Ouvrir le menu principal

Jean-Christophe Boullion

pilote automobile
Jean-Christophe Boullion
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean-Christophe Boullion en 2007 aux Mil Milhas Brasil.
Biographie
Surnom Jules Boullion
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la France Saint-Brieuc, Côtes-d'Armor, France
Nationalité Drapeau de la France français
Carrière
Années d'activité 1995
Qualité Pilote automobile
Équipe Red Bull Sauber Ford

Statistiques
Nombre de courses 11
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0

Jean-Christophe Joël Louis Boullion, né le à Saint-Brieuc, est un pilote automobile français.

Sommaire

BiographieModifier

Après être passé par le karting (de 1982 à 1987), Jean-Christophe Boullion (dont le nom de famille était souvent orthographié par erreur "Bouillon" dans les magazines au début de sa carrière) accède au sport automobile en 1988. Champion de France de Formule Ford en 1990, il passe ensuite par le championnat de France de Formule 3, puis par le championnat international de Formule 3000, qu'il remporte en 1994.

Parallèlement à ses succès en Formule 3000, Boullion effectue ses premiers pas en Formule 1, en tant que pilote essayeur de l'écurie Williams-Renault. Performant lors des essais privés où il réalise des temps comparables à ceux des titulaires Damon Hill et David Coulthard, il acquiert une solide réputation dans le paddock et est choisi par Sauber-Mercedes pour remplacer Karl Wendlinger, mal remis de son grave accident de l'année précédente, à partir du Grand Prix de Monaco 1995.

Malgré deux arrivées dans les points, Boullion reste très loin du rythme de son coéquipier Heinz-Harald Frentzen. Après onze courses, il rend son volant à Wendlinger et retrouve son rôle de pilote essayeur chez Williams. Plus tard, Boullion réalise des tests pour Tyrrell Racing, sans obtenir une deuxième chance en Grand Prix.

Après un bref passage par le Championnat de Grande-Bretagne des voitures de tourisme au volant d'une Renault Laguna préparée par Williams, il se reconvertit à partir de 2000 en Endurance. Au sein de l'écurie Pescarolo Sport, il remporte le championnat Le Mans Series en 2005 et 2006 en équipage avec Emmanuel Collard. En 2007, il participe à nouveau avec Collard au championnat Le Mans Series où il se classe second position derrière la Peugeot 908.

En 2008, face à Audi et Peugeot, il est contraint de faire de la figuration mais réalise une belle performance en fin d'année en montant sur la troisième marche du podium à Silverstone. En 2009, au volant de la Pescarolo 2009 fortement évoluée, il se classe second de la première course du championnat Le Mans Series (qu'il dispute avec Christophe Tinseau) après avoir mené la course pendant un long moment. L'équipage occupe la tête du championnat durant toute la saison. À Portimao, il signe la victoire et à Silverstone où il part dernier à la suite d'une erreur lors des qualifications, il prend la tête après 55 minutes de course.

Des problèmes de boîte de vitesses le privent du titre mais sa saison reste une belle performance. Lors des 24 Heures du Mans Boullion pilote une Peugeot 908 Hdi FAP avec laquelle il réalise le quatrième temps des qualifications. La course se termine toutefois au petit matin à la suite de la sortie de route de Benoît Tréluyer.

PalmarèsModifier

TitresModifier

  • Champion de France de Formule Ford en 1990
  • Champion international de Formule 3000 en 1994
  • Champion des Le Mans Series en 2005 et 2006

VictoiresModifier

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

 
Jean-Christophe Boullion sur Sauber C14 au GP de Grande-Bretagne 1995
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1995 Red Bull Sauber Ford C14 Cosworth V8 Goodyear 11 3 16e

Résultats aux 24 heures du MansModifier