Championnat de France masculin de handball 2017-2018

Starligue 2017-2018
Description de l'image 2018-05-31 PSG champion de Lidlstarligue 2017-18 Daniel Narcisse.jpg.
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) Ligue nationale de handball
Édition 66e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date du
au
Participants 14 équipes
Matchs joués 182 matchs
Site web officiel www.lnh.fr
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Proligue 2017-2018

Palmarès
Tenant du titre Paris Saint-Germain
Promu(s) en début de saison Tremblay-en-France Handball
et Massy Essonne Handball
Vainqueur Paris Saint-Germain (5)
Deuxième Montpellier Handball
Troisième Handball Club de Nantes
Relégué(s) Saran Loiret Handball
Massy Essonne Handball
Buts 10 208 buts
Meilleur joueur Nikola Karabatic
Meilleur(s) buteur(s) Raphaël Caucheteux (167)

Navigation

Le championnat de France masculin de handball 2017-2018 est la soixante-sixième édition de cette compétition et la deuxième sous la dénomination de Lidl Starligue. Il s'agit du plus haut niveau du championnat de France de ce sport.

Quatorze clubs participent à cette édition de la compétition, les douze premiers du précédent championnat ainsi que deux clubs promus de Proligue, le champion de France (Tremblay-en-France Handball) et le vainqueur des barrages d'accession (Massy Essonne Handball).

Lors de cette saison, cinq clubs ont grandement représenté la France dans les deux principales coupes européennes. En Ligue des champions, Montpellier (vainqueur), Nantes (finaliste) et Paris (3e) réalisent un triplé historique. En Coupe de l'EHF, Saint-Raphaël réalisé également une belle performance en atteignant la finale de la compétition, Chambéry ayant été éliminé en quart de finale.

Au terme de la saison, le Paris Saint-Germain Handball remporte son cinquième titre de champion de France, le quatrième consécutif. Montpellier, leader de la 8e à la 24e journée, a cédé sa première place après une défaite à Saint-Raphaël, cinq jours avant sa victoire en Ligue des champions. Le Handball Club de Nantes complète le podium. En bas du classement, le Saran Loiret Handball et le Massy Essonne Handball sont relégués en Proligue.

ModalitésModifier

CalendrierModifier

Les principales dates du calendrier du championnat sont[1] :

Clubs participantsModifier

Localisation des clubs engagés dans le championnat.
En rouge, le champion.
Légende des couleurs
Club Classement
2016-2017
Entraîneur Salle Capacité
théorique
Saisons
en D1
Paris Saint-Germain Handball 1er   Zvonimir Serdarušić Stade Pierre-de-Coubertin
Halle Georges-Carpentier
4 016
4 272
30e
Handball Club de Nantes 2e   Thierry Anti Salle de la Trocardière

Hall XXL de la Beaujoire

4 500

11 019

10e
Montpellier Handball 3e   Patrice Canayer Palais des sports René-Bougnol
Sud de France Arena
3 000
9 853
23e
Saint-Raphaël Var Handball 4e   Joël da Silva Palais des sports Jean-François-Krakowski 2 000 12e
Chambéry Savoie Mont-Blanc Handball 5e   Ivica Obrvan
  Laurent Busselier
Le Phare 4 500 24e
Dunkerque Handball Grand Littoral 6e   Patrick Cazal Salle Dewerdt 2 500 27e
Fenix Toulouse Handball 7e   Philippe Gardent Palais des sports André-Brouat 3 751 22e
Pays d'Aix Université Club handball 8e   Jérôme Fernandez Arena du Pays d'Aix

Complexe du Val de l'Arc

6 004
1 200
06e
Union sportive d'Ivry 9e   Rastko Stefanovič Gymnase Auguste-Delaune 1 500 60e
USAM Nîmes Gard 10e   Franck Maurice Le Parnasse 4 191 31e
Cesson Rennes Métropole Handball 11e   Yérime Sylla Palais des sports de la Valette
Parc des expositions de Rennes
1 400
5 500
09e
Saran Loiret Handball 12e   Fabien Courtial Halle du Bois Joly

Palais des sports d'Orléans

850

3 222

02e
Tremblay-en-France Handball 1er (D2)   Benjamin Braux Palais des sports 1 020 12e
Massy Essonne Handball 2e (D2)   Tarik Hayatoune Centre Pierre-de-Coubertin, Massy
Gymnase Mares-Yvon, St-Michel/Orge
800
2 000
05e

Modalités de classement et de qualifications européennesModifier

La Lidl Starligue est organisée en une poule unique de 14 clubs avec matchs aller - retour. Une équipe marque 2 points pour une victoire, 1 point pour un match nul et 0 point pour une défaite. Le titre de champion de Lidl Starligue est attribué à l'équipe qui obtient le plus de points à l'issue de la saison. Les 2 équipes les moins bien classées à l'issue de la saison sont reléguées en Proligue.

En cas d'égalité entre deux ou plusieurs équipes à l'issue de la compétition, leur classement est établi en tenant compte des facteurs suivants[2] :

  1. Le nombre de points à l'issue de la compétition dans les rencontres ayant opposé les équipes à égalité entre elles ;
  2. La différence entre les buts marqués et les buts encaissés dans les rencontres ayant opposé les équipes à égalité entre elles ;
  3. Le plus grand nombre de buts marqués à l'extérieur dans les rencontres ayant opposé les équipes à égalité entre elles ;
  4. La différence entre les buts marqués et les buts encaissés sur l'ensemble des rencontres de la compétition ;
  5. Le plus grand nombre de buts marqués sur l'ensemble des rencontres de la compétition ;
  6. Le plus grand nombre de buts marqués à l'extérieur sur l'ensemble des rencontres de la compétition ;
  7. tirage au sort effectué par la Commission d'Organisation des Compétitions.

Conformément au règlement de la Fédération européenne de handball (EHF) et Coefficient EHF pour la saison 2017/18 , les modalités de qualification en coupes d'Europe pour la saison 2017/2018 sont les suivantes :

  • Le champion de France 2017/2018 est qualifié en Ligue des champions,
  • Le vice-champion de France 2017/2018 et les vainqueurs des éditions 2017/2018 de la Coupe de la Ligue et de la Coupe de France sont qualifiés en Coupe de l'EHF. Si le vainqueur d'une de ces deux coupes est déjà qualifié via le championnat, cette place qualificative est réattribuée selon le classement du championnat (au troisième, etc.).

Les trois clubs qualifiés pour la Coupe de l'EHF ont la possibilité de déposer un dossier auprès de l'EHF pour obtenir une place en Ligue des champions, l'EHF statuera lors d'un comité exécutif sur la qualification de ces équipes pour cette dernière. De même, les clubs non qualifiés peuvent déposer un dossier auprès de l'EHF pour obtenir une place en Coupe de l'EHF.

EffectifsModifier

Budgets et salairesModifier

Le budget et la masse salariale des clubs de D1, exprimée en millions d'Euros, est[3]

Clubs Budgets Masse salariale
2017-18 Évolution 2016-17 2017-18 %
Paris Saint-Germain Handball 17,70 M€   +1.7 % 17,41 M€ 11,02 M€ 62,3 %
Montpellier Handball 7,52 M€   +3.6 % 7,25 M€ 3,37 M€ 44,8 %
Pays d'Aix Université Club handball 6,31 M€   +34.7 % 4,12 M€ 2,49 M€ 39,5 %
Handball Club de Nantes 5,96 M€   +17.2 % 4,93 M€ 3,28 M€ 55,0 %
Saint-Raphaël Var Handball 4,18 M€   +2.2 % 4,09 M€ 2,88 M€ 68,9 %
Tremblay-en-France Handball 4,04 M€   +11.6 % 3,57 M€ (D2) 2,49 M€ 61,6 %
Dunkerque Handball Grand Littoral 4,01 M€   -1.5 % 4,07 M€ 2,30 M€ 57,4 %
Chambéry Savoie Mont-Blanc Handball 3,94 M€   -4.1 % 4,11 M€ 2,16 M€ 54,7 %
Fenix Toulouse Handball 3,71 M€   +4.7 % 3,53 M€ 2,41 M€ 65,0 %
USAM Nîmes Gard 3,32 M€   +2.9 % 3,23 M€ 1,90 M€ 57,3 %
Union sportive d'Ivry 2,89 M€   -2.5 % 2,97 M€ 1,67 M€ 57,8 %
Cesson Rennes Métropole Handball 2,55 M€   +15.5 % 2,16 M€ 1,49 M€ 58,5 %
Saran Loiret Handball 2,19 M€   +11.0 % 1,95 M€ 1,36 M€ 61,8 %
Massy Essonne Handball 1,77 M€   +46.9 % 0,94 M€ (D2) 0,82 M€ 46,6 %
Budget moyen 5,01 M€   +6.9 % 4,62 M€ 2,82 M€ 56,3 %
Budget moyen (hors PSG) 4,03 M€   +8.6 % 3,63 M€ 2,20 M€ 54,3 %

CompétitionModifier

ClassementModifier

Le classement final est[4] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép
1 Paris Saint-Germain T C L 45 26 22 1 3 796 674 122 +4b
2 Montpellier Handball 45 26 22 1 3 767 642 125 −4b
3 HBC Nantes S 37 26 17 3 6 814 726 88 /
4 Saint-Raphaël VHB 34 26 15 4 7 734 695 39 /
5 Pays d'Aix UCH 33 26 15 3 8 748 712 36 /
6 Dunkerque HGL 32 26 15 2 9 689 687 2 /
7 Fenix Toulouse 27 26 13 1 12 777 785 -8 35be
8 USAM Nîmes Gard 27 26 12 3 11 729 713 16 29be
9 Chambéry SMB HB 23 26 10 3 13 717 732 -15 /
10 US Ivry 16 26 7 2 17 653 742 -89 /
11 Tremblay-en-France Handball P 14 26 6 2 18 743 789 -46 /
12 Cesson Rennes MHB 13 26 4 5 17 666 732 -66 /
13 Saran Loiret HB 12 26 5 2 19 757 839 -82 /
14 Massy Essonne Handball P 6 26 2 2 22 618 740 -122 /


Ligue des champions
  • Champion et qualifié
  • Invité sur dossier
Coupe de l'EHF
  • Qualifié
  • Invité sur dossier
Relégation en Proligue
  • Relégué
Classement officiel
Abréviations

Conformément aux modalités de classement :

Évolution du classementModifier

  • Leader du classement
MHB PSG MHB PSG
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26
  • Journée par journée
Club 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26
Aix 10 9 5 3 3 7 7 5 8 8 8 8 8 8 8 7 6 5 5 5 5 4 4 6 6 5
Cesson 9 10 11 11 12 13 12 13 13 13 14 13 12 13 14 10 12 11 10 11 11 11 12 12 12 12
Chambéry 14 13 13 14 14 14 14 10 10 11 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9
Dunkerque 7 5 4 6 5 4 5 6 5 6 7 7 5 6 7 6 7 7 7 7 7 6 6 5 5 6
Ivry 12 12 10 7 8 8 9 9 9 9 10 10 10 10 10 11 10 10 11 10 10 10 11 11 11 10
Massy 11 14 14 12 11 12 13 14 14 14 11 11 14 11 12 13 13 13 13 13 14 14 14 14 14 14
Montpellier 1 2 2 2 2 2 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2
Nantes 4 3 3 4 6 5 6 7 6 7 4 5 6 5 4 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3
Nîmes 2 8 6 5 4 3 3 2 2 2 2 2 2 3 5 5 4 6 6 6 6 7 7 7 7 8
Paris SG 3 1 1 1 1 1 1 3 3 3 3 3 3 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 1 1
St-Raphaël 8 6 8 10 10 9 8 8 7 5 5 4 4 4 3 4 5 4 4 4 4 5 5 4 4 4
Saran 5 4 7 8 9 10 10 11 11 10 12 12 11 12 13 14 14 14 14 14 13 13 13 13 13 13
Toulouse 6 7 9 9 7 6 4 4 4 4 6 6 7 7 6 8 8 8 8 8 8 8 8 8 8 7
Tremblay 13 11 12 13 13 11 11 12 12 12 13 14 13 14 11 12 11 12 12 12 12 12 10 10 10 11
Légende :  : leader (1re place) —  : qualification européenne (2e place) —  : places de relégable (13e et 14e places)
En remportant la Coupe de la ligue entre les 17e et 18e journées, le Paris SG rend la 3e place qualificative pour les compétitions européennes tant qu'il figure parmi les deux premiers.
De même, sa victoire en Coupe de France entre les 23e et 24e journées, rend la 4e place qualificative à son tour, d'autant qu'il est alors assuré de terminer sur le podium.

MatchsModifier

Résultats (dom.\ext.) Aix CesR Chamb Dunk Ivry Massy Montp Nant Nîm PSG Saran St-Ra Trem Toul
Pays d'Aix UCH 31-32 29-28 27-32 30-25 33-19 28-32 28-28 29-23 33-31 36-29 29-29 28-25 29-30
Cesson Rennes MHB 16-19 22-30 21-25 26-26 28-23 23-28 27-33 23-24 28-34 29-30 26-28 30-30 28-32
Chambéry SMB HB 29-30 32-24 26-26 29-23 27-24 21-30 25-29 28-28 24-32 33-24 24-28 33-29 23-27
Dunkerque HGL 30-31 22-21 26-23 25-22 24-21 23-24 30-22 27-30 22-27 28-22 30-26 37-32 24-32
US Ivry 21-28 19-26 24-22 26-29 24-24 22-25 30-29 29-26 24-31 32-27 25-31 24-29 27-32
Massy EHB 30-36 21-21 31-32 20-23 24-28 15-21 22-28 29-23 24-27 25-23 25-36 20-29 26-30
Montpellier HB 22-23 33-27 29-18 33-25 36-22 32-23 33-28 33-30 33-30 32-29 28-28 28-25 36-25
HBC Nantes 29-24 38-30 28-32 31-15 31-22 41-35 27-30 33-25 27-27 31-29 31-27 36-31 32-28
USAM Nîmes Gard 25-25 29-18 25-31 31-25 29-25 27-25 24-28 29-29 26-24 30-23 25-26 30-21 33-35
Paris SG 33-22 32-25 30-26 32-29 30-22 33-17 26-19 31-29 30-29 40-31 27-25 25-23 38-30
Saran Loiret 35-37 29-29 41-33 32-33 27-29 32-27 29-34 30-39 20-29 28-36 27-28 39-37 34-33
St-Raphaël VHB 32-28 25-24 30-24 23-23 35-25 25-21 26-25 25-26 31-35 25-26 27-27 32-28 27-23
Tremblay 21-30 29-32 31-31 27-28 26-27 26-23 19-29 33-45 39-35 26-30 35-25 29-30 34-31
Toulouse 26-25 30-30 32-33 25-28 35-29 31-24 26-34 28-34 27-29 27-34 37-35 34-29 31-29
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Statistiques et récompensesModifier

Élection du joueur du moisModifier

Chaque mois, l'Association des joueurs professionnels de handball (AJPH) désigne trois joueurs parmi lesquels les internautes élisent le meilleur du mois en championnat :

Mois Joueur Autres nommés
Septembre[5] Vincent Gérard (43 %, Montpellier Handball) Dylan Garain (38 %, Dunkerque HGL) Raphaël Caucheteux (19 %, Saint-Raphaël VHB)
Octobre[6] Julien Rebichon (73 % , USAM Nîmes Gard) Nicolas Tournat (16 %, HBC Nantes) Rémi Desbonnet (11 %, USAM Nîmes Gard)
Novembre[7] Valentin Porte (38 %, Montpellier Handball) David Balaguer (32 %, HBC Nantes) Rémi Desbonnet (30 %, USAM Nîmes Gard)
Décembre[8] Valentin Porte (48 %, Montpellier Handball) Nicolas Tournat (30 %, HBC Nantes) Aymeric Minne (22 %, Pays d'Aix UCH)
Janvier Non décerné à cause du Championnat d'Europe 2018
Février[9] David Balaguer (66 %, HBC Nantes) Raphaël Caucheteux (20 %, Saint-Raphaël VHB) Nikola Karabatic (14 %, Paris Saint-Germain)
Mars[10] Melvyn Richardson (42 %, Montpellier Handball) Nedim Remili (37 %, Paris Saint-Germain) Fahrudin Melić (21 %, Chambéry SMB HB)
Avril[11] Melvyn Richardson (47 %, Montpellier Handball) Gaël Tribillon (30 %, Fenix Toulouse Handball) Gabriel Loesch (23 %, Pays d'Aix UCH)
Mai[12] Baptiste Butto (43 %, Dunkerque HGL) Daniel Sarmiento (30 %, Saint-Raphaël VHB) Rodrigo Corrales (27 %, Paris Saint-Germain)

Meilleurs handballeurs de la saisonModifier

 
Meilleur joueur :
Meilleur espoir :
Meilleur entraîneur :
Meilleur défenseur :
Équipe-type du Championnat 2017-2018

La liste des nommés pour les Trophées LNH 2018 a été dévoilé le 16 mai[13]. L'équipe-type a été révélée le 24 mai[14] (soit deux jours avant la finale à quatre de la Ligue des champions), tandis que le choix du meilleur joueur, du meilleur espoir et de l'entraîneur de l'année est annoncé le 1er juin[15]. Nikola Karabatic est élu pour la quatrième fois meilleur joueur de la saison tandis que les Montpellierains Michaël Guigou et Patrice Canayer sont désignés dans l'équipe-type pour respectivement la dixième fois et la huitième fois. Hormis Samir Bellahcene, le gardien de but du Massy Essonne Handball, qui a été élu meilleur espoir, toutes les récompenses ont été décernées à des joueurs des trois clubs français ayant terminé aux trois premières places en Ligue des champions : Montpellier, Nantes et Paris. À noter également qu'un seul joueur du champion France, Paris, apparaît au palmarès (Nikola Karabatic à la fois meilleur joueur et meilleur demi-centre) et que 8 des 11 récompenses ont été attribuées à des français.

Catégorie Joueur Catégorie Joueur
Meilleur joueur : Nikola Karabatic (Paris Saint-Germain)
Meilleur gardien de but Vincent Gérard (Montpellier Handball) Meilleur défenseur Rock Feliho (HBC Nantes)
Samir Bellahcene (Massy Essonne Handball) Karl Olivier Konan (Pays d'Aix UCH)
Rémi Desbonnet (USAM Nîmes Gard) Jonas Truchanovičius (Montpellier Handball)
Meilleur ailier gauche Michaël Guigou (Montpellier Handball) Meilleur ailier droit David Balaguer (HBC Nantes)
Raphaël Caucheteux (Saint-Raphaël VHB) Fahrudin Melić (Chambéry SMB HB)
Uwe Gensheimer (Paris Saint-Germain) Mohamed Sanad (USAM Nîmes Gard)
Meilleur arrière gauche Jonas Truchanovičius (Montpellier Handball) Meilleur arrière droit Eduardo Gurbindo (HBC Nantes)
Haniel Langaro (Dunkerque HGL) Valentin Porte (Montpellier Handball)
Sander Sagosen (Paris Saint-Germain) Nedim Remili (Paris Saint-Germain)
Meilleur demi-centre Nikola Karabatic (Paris Saint-Germain) Meilleur pivot Nicolas Tournat (HBC Nantes)
Aymeric Minne (Pays d'Aix UCH) Ludovic Fabregas (Montpellier Handball)
Diego Simonet (Montpellier Handball) Luka Karabatic (Paris Saint-Germain)
Meilleur espoir Samir Bellahcene (Massy Essonne Handball) Meilleur entraîneur Patrice Canayer (Montpellier Handball)
Karl Olivier Konan (Pays d'Aix UCH) Thierry Anti (HBC Nantes)
Aymeric Minne (Pays d'Aix UCH) Franck Maurice (USAM Nîmes Gard)
Elohim Prandi (USAM Nîmes Gard) -
Gaël Tribillon (Fenix Toulouse) -

Meilleurs buteursModifier

À l'issue de la compétition, les meilleurs buteurs sont[16] :

# Joueur Club Buts / Tirs % Tir MJ BPM Ch. 7m
1 Raphaël Caucheteux Saint-Raphaël VHB 167 / 237 70,46 % 26 6,42 104 / 152 63 / 85
2 Nemanja Ilić Fenix Toulouse 146 / 200 73,00 % 25 5,84 87 / 126 59 / 74
3 Matthieu Drouhin Saran Loiret Handball 140 / 179 78,21 % 24 5,83 35 / 58 105 / 121
4 Fahrudin Melić Chambéry SMB HB 137 / 190 72,11 % 22 6,23 66 / 98 71 / 92
5 Baptiste Butto Dunkerque HGL 133 / 185 71,89 % 25 5,32 69 / 108 64 / 77
6 Mikkel Hansen Paris Saint-Germain 127 / 191 66,49 % 23 5,52 63 / 119 64 / 72
7 David Balaguer HBC Nantes 123 / 182 67,58 % 24 5,13 94 / 149 29 / 33
8 Nicolas Tournat HBC Nantes 117 / 150 78,00 % 26 4,50 117 / 150 0 / 0
9 Uwe Gensheimer Paris Saint-Germain 115 / 144 79,86 % 23 5,00 89 / 111 26 / 33
10 Jean-Jacques Acquevillo Saran Loiret Handball 112 / 211 53,08 % 26 4,31 112 / 211 0 / 0
11 Nedim Remili Paris Saint-Germain 110 / 199 55,28 % 25 4,40 108 / 194 2 / 5
12 Haniel Langaro Dunkerque HGL 107 / 222 48,20 % 25 4,28 107 / 222 0 / 0
13 Ibrahima Sall Massy Essonne Handball 104 / 233 44,64 % 26 4,00 76 / 192 28 / 41
14 Daniel Sarmiento St-Raphaël VHB 103 / 159 64,78 % 25 4,12 67 / 113 36 / 46
15 Adrien Dipanda St-Raphaël VHB 103 / 185 55,68 % 26 3,96 93 / 174 10 / 11
16 Samuel Honrubia Tremblay-en-France 102 / 143 71,33 % 24 4,25 69 / 100 33 / 43
17 Micke Brasseleur US Ivry 102 / 208 49,04 % 24 4,25 102 / 208 0 / 0
18 Gabriel Loesch Pays d'Aix UCH 101 / 138 73,19 % 26 3,88 38 / 60 63 / 78
19 Allan Villeminot Cesson Rennes MHB 101 / 170 59,41 % 24 4,21 71 / 130 30 / 40
20 Eduardo Gurbindo HBC Nantes 100 / 151 66,23 % 25 4,00 69 / 114 31 / 37

Raphaël Caucheteux, meilleur buteur de l'histoire du championnat avec 1532 buts[17], termine en tête des buteurs de cette saison en en ayant inscrit 167. Nicolas Tournat est le meilleur buteur dans le champ avec 117 réalisations tandis que Matthieu Drouhin a marqué le plus de buts sur jets de 7 mètres avec 105 réalisations. Enfin, avec une efficacité de 79,86 %, Uwe Gensheimer présente le plus haut taux de réussite au tir.

Meilleurs gardiens de butsModifier

À l'issue de la compétition, les meilleurs gardiens de buts de la saison sont[16] :

# Joueur Club Arrêts / Tirs % arrêts MJ APM Ch. 7 m Buts inscrits
1 Rémi Desbonnet USAM Nîmes Gard 322 / 932 34,55 % 26 12,38 314 / 859 8 / 73 4
2 Samir Bellahcene Massy Essonne Handball 299 / 866 34,53 % 26 11,50 286 / 791 13 / 75 1
3 Vincent Gérard Montpellier Handball 265 / 773 34,28 % 25 10,60 253 / 692 12 / 81 4
4 Patrice Annonay Tremblay-en-France 226 / 786 28,75 % 26 8,69 212 / 722 14 / 64 2
5 Yassine Idrissi Fenix Toulouse Handball 217 / 732 29,64 % 24 9,04 204 / 661 13 / 71 2
6 Kévin Bonnefoi Cesson Rennes MHB 208 / 649 32,05 % 25 8,32 194 / 569 14 / 80 2
7 François-Xavier Chapon US Ivry 207 / 676 30,62 % 26 7,96 190 / 597 17 / 79 2
8 Cyril Dumoulin HBC Nantes 206 / 578 35,64 % 26 7,92 195 / 531 11 / 47 0
9 Mihai Popescu St-Raphaël VHB 205 / 646 31,73 % 25 8,20 198 / 601 7 / 45 4
10 Miroslav Kočić Saran Loiret Handball 195 / 758 25,73 % 25 7,80 182 / 678 13 / 82 0
11 Thierry Omeyer Paris Saint-Germain 186 / 575 32,35 % 26 7,15 168 / 497 18 / 78 2
12 Oleg Grams Dunkerque HGL 181 / 590 30,68 % 26 6,96 168 / 519 13 / 71 1
13 Julien Meyer Chambéry SMB HB 169 / 553 30,56 % 26 6,50 154 / 489 15 / 64 1
14 Rodrigo Corrales Paris Saint-Germain 166 / 426 38,97 % 26 6,38 155 / 375 11 / 51 1
15 Jože Baznik Pays d'Aix UCH 144 / 488 29,51 % 25 5,76 125 / 418 19 / 70 3
16 Arnaud Siffert HBC Nantes 137 / 478 28,66 % 23 5,96 120 / 427 17 / 51 1
17 Yann Genty Chambéry SMB HB 132 / 447 29,53 % 22 6,00 124 / 402 8 / 45 2
18 Jef Lettens Cesson Rennes MHB 126 / 387 32,56 % 26 4,85 113 / 329 13 / 58 0
19 Wesley Pardin Pays d'Aix UCH 106 / 367 28,88 % 16 6,63 93 / 330 13 / 37 0
20 William Annotel Dunkerque HGL 103 / 365 28,22 % 22 4,68 94 / 316 9 / 49 0

Le Nîmois Rémi Desbonnet est le gardien de but qui a fait le plus d'arrêts (322) mais qui a également subi le plus grand nombre de tirs (932). Avec 38,97 % d'arrêts, le Parisien Rodrigo Corrales présente la meilleure efficacité, devancant nettement Cyril Dumoulin (35,64 %) et Rémi Desbonnet (34,55 %). Enfin, le Montpelliérain Vincent Gérard a été élu meilleur gardien de la saison.

Bilan de la saisonModifier

Tableau d'honneur de la saison 2017-2018
Compétition Vainqueur Commentaire
Championnat de France Paris Saint-Germain 5e victoire
Trophée des champions HBC Nantes 1re victoire
Coupe de la Ligue Paris Saint-Germain 2e victoire
Coupe de France Paris Saint-Germain 4e victoire
Bilan en coupes d'Europe 2017-2018
Compétition Qualifiés Commentaire
Ligue des champions, poule haute Paris Saint-Germain 3e place
Handball Club de Nantes Finale
Ligue des champions, poule basse Montpellier Handball Vainqueur
Coupe de l'EHF Saint-Raphaël Var Handball Finale
Chambéry Savoie Mont-Blanc Handball éliminé en 1/4 de finale
Qualifications européennes 2018-2019
Compétition Qualifiés Commentaire
Ligue des champions, poule haute Paris Saint-Germain Handball Champion de France
Montpellier Handball 2e du championnat (invité)
Handball Club de Nantes 3e du championnat (invité)
Coupe de l'EHF Saint-Raphaël Var Handball 4e du championnat
Pays d'Aix Université Club handball 5e du championnat (invité, 1re participation)
Promotions et relégations
Relégués en Championnat de France de D2 Saran Loiret Handball Après 2 saisons en D1
Massy Essonne Handball Après 1 saison en D1
Promu : Champion de France de D2 Istres Provence Handball Retour après 3 saisons en D2
Promu : Vainqueur des barrages d'accession Pontault-Combault Handball Retour après 10 saisons en D2

Cette fin de saison est également marquée par la retraite sportive d'un certain nombre de joueurs emblématiques du championnat, que ce soit par leur durée dans un club ou leur palmarès[18] : Wissem Hmam[19], Geoffroy Krantz[20], Slaviša Đukanović[21], Aurélien Abily[20], Benjamin Gille[22], Grégoire Detrez[22], François-Xavier Chapon[23], Guillaume Saurina[23], Michael Grocault[21] et Daniel Narcisse[24].

Qualification sur dossier en coupe d’Europe 2018-2019Modifier

Équipe Statut Décision
Montpellier Handball 2e du Championnat et vainqueur de la Ligue des champions    : retenu en poule haute de la Ligue des champions
HBC Nantes 3e du Championnat et finaliste de la Ligue des champions    : retenu en poule haute de la Ligue des champions
Pays d'Aix UCH 5e du Championnat    : retenu en Coupe de l'EHF
Dunkerque HGL 6e du Championnat    : non retenu en Coupe de l'EHF

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. « Calendrier », sur Site officiel du championnat (consulté le 5 juillet 2017)
  2. « Informations sur le classement », sur Site officiel de la LNH (consulté le 3 avril 2018)
  3. Dossier de presse saison 2017/2018, Ligue nationale de handball (LNH), , 24 p. (lire en ligne), p. 13
  4. « HandInfos n°972 - 7 juin 2018 » [PDF], sur Fédération française de handball , (consulté le 27 juin 2018), p. 3
  5. « Gérard joueur du mois de septembre ! », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le 3 janvier 2018)
  6. « Julien Rebichon joueur du mois d'octobre ! », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le 3 janvier 2018)
  7. « Valentin Porte joueur du mois de novembre ! », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le 3 janvier 2018)
  8. « Valentin Porte joueur du mois de décembre ! », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le 3 janvier 2018)
  9. « David Balaguer joueur du mois de février ! », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le 13 mars 2018)
  10. « Melvyn Richardson joueur du mois de mars ! », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le 12 avril 2018)
  11. « Melvyn Richardson joueur du mois d'avril ! », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le 7 mai 2018)
  12. « Baptiste Butto joueur du mois de mai ! », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le 7 mai 2018)
  13. « Trophées LNH 2018 : Les meilleurs seront récompensés », sur handzone.net, (consulté le 28 août 2018)
  14. « Trophées LNH 2018 : L'équipe-type révélée ! », sur Site officiel de la LNH, (consulté le 28 août 2018)
  15. « LSL: Patrice Canayer, naturellement meilleur coach de l'année », sur Handzone.net , (consulté le 28 août 2018)
  16. a et b « Statistiques des joueurs », sur Site officiel du championnat de France (consulté le 1er juin 2018)
  17. « LSL: A leur manière, ils auront marqué la saison », sur Handzone.net (consulté le 2 juin 2018)
  18. « Transferts 2018-19 », sur Handzone.net, (consulté le 14 juin 2018)
  19. « LSL: Wissem Hmam "Je peux être fier de ce que j'ai fait" », sur Handzone.net , (consulté le 14 juin 2018)
  20. a et b « On vous a tant aimés (1) », sur Ligue Nationale de handball (consulté le 14 juin 2018)
  21. a et b « LSL: A leur manière, ils auront marqué la saison », sur Handzone.net, (consulté le 14 juin 2018)
  22. a et b « On vous a tant aimés (3) », sur Ligue Nationale de handball , (consulté le 14 juin 2018)
  23. a et b « On vous a tant aimés (2) », sur Ligue Nationale de handball , (consulté le 14 juin 2018)
  24. « Daniel Narcisse annonce sa retraite sportive », L'Équipe (consulté le 14 juin 2018)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :