Culture wallonne

(Redirigé depuis Culture de la Wallonie)

Cet article présente différents aspects de la culture de la Wallonie, une région occupant le sud de la Belgique appartenant principalement au domaine linguistique roman, par opposition au domaine linguistique germanique du nord.

Parler de culture de la Wallonie semble relativement récent[Depuis quand ?] mais c'était déjà en réalité l'intention de Jules Destrée lors de l'Exposition de Charleroi de 1911 que d'établir la légitimité de ce concept. Même si le volet culture de l'exposition de cette année-là possédait la raison sociale Arts anciens du Hainaut, on sent la volonté de convoquer lors de l'exposition, tout ce qui se rattache aux arts et aux sciences (comme on disait alors), pour désigner une culture enracinée en Wallonie, les modalités de cet enracinement pouvant être multiples, partagées avec d'autres peuples comme les Français et les Flamands, tous les Européens, tous les autres êtres humains car l'Art est universel. La démarche a pu trouver une sorte de consécration dans l'ouvrage Histoire culturelle de la Wallonie paru en 2012[1].

ArchitectureModifier

Bande dessinéeModifier

La Wallonie a joué un rôle majeur dans l'évolution de la bande dessinée belge et internationale dans les années 1940-1950. C'est ainsi que tout au long de la deuxième moitié du XXe siècle, sans pour autant que les lecteurs de la BD francophone en aient conscience, toute une série de thèmes, paysages, éléments de l'histoire de ce pays apparaissent dans la Bande dessinée wallonne. On parle d'« école de Marcinelle » (où étaient établies les éditions Dupuis) pour désigner ce mouvement. Beaucoup de dessinateurs de talent wallons mais plus largement belges ou français ont commencé leur carrière dans l'hebdomadaire Spirou (Dupuis) qui paraît en Belgique depuis 1938. Ci-dessous, une liste non exhaustive de dessinateurs tant Wallons que Bruxellois :

CinémaModifier

Le cinéma wallon n'existe pas seulement au travers de talents individuels. Certes, bien des comédiens finissent par être attirés par le cinéma français. Il est pourtant possible d'esquisser une Histoire du cinéma wallon et même d'en tracer les lignes de force qui sont les lignes de force de l'histoire elle-même de la Wallonie, ce qui correspond aux idées de Jean-Michel Frodon sur la projection nationale (le cinéma est lié aux nations).

Les films wallons sont souvent caractérisés par le réalisme social, comme les films des frères Dardenne (La Promesse, Rosetta (Palme d'or à Cannes), Le Fils, L'Enfant, également Palme d'Or à Cannes en 2005) ou Les convoyeurs attendent de Benoît Mariage. Ainsi que les documentaires sociaux de Patric Jean.

À l'opposé, le côté complètement décalé de Vase de noces de Thierry Zéno (1974), Mireille dans la vie des autres de Jean-Marie Buchet (1979), C'est arrivé près de chez vous de Rémy Belvaux et André Bonzel (1992) et des extravagants Noël Godin et Jean-Jacques Rousseau.

La Wallonie n’abrite aucune cinémathèque. Une partie de la collection de la Cinémathèque royale de Belgique est conservée dans la citadelle de Namur, mais les Wallons doivent se déplacer au Musée du cinéma de Bruxelles pour voir ces films.

Aucune salle ne projette du cinéma pointu (cinéma expérimental, underground, journal ou essai filmé ou simplement différent, inhabituel dans le fond ou la forme.)

Il existe pourtant le réseau des salles dites « Art et essai » (Le Parc à Charleroi, Le Churchill et Le Parc à Liège, Le Plaza Art à Mons et Le Caméo à Namur) mais, en pratique, elles ne diffusent que du cinéma subventionné « grand public ».

RéalisateursModifier

Acteurs et actricesModifier

Festivals de cinéma en WallonieModifier

LittératureModifier

DanseModifier

MusiqueModifier

PatrimoineModifier

 
Dinant, la Meuse, la ville, la collégiale Notre-Dame et la citadelle
 
Paysage du pays de Herve

Le patrimoine wallon couvre une période historique très large, depuis l'occupation au Néolithique en passant par l'émergence des villes indépendantes au Moyen Âge jusqu'aux témoignages récents de la puissance industrielle des XIXe et XXe siècles. Le pouvoir politique wallon a édité en 1993 un ouvrage intitulé Le Patrimoine majeur de Wallonie qui permet d'aller à la rencontre de celui-ci.

PeintureModifier

PlastiquesModifier

SculpteursModifier

Photographie et collageModifier

ThéâtreModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

 
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Culture wallonne.

BibliographieModifier

  • Michel De Coster, La culture wallonne : Pourquoi n'est-elle pas soluble dans la culture française, Éditions Mols, , 207 p. (ISBN 978-2-87402-157-2).

Articles connexesModifier