Esteban Gutiérrez

pilote automobile mexicain
Esteban Gutiérrez
Description de cette image, également commentée ci-après
Esteban Gutiérrez en 2016.
Biographie
Nom complet Esteban Manuel Gutiérrez Gutiérrez
Date de naissance (28 ans)
Lieu de naissance Drapeau du Mexique Monterrey
Nationalité Drapeau du Mexique Mexicain
Site web www.estebanracing.com/
Carrière
Années d'activité Depuis 2013
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Formule 1
2013-2014 Drapeau : Suisse Sauber 38 (0)
2016 Drapeau : États-Unis Haas F1 Team 21 (0)
Formule E
2017 Drapeau : République populaire de Chine Techeetah 3 (0)
Indycar
2017 Drapeau : États-Unis Dale Coyne Racing 7 (0)
Formule 1
Numéro permanent 21
Nombre de courses 59
Pole positions 0
Meilleurs tours en course 1
Podiums 0
Victoires 0
Meilleur classement 16e (2013)
Formule E
Numéro permanent 33
Nombre de courses 3
Pole positions 0
Meilleurs tours en course 0
Podiums 0
Victoires 0
Indycar
Numéro permanent 18
Nombre de courses 7
Pole positions 0
Meilleurs tours en course 0
Podiums 0
Victoires 0

Esteban Manuel Gutiérrez, né le à Monterrey, est un pilote automobile mexicain. Sa carrière est soutenue par le milliardaire mexicain Carlos Slim[1].

BiographieModifier

Les débuts en KartingModifier

Esteban commence la compétition au Mexique en 2004 en karting. Il commence sa carrière en monoplace en 2007 en Formule BMW US, terminant deuxième du championnat. Il enchaîne avec la Formule BMW Europe la saison suivante, remportant le titre grâce à six victoires consécutives en début de saison. En 2009, il passe en Formule 3 Euro Series et finit neuvième du championnat et troisième des rookies.

2010 : Champion GP3 SeriesModifier

En 2010, Gutiérrez dispute la première saison de l'histoire du GP3 Series avec ART Grand Prix. Il remporte le titre de façon assez dominatrice, imposant notamment une efficacité redoutable sur les courses longues : trois victoires consécutives, une seule fois pire que quatrième[2]. À la suite de cette victoire, il est nommé troisième pilote chez BMW Sauber F1 Team pour le reste de la saison 2010[3].

2011-2012 : GP2 SeriesModifier

En 2011, Gutiérrez passe en GP2 Series, toujours au sein de l'équipe de Frédéric Vasseur ; treizième du championnat, il est le seul rookie à marquer des points .Il remporte sa première victoire à Valence. Le Mexicain récidive dans la discipline l'année suivante et termine sur le podium du championnat grâce à trois victoires et sept podiums. Ces performances et le soutien de l'homme le plus riche du monde, Carlos Slim, lui ouvrent les portes de la Formule 1 chez Sauber pour 2013[4].

2013-2014 : Formule 1 avec SauberModifier

 
Esteban Gutiérriez sur C32 au Grand Prix de Malaisie en 2013.

Les débuts de Gutiérrez sont très difficiles ; le Mexicain est dominé par son coéquipier Nico Hülkenberg tout au long de la saison, tant en course qu'en qualifications. Il n'inscrit ses premier points que lors du Grand Prix du Japon qu'il termine septième, derrière son coéquipier.

Reconduit chez Sauber en 2014, Gutiérrez connaît une nouvelle saison difficile à bord d'une monoplace lente et peu fiable. Bien qu'assez proche en qualifications de son coéquipier Adrian Sutil, plus expérimenté, il reste brouillon en course. À Monaco, huitième au soixante-et-unième tour, il rate l'occasion d'inscrire des points. À l'instar de son coéquipier, Gutierrez termine le championnat sans avoir inscrit de point.

2015 - 2016 : Pilote de réserve chez Ferrari et titularisation chez Haas F1 TeamModifier

 
Gutiérrez pilote pour Haas F1 Team au Grand Prix de Malaisie 2016.

En 2015, Gutiérrez devient le troisième pilote de la Scuderia Ferrari ; cette position lui permet d'être titularisé chez Haas F1 Team aux côtés de Romain Grosjean pour 2016[5].

La saison 2016, en Australie, commence par un abandon après un violent accrochage avec Fernando Alonso, au dix-huitième tour. Il n'atteint jamais les points de toute la saison et termine vingt-et-unième du championnat.

Le 11 novembre 2016, il annonce son départ de l'écurie américaine à la fin de la saison et est remplacé par Kevin Magnussen en provenance de Renault F1 Team[6],[7].

2017 : Pilote en Formula E et en IndycarModifier

En , Gutiérrez annonce s'engager en Formule E pour certaines courses de la saison dans le but d'être titularisé en 2017-18. Deux mois plus tard, le 20 mars 2017, il est engagé par l'écurie chinoise Techeetah, en remplacement de Ma Qing Hua, pour les ePrix de Mexico, de Monaco et de Paris[8].

Pour sa première course, à domicile, il marque les points de la dixième place. À Monaco, il obtient son meilleur résultat avec une huitième place. Pour sa dernière course, à Paris, il termine onzième, hors des points.

Le 1er juin 2017, il est titularisé en Indycar par l'équipe américaine Dale Coyne Racing, en remplacement de Sébastien Bourdais, blessé lors des qualifications des 500 miles d'Indianapolis. Il participe à sept manches du championnat et termine chaque course hors des points[9].

2018-2020 : Pilote de réserve chez Mercedes en Formule 1 et en Formule EModifier

Depuis la saison 2018, Gutiérrez est pilote de développement pour l'écurie allemande Mercedes en Formule 1[10]. Le 13 février 2019, il est reconduit pour une deuxième année par Mercedes, en Formule 1, en tant que pilote de développement[11].

Le 15 novembre 2019, en plus de son rôle de pilote de développement chez Mercedes en Formule 1, il devient pilote de développement et de réserve pour Mercedes-Benz EQ Formula e Team, pour la saison 2019-2020 de Formule E[12].

PalmarèsModifier

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Pole Positions Victoires Podiums Meilleurs tours Dans les points Abandons Points inscrits Classement
2013 Sauber F1 Team C32 Ferrari V8 Pirelli 19 0 0 0 0 1 2 6 16e
2014 Sauber F1 Team C33 Ferrari V6 turbo hybride Pirelli 19 0 0 0 0 0 7 0 20e
2016 Haas F1 Team VF-16 Ferrari V6 turbo hybride Pirelli 21 0 0 0 0 0 5 0 21e
Total 59 0 0 0 0 1 14 6

Résultats en championnat de Formule EModifier

Saison Écurie Courses disputées Pole positions Victoires Podiums Points inscrits Classement
2016-2017 Techeetah 3 0 0 0 5 22e
Résultats détaillés des saisons d'Esteban Gutiérrez en Formule E
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Classement Points
inscrits
2016-2017 'Techeetah Spark - Renault Renault Z.E 16 M HKG MRK BUE MEX
10
MON
8
PAR
11
BER BER NYC NYC MTL MTL 22e 5

Résultats en championnat d'IndycarModifier

Saison Écurie Courses disputées Pole positions Victoires Podiums Points inscrits Classement
2017 Dale Coyne Racing 7 0 0 0 91 25e
Résultats détaillés des saisons d'Esteban Gutiérrez en Indycar
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 Classement Points
inscrits
2017 'Dale Coyne Racing Dallara DW12 Honda F STP LBH ALA PHX IGP IND DET
19
DET
14
TEX ROA
17
IOW
13
TOR
14
MDO
20
POC
22
GAT WGL SNM 25e 91

Notes et référencesModifier

  1. Esteban Gutièrrez rejoint Sauber - 26 février 2010
  2. Gutiérrez premier champion en GP3 - ESPN F1, 12 septembre 2010
  3. Gutierrez en réserve chez Sauber - ESPNF1, 20 septembre 2010
  4. Esteban Gutierrez titularisé chez Sauber en 2013 - Stéphane Vrignaud. Eurosport, 23 novembre 2012
  5. Vincent Lalanne-Sicaud, « F1 - Gutierrez confirmé chez Haas », Sport Auto,‎ (lire en ligne)
  6. Jacques-Armand Dupuis, « Gutiérrez confirme son départ de Haas F1 Team », Auto Hebdo,‎ (lire en ligne)
  7. Jacques-Armand Dupuis, « Haas confirme Kevin Magnussen en 2017 », Auto Hebdo,‎ (lire en ligne)
  8. Pierre Tassel, « Formule e - Esteban Gutiérrez confirmé chez Techeetah », Auto Hebdo,‎ (lire en ligne)
  9. Jacques-Armand Dupuis, « IndyCar - Esteban Gutiérrez remplace Bourdais à Detroit », Auto Hebdo,‎ (lire en ligne)
  10. Basile Davoine, « Gutiérrez travaille pour Mercedes et vise un retour en F1 », Motosport.com,‎ (lire en ligne)
  11. Cesare Ingrassia, « Esteban Gutierrez poursuit avec Mercedes en tant que pilote de développement », F1only.fr,‎ (lire en ligne)
  12. (en) « Awesome to have you! @EstebanGtz will complete our team as a reserve and development driver in our @FIAFormulaE debut season #drivenbyEQ #MercedesFE #FormulaENowHasAMercedes », sur https://twitter.com/MercedesEQFE, (consulté le 23 décembre 2019)

Liens externesModifier