Coralie Miller

autrice et metteuse en scène française
Coralie Miller
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Coralie Miller est une autrice, documentariste et metteuse en scène française, née le 28 mai 1981 à Neuilly sur Seine. Elle a publié en septembre 2019 son premier roman aux éditions Odile Jacob, First Lady, écrit avec Dominique Miller. Féministe, elle est la metteuse en scène des Monologues du vagin d'Eve Ensler et a publié plusieurs textes engagés dans la presse.

BiographieModifier

FamilleModifier

Issue d’une famille d’intellectuels, Coralie Miller est la fille du psychanalyste, écrivain et documentariste Gérard Miller, et de la psychanalyste et écrivaine Dominique Miller. Son oncle, Jacques-Alain Miller, dirige l’École de la cause freudienne et est éditeur des séminaires de Jacques Lacan, dont il est le gendre. Son grand-père maternel, Pierre Kalfon, est écrivain, ancien journaliste et diplomate. D’origine juive, traversée par la question de l'identité française et juive, elle y consacrera un documentaire en 2017, Français juifs: les enfants de Marianne.

ÉtudesModifier

Elle suit des études de Lettres modernes et de Sociologie. Spécialisée dans l’étude des nouvelles formes de militantisme, elle obtient en 2004 un DEA de Sociologie politique, sous la direction de la politologue Nonna Mayer, à l’École doctorale de Sciences Po Paris.

ParcoursModifier

Autrice et scénaristeModifier

Après avoir passé ses premières années en production au sein de la société Juste pour rire Paris, filiale française de la société québécoise éponyme fondée par Gilbert Rozon, Coralie Miller devient autrice.

Après avoir écrit en 2012 avec son père Gérard Miller un feuilleton radio pour Europe 1 (La bande à Ruquier dans la malédiction des trois corbeaux), elle entame avec lui en 2013 une collaboration, et devient co-autrice de ses films pour France 3 [1],[2],[3],[4], tout en travaillant en parallèle avec d’autres réalisateurs de films du réel tels que Bruno Victor-Pujebet, Jacques Mitsch ou Gilles Santantonio – tour à tour autrice, scénariste ou script doctor.

En 2014, elle écrit pour les éditions Marabout, à quatre mains avec la journaliste newyorkaise Rebecca Leffler, le livre Green, Glam et Gourmande, qui popularise alors un mode de vie qui fait déjà fureur aux États-Unis : le Health Movement dont la cuisine vegan tient le haut du pavé[5]. L’ouvrage d’être édité dans plusieurs pays (États-Unis, Espagne, Pays-Bas) et réédité en France à plusieurs reprises [6].

En 2015, après la publication de sa tribune La France est mon foyer, dans le journal Libération, en réponse à Benyamin Netanyahou qui invitait les juifs de France à partir vivre en Israël suite à la prise d'otages de l'Hyper Cacher de Vincennes, elle se voit proposer la réalisation de son premier documentaire :Français juifs, les enfants de Marianne, voit le jour en 2017, diffusé sur France 3 Paris Île-de-France et Toute l’histoire. Ce film, qui interroge les liens entre les Juifs et la République française, a entre autres pour témoin le comédien Yvan Attal, la femme rabbin Delphine Horvilleur, et la politologue Dominique Schnapper[7]. Il reçoit le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah[8].

En 2018, pour Arte, elle prête sa plume au documentaire évènement Sauvages, au cœur des zoos humains, réalisé par Bruno Victor-Pujebet et l’historien Pascal Blanchard. Raconté par l’artiste Abd al Malik, avec la participation de Lilian Thuram, le film retrace le parcours d’hommes et de femmes arrachés à leur terre pour être exhibés comme des « sauvages » dans les zoos et les cirques occidentaux, à l’époque de la colonisation[9],[10].

Le 2 octobre 2019 sortira au cinéma le film Chambord de Laurent Charbonnier, à l’occasion du 500e anniversaire de la construction du château de François Ier, qui marque le début de la Renaissance française. Co-écrit par Coralie Miller, dont le texte est dit par la comédienne Cécile de France, le documentaire retrace 500 ans d’histoire de France vécus par le château, et ses animaux[11].

Autrice et metteuse en scèneModifier

En 2015, elle se voit confier la nouvelle adaptation française de la célèbre pièce américaine féministe d’Eve Ensler, Les Monologues du vagin, qu’elle co-écrit avec Alexia Périmony. Avec l’accord de l’autrice, elles procèdent à des réaménagements du texte et y intègrent de nouveaux monologues écrits par Eve Ensler elle-même, afin d’en réactualiser le propos. Les violences conjugales, la transphobie ou le harcèlement de rue y font leur entrée. D’autres textes sont retirés. Elle devient la metteuse en scène de cette nouvelle version des Monologues, dont elle monte une première version à Lille en 2015. En 2017, après un passage au festival Causette[12], la création figure à l’affiche du Chien qui fume au Festival Off d’Avignon, avec Marie-Christine Adam, Rachel Khan et Juliette Lamboley. Avec Rachel Khan et son frère, qui signe sous le nom de Ganood, elle adapte un des nouveaux textes, « Ma mini-jupe », en rap.[13]

En 2018, sa première création théâtrale Le Journal de ma fille est programmée au Théâtre de la tête d’or à Lyon. Cette comédie qui traite des rapports amoureux et familiaux est mise en scène par Jean-Luc Moreau, avec Philippe Caroit et Anne Jacquemin[14]. Au même moment à Paris, sa deuxième pièce, courte, est à l’affiche du festival des Mises en capsules au Théâtre Lepic (ancien Ciné 13). Terminus, qu’elle met elle-même en scène avec le comédien Mikaël Chirinian, confronte au plateau Geneviève Casile, sociétaire honoraire de la Comédie française, et deux jeunes actrices, Léïla Guérémy et Zoé Bruneau[15].

RomancièreModifier

Le 25 septembre 2019, Coralie Miller sort son premier roman : First Lady, publié aux éditions Odile Jacob, est le fruit d’une écriture à quatre mains avec sa mère, Dominique Miller. Un roman de femmes sur des femmes, qui allie les deux savoirs de la mère et de la fille, la psychanalyse et la force du récit[16].

Monologues du vagin et engagement féministeModifier

À travers son travail artistique sur Les Monologues du vagin, Coralie Miller s’est posée dans une démarche résolument militante, en faveur de la lutte pour les droits des femmes et contre les violences sexistes et sexuelles. Féministe affichée, elle a écrit en 2018 une tribune parue dans le journal Le Monde qui s’intitule Oui, je suis féministe !, dans laquelle elle expose les nombreuses raisons qui la poussent à revendiquer haut et fort son engagement pour le combat des femmes. Elle est aussi, avec Sandrine Rousseau, l'autrice de la tribune "Sorcières de tous les pays, unissons-nous!", signée par 200 personnalités de 15 pays différents, dont Charlotte Gainsbourg, Muriel Robin, Marlène Schiappa, Eve Ensler, Inna Modja ou encore la Femen Inna Shevchenko, parue dans le JDD en novembre 2019. Quelques semaines plus tard, elle signe sur Mediapart avec Céline Piques, porte-parole de l'association Osez le féminisme!, le texte "Nous accusons", en réponse à Roman Polanski et à la promotion de son film "J'accuse" qui compare la mobilisation féministe contre le cinéaste, accusé de viol par plusieurs jeunes filles dans les années 1970, aux anti-dreyfusards.

La même année, le producteur Jean-Marc Dumontet lui propose de monter des représentations exceptionnelles des Monologues du vagin, dans le cadre de la première édition du festival Paroles citoyennes à Paris, autour de la Journée internationale pour les droits des femmes. Elle se retrouve ainsi, avec sa partenaire Marie-Astrid Périmony, à mettre en lecture trois femmes politiques : la secrétaire d’État en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, et les anciennes ministres Roselyne Bachelot et Myriam El Khomri. L’évènement, qui se tient à Bobino au bénéfice du Collectif féministe contre le viol, crée la surprise[17],[18]. Le lendemain, ce sont les comédiennes Muriel Robin, Carole Bouquet et Anne Le Nen qui se produisent elles aussi à Bobino, cette fois-ci au profit de l’association Le Refuge[19]. Puis quelques jours plus tard, un plateau de quinze personnalités féminines occupe la scène du Comédia (Théâtre libre), dans le cadre du V-Day, au profit de l’association Parler. Parmi elles, la femme rabbin Delphine Horvilleur[20], la journaliste Wendy Bouchard, encore les comédiennes Sophia Aram, Christelle Chollet, Catherine Arditi, Alison Wheeler, ou encore l’économiste et plaignante dans l’affaire Denis Baupin, Sandrine Rousseau. Cette dernière propose alors à Coralie Miller et Marie-Astrid Périmony de créer un évènement similaire l’année suivante à l’Université de Lille, dont Sandrine Rousseau est Vice-présidente en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes. Il s’agit de monter trois représentations au sein de l’université avec 60 femmes – des étudiantes, des enseignantes et des membres du personnel[21]. La pièce, qui connaît un succès retentissant au sein de la faculté, est jouée au profit de trois associations locales qui viennent en aide aux femmes en détresse, l’Echappée, le Planning familial et l’Auberge des migrants[22].

Coralie Miller est également l’autrice de la tribune Le jour où j’ai failli ne pas voter Macron, parue dans le magazine Marianne pendant l'entre-deux tours de l’élection présidentielle de 2017, dans laquelle elle expliquait pourquoi, en tant qu'électrice France insoumise, elle s'était résolue à voter Emmanuel Macron pour faire barrage à Marine Le Pen.

Films & CréationsModifier

DocumentairesModifier

ScénaristeModifier

Autrice-réalisatriceModifier

ThéâtreModifier

AutriceModifier

Autrice-Metteuse en scèneModifier

Adaptatrice-Metteuse en scèneModifier

EditionModifier

Fiction radioModifier

  • 2013 : La Bande à Ruquier dans La Malédiction des trois corbeaux, Europe 1 (écrit avec Gérard Miller et Nicolas Terrier)

TribunesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « DSK sur le divan de Gérard Miller », sur lepoint.fr
  2. « "Gérard Depardieu, l’homme dont le père ne parlait pas", sur France 3 : un documentaire du psychanalyste Gérard Miller », sur www.franceinter.fr (consulté le 9 septembre 2019)
  3. « Ségolène Royal, "une rebelle" pour Gérard Miller », sur www.journaldesfemmes.fr (consulté le 9 septembre 2019)
  4. « Grace Kelly et son prince Un conte féroce », sur lemonde.fr
  5. « 3 raisons de lire Green, Glam et Gourmande », sur blogs.lexpress.fr
  6. « Green glam attitude », sur hachette.fr
  7. « "Français juifs. Les enfants de Marianne", l'histoire d'une relation exceptionnelle », sur Le Huffington Post, (consulté le 9 septembre 2019)
  8. « Français juifs, les enfants de Marianne. Un film de Coralie Miller », sur Fondation pour la Mémoire de la Shoah (consulté le 9 septembre 2019)
  9. « Zoos humains : quand des hommes étaient exhibés comme des bêtes sauvages », sur Les Inrocks (consulté le 9 septembre 2019)
  10. « "Sauvages, au coeur des zoos humains" : documentaire indispensable, sur Arte », sur www.franceinter.fr (consulté le 9 septembre 2019)
  11. « https://www.lanouvellerepublique.fr/loir-et-cher/commune/chambord/chambord-le-cycle-eternel-le-film-de-laurent-charbonnier-bientot-sur-grand-ecran », sur lanouvellerepublique.fr (consulté le 9 septembre 2019)
  12. Causette et courrier@causette.fr, « Les Monologues du vagin : quand les sexes parlent au féminin », sur www.causette.fr (consulté le 9 septembre 2019)
  13. « A vingt ans, "Les Monologues du vagin" se font toujours entendre », sur Rue89 Bordeaux, (consulté le 9 septembre 2019)
  14. « théâtre - Comédie. Philippe Caroit : « À Lyon, on ne s’ennuie jamais ! » », sur www.leprogres.fr (consulté le 9 septembre 2019)
  15. « Mises en capsules 2018 - Perdu - Rise - Terminus - Il a vraiment quelque chose de Laurent Romejko - Le Grand Bain - Ciné XIII Théâtre :: FROGGY'S DELIGHT :: Musique, Cinema, Theatre, Livres, Expos, sessions et bien plus. », sur www.froggydelight.com (consulté le 9 septembre 2019)
  16. « First Lady - Éditions Odile Jacob », sur www.odilejacob.fr (consulté le 9 septembre 2019)
  17. « Schiappa, Bachelot et El Khomri ovationnées pour leurs "Monologues du vagin" », sur Le Huffington Post, (consulté le 9 septembre 2019)
  18. « Schiappa sur scène pour les Monologues du vagin », sur lepoint.fr
  19. « Muriel Robin, Anne Le Nen et Carole Bouquet vivent "Les Monologues du vagin" », sur www.purepeople.com (consulté le 9 septembre 2019)
  20. « Delphine Horvilleur », sur www.franceinter.fr (consulté le 9 septembre 2019)
  21. « Les Monologues du vagin Université de Lille », sur culture.univ-lille.fr
  22. « Les monologues du vagin » (consulté le 9 septembre 2019)
  23. « Oui, je suis féministe », sur lemonde.fr (consulté le 18 septembre 2019)
  24. « Le jour où j'ai failli ne pas voter Macron », sur Marianne.net (consulté le 18 septembre 2019)
  25. « La France est mon foyer », sur liberation.fr (consulté le 18 septembre 2019)

Liens externesModifier