Ouvrir le menu principal

Coupe de la Ligue française masculine de handball 2017-2018

Coupe de la Ligue 2017-2018
Description de l'image Coupe de la ligue de handball masculin France 2017 logo.svg.
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) Ligue nationale de handball
Édition 17e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Final Four : Les Arènes, Metz
Date Du
au
Participants 28 clubs professionnels
Épreuves 5 tours
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Tenant du titre Paris Saint-Germain
Vainqueur Paris Saint-Germain
Finaliste Fenix Toulouse Handball

Navigation

La Coupe de la Ligue française de handball masculin 2017-2018 est la 17e édition de la Coupe de la Ligue de handball française, organisée par la Ligue nationale de handball.

Le Paris Saint-Germain, tenant du titre, remporte son deuxième titre dans la compétition en battant en finale le Fenix Toulouse Handball.

ModalitésModifier

Les quatre équipes qualifiées pour le Trophée des champions (PSG, Montpellier, Nantes et St Raphaël) sont exemptées d'un tour et directement qualifiées pour les huitièmes de finale. En revanche, les quatorze équipes de Proligue (D2) et les dix autres équipes du Championnat de France sont engagés en seizièmes de finale. Ces équipes sont réparties en deux groupes de tirage, les clubs de Proligue d’un côté, les clubs de Lidl Starligue de l’autre et le tirage s’est effectué comme suit : « Les équipes sont tirées par paires afin de déterminer chaque rencontre. Sont alternativement tirées au sort, dans cet ordre, une équipe du groupe n°2 puis une équipe du groupe n°1 et ceci jusqu’à ce que toutes les équipes du groupe n°1 aient été tirées au sort. Il est procédé ensuite au tirage au sort entre les 4 équipes restantes du groupe n°2 afin de déterminer les 2 rencontres restantes. Pour chaque paire de clubs tirée au sort, l’équipe tirée au sort en premier reçoit. »[1]

Les 12 vainqueurs rejoignent en quarts de finale les 4 clubs ayant participé au Trophée des Champions. Viennent ensuite les quarts de finale puis un final four (demi-finales et finale) disputé au cours d'un même week-end.

Remarque : à chaque tour, les rencontres sont déterminées par tirage au sort intégral

Le vainqueur est qualifié pour la Coupe EHF 2018-2019, mais si à l'issue du championnat de France, le club concerné est également qualifié en Ligue des champions, la place en Coupe EHF sera réattribuée en fonction du classement dudit championnat.

RésultatsModifier

Premier tourModifier

Le tirage au sort de ce premier tour s'est déroulé le 13 juin lors de l'Assemblée Générale de la LNH[1] :

Date Club recevant Score Club visiteur Rapport
7/09/2017 US Créteil (D2) 24 – 29 Chambéry SMB HB  
8/09/2017 Limoges Hand 87 (D2) 23 – 34 Massy Essonne Handball  
8/09/2017 Nancy MHB (D2) 29 – 37 Tremblay-en-France Handball  
8/09/2017 Billère Handball (D2) 16 – 24 Dunkerque HGL  
8/09/2017 Caen Handball (D2) 21 – 28 Pays d'Aix UCH  
8/09/2017 Istres Provence HB (D2) 29 – 27 USAM Nîmes Gard  
8/09/2017 Besançon GBDH (D2) 29 – 32 Fenix Toulouse Handball  
8/09/2017 Dijon MHB (D2) 39ap – 37 Saran Loiret Handball  
8/09/2017 Chartres MHB 28 (D2) 23 – 29 Cesson Rennes MHB  
8/09/2017 JS Cherbourg (D2) 24 – 31 Pontault-Combault Handball (D2)  
8/09/2017 Sélestat Alsace Handball (D2) 31 – 21 Saint-Marcel Vernon (D2)  
9/09/2017 Cavigal Nice (D2) 29 – 27 US Ivry  

Parmi les résultats notables, trois clubs de Proligue ont éliminé un club de Starligue : l'Istres Provence Handball vainqueur de l'USAM Nîmes Gard 29 à 27, le Dijon Métropole Handball vainqueur du Saran Loiret Handball 39 à 37 après prolongation et le Cavigal Nice vainqueur de l'US Ivry 29 à 27.

Huitièmes de finaleModifier

Le tirage au sort de ce premier tour s'est déroulé le 11 septembre[2].

Parmi les matchs notables, on peut remarquer les oppositions entre le HBC Nantes et le Saint-Raphaël Var Handball et entre le Sélestat Alsace Handball et le Cavigal Nice Handball, tous deux clubs de Proligue :

Date Club recevant Score Club visiteur Rapport
21/10/2017 Pays d'Aix UCH 28 – 26 Cesson Rennes MHB  
21/10/2017 Chambéry SMB HB 31 – 33ap Istres Provence Handball (D2)  
21/10/2017 Dijon Métropole Handball (D2) 28 – 40 Montpellier Handball  
21/10/2017 HBC Nantes 33 – 28 Saint-Raphaël VHB  
21/10/2017 Paris Saint-Germain 30 – 23 Pontault-Combault Handball (D2)  
21/10/2017 Sélestat Alsace Handball (D2) 37 – 26 Cavigal Nice (D2)  
21/10/2017 Fenix Toulouse Handball 27 – 20 Massy Essonne Handball  
21/10/2017 Tremblay-en-France Handball 36 – 37ap Dunkerque HGL  

Parmi les résultats, on peut noter la victoire d'Istres Provence Handball, club de ProLigue, sur le terrain du Chambéry Savoie Mont-Blanc Handball qui confirme son difficile début de saison (6 défaites en 6 match de championnat). Les autres résultats sont conformes à la hiérarchie, même si le Dunkerque Handball Grand Littoral (4e en championnat) a du passer par les prolongations pour s'imposer chez le promu du Tremblay-en-France Handball (11e en championnat).

Quarts de finaleModifier

Le tirage au sort des quarts de finale s'est déroulé le 26 octobre. Parmi les matchs notables, on peut remarquer l’opposition entre le Paris Saint-Germain et HBC Nantes, les deux principaux favoris pour les titres de la saison.

Date Club recevant Score Club visiteur Rapport
14/12/2017 Paris Saint-Germain 35 – 33 HBC Nantes  
13/12/2017 Fenix Toulouse Handball 31 – 30 Montpellier Handball  
13/12/2017 Dunkerque HGL 35 – 28 Sélestat Alsace Handball (D2)  
13/12/2017 Istres Provence Handball (D2) 34 – 30 Pays d'Aix UCH  

Phase finaleModifier

La phase finale (Final Four) se déroule au cours d'un même week-end, les 17 et , au Palais omnisports Les Arènes de Metz.

Demi-finales Finale
 17 mars 2018, 15h30      18 mars 2018, 16h00
 Paris Saint-Germain  33
 Dunkerque HGL  26  
 Paris Saint-Germain  40
 17 mars 2018, 18h00
   Fenix Toulouse Handball  30
 Istres Provence Handball (D2)  30
 Fenix Toulouse Handball  31  

Demi-finalesModifier


15h30
Paris Saint-Germain 33 - 26
(17 - 11)
Dunkerque HGL Les Arènes, Metz
Spectateurs : 4 000
Arbitrage : Olivier Buy, Sébastien Duclos

L. Karabatic, Hansen 6

LNH
Handzone

Florian Billant 7

 ×3   ×2

 ×3   ×2

À la faveur de sa victoire sans trembler décrochée face à Dunkerque (33-26), Paris va pouvoir défendre son titre. Entamant la rencontre pied au plancher (4-1, 8e), bien placés défensivement, les Parisiens déroulent leur jeu de l'autre côté du terrain, en mettant notamment en valeur le bras gauche de Nedim Remili, auteur de 5 buts au final (10-6, 17e). Devant son public, le messin Baptiste Butto a beau déployer des trésors d'inventivité (5 buts en première période), l'USDK ne peut empêcher son adversaire de s'échapper avec un avance de six buts à la pause (17-11). Au retour des vestiaires, grâce à un Thierry Omeyer plus que vigilant dans son but (15 arrêts à 40% au final), l'écart continue à grandir (22-13, 38e puis 28-17, 48e). La fin de match est jouée en mode « détente » avec nombreuses rotations pour conclure la victoire du PSG 33 à 26.



18h00
Istres Provence Handball (D2) 30 - 31
(15 - 17)
Fenix Toulouse Handball Les Arènes, Metz
Spectateurs : 4 000
Arbitrage : Thierry Dentz, Denis Reibel

Branko Kankaras 6

LNH
Handzone

Jordan Bonilauri 8

 ×3   ×4

 ×3   ×4

Après avoir éliminé trois clubs de StarLigue, Istres, leader de ProLigue échoue de peu à battre Toulouse et ainsi à se retrouver à nouveau en finale, neuf ans après sa victoire dans la compétition. Après un début de match accroché (5-5, 7e), Toulouse creuse un premier écart grâce notamment à un Ferran Solé diabolique (9-13, 22e). Pas de quoi décourager les joueurs de Gilles Derot qui, sans complexe, à l'image de son pivot, Branko Kankaras (6 buts), insaisissable au cœur de la défense du Fenix recollent au score (15-15, 29e), même s'ils retournent finalement au vestiaire avec un déficit de deux buts (15-17, mi-temps). Les hommes de Philippe Gardent prennent à nouveau trois buts d'avance (20-23, 40e), mais les Istréens, emmenés par le feu-follet Guillaume Crépain, ne lâchent rien à l'approche du money-time (25-25, 50e puis 28-28, 55e). Deux arrêts de Yassine Idrissi sur sept mètres puis à l'aile à la dernière seconde et un but de Ferran Solé permettent finalement au Fenix de se qualifier aux forceps (31-30).

FinaleModifier


16h00
Paris Saint-Germain 40 - 30
(20 - 15)
Fenix Toulouse Handball Les Arènes, Metz
Spectateurs : 4 000
Arbitrage : Stevann Pichon, Laurent Reveret

Nikola Karabatic 8

LNH
Handzone

Ferran Solé 9

 ×2   ×6

 ×1   ×1

Face à l'ogre parisien, Toulouse entame la rencontre avec les meilleures intentions que la veille contre Istres : l'option tactique proposée par Philippe Gardent est, en attaque, de sortir son gardien de but pour faire rentrer un second pivot. Ce choix perturbe dans un premier temps la défense parisienne (8-9, 12e) avant que le PSG ne s’adapte en passant en 5-1 pour perturber les trajectoires de passe et s’offrir des buts faciles dans le but vide (16-11, 22e). Un éclat qui met en difficulté le Fenix, qui parvient tout de même à stabiliser l’écart avant de rentrer aux vestiaires (20-15, mi-temps).

Le travail de sape des Parisiens, symbolisé par l’inoxydable Nikola Karabatic (8 buts au final), reprend toutefois au retour des vestiaires et les Toulousains concèdent un déficit de sept buts (27-20, 41e). Le coach toulousain lâche alors sa dernière carte : la défense à deux joueurs avancés. Une tentative vaine face à la puissance francilienne et le PSG gère tranquillement son pécule dans le dernier quart d’heure (32-25, 50e) avant de terminer sur un +10 (40-30) : derrière le Montpellier Handball et ses dix titres, Paris devient la deuxième équipe à remporter la Coupe de la Ligue plus d'une fois.

VainqueurModifier

Vainqueur de la Coupe de la Ligue 2017-2018
Paris Saint-Germain
2e victoire

Notes et référencesModifier