Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Grand Prix automobile d'Espagne 2016

Grand Prix d'Espagne 2016
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 66
Longueur du circuit 4,655 km
Distance de course 307,104 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen,
Red Bull Racing-TAG Heuer,
h 41 min 10 s 017
(vitesse moyenne : 181,241 km/h)
Pole position Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 22 s 000
(vitesse moyenne : 204,366 km/h)
Record du tour en course Drapeau de la Russie Daniil Kvyat,
Toro Rosso-Ferrari,
min 26 s 948
(vitesse moyenne : 192,736 km/h)

Le Grand Prix automobile d'Espagne 2016 (Formula 1 Gran Premio de España Pirelli 2016), disputé le sur le circuit de Catalunya à Barcelone, est la 940e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la cinquième manche du championnat 2016. Il s'agit de la quarante-huitième édition du Grand Prix d'Espagne comptant pour le championnat du monde de Formule 1. L'épreuve se dispute pour la vingt-sixième fois depuis 1991 sur le circuit catalan (contre neuf fois à Jarama, cinq fois à Jerez et quatre fois au Parc de Montjuich). Le Grand Prix d'Espagne 2016 marque les débuts de Max Verstappen chez Red Bull Racing et le retour de Daniil Kvyat chez Toro Rosso, les deux pilotes ayant échangé leur place sur décision de Red Bull.

Lors de sa dernière tentative, durant la troisième phase des qualifications, Lewis Hamilton bat tous les records des trois secteurs intermédiaires du circuit et, sous le drapeau à damiers, améliore de plus de deux secondes la pole position de l'édition 2015 établie par Nico Rosberg. Le triple champion du monde britannique réalise sa troisième pole position de la saison, la cinquante-deuxième de sa carrière en devançant son coéquipier pour une nouvelle première ligne aux couleurs Mercedes. Daniel Ricciardo réalise une dernière tentative qui lui permet de se hisser à la troisième place alors que Max Verstappen, son nouveau coéquipier chez Red Bull Racing, réussit le quatrième temps et se place à ses côtés en deuxième ligne. Les Ferrari de Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel, repoussées à plus d'une seconde, occupent la troisième ligne.

Max Verstappen écrit une page de l'histoire de la Formule 1 en s'imposant au terme de sa première course au sein du Red Bull Racing. À 18 ans, 7 mois et 15 jours, il devient le plus jeune vainqueur de Grand Prix depuis la création du championnat du monde en 1950 et le plus jeune pilote à mener une course. Pour gagner sur le circuit de Catalunya, il profite de la collision entre les deux Mercedes dans le quatrième virage qui provoque le double abandon de Nico Rosberg et Lewis Hamilton : ce dernier, devancé par le vainqueur des sept dernières courses qui a pris un meilleur envol, essaie de revenir sur lui et le percute après avoir perdu le contrôle de sa monoplace dans l'herbe du bord de piste. Cet accrochage marque la fin d'une série de dix victoires consécutives pour les Flèches d'Argent et de soixante-deux courses terminées dans les points depuis 2012. Contrairement à son coéquipier Daniel Ricciardo et à Sebastian Vettel qui basculent sur une stratégie à trois arrêts, Verstappen conserve, tout comme Kimi Räikkönen, sa stratégie initiale à deux arrêts, prend définitivement la tête après quarante-quatre tours et contient le Finlandais (qui a le double de son âge et a couru contre son son père Jos) pendant les vingt dernières boucles. Sebastian Vettel prend la troisième place devant Daniel Ricciardo qui ne peut pas défendre ses chances jusqu'au bout : victime d'une crevaison, il doit s'arrêter pour changer une roue mais conserve in extremis la quatrième place. Derrière les Red Bull et les Ferrari, Valtteri Bottas termine cinquième, suivi par Carlos Sainz Jr., Sergio Pérez et Felipe Massa dans le même tour que le vainqueur. Jenson Button et Daniil Kvyat, auteur du premier meilleur tour en course de sa carrière (le premier également d'une Toro Rosso) prennent les points restants.

Nico Rosberg, avec 100 points, conserve la tête du championnat devant Räikkönen (61 points) qui passe devant Hamilton (57 points). Sebastian Vettel, avec 48 points et quatrième devant Daniel Ricciardo (à égalité de points) et Verstappen (38 points) ; suivent Massa (36 points), Bottas (36 points) et Daniil Kvyat (22 points). Mercedes, avec 157 points, mène le championnat devant Ferrari (109 points) et Red Bull Racing (94 points) ; suivent Williams (65 points), Scuderia Toro Rosso (26 points), Haas (22 points), Force India (14 points), McLaren (12 points) et Renault (6 points).

Sommaire

Pneus disponiblesModifier

Pneus disponibles à Barcelone
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
 
Tendres
 
  Medium
 
   Durs
     
Intermédiaires
 
   Pluie

Essais libresModifier

Première séance, le vendredi de 10 h à 11 h 30Modifier

 
Kevin Magnussen au Grand Prix automobile d'Espagne 2016.
Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[1]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1   Sebastian Vettel Ferrari 1 min 23 s 951
2   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 24 s 089 + 0 s 138
3   Nico Rosberg Mercedes 1 min 24 s 454 + 0 s 503
4   Lewis Hamilton Mercedes 1 min 24 s 611 + 0 s 660
5   Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 25 s 416 + 1 s 238
6   Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 25 s 585 + 1 s 634

Deuxième séance, le vendredi de 14 h à 15 h 30Modifier

 
Daniil Kvyat au Grand Prix automobile d'Espagne 2016.
Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1   Nico Rosberg Mercedes 1 min 23 s 922
2   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 24 s 089 + 0 s 254
3   Lewis Hamilton Mercedes 1 min 24 s 641 + 0 s 719
4   Sebastian Vettel Ferrari 1 min 25 s 017 + 1 s 095
5   Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 1 min 25 s 131 + 1 s 209
6   Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 25 s 194 + 1 s 272

Troisième séance, le samedi de 11 h à 12 hModifier

 
Daniel Ricciardo, Max Verstappen et Sebastian Vettel au Grand Prix automobile d'Espagne 2016.
Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1   Nico Rosberg Mercedes 1 min 23 s 078
2   Lewis Hamilton Mercedes 1 min 23 s 204 + 0 s 126
3   Sebastian Vettel Ferrari 1 min 23 s 225 + 0 s 147
4   Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 23 s 719 + 0 s 641
5   Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 23 s 816 + 0 s 738
6   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 24 s 110 + 1 s 032

Séances de qualificationsModifier

Résultats des qualificationsModifier

Résultats des qualifications[4]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1   Lewis Hamilton Mercedes 1 min 23 s 214 1 min 22 s 159 1 min 22 s 000
2   Nico Rosberg Mercedes 1 min 23 s 002 1 min 22 s 759 1 min 22 s 280
3   Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 23 s 749 1 min 23 s 585 1 min 22 s 680
4   Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 23 s 578 1 min 23 s 178 1 min 23 s 087
5   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 23 s 796 1 min 23 s 504 1 min 23 s 113
6   Sebastian Vettel Ferrari 1 min 24 s 124 1 min 23 s 688 1 min 23 s 334
7   Valtteri Bottas Williams-Mercedes 1 min 24 s 251 1 min 24 s 023 1 min 23 s 522
8   Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 1 min 24 s 496 1 min 24 s 077 1 min 23 s 643
9   Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 24 s 698 1 min 24 s 003 1 min 23 s 782
10   Fernando Alonso McLaren-Honda 1 min 24 s 578 1 min 24 s 192 1 min 23 s 981
11   Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 1 min 24 s 463 1 min 24 s 203
12   Jenson Button McLaren-Honda 1 min 24 s 583 1 min 24 s 348
13   Daniil Kvyat Toro Rosso-Ferrari 1 min 24 s 696 1 min 24 s 445
14   Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 24 s 716 1 min 24 s 480
15   Kevin Magnussen Renault 1 min 24 s 669 1 min 24 s 625
16   Esteban Gutiérrez Haas-Ferrari 1 min 24 s 406 1 min 24 s 788
17   Jolyon Palmer Renault 1 min 24 s 903
18   Felipe Massa Williams-Mercedes 1 min 24 s 941
19   Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 1 min 25 s 202
20   Felipe Nasr Sauber-Ferrari 1 min 25 s 579
21   Pascal Wehrlein Manor-Mercedes 1 min 25 s 745
22   Rio Haryanto Manor-Mercedes 1 min 25 s 939
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 28 s 812 (107 % de 1 min 23 s 002)

Grille de départ du Grand PrixModifier

 
La grille de départ du Grand Prix d'Espagne 2016.

CourseModifier

Déroulement de l'épreuveModifier

Classement de la courseModifier

 
Max Verstappen, vainqueur du Grand Prix automobile d'Espagne 2016.
 
Kimi Räikkönen au Grand Prix automobile d'Espagne 2016.
Classement de la course[5]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 33   Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 66 1 h 41 min 40 s 017 (181,241 km/h) 4 25
2 7   Kimi Räikkönen Ferrari 66 + 0 s 616 5 18
3 5   Sebastian Vettel Ferrari 66 + 5 s 581 6 15
4 3   Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 66 + 43 s 950 3 12
5 77   Valtteri Bottas Williams-Mercedes 66 + 45 s 271 7 10
6 55   Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 66 + 1 min 01 s 395 8 8
7 11   Sergio Pérez Force India-Mercedes 66 + 1 min 19 s 538 9 6
8 19   Felipe Massa Williams-Mercedes 66 + 1 min 20 s 707 18 4
9 22   Jenson Button McLaren-Honda 65 + 1 tour 12 2
10 26   Daniil Kvyat Toro Rosso-Ferrari 65 + 1 tour 13 1
11 21   Esteban Gutiérrez Haas-Ferrari 65 + 1 tour 16
12 9   Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 65 + 1 tour 19
13 30   Jolyon Palmer Renault 65 + 1 tour 17
14 12   Felipe Nasr Sauber-Ferrari 65 + 1 tour 20
15 20   Kevin Magnussen Renault 65 + 1 tour (dont 10 secondes de pénalité) 15
16 94   Pascal Wehrlein Manor-Mercedes 65 + 1 tour 21
17 88   Rio Haryanto Manor-Mercedes 65 + 1 tour 22
Abd. 8   Romain Grosjean Haas-Ferrari 56 Freins 14
Abd. 14   Fernando Alonso McLaren-Honda 45 Perte de puissance 10
Abd. 27   Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 20 Incendie 11
Abd. 6   Nico Rosberg Mercedes 0 Collision 2
Abd. 44   Lewis Hamilton Mercedes 0 Collision 1

Pole position et record du tourModifier

Tours en têteModifier

Classements généraux à l'issue de la courseModifier

StatistiquesModifier

Le Grand Prix d'Espagne 2016 représente :

Au cours de ce Grand Prix :

Notes et référencesModifier

  1. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE ESPAÑA PIRELLI 2016 PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 13 mai 2016)
  2. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE ESPAÑA PIRELLI 2016 PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 13 mai 2016)
  3. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE ESPAÑA PIRELLI 2016 PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 14 mai 2016)
  4. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE ESPAÑA PIRELLI 2016 QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 14 mai 2016)
  5. « Espagne 2016 Classement », sur statsf1.com, (consulté le 15 mai 2016)
  6. « Espagne 2016 Qualifications », (consulté le 14 mai 2016)
  7. « Espagne 2016 meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 15 mai 2016)
  8. « Espagne 2016 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 15 mai 2016)
  9. « Espagne 2016 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 15 mai 2016)
  10. « Espagne 2016 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 15 mai 2016)
  11. « Lewis Hamilton Pole positions », sur statsf1.com, (consulté le 14 mai 2016)
  12. « Max Verstappen victoires », sur statsf1.com, (consulté le 15 mai 2016)
  13. « Max Verstappen podiums », sur statsf1.com, (consulté le 15 mai 2016)
  14. « Red Bull Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 15 mai 2016)
  15. « Tag Heuer Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 15 mai 2016)
  16. « Daniil Kvyat meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 15 mai 2016)
  17. « Toro Rosso meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 15 mai 2016)
  18. « Max Verstappen en tête », sur statsf1.com, (consulté le 15 mai 2016)
  19. Olivier Ferret, « Verstappen, plus jeune vainqueur d'un Grand Prix », sur nextgen-auto.com, (consulté le 15 mai 2016)
  20. « Pilotes - En tête par âge », sur statsf1.com, (consulté le 15 mai 2016)
  21. « Pilotes - Podiums par âge », sur statsf1.com, (consulté le 15 mai 2016)
  22. « Pilotes - Victoires par âge », sur statsf1.com, (consulté le 15 mai 2016)
  23. « Pays-Bas -Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 15 mai 2016)
  24. Emmanuel Touzot, « Max Verstappen a été élu Pilote du jour », sur nextgen-auto.com, 16 mai 2016 consulté le=17 mai 2016
  25. « Daniel Ricciardo Points », sur statsf1.com, (consulté le 15 mai 2016)
  26. « Constructeurs : victoires consécutives », sur statsf1.com, (consulté le 17 mai 2016)
  27. « Constructeurs : points consécutivement », sur statsf1.com, (consulté le 17 mai 2016)
  28. Gaël Angleviel, « GP d'Espagne 2016 : Présentation et Horaires. », sur francef1.fr, 12 mai 2016 2016 (consulté en 13 mai 2016 2016)

Lien externeModifier