Ouvrir le menu principal

Will (auteur)

auteur de bande dessinée belge
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maltaite et Will.
Will
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
La HulpeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Mouvement

Willy Maltaite, alias Will, né le à Anthée et mort le à La Hulpe, est un dessinateur et scénariste de bande dessinée et peintre belge, représentant de l'école de Marcinelle.

Sommaire

BiographieModifier

Dès son plus jeune âge, Willy Maltaite dessine. Il entre au début des années 1940 en apprentissage chez Joseph Gillain (Jijé), un des piliers de Spirou, qui deviendra son ami. Il n'a alors que 15 ans[1]. « J’ai appris mon métier chez lui, mais il m’a tout d’abord communiqué l’ABC du dessin. Je ne savais rien du tout et il m’a montré comment voir juste. En plus, c’était un type universel, il faisait aussi bien de la gravure sur bois que de la sculpture ou de la peinture. J’ai tout fait avec lui, sans réaliser de BD, jusqu’à l’âge de 20 ans[2]. ».

En 1946, Jijé, outre Will, héberge chez lui Morris et Franquin, deux jeunes auteurs encore peu connus mais dont Gillain avait su déceler le fort potentiel. Will réalise tout d'abord des cartoons et des illustrations publiés dans Bonnes soirées et Le Moustique. Au départ de Jijé pour les États-Unis, Will réalise sa première bande dessinée en 30 planches : Le Mystère de Bambochal[1]. Cet album tiré à 15 000 exemplaires fut publié à compte d’auteur car il fut refusé par les éditions Dupuis[1]. Charles Dupuis, tout en lui ayant refusé plusieurs projets, lui confie la destinée de la série Tif et Tondu, qu'il anime jusqu'en 1990 aux côtés de Fernand Dineur, Maurice Rosy, Maurice Tillieux et Stephen Desberg.

En 1957, outre ses travaux sur cette série, il aide Franquin pour les décors de l’album Les Pirates du silence. Puis, il dessine Lili mannequin sur des scénarios de Goscinny pour Paris-Flirt. Il illustre également des jeux dans le magazine Record sur scénario de Charlier.

En 1958, il interrompt la série Tif et Tondu et devient pendant deux ans directeur artistique du journal de Tintin.

En 1960, il revient au journal de Spirou et animera Éric et Artimon sur scénario de Vicq. Il travaille également avec Peyo sur la série Jacky et Célestin puis sur les décors de Benoît Brisefer.

En 1964, il reprend Tif et Tondu chez Spirou et l'animera jusqu'en 1990 .

De 1966 à 1969, Will sera directeur de la collection Carrousel chez Dupuis qui consiste a prendre des héros du journal de Spirou comme les Schtroumpfs, Boule et Bill, .. etc dans un format a l'italienne.

En 1970, il lance une nouvelle série : Isabelle avec Yvan Delporte, Raymond Macherot et Franquin aux textes qui produiront finalement 12 albums de 1970 a 1996.

À partir de 1988, Will change de registre, se tournant vers un dessin où la couleur joue une importance de plus en plus grande. Et en 1991, il finit par abandonner définitivement la série Tif et Tondu et donne la série aux auteurs, encore jeunes que sont Sikorski et Lapière. Avec Stephen Desberg au scénario, Will produit alors en couleurs directes Le jardin des désirs et La 27e lettre pour la collection Aire Libre, puis L'Appel de l'enfer pour P&T Production[1].

Il décède malheureusement en 2000 sans avoir terminé L'arbre des deux printemps, sur un scénario de Rudi Miel. Spirou lui rendit un grand hommage de 8 pages dans le numéro 3231.

Will est également un peintre à part entière. Fauviste, expressionniste, il joue sensuellement avec les matières et les coloris.

ŒuvreModifier

Article détaillé : Bibliographie de Will.

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Philippe Mouret (p22-24), « Le bédéphile : Docteur Will et Mister Choc », Ekllipse, SEMIC, no 5,‎ , p. 98
  2. Hop ! n°64, 3e trimestre 1994, page 6

AnnexesModifier