Dominique Schnapper

politologue et sociologue française
Dominique Schnapper
Portrait de Dominique Schnapper netoyé.png
Dominique Schnapper lors d'une table ronde en 2011.
Fonctions
Membre du Conseil constitutionnel
-
Présidente
Société française de sociologie (d)
-
Biographie
Naissance
(87 ans)
Paris (France)
Nom de naissance
Dominique Aron
Nationalité
Formation
Activités
Père
Mère
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Commission de la nationalité (d) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Dir. de thèse
Distinctions

Dominique Schnapper, née Dominique Aron le à Paris, est une sociologue et politologue française.

BiographieModifier

Jeunesse et étudesModifier

Dominique Schnapper naît dans une famille de la bourgeoisie parisienne. Elle est la fille de Raymond et Suzanne Aron. Elle a eu plusieurs sœurs.

Elle obtient une licence d'histoire et de géographie à l'université de Paris. En 1957, elle complète sa licence par un certificat de géographie à la Sorbonne, où elle rencontre Antoine Schnapper, avec qui elle aura trois enfants : Laure, Alain et Pauline[1].

Une fois ses études en histoire terminées, elle étudie pendant deux ans la philosophie, mais abandonne par manque de goût pour la discipline. Elle étudie ensuite à l'Institut d'études politiques de Paris, où elle ne se trouve pas non plus, mais découvre la sociologie, l'économie et la science politique[2].

Après un voyage de deux ans à Bologne, Pierre Bourdieu lui conseille de faire une thèse de sociologie sur la haute bourgeoisie bolognaise. Elle passe cinq ans au centre de sociologie animé par Pierre Bourdieu, qu'elle quitte lorsqu'elle commence à trouver son fonctionnement trop sectaire. En 1967, elle obtient un doctorat en sociologie à la faculté des lettres de Paris[2].

Parcours professionnelsModifier

Dominique Schnapper traite principalement de la sociologie historique, ainsi que des études sur les minorités, le chômage, le travail et la sociologie urbaine, et depuis les années 1990 aussi avec le concept de nation et de la citoyenneté.

Depuis les années 1980, elle est directrice d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Elle est également présidente du musée d'art et d'histoire du judaïsme[3] et présidente de l'Institut d'études avancées de Paris.

Elle obtient en 2002 le prix de la fondation Balzan pour la sociologie.

Elle a été membre du Conseil constitutionnel de 2001 à 2010, nommée par Christian Poncelet, alors président du Sénat.

De à [4], elle est présidente du conseil scientifique de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme (DILCRAH)[5].

En décembre 2017, le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer la désigne pour devenir la présidente du Conseil des sages de la laïcité[6] installé le 8 janvier 2018 et chargé de préciser la position de l'institution scolaire en matière de laïcité[7].

CarrièreModifier

DistinctionsModifier

DécorationsModifier

PrixModifier

  • Prix de l'Assemblée nationale 1994 pour La communauté des citoyens Paris : Gallimard.
  • Prix Balzan 2002 pour la sociologie[14].
  • Prix du livre politique 2007 pour Qu'est-ce que l'intégration ?[15].
  • Prix du livre antiraciste 2011 de la LICRA.
  • Prix AFCI du livre 2021 pour Puissante et fragile, l'entreprise en démocratie avec Alain Schnapper, Paris, Odile Jacob, 2020[16].

ŒuvresModifier

EntretienModifier

OuvragesModifier

  • L’Italie Rouge et Noire, Paris, Gallimard, 1971
  • Sociologie de l'Italie, Paris, Presses universitaires de France, 1974
  • Juifs et Israélites, Paris, Gallimard, « Idées », 1980
  • L'Épreuve du chômage, Paris, Gallimard, « Idées », 1981 ; rééd. 1994
  • Six manières d'être européen sous la direction d'H. Mendras, Paris, Gallimard, « Bibliothèque des Sciences Humaines », 1989
  • La France de l’intégration, sociologie de la nation en 1990, Paris, Gallimard, « Bibliothèque des Sciences Humaines », 1991
  • L’Europe des immigrés, essai sur les politiques d'immigration, Paris, François Bourin, 1992
  • Les Musulmans en Europe sous la direction de B. Lewis, Paris, Observatoire du Changement Social, 1992
  • La Communauté des citoyens, sur l’idée moderne de nation, Paris, Gallimard, « NRF Essais », 1994
  • Contre la fin du travail avec Philippe Petit, Paris, Les Editions Textuel, 1997
  • La Relation carcérale : Identités et rapports sociaux dans les prisons de femmes de Corinne Rostaing, Dominique Schnapper (Préface), Paris, PUF, « Le lien social », 1997
  • La Relation à l’Autre. Au cœur de la pensée sociologique, Paris, Gallimard, « NRF Essais », 1998
  • La Compréhension sociologique, Paris, PUF, « Quadrige », 1999
  • Qu’est-ce que la citoyenneté ?, Paris, Gallimard, « Folio », 2000
  • Questionner le racisme , Paris, Gallimard, 2000
  • La Démocratie providentielle. Essai sur l’égalité contemporaine, Paris, Gallimard, « NRF Essais », 2002
  • Au Fur et à mesure : Chroniques 2001-2002, Paris, Odile Jacob, « Sciences Humaines », 2003
  • La Communauté des citoyens, Paris, Gallimard, « Folio Essais », 2003
  • Diasporas et nations avec C. Bordes-Benayoun, Paris, Odile Jacob, 2006
  • Qu'est ce que l'intégration?, Paris, Gallimard, « Folio actuel », 2007
  • Les Mots des diasporas avec C. Bordes-Benayoun, Toulouse, Presse de l'université Le Mirail, 2008
  • La Condition juive. La tentation de l'entre-soi avec C. Bordes-Benayoun et F. Raphaël, Paris, PUF, « Le lien social », 2009
  • Une Sociologue au Conseil Constitutionnel, Paris, Gallimard, « NRF Essais », 2010
  • La Démocratie providentielle : Essai sur l'égalité contemporaine, Paris, Gallimard, « Folio actuel », 2010
  • La Juridicisation du politique de Jacques Commaille, Laurence Dumoulin et Cécile Robert, préface de Dominique Schnapper, Paris, L'extenso LGDJ, 2010
  • L’Engagement, Paris, Fondapol, 2011
  • La Compréhension sociologique, Paris, PUF, 2012
  • Les Juifs dans l'orientalisme, Théo Klein, Laurence Sigal-Klagsbald et Laurent Héricher, Paris, Flammarion, 2012
  • Travailler et aimer, Paris, Odile Jacob, 2013
  • L’Esprit démocratique des lois, Paris, Gallimard, « NRF Essais », 2014 - Prix littéraire Paris-Liège 2015
  • Intellectuels et juifs en France aujourd'hui : De l'enthousiasme des années 60 à la déception des années 2000 avec Jean-Claude Poizat, Paris, Le Bord de l'eau, 2014
  • Où va notre démocratie ? avec Stéphane Rozès, Pascal Perrineau, Philippe Raynaud, Jean-Pierre le Goff, Alain Blondiaux, Yves Sintomer, Patrick Savidan, Jean-Michel Helvig, Alain-Gérard Slama et Pierre-Marie Vidal, Paris, Éditions de la Bibliothèque publique d’information, 2014, Open édition : sur le site de la bibliothèque du Centre Pompidou
  • La Disqualification sociale : Essai sur la nouvelle pauvreté de Serge Paugam, préface de D. Schnapper, 1991, PUF ; rééd. avec nouvelle postface de l'auteur 2015, Open édition : sur CAIRN.INFO
  • La République aux 100 cultures, Strasbourg, Arfuyen, « La faute à Voltaire », 2016
  • Réflexions sur l'antisémitisme avec Paul Salmona et Perrine Simon-Nahum, Paris, Odile Jacob, « OJ.SC.HUMAINES », 2016
  • De la démocratie en France : République, nation, laïcité, Paris, Odile Jacob, 2017
  • La Citoyenneté à l'épreuve. La Démocratie et les Juifs, Paris, Gallimard, « NRF Essais », 2018
  • Puissante et fragile, l'entreprise en démocratie avec Alain Schnapper, Paris, Odile Jacob, 2020
  • Temps inquiets. Réflexions sociologiques sur la condition juive, Paris, Odile Jacob, 2021

RéférencesModifier

  1. Levy, Clara. « Dominique Schnapper », Jewish Women: A Comprehensive Historical Encyclopedia, 27 février 2009, Jewish Women's Archive, consulté le 30 août 2019.
  2. a et b « Dominique Schnapper : « La façon dont on parlait, avec mépris, de mon père reste une blessure » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Musée d'art et d’histoire du Judaïsme Qui sommes nous ? Statuts et objet », sur www.mahj.org (consulté le ).
  4. https://www.gouvernement.fr/installation-du-nouveau-conseil-scientifique-de-la-dilcrah.
  5. Communiqué de presse: « Installation d'un Conseil scientifique auprès de la DILCRA », gouvernement.fr, 9 février 2016.
  6. Shahinez Benabed, « Le futur Conseil des sages de la laïcité tient sa présidente », acteurspublics.com, (consulté le )
  7. a et b « Pages du Conseil des sages de la laïcité », sur education.gouv.fr (consulté le )
  8. « Les Membres du Conseil Constitutionnel depuis l'origine (par ordre alphabétique) » (consulté le )
  9. Décret du 31 décembre 2020 portant nomination et promotion
  10. Décret du 30 décembre 2011 portant promotion et nomination
  11. Décret du 3 avril 1996 portant promotion et nomination
  12. Décret du 13 mai 2016 portant promotion et nomination
  13. Décret du 15 mai 2000 portant promotion et nomination
  14. « Prix Balzan 2002 pour la sociologie : Dominique Schnapper » (consulté le )
  15. « Prix du Livre Politique » (consulté le )
  16. « Le Prix Afci du livre 2021 – 12ème édition », sur Association Française Communication Interne (consulté le )

AnnexesModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :