Ouvrir le menu principal

Équipe cycliste Wiggle High5

équipe cycliste professionnelle féminine britannique
(Redirigé depuis Équipe cycliste Wiggle Honda)
Wiggle High5
Logo Wiggle Honda.jpg
Informations
Statut
Code UCI
WHT (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Discipline
Pays
Création
Disparition
Saisons
6Voir et modifier les données sur Wikidata
Marque de cycles
Colnago (2013-2018)
Encadrement
Directeur général
Directeur(s) sportif(s)
Dénominations
-
Wiggle Honda
depuis
Wiggle High5

L'équipe cycliste Wiggle High5 (anciennement Wiggle Honda) est une équipe cycliste féminine britannique. Elle est créée en 2013 et compte dans ses rangs la sprinteuse Giorgia Bronzini jusqu'en 2017. Elisa Longo Borghini en est la leader. En 2018, l'équipe annonce son arrêt en 2019.

Elle est dirigée par Rochelle Gilmore et a pour principaux partenaires Wiggle, un site de vente d'équipement sportif en ligne, et High5, une marque de nutrition sportive.

Sommaire

Histoire de l'équipeModifier

2015Modifier

 
Wiggle Honda lors du Tour du Qatar 2015. (de gauche à droite : Chloe Hosking, Elisa Longo Borghini, Emilia Fahlin, Giorgia Bronzini, Jolien D'Hoore, Audrey Cordon)
Article détaillé : Saison 2015.

En 2015, Mara Abbott, Jolien D'Hoore et Elisa Longo Borghini rejoignent notamment l'équipe tandis que Laura Trott et Linda Villumsen la quitte. La saison est très prolifique avec trente-cinq victoires sur les courses du calendrier UCI. Les coureuses de l'équipe remportent quatre des dix manches de la Coupe du monde. Dans le détails, Jolien D'Hoore s'impose sur le Tour de Drenthe et l'Open de Suède Vårgårda ; Elisa Longo Borghini gagne le Tour des Flandres et Giorgia Bronzini le Tour de l'île de Chongming. Longo Borghini inscrit également son nom au palmarès de la Route de France. Au moment du bilan, l'équipe est troisième de la Coupe du monde et du classement UCI. Jolien D'Hoore est la mieux classée de ce dernier classement et y occupe la troisième place.

2016Modifier

 
À la Bira en 2016
Article détaillé : Saison 2016.

Les trois recrues sont particulièrement prestigieuses : Emma Johansson, Lucy Garner et Amy Pieters, alors que seules la Suédoise Emilia Fahlin et la Britannique Eileen Roe quittent l'équipe.

L'équipe remporte trois manches de l'UCI World Tour par l'intermédiaire de ses sprinteuses Chloe Hosking pour La course by Le Tour de France et le Tour de l'île de Chongming et Jolien D'Hoore pour La Madrid Challenge by La Vuelta. Emma Johansson gagne l'Emakumeen Euskal Bira et se classe deuxième du Tour des Flandres. Elle est troisième du classement UCI. Jolien D'Hoore s'est concentrée cette saison sur la piste et revient des Jeux olympiques de Rio avec la médaille de bronze en omnium. Elisa Longo Borghini se montre régulière tout au long de la saison et finit cinquième du classement de l'UCI World Tour ainsi que du classement UCI. L'équipe remporte également quatre étapes du Tour d'Italie dont l'étape reine, passant par le col du Mortirolo, grâce à l'Américaine Mara Abbott, également quatrième de la course en linge des Jeux olympiques, et deux au sprint via de Giorgia Bronzini. La formation est deuxième du classement World Tour et troisième du classement UCI.

 
Au départ du Boels Ladies Tour 2016

2017Modifier

Article détaillé : Saison 2017.

En 2017, Claudia Lichtenberg, Emilia Fahlin, Julie Leth, Amy Cure et Grace Garner rejoignent l'équipe tandis que Danielle King, Amy Pieters, Chloe Hosking, Anna Christian, Peta Mullens et Mara Abbott la quittent.

Elisa Longo Borghini et Jolien D'Hoore sont les leaders de l'équipe et rapportent la majorité des succès. L'Italienne gagne la manche du World Tour des Strade Bianche et les championnats d'Italie sur route et du contre-la-montre. Elle se classe également deuxième du Tour d'Italie. La sprinteuse Belge remporte les manches du World Tour du Tour de l'île de Chongming, de La Madrid Challenge by La Vuelta. Elle est également deuxième de Gand-Wevelgem pour quelques millimètres. Elle compte au total douze victoires sur route. Audrey Cordon s'impose lors des championnats de France du contre-la-montre et sur le Chrono des nations. Annette Edmondson gagne la Pajot Hills Classic et le prologue du BeNe Ladies Tour. Sur le plan collectif, l'équipe est sixième du classement UCI et troisième du classement World Tour. Sur le plan individuel, Elisa Longo Borghini est cinquième du World Tour et Jolien D'Hoore sixième du World Tour et septième du classement UCI.

2018Modifier

 
Équipe au Tour de Californie 2018
Article détaillé : Saison 2018.

En 2018, l'effectif est grandement remanié. Le principal départ est celui de la sprinteuse belge Jolien D'Hoore. Elle est remplacée par Kirsten Wild. Lisa Brennauer, ancienne championne du monde du contre-la-montre, rejoint également l'équipe tandis que la sprinteuse italienne Giorgia Bronzini la quitte.

Kirsten Wild remporte une étape du Tour d'Italie et la RideLondon-Classique, unique victoire en World Tour de l'équipe en 2018. Surtout, elle réalise une saison sur piste exceptionnelle. Elle gagne trois titres de championne du monde et deux de championne d'Europe. Lisa Brennauer gagne le Tour de Thuringe, le titre en contre-la-montre en Allemagne, ainsi qu'un titre de championne d'Europe de poursuite. Elisa Longo Borghini connait une année difficile. Elle est malade début avril et obtient donc peu de résultats sur les classiques. Elle est cinquième de l'Emakumeen Euskal Bira. Sur le Tour d'Italie, elle ne parvient pas à rééditer sa performance de l'année précédente. Aux championnats du monde, elle participe à la bonne tenue de l'équipe d'Italie mais ne récolte pas de résultats personnels. Audrey Cordon progresse en 2018. Elle est sixième de l'Amstel Gold Race, troisième de La Madrid Challenge by La Vuelta et quatrième des championnats d'Europe de contre-la-montre. Emilia Fahlin connaît une renaissance en 2018. Elle gagne avec la manière le Gracia Orlová puis championne de Suède sur route. Elle se révèle bonne sprinteuse au Tour de Norvège et au Tour de Belgique, surtout elle finit quatrième des championnats du monde sur route. Eri Yonamine gagne les deux titres nationaux au Japon. Elisa Longo Borghini est dix-septième du classement UCI et onzième du classement World Tour. Wiggle High5 est cinquième du premier classement et sixième du second.

Classements UCIModifier

 
Elisa Longo Borghini est un des piliers de l'équipe

Ce tableau présente les places de l'équipe au classement de l'Union cycliste internationale en fin de saison, ainsi que la meilleure cycliste au classement individuel de chaque saison[1].

Année Classement
par équipes
Meilleure coureuse
au classement individuel
2013 5e   Giorgia Bronzini (4e)
2014 6e   Giorgia Bronzini (6e)
2015 3e   Jolien D'Hoore (3e)
2016 3e   Emma Johansson (3e)
2017 6e   Jolien D'Hoore (7e)
2018 5e   Elisa Longo Borghini (17e)

L'équipe a intégré la Coupe du monde dès sa création en 2013. Le tableau ci-dessous présente les classements de l'équipe sur ce circuit, ainsi que sa meilleure coureuse au classement individuel.

Année Classement
par équipes
Meilleure coureuse
au classement individuel
2013 7e   Giorgia Bronzini (9e)
2014 8e   Giorgia Bronzini (10e)
2015 2e   Jolien D'Hoore (3e)

En 2016, l'UCI World Tour féminin vient remplacer la Coupe du monde.

Année Classement
par équipes
Meilleure coureuse
au classement individuel
2016 2e   Elisa Longo Borghini (5e)
2017 3e   Elisa Longo Borghini (5e)
2018 6e   Elisa Longo Borghini (11e)

Principales victoiresModifier

Grands toursModifier

Compétitions internationalesModifier

Cyclisme sur route
Cyclisme sur piste

Championnats nationauxModifier

Cyclisme sur route
Cyclisme sur piste

Encadrement de l'équipeModifier

L'équipe est possédée et dirigée par Rochelle Gilmore[2]. Le siège de l'équipe se trouve en à Fiera di Primiero en Italie. Le représentant de l'équipe auprès de l'UCI est David Gilmore jusqu'en 2016, puis Rochelle Gilmore en 2017[3].

Le directeur sportif de l'équipe est Simon Cope en 2013, puis Franky Van Hasebroucke en 2014. Les directeurs sportifs adjoints sont en 2013 : Kurt Bogaerts et Kristof van Campenhout. En 2014, ce sont Simon Cope, Kurt Bogaerts, Jarrod Moroni et Julian Winn. Enfin en 2015, ce sont Egon van Kessel, Nico Claessens et Kurt Bogaerts[3]. En juin 2016, Egon van Kessel est remplacé par Donna Rae Szalinski, entraîneuse de l'équipe de cyclisme juniors féminine australienne de 2008 à 2014. En 2017, elle est assistée de Martin Vestby, le mari d'Emma Johansson, et d'Alexandra Greenfield[4],[5].

Le mécanicien en chef en 2014 est Jarrod Moroni, le soigneur Rino Deraedt, le responsable média Ben Atkins avec Bart Hazen[2]. En 2015, le mécanicien est Gerrit Claessens, le soigneur Kristof van Campenhout, Ben Atkins et Bart Hazen restent à leur postes[6].

PartenairesModifier

L'équipe roule sur des vélos Colnago durant toute son existence[7],[8]. Ses partenaires principaux sont Wiggle, un site de vente d'équipement sportif en ligne, et Honda, un fabricant automobile. En 2016, la marque de nutrition sportive High5 vient remplacer Honda comme partenaire titre. Honda reste cependant partenaire de l'équipe.

Wiggle High5 en 2019Modifier

Arrivées et départsModifier

Rochelle Gilmore annonce l'arrêt de l'équipe.

Arrivées Équipe 2018
Départs Équipe 2019
  Rachele Barbieri Bepink
  Elinor Barker Drops
  Lisa Brennauer WNT
  Grace Brown Mitchelton-Scott
  Audrey Cordon-Ragot Trek
  Emilia Fahlin FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope
  Lucy Garner Hitec
  Julie Leth Cervélo Bigla
  Elisa Longo Borghini Trek
  Kirsten Wild WNT
  Eri Yonamine Alé Cipollini

Wiggle High5 en 2018Modifier

Arrivées et départsModifier

L'effectif de la formation est largement renouvelé. La sprinteuse belge Jolien D'Hoore quitte l'équipe, elle est remplacée par la Néerlandaise Kirsten Wild. Toujours dans le domaine du sprint, Rachele Barbieri, Elinor Barker et Katie Archibald, par ailleurs toutes trois pistardes, rejoignent l'équipe. L'ancienne championne du monde du contre-la-montre, vainqueur du Tour de Thuringe et également dotée d'une bonne pointe de vitesse Lisa Brennauer est un autre apport important pour l'équipe. La polyvalente Autrichienne Martina Ritter passe à l'échelon supérieur après être passée par de plus petites équipes. L'Australienne Macey Stewart va tenter de se relancer après une pause en 2017. Enfin, la championne du Japon Eri Yonamine est la dernière recrue[9].

Au niveau des départs, en sus de celui de Jolien D'Hoore, la sprinteuse italienne Giorgia Bronzini, membre de l'équipe depuis 2013 et capitaine de route, rejoint l'équipe Cylance. La Britannique Amy Roberts quitte l'équipe tout comme la grimpeuse japonaise Mayuko Hagiwara. Claudia Lichtenberg prend sa retraite, tout comme Anna Sanchis, déjà indisponible durant la majorité de l'année 2017.

Arrivées Équipe 2017
  Katie Archibald WNT
  Rachele Barbieri Cylance
  Elinor Barker Amateur
  Lisa Brennauer Canyon-SRAM
  Martina Ritter Drops
  Macey Stewart Amateur
  Kirsten Wild Cylance
  Eri Yonamine FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope
Départs Équipe 2018
  Giorgia Bronzini Cylance
  Jolien D'Hoore Orica-Scott
  Claudia Lichtenberg Retraite
  Mayuko Hagiwara Alé Cipollini
  Amy Roberts Parkhotel Valkenburg
  Anna Sanchis Retraite

EffectifModifier

 Effectif
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Katie Archibald12 mars 1994  Royaume-UniTeam WNT (2017)
Rachele Barbieri21 février 1997  ItalieCylance (2017)
Elinor Barker7 septembre 1994  Royaume-UniBreeze (2017)
Lisa Brennauer8 juin 1988  AllemagneCanyon-SRAM Racing (2017)
Audrey Cordon-Ragot22 septembre 1989  FranceHitec Products (2014)
Amy Cure31 décembre 1992  AustralieLotto Soudal Ladies (2015)
Annette Edmondson12 décembre 1991  AustralieOrica-AIS (2014)
Emilia Fahlin24 octobre 1988  SuèdeAlé Cipollini (2016)
Lucy Garner20 septembre 1994  Royaume-UniLiv-Plantur (2015)
Grace Garner19 juin 1997  Royaume-UniPodium Ambition-Club La Santa (2016)
Julie Leth13 juillet 1992  DanemarkHitec Products (2016)
Elisa Longo Borghini10 décembre 1991  ItalieHitec Products (2014)
Martina Ritter23 septembre 1982  AutricheDrops (2017)
Macey Stewart16 janvier 1996  AustralieOrica-AIS (2016)
Kirsten Wild15 octobre 1982  Pays-BasCylance (2017)
Eri Yonamine25 avril 1991  JaponFDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope (2017)
Grace Brown (1 mai–30 nov.)7 juillet 1992  Australie

Saisons précédentesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Ranking - Cycling - Road 2014 », sur UCI (consulté le 1er novembre 2014)
  2. a et b (en) « Wiggle Honda Pro Cycling 2014: Our Staff », sur Wiggle Honda (consulté le 18 novembre 2014)
  3. a b et c « UCI Women's Teams », sur UCI (consulté le 1er novembre 2014)
  4. (en) « Rochelle Gilmore: Women's cycling will go to another level in 2017 », sur Cycling news (consulté le 21 janvier 2017)
  5. (en) « Donna Rae-Szalinski joins Wiggle High5 as sport director », sur cycling.org.au (consulté le 21 janvier 2017)
  6. (en) « The team », sur Site officiel (consulté le 12 décembre 2015)
  7. a b et c « Wiggle Honda 2014 », sur siteducyclisme.net (consulté le 1er novembre 2014)
  8. a b et c « Wiggle Honda 2013 », sur siteducyclisme.net (consulté le 1er novembre 2014)
  9. « L'actu féminine du 2 janvier », sur vélo 101 (consulté le 3 janvier 2018)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :