Grand Prix automobile d'Europe 1997

course automobile

Résultats du Grand Prix automobile d'Europe de Formule 1 1997 qui a eu lieu sur le circuit de Jerez en Espagne le 26 octobre.

CourseModifier

Au départ du dernier Grand Prix, Schumacher possède 78 points, Villeneuve 77 : celui qui finit devant l'autre est champion du monde. En qualifications, Jacques Villeneuve réalise le premier temps correct en 1 min 21 s 072, puis Schumacher et Frentzen réalisant le même temps, ils sont départagés par l'ordre de réalisation de leur performance.

Villeneuve choisit des pneus rodés et Schumacher des neufs. Schumacher prend un très bon départ tandis que Villeneuve part moins bien ; Frentzen le double au premier freinage avant de perdre son avantage. Villeneuve a alors environ deux secondes de retard sur Schumacher.

Au fil des tours, Schumacher augmente son avance pour la porter à 3 s 5. Il rentre aux stands laissant Villeneuve en tête jusqu'à son propre arrêt. Il ressort derrière Schumacher lui reprenant toutefois une seconde. L'écart entre les deux hommes varie selon le trafic en piste.

Pour le second arrêt aux stands, Schumacher devance Villeneuve de 2 secondes. Grâce à ses mécaniciens, le Canadien revient à une seconde de son rival et attaque au maximum car il sait qu'il doit passer Schumacher tant que ses pneus sont frais. Au quarante-septième tour, il attaque à l'épingle en bout de ligne droite : Schumacher, surpris, donne alors un coup de volant pour l'en empêcher mais la Williams est déjà bien infiltrée et la roue avant droite de Schumacher heurte le ponton de Villeneuve. Schumacher part dans le bac à graviers et n'en ressort pas tandis que Villeneuve reprend sa route, la Williams étant intacte.

Villeneuve baisse de rythme au fil des tours et dans le dernier tour, ouvre la porte à Häkkinen ; dans le dernier virage, il laisse passer Coulthard, une troisième place lui suffisant pour le titre. Mika Häkkinen signe sa première victoire en 96 Grands Prix et Villeneuve devient champion du monde. Schumacher est déclassé après la course pour « conduite dangereuse » mais conserve ses points et ses victoires.

QualificationsModifier

Pos. No  Pilote Écurie Temps Écart
1 3   Jacques Villeneuve Williams-Renault 1 min 21 s 072
2 5   Michael Schumacher Ferrari 1 min 21 s 072 + 0 s 000
3 4   Heinz-Harald Frentzen Williams-Renault 1 min 21 s 072 + 0 s 000
4 1   Damon Hill Arrows-Yamaha 1 min 21 s 130 + 0 s 058
5 9   Mika Häkkinen McLaren-Mercedes 1 min 21 s 369 + 0 s 297
6 10   David Coulthard McLaren-Mercedes 1 min 21 s 476 + 0 s 404
7 6   Eddie Irvine Ferrari 1 min 21 s 610 + 0 s 538
8 8   Gerhard Berger Benetton-Renault 1 min 21 s 656 + 0 s 584
9 14   Olivier Panis Prost-Mugen-Honda 1 min 21 s 735 + 0 s 663
10 7   Jean Alesi Benetton-Renault 1 min 22 s 011 + 0 s 939
11 23   Jan Magnussen Stewart-Ford 1 min 22 s 167 + 1 s 095
12 22   Rubens Barrichello Stewart-Ford 1 min 22 s 222 + 1 s 150
13 2   Pedro Diniz Arrows-Yamaha 1 min 22 s 234 + 1 s 162
14 16   Johnny Herbert Sauber-Petronas 1 min 22 s 263 + 1 s 191
15 15   Shinji Nakano Prost-Mugen-Honda 1 min 22 s 351 + 1 s 279
16 11   Ralf Schumacher Jordan-Peugeot 1 min 22 s 740 + 1 s 668
17 12   Giancarlo Fisichella Jordan-Peugeot 1 min 22 s 804 + 1 s 732
18 17   Norberto Fontana Sauber-Petronas 1 min 23 s 281 + 2 s 209
19 20   Ukyo Katayama Minardi-Hart 1 min 23 s 409 + 2 s 337
20 21   Tarso Marques Minardi-Hart 1 min 23 s 854 + 2 s 782
21 19   Mika Salo Tyrrell-Ford 1 min 24 s 222 + 3 s 150
22 18   Jos Verstappen Tyrrell-Ford 1 min 24 s 301 + 3 s 229

ClassementModifier

Pos. No  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 9   Mika Häkkinen McLaren-Mercedes 69 1 h 38 min 57 s 771
(185,240 km/h)
5 10
2 10   David Coulthard McLaren-Mercedes 69 + 1 s 654 6 6
3 3   Jacques Villeneuve Williams-Renault 69 + 1 s 803 1 4
4 8   Gerhard Berger Benetton-Renault 69 + 1 s 919 8 3
5 6   Eddie Irvine Ferrari 69 + 3 s 789 7 2
6 4   Heinz-Harald Frentzen Williams-Renault 69 + 4 s 537 3 1
7 14   Olivier Panis Prost-Mugen-Honda 69 + 1 min 07 s 145 9
8 16   Johnny Herbert Sauber-Petronas 69 + 1 min 13 s 000 14
9 23   Jan Magnussen Stewart-Ford 69 + 1 min 17 s 487 11
10 15   Shinji Nakano Prost-Mugen-Honda 69 + 1 min 18 s 215 15
11 12   Giancarlo Fisichella Jordan-Peugeot 68 + 1 tour 17
12 19   Mika Salo Tyrrell-Ford 68 + 1 tour 21
13 7   Jean Alesi Benetton-Renault 68 + 1 tour 10
14 17   Norberto Fontana Sauber-Petronas 68 + 1 tour 18
15 21   Tarso Marques Minardi-Hart 68 + 1 tour 20
16 18   Jos Verstappen Tyrrell-Ford 68 + 1 tour 22
17 20   Ukyo Katayama Minardi-Hart 68 + 1 tour 19
Abd. 5   Michael Schumacher Ferrari 47 Collision 2
Abd. 1   Damon Hill Arrows-Yamaha 47 Boîte de vitesses 4
Abd. 11   Ralf Schumacher Jordan-Peugeot 44 Alternateur 16
Abd. 22   Rubens Barrichello Stewart-Ford 30 Boîte de vitesses 12
Abd. 2   Pedro Diniz Arrows-Yamaha 11 Sortie de piste 13

Record du tourModifier

StatistiquesModifier

Conseil Mondial de la FIA le 11 novembre 1997Modifier

À l'issue du Grand Prix de Jerez, Max Mosley réunit un conseil mondial afin d'examiner les incidents qui se sont produits lors de l'épreuve. Le premier cas concerne l'accrochage entre Michael Schumacher et Jacques Villeneuve lors du quarante-huitième tour. Schumacher est exclu du championnat de Formule 1 1997 des pilotes, la FIA concluant que sa manœuvre était délibérée mais non préméditée ; le pilote est disqualifié mais conserve ses résultats acquis durant la saison (victoires, pole positions et points). La Ferrari conserve ses points au championnat du monde des constructeurs. Schumacher accepte de participer pendant sept jours à une campagne de sécurité routière de la FIA européenne en 1998 pour ne pas écoper de sanction supplémentaire.

Le second cas concerne la possible coopération entre McLaren-Mercedes et Williams-Renault qui aurait joué sur le résultat de l'épreuve. Sur ce cas, la FIA conclut qu'il n'y a eu aucun arrangement entre les deux écuries et rend publiques, les transmissions entre les pilotes et leurs équipes[1],[2].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Décision du Conseil Mondial de la FIA du 11 novembre 1997 », sur statsf1.com (consulté le 3 juillet 2014)
  2. (en)« Schumacher exclu du championnat...1997 », sur liberation.fr, (consulté le 3 juillet 2014)