Grand Prix automobile de St. Petersburg

Firestone Grand Prix of St. Petersburg
Description de l'image St. Petersburg street & airport racing circuit.svg.
Généralités
Sport Compétition automobile
Création 1985
Catégorie IndyCar Series
Périodicité Annuelle
Lieu(x) Circuit urbain de St. Petersburg

Le Grand Prix de St. Petersburg est une épreuve de course automobile disputée une fois par an sur le circuit urbain de St. Petersburg, en Floride, États-Unis, dans le cadre du championnat IndyCar. En 2009, puis de 2011 à 2019, le Grand Prix de St. Petersburg est la manche d'ouverture de l'Indycar. De 2007 à 2009, le week-end du Grand Prix comporte également une épreuve des American Le Mans Series (ALMS).

CircuitsModifier

HistoireModifier

Les courses automobiles à St. Petersburg datent de 1985, époque ou le championnat SCCA Trans-Am Series organise une course sur un tracé provisoire au bord de l'eau jusqu'en 1990. Les habitants étaient gênés et se plaignaient du bruit engendré par les courses, l'événement fut mis entre parenthèses.

En 1996 et 1997, le Grand Prix de St. Petersburg est organisé sur un circuit tracé autour du stade Tropicana Field l'événement a du succès mais les courses (Trans-Am) sont peu attractives.

En 2003, le Grand Prix de St. Pete revient au calendrier dans le cadre du Champ Car sur une version modifiée du premier circuit en bordure de mer, cette édition voit la victoire du Canadien Paul Tracy. La série Trans-Am, épreuve phare jusqu'alors, est reléguée au rang de course de support.

En 2004, la course n'est pas organisée à cause d'une dispute entre les promoteurs. Les organisateurs du circuit se tournent alors vers une autre catégorie : l'IndyCar Series. Le GP est alors la seule course d'IndyCar non disputée sur circuit ovale et d'autres courses de ce type viendront s'ajouter au calendrier les années suivantes. L'édition 2005 est remportée par Dan Wheldon[1].

En 2006 et en 2007, le podium est identique : Hélio Castroneves s'impose devant Scott Dixon et Tony Kanaan[2].

En 2008, Graham Rahal, pilote de l'écurie Newman Haas Lanigan Racing, entre dans l'histoire de la discipline. N'ayant pas participé à la première manche de la saison, à Homestead, il fait ses débuts à St. Petersburg et remporte la course[3]. Cette victoire est également historique car les trente-sept courses précédentes avaient été remportées soit par un pilote du Team Penske, du Target Chip Ganassi Racing ou de l'Andretti Green Racing. Il fallait en effet remonter au 14 août 2005 avec la victoire de Scott Sharp pour l'écurie Fernandez Racing au Kentucky Speedway pour voir un pilote n'appartenant à l'une de ces trois écuries triompher[4].

En 2009, Ryan Briscoe remporte la course devant Ryan Hunter-Reay qui, quelques jours plus tôt, était sans volant et pensait renoncer à participer à la saison[5].

 
Will Power lors de l'édition 2010 qu'il remporte.

En 2010, le Grand Prix de St. Petersburg est la deuxième épreuve de la saison. Vainqueur de la manche inagurale à Rio, Will Power récidive en Floride et réalise des débuts en fanfare au sein de sa nouvelle écurie, Team Penske[6].

En 2011, le double champion d'Indycar en titre, Dario Franchitti, remporte la course. Pour son retour aux États-Unis après un passage en Formule 1, Sébastien Bourdais est non-partant pour la course après un accident lors du warm-up[7],[8].

En 2012, Hélio Castroneves s'impose et renoue avec le succès pour la première fois depuis deux ans en Indycar. Il offre à Chevrolet, nouveau motoriste dans la discipline sa première victoire dès son premier engagement. Cette course marque également les débuts dans la série de l'ancien pilote de Formule 1, Rubens Barrichello, qui se classe dix-septième[9],[10].

En 2013, le Canadien James Hinchcliffe remporte la course et par la même occasion sa première victoire en Indycar[11],[12].

En 2014, Will Power remporte le Grand Prix et en profite pour signer une troisième victoire consécutive en Indycar puisqu'il avait remporté les deux dernières courses de la saison 2013[13].

En 2015, Juan Pablo Montoya s'impose devant son coéquipier Will Power, permettant à l'écurie Penske de réaliser le doublé[14],[15].

En 2016, Penske réalise à nouveau le doublé avec une nouvelle victoire de Juan Pablo Montoya mais cette fois-ci, devant Simon Pagenaud[16].

En 2017, Sébastien Bourdais remporte la course devant Simon Pagenaud, offrant à la France le premier doublé de son histoire en Indycar[17].

En 2018, Sébastien Bourdais s'impose de nouveau, profitant d'un accrochage entre les deux leaders, le rookie Robert Wickens et Alexander Rossi, à deux tours de l'arrivée[18].

En 2019, Josef Newgarden devant Scott Dixon et Will Power[19],[20],[21].

Le Grand Prix de St. Petersburg figure au calendrier 2020 de l'Indycar à la date du 15 mars mais est reporté au 25 octobre raison de la Pandémie de Covid-19 en tant que dernière épreuve de la saison[22],[23],[24],[25].

PalmarèsModifier

 
GP IndyCar en 2006
Tableau synthétique des résultats des Grands Prix automobile de St. Petersburg
Année Vainqueur Voiture Championnat Résultats
1985   Willy T. Ribbs Mercury Trans-Am Series Résultats
1986   Pete Halsmer Mercury Trans-Am Series Résultats
1987   Scott Pruett Mercury Trans-Am Series Résultats
1988   Walter Röhrl Audi Trans-Am Series Résultats
1989   Irv Hoerr Oldsmobile Trans-Am Series Résultats
1990   Chris Kneifel Chevrolet Trans-Am Series Résultats
1991-1995 Pas de course
1996   Ron Fellows Chevrolet Camaro Trans-Am Series Résultats
1997   Tommy Kendall Ford Mustang Trans-Am Series Résultats
1998-2002 Pas de course

Palmarès en Indycar SeriesModifier

Année Date Pilote Écurie Châssis Moteur Pneus Distance Temps Vitesse
moyenne
(km/h)
Résultats
Tours km
Champ Car World Series
2003 23 février   Paul Tracy Forsythe Racing Lola B02/00 FordCosworth XFE Bridgestone 105 305,18 2 h 04 min 28 s 147,096 Résultats
2004 Pas de course
IndyCar Series
2005 3 avril   Dan Wheldon Andretti Green Racing Dallara Honda Firestone 100 290 2 h 09 min 54 s 133,80 Résultats
2006 2 avril   Hélio Castroneves Team Penske Dallara Honda Firestone 100 290 1 h 56 min 58 s 148,61 Résultats
2007 1er avril   Hélio Castroneves (2) Team Penske (2) Dallara Honda Firestone 100 290 2 h 01 min 07 s 143,499 Résultats
2008 6 avril   Graham Rahal Newman/Haas/Lanigan Racing Dallara Honda Firestone 83 240,4 2 h 00 min 44 s 119,495 Résultats
2009 5 avril   Ryan Briscoe Team Penske (3) Dallara Honda Firestone 100 290 2 h 12 min 27 s 131,229 Résultats
2010 29 mars   Will Power Team Penske (4) Dallara Honda Firestone 100 290 2 h 07 min 06 s 136,754 Résultats
2011 27 mars   Dario Franchitti Chip Ganassi Racing Dallara Honda Firestone 100 290 2 h 01 min 00 s 143,65 Résultats
2012 25 mars   Hélio Castroneves (3) Team Penske (5) Dallara DW-12 Chevrolet UAK-12 Firestone 100 290 1 h 59 min 51 s 145,023 Résultats
2013 24 mars   James Hinchcliffe Andretti Autosport (2) Dallara DW-12 Chevrolet UAK-12 Firestone 110 319 2 h 22 min 13 s 134,443 Résultats
2014 30 mars   Will Power (2) Team Penske (6) Dallara DW-12 Chevrolet UAK-12 Firestone 110 319 2 h 06 min 58 s 150,590 Résultats
2015 29 mars   Juan Pablo Montoya Team Penske (7) Dallara DW-12 Chevrolet CAK-15 Firestone 110 319 2 h 16 min 58 s 139,586 Résultats
2016 13 mars   Juan Pablo Montoya (2) Team Penske (8) Dallara DW-12 Chevrolet CAK-16 (5) Firestone 110 319 2 h 13 min 28 s 143,241 Résultats
2017 12 mars   Sébastien Bourdais Dale Coyne Racing Dallara DW-12 Honda HAK-16 Firestone 110 319 2 h 04 min 32 s 153,517 Résultats
2018 11 mars   Sébastien Bourdais (2) Dale Coyne Racing (2) Dallara DW-12 Honda UAK-18 (9) Firestone 110 319 2 h 17 min 48 s 138,737 Résultats
2019 10 mars   Josef Newgarden Team Penske (9) Dallara DW-12 Chevrolet UAK-18 (6) Firestone 110 319 2 h 04 min 18 s 153,808 Résultats
2020 25 octobre   Will Power (3) Team Penske (10) Dallara DW-12 Chevrolet UAK-18 (6) Firestone 100 291 2 h 06 min 13 s 137,715 Résultats

Palmarès en Indy LightsModifier

En 2010, pour sa première course en Indy Lights, le Français Jean-Karl Vernay s'impose[26].

En 2012, un deuxième pilote français réédite cette performance : Tristan Vautier[27]. Il réalise même le triplé : pole position, meilleur tour en course et victoire.

Année Date Vainqueur Châssis Moteur
2005 3 avril   Marco Andretti Dallara Infiniti
2006 1er avril   Raphael Matos Dallara Infiniti
2 avril   Raphael Matos Dallara Infiniti
2007 31 mars   Alex Lloyd Dallara Infiniti
1er avril   Alex Lloyd Dallara Infiniti
2008 5 avril   Raphael Matos Dallara Infiniti
6 avril   Richard Antinucci Dallara Infiniti
2009 4 avril   Junior Strous Dallara Infiniti
5 avril   Junior Strous Dallara Infiniti
2010 28 mars   Jean-Karl Vernay Dallara Infiniti
2011 27 mars   Josef Newgarden Dallara Honda
2012 24 mars   Tristan Vautier Dallara Honda
2013 23 mars   Jack Hawksworth Dallara Honda
2014 30 mars   Zach Veach Dallara Honda
2015 28 mars   Ed Jones Dallara Mazda
29 mars   Ed Jones Dallara Mazda
2016 12 mars   Felix Serralles Dallara Mazda
13 mars   Felix Rosenqvist Dallara Mazda
2017 11 mars   Aaron Telitz Dallara Mazda
12 mars   Colton Herta Dallara Mazda
2018 10 mars   Patricio O'Ward Dallara Mazda
11 mars   Santiago Urrutia Dallara Mazda
2019 9 mars   Zachary Claman Dallara AER
10 mars   Rinus Veekay Dallara AER
2020 Courses annulées en raison de la Pandémie de Covid-19

American Le Mans SeriesModifier

Tableau synthétique du Grand Prix de St. Petersburg en American Le Mans Series
Vainqueur au général en gras.
Saison Équipe vainqueur LMP1 Équipe vainqueur LMP2 Équipe vainqueur GT1 Équipe vainqueur GT2
Pilote vainqueur LMP1 Pilote vainqueur LMP2 Pilote vainqueur GT1 Pilote vainqueur GT2
2007   #1 Audi Sport North America   #6 Penske Racing   #4 Corvette Racing   #62 Risi Competizione
  Rinaldo Capello
  Allan McNish
  Sascha Maassen
  Ryan Briscoe
  Oliver Gavin
  Olivier Beretta
  Mika Salo
  Jaime Melo
2008   #2 Audi Sport North America   #7 Penske Racing   #4 Corvette Racing   #71 Tafel Racing
  Marco Werner
  Lucas Luhr
  Timo Bernhard
  Romain Dumas
  Olivier Beretta
  Oliver Gavin
  Dominik Farnbacher
  Dirk Müller
2009   #9 Patrón Highcroft Racing   #15 Lowe's Fernández Racing Pas d'inscrit   #45 Flying Lizard Motorsports
  David Brabham
  Scott Sharp
  Adrián Fernández
  Luis Díaz
Pas d'inscrit   Patrick Long
  Jörg Bergmeister

SCCA Trans-AmModifier

Notes et référencesModifier

  1. IRL - Dan Wheldon s’impose à Saint Petersburg., www.pitstop.com.fr, 4 avril 2005.
  2. Victoire facile pour Castroneves, www.rds.ca, 1er avril 2007.
  3. IRL/St Petersburg: victoire historique de Graham Rahal, www.caradisiac.com, 7 avril 2008.
  4. Graham Rahal a mis fin à l'hégémonie de trois écuries d'IndyCar à St. Petersburg, www.us-racing.com, 16 avril 2008.
  5. Ryan Briscoe s’impose dans les rues de St. Petersburg, www.us-racing.com, 6 avril 2009.
  6. Will Power bisse !, www.autohebdo.fr, 30 mars 2010.
  7. IndyCar - Franchitti ouvre la saison, www.sportauto.fr 28 mars 2011.
  8. Dario Franchitti gagne à St. Petersburg, www.rtbf.be, 27 mars 2011.
  9. IndyCar - Castroneves retrouve la victoire, www.sportauto.fr, 26 mars 2012.
  10. IndyCar - Vidéo: La course de St Petersburg, sportauto.fr, 26 mars 2012.
  11. IndyCar - Premier succès pour Hinchcliffe, www.sportauto.fr, 25 mars 2013.
  12. INDYCAR 2013. VICTOIRE SURPRISE DE JAMES HINCHCLIFFE A SAINT PETERSBURG, www.autonewsinfo.com, 25 mars 2013.
  13. Will Power commence en force, www.journaldemontreal.com, 30 mars 2014.
  14. IndyCar - Juan-Pablo Montoya ouvre le bal à St Petersburg, www.autohebdo.fr, 30 mars 2015.
  15. La première pour Montoya, www.eurosport.fr, 30 mars 2015.
  16. St. Petersburg: Juan Pablo Montoya s'impose devant Simon Pagenaud, www.lequipe.fr, 13 mars 2016.
  17. Bourdais et Pagenaud signent un doublé historique en Indycar !, www.tf1.fr, 13 mars 2017.
  18. Sébastien Bourdais vainqueur à St Petersburg, www.lequipe.fr, 12 mars 2018.
  19. Newgarden remporte le GP de St Petersburg, www.autohebdo.fr, 10 mars 2019.
  20. Indycar : Josef Newgarden s'impose à St Petersburg, Pagenaud septième, www.lequipe.fr, 10 mars 2019.
  21. Josef Newgarden remporte la première épreuve de la saison d'IndyCar à St. Petersburg, www.rds.ca, 10 mars 2019.
  22. L'IndyCar dévoile son calendrier 2020, www.motorsport.com, 1er septembre 2019.
  23. Coronavirus - L'IndyCar annule ses quatre premiers Grands Prix, www.autohebdo.fr, 13 mars 2020.
  24. Fin de saison programmée le 25 octobre à St-Petersburg, www.eurosport.fr, 13 mai 2020.
  25. Indycar : la dernière course de la saison aura lieu le 25 octobre à St. Petersburg, www.lequipe.fr, 13 mai 2020.
  26. INDYLIGHT : DEBUT VICTORIEUX POUR JEAN KARL VERNAY A ST PETERSBURG, www.autonewsinfo.com, 28 mars 2010.
  27. INDYLIGHT : CARTON PLEIN ET VICTOIRE POUR TRISTAN VAUTIER A SAINT PETERSBURG, www.autonewsinfo.com, 25 mars 2012.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :