres en simple sur ce circuit et 28 en double. Il a atteint trois finales en Challenger à Dublin en 2008, Loughborough en 2010 et Champaign en 2014. Il a disputé dix matchs sur le circuit ATP en étant principalement issu des qualifications mais n'en a pas gagné un seul. Il s'est notamment qualifié pour le tournoi de Stockholm en 2008 et 2009, pour l'Open d'Australie en 2012 et le tournoi de Winston-Salem en 2013.

Il connaît de meilleurs résultats en double puisqu'il a remporté 32 tournois Challenger, le premier à Rimouski en 2006 avec Kristian Pless et le dernier à Helsinki en 2019 avec Tim Pütz. Son partenaire le plus fréquent est le Suédois Johan Brunström. La paire remporte en effet huit titres secondaires (Sarajevo en 2008, Monza et Ségovia en 2011, Heilbronn en 2012, Tiburon, Fairfield et Knoxville en 2015, Manille en 2016), atteint deux finales sur le circuit ATP à Metz en 2012 et Auckland en 2013 et remporte le tournoi de Chennai en 2014.

En 2012, associé au Britannique Jonathan Marray et classé 111e mondial, il reçoit une wild card pour entrer dans le tableau principal du tournoi de Wimbledon. La paire se distingue en écartant lors des premiers tours les confirmés Granollers-López (63-7, 6-4, 7-64, 2-6, 7-5) et Qureshi-Rojer (7-65, 7-64, 64-7, 5-7, 7-5). Il créent ensuite une grosse surprise en battant en demi-finale Bob et Mike Bryan, n°3 mondiaux (6-4, 7-69, 64-7, 7-65) puis en remportant le tournoi contre Robert Lindstedt et Horia Tecău (4-6, 6-4, 7-65, 657, 6-3)[1]. Ils deviennent les premiers vainqueurs de Wimbledon en double invités par les organisateurs. Il atteint le 25e rang à l'issue du tournoi. Cette victoire et d'autant plus remarquable pour Nielsen car il n'avait jusqu'à présent jamais remporté un match sur le circuit principal. Ce résultat leur permet de participer au Masters[2]. Ils y atteignent les demi-finales grâce à deux victoires en poules et s'inclinent face aux futurs vainqueurs, les Espagnols Marcel Granollers et Marc López.

En 2013, il atteint les demi-finales du Masters de Miami avec Grigor Dimitrov. Malgré son nouveau statut, il continue à joueur aussi bien des tournois Futures que des Challengers et ne parvient pas à confirmer son exploit. Le 4 octobre 2015, il remporte avec Johan Brunström le Challenger de Tiburon. Cette victoire est remarquable de par le fait que Nielsen avait auparavant joué et remporté dans la même journée un match dans un autre tournoi (en qualifications à Sacramento face à Reilly Opelka)[3].

Après quatre années passées dans l'ombre, il réapparait en 2018 à l'occasion du tournoi de Wimbledon, où il parvient jusqu'en demi-finale avec son partenaire britannique Joe Salisbury. Ce résultat marque son retour dans le top 100 en double et le pousse à se spécialiser dans la discipline à plein temps. Associé à l'Allemand Tim Pütz, il s'adjuge le tournoi de Munich en 2019 et atteint les quarts de finale à Roland-Garros en 2020.

Il met fin à sa carrière en 2022 après les barrages de la Coupe Davis et devient entraîneur national pour la Fédération danoise de tennis[4].

PalmarèsModifier

Titres en double messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 25-06-2012   The Championships
 Wimbledon
G. Chelem 7 285 200 £ Gazon (ext.)   Jonathan Marray   Robert Lindstedt
  Horia Tecău
4-6, 6-4, 7-65, 65-7, 6-3 Parcours
2 30-12-2013   Aircel Chennai Open
 Chennai
ATP 250 399 985 $ Dur (ext.)   Johan Brunström   Marin Draganja
  Mate Pavić
6-2, 4-6, [10-7] Parcours
3 29-04-2019   BMW Open by FWU
 Munich
ATP 250 524 340  Terre (ext.)   Tim Pütz   Marcelo Demoliner
  Divij Sharan
6-4, 6-2 Parcours

Finales en double messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 17-09-2012   Moselle Open
 Metz
ATP 250 398 250  Dur (int.)   Nicolas Mahut
  Édouard Roger-Vasselin
  Johan Brunström 7-63, 6-4 Parcours
2 07-01-2013   Heineken Open
 Auckland
ATP 250 433 400 $ Dur (ext.)   Colin Fleming
  Bruno Soares
  Johan Brunström 7-61, 7-62 Parcours
3 08-04-2019   Grand-Prix Hassan II
 Marrakech
ATP 250 524 340  Terre (ext.)   Jürgen Melzer
  Franko Škugor
  Matwé Middelkoop 6-4, 7-66 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2012 1er tour (1/64)   K. Anderson

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2012 1er tour (1/32)
  P. Andújar
  G. García-López
Victoire
  R. Lindstedt
  H. Tecău
2e tour (1/16)
  J. Levine
  M. Matosevic
2013 1er tour (1/32)
  S. Bolelli
  F. Fognini
2e tour (1/16)
  A. Peya
  B. Soares
2e tour (1/16)
  J. Benneteau
  N. Zimonjić
2e tour (1/16)
  B. Bryan
  M. Bryan
2014 2e tour (1/16)
  J. Benneteau
  Roger-Vasselin
1er tour (1/32)
  M. Granollers
  M. López
2e tour (1/16)
  M. Llodra
  N. Mahut
2015 1/8 de finale
  Ivan Dodig
  Marcelo Melo
2016 1er tour (1/32)
  P. Cuevas
  M. Granollers
1er tour (1/32)
  R. Klaasen
  Rajeev Ram
2e tour (1/16)
  Brian Baker
  M. Daniell
2017
2018 1/2 finale
  R. Klaasen
  M. Venus
1er tour (1/32)
  Julio Peralta
  H. Zeballos
2019 1/8 de finale
  R. Klaasen
  M. Venus
1/8 de finale
  J. S. Cabal
  Robert Farah
1/8 de finale
  R. Klaasen
  M. Venus
2020 1er tour (1/32)
  John Peers
  M. Venus
1/4 de finale
  J. S. Cabal
  Robert Farah
Annulé
2021 1er tour (1/32)
  J. Duckworth
  Marc Polmans
1er tour (1/32)
  Ivan Dodig
  Filip Polášek
2e tour (1/16)
  K. Krawietz
  Horia Tecău
2022 2e tour (1/16)
  Rajeev Ram
  Joe Salisbury

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixteModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2013 1er tour (1/32)
  J. Gajdošová
  M. Ebden
2e tour (1/16)
  Cara Black
  A. Qureshi
1/8 de finale
  L. Raymond
  B. Soares
2019 1er tour (1/32)
  G. Dabrowski
  Mate Pavić
1er tour (1/32)
  Zheng Saisai
  J. Vliegen

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Participation au MastersModifier

En doubleModifier

Année Ville Surface Partenaire Résultats Résultat final
2012   Londres (O2 Arena) Dur indoor   Jonathan Marray 2v, 2d Demi-finaliste

Classement ATP en fin de saisonModifier

Année 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
Rang en double 1008   1181   289   290   232   185   180   177   166   99   21   60   93   108   144   246   59   48   55   94

Source : (en) Classements de Frederik Nielsen sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :