Championnat de France masculin de handball de D2 2018-2019

saison 2018-2019 du Championnat de France masculin de handball de deuxième division
Proligue 2018-2019
Description de l'image ProLigue 2016 logo.svg.
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) Ligue nationale de handball
Édition 67e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Saison régulière :
du 14 sept. 2018 au 3 mai 2019
phase finale :
du 8 au 19 mai 2019
Participants 14 équipes professionnelles
Site web officiel Site officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 2e échelon
Niveau supérieur Starligue 2018-2019
Niveau inférieur Nationale 1 2018-2019

Palmarès
Tenant du titre Istres Provence Handball
Promu(s) en début de saison Grenoble SMH38,
Strasbourg Schiltigheim AHB
Relégué(s) en début de saison Saran Loiret Handball,
Massy Essonne Handball
Vainqueur C' Chartres
Promu(s) C' Chartres, US Créteil
Relégué(s) Strasbourg Schiltigheim AHB,
Caen Handball,
Grenoble SMH38,
Saint-Marcel Vernon
Meilleur joueur Boïba Sissoko (Créteil)
Meilleur(s) buteur(s) Matthieu Drouhin, 204 buts

Navigation

La Proligue 2018-2019 est la soixante-septième édition du Championnat de France masculin de handball de deuxième division et la deuxième sous le nom de Proligue.

Pour cette saison, une nouvelle formule est mise en place : si le premier à l'issue de la phase régulière est toujours promu en Starligue, il doit également prendre part à une phase finale dont le vainqueur est désigné champion de Proligue[1],[2].

La phase finale ne remet pas en cause le classement de la phase régulière, puisque le C' Chartres Métropole handball, premier de la phase régulière, s'impose en finale face à son dauphin, l'Union sportive de Créteil handball. Les deux clubs retrouvent ainsi la Starligue.

En bas du classement, l'Eurométropole Strasbourg Schiltigheim Alsace Handball, Caen Handball sont relégués en Nationale 1. Mais, au cours de l'été, les rétrogradations en Nationale 1 du Grenoble Saint-Martin-d'Hères Métropole Isère Handball[3] puis du Saint-Marcel Vernon[4] sont confirmés par la Commission d’appel de la CNCG. Le club alsacien est repêché.

FormuleModifier

La Proligue est disputée par 14 clubs en deux phases : une phase régulière et une phase finale.

À l'issue de la phase régulière, le premier est promu en Starligue mais doit dorénavant passer par une phase finale qui détermine le Champion de Proligue et le second promu[1],[2] :

  • des barrages sont disputés en aller et retour entre les clubs classés de la 3e à la 6e place (le 3e contre le 6e et le 5e contre le 5e, le mieux classé recevant au match retour). Les deux vainqueurs de ces rencontres participeront à un grand Final Four où ils retrouveront les deux premiers de la phase régulière. En cas d'égalité, l'équipe qui aura marqué le plus grand nombre de buts à l'extérieur se qualifiera pour les phases finales. En cas d'égalité parfaite, il y aura une prolongation de 2 x 5 minutes puis une éventuelle séance de jets de 7 mètres en cas de nouvelle égalité à l'issue de cette prolongation.
  • une finale à quatre est ensuite organisée sur deux jours consécutifs entre les vainqueurs des matchs de barrage et les clubs ayant terminé aux 2 premières places de la phase régulière. Le club classé premier à l'issue de la phase régulière affronte le vainqueur des barrages le moins bien classé à l'issue de la phase régulière. Le vainqueur de cette phase finale est déclaré champion de Proligue et accède également en Lidl Starligue. Dans le cas où le club qui termine premier à l'issue de la phase régulière gagne la phase finale, c'est le finaliste qui l'accompagne en Lidl Starligue. En cas d'égalité, il y aura une prolongation de 2 x 5 minutes puis une éventuelle séance de jets de 7 mètres en cas de nouvelle égalité à l'issue de cette prolongation.

En bas du classement, les deux derniers sont relégués en Nationale 1.

Les clubs participantsModifier

Localisation des clubs engagés dans le championnat.
Club Classement
2017-2018
Entraîneur Salle Capacité
théorique
Saran Loiret Handball 13e (D1)   Fabien Courtial Halle du Bois Joly
Palais des sports d'Orléans
850
3 222
Massy Essonne Handball 14e (D1)   Tarik Hayatoune Centre Pierre-de-Coubertin, Massy
Gymnase Mares-Yvon, St-Michel/Orge
800
2 000
Sélestat Alsace handball 3e (5e en SR)   Christophe Viennet CSI Sélestat 2 300
C' Chartres Métropole handball 4e (2e en SR)   Jérôme Delarue Halle Jean-Cochet 1 200
Dijon Métropole Handball 5e (3e en SR)   Ulrich Chaduteaud Palais des sports Jean-Michel-Geoffroy 3 200
Union sportive de Créteil handball 6e   Pierre Montorier Palais des sports Robert-Oubron 2 398
Saint-Marcel Vernon 7e   Benjamin Pavoni Gymnase du Grévarin 1 300
Caen Handball 8e   Pascal Mahé Palais des sports de Caen 2 950
Limoges Hand 87 9e   Nenad Stanic Salle Henri-Normand 1 300
Grand Nancy Métropole Handball 10e   Stéphane Plantin Parc des Sports de Vandœuvre Nations 1 950
Cavigal Nice Handball 11e   Eduard Fernández Roura Salle Pasteur 600
JS Cherbourg 12e   Nicolas Tricon Complexe Sportif de Chantereyne 2 600
Grenoble St-Martin-d'Hères MIH 1er (Nat. 1)   Aziz Benkahla Halle Pablo Neruda 620
Strasbourg Schiltigheim AHB 4e (Nat. 1)   Yohann Lhou Moha Gymnase des Malteries, Schiltigheim
Gymnase de la Rotonde, Strasbourg
1 200
1 500

Saison régulièreModifier

ModalitésModifier

Le classement est défini ainsi :

  1. le plus grand nombre de points (2 points pour une victoire, 1 point pour un nul, aucun point pour une défaite, le total pouvant être minoré de points de pénalité)
  2. le plus grand nombre de points obtenu dans les confrontations entre les équipes à égalités
  3. la plus grande différence de buts dans les confrontations entre les équipes à égalités
  4. le plus grand nombre de buts marqués à l'extérieur dans les confrontations entre les équipes à égalités
  5. la plus grande différence de buts dans tous les matchs de la compétition
  6. le plus grand nombre de buts marqués dans tous les matchs de la compétition
  7. le plus grand nombre de buts marqués à l'extérieur dans tous les matchs de la compétition

ClassementModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép
1 C' Chartres MHB 46 26 22 2 2 822 726 96 --
2 US Créteil 39 26 18 3 5 725 649 76 --
3 Dijon Métropole Handball 37 26 17 3 6 738 679 59 --
4 Grand Nancy Métropole Handball 35 26 16 3 7 712 698 14 --
5 Massy Essonne Handball R 32 26 15 2 9 719 676 43 --
6 Limoges Hand 87 31 26 14 3 9 731 670 61 --
7 Saran Loiret HB R 30 26 14 2 10 763 764 -1 --
8 Sélestat Alsace handball 23 26 10 3 13 690 695 -5 --
9 JS Cherbourg 20 26 8 4 14 707 760 -53 --
10 Cavigal Nice Handball 17 26 5 7 14 743 791 -48 3 p.
11 Saint-Marcel Vernon 17 26 7 3 16 650 705 -55 1 p.
12 Grenoble SMH38 P 16 26 7 2 17 678 725 -47 2p., +2
13 Strasbourg Schiltigheim AHB P 16 26 6 4 16 744 785 -41 2p., -2
14 Caen Handball 5 26 1 3 22 681 780 -99 --


Légende
Classement officiel

MatchsModifier

Résultats (dom.\ext.) Caen Char Cher Créteil Dijon Gre Limog Massy Nancy Nice Saran Stras Séles SMV
Caen Handball 34-35 28-31 - - 24-27 - - - - 30-34 - 28-26 -
C' Chartres MHB - - - 35-33 - 23-23 - 29-28 35-34 - 35-29 - -
JS Cherbourg - - 25-25 25-28 - - 21-32 24-29 - - 37-33 - -
US Créteil 29-23 29-28 - - - - - - - 32-28 29-26 30-25 28-27
Dijon Métropole Handball - - - - - 30-26 - 34-27 - - 29-27 - -
Grenoble SMH38 - - 25-25 - 26-23 - - - - 31-35 - - 30-23
Limoges Hand 87 - - - 28-25 - 26-21 29-28 - - - - 29-27 31-21
Massy Essonne Handball 31-30 - - - 29-24 26-21 - - - - - 25-25 30-24
Grand Nancy Métropole Handball 31-26 - - 24-21 - - 27-22 - 31-25 26-26 - - -
Cavigal Nice Handball 33-28 - 29-30 29-29 - 28-28 - 24-24 - - - - -
Saran Loiret HB - 22-33 - - 28-26 - 25-24 34-31 - 34-27 - - -
Strasbourg Schiltigheim AHB - - - - - 27-26 32-31 31-32 29-33 - - 27-32 -
Sélestat Alsace handball - 24-27 25-25 - - 28-27 - - - 30-26 23-24 - -
Saint-Marcel Vernon - 21-26 22-22 - 22-31 - - - 26-27 24-24 - 27-24 -
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Phase finaleModifier

TableauModifier

Barrages Demi-finales Finale
  18/05/2019, 15h00, Saint-Brieuc   19/05/2019, 16h00, Saint-Brieuc
 
1er C' Chartres MHB 26
8 et 11/05/2019
    5e Massy Essonne Handball * 25  
5e Massy Essonne Handball 20 30
18/05/2019, 18h00, Saint-Brieuc
4e Grand Nancy Métropole Handball 19 25
1er C' Chartres MHB 33
    2e US Créteil 32
 
 
2e US Créteil 35
8 et 11/05/2019
    3e Dijon Métropole Handball * 26
6e Limoges Hand 87 25 20
3e Dijon Métropole Handball 25 22


*Remarque : Chartres affronte le vainqueur des barrages le moins bien classé à l'issue de la phase régulière.

BarragesModifier

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
[5e] Massy Essonne Handball 50 – 44 [4e] Grand Nancy Métropole Handball 20 – 19 30 – 25
[6e] Limoges Hand 87 45 – 47 [3e] Dijon Métropole Handball 25 – 25 20 – 22

Demi-finalesModifier


15h00
C' Chartres MHB 26 - 25
(11 - 10)
Massy Essonne Handball Salle Steredenn, Saint-Brieuc
Arbitrage : David Christmann, Thomas Iltis

Sergiy Onufriyenko 8

Rapport

Luka Brkljacic 9

 ×1   ×7

 ×1   ×4

Si Chartres est déjà assuré d'évoluer en Division 1 en 2019-2020 et ne joue "que" pour le titre honorifique de champion de France, Massy espère bien retrouver l'élite un an après l'avoir quittée. Ce sont pourtant les Chartrains qui prennent le meilleur départ (4-1, 11e minute), avant de voir les Massicois profiter des pertes de balle pour recoller au score (7-7, 20e minute). De quoi offrir une fin de période équilibrée, et un léger avantage aux Euréliens à la pause (11-10). Au retour des vestiaires, les coéquipiers du chartrain Nebojša Grahovac (15 arrêts à 41%) profitent des errances offensives franciliennes pour prendre une avance de 5 buts (16-11, 37e minute). Cet écart n'est finalement pas décisif puisque Massy et Luka Brkljacic (9 buts) reviennent finalement peu à peu dans le match et pour égalisent dans le money-time (24-24, 57e minute). De quoi offrir une dernière minute irrespirable, conclue par le huitième but de Sergiy Onufriyenko à 50 secondes du terme et un double-arrêt de Grahovac dans les ultimes secondes. ---


18h00
US Créteil 35 - 26
(15 - 15)
Dijon Métropole Handball Salle Steredenn, Saint-Brieuc
Arbitrage : Yann Carmaux, Julien Mursch

Javier Borragan 13

Rapport

trois joueurs

 ×1   ×3

 ×0   ×3

Après la victoire de Chartres lors de la première demi-finale, le vainqueur était assuré de retrouver la Lidl Starligue. L'entame de la rencontre est en faveur de Dijon, qui profite des parades de Wassim Helal pour faire un premier écart (1-4, 9e minute), avant de voir les Cristoliens recoller immédiatement (5-5, 13e minute). Les bases sont alors posées pour un mano a mano entre deux équipes qui se rendent coup pour coup et rejoindre les vestiaires dos à dos (15-15). La reprise est du même acabit, avant de voir les coéquipiers d'un Javier Borragan incandescent (13 buts) faire une première différence (24-21, 45e minute). Plus frais et plus justes, les Franciliens font ensuite enfler cet avantage jusqu’au coup de sifflet final avec un +9 qui ne reflète pas l'écart entre les deux équipes. Créteil retrouve ainsi l'élite deux ans après sa descente.

FinaleModifier


16h00
C' Chartres MHB 33 - 32
(14 - 16)
US Créteil Salle Steredenn, Saint-Brieuc
Arbitrage : Karim et Raouf Gasmi

Sergiy Onufriyenko 7

Rapport

Boïba Sissoko 8

 ×1   ×2  ×1

 ×2   ×9

Leader au terme de la saison régulière, Chartres a confirmé sa domination sur cette saison 2018/2019 en remportant le titre de champion de Proligue face à Créteil. Lors de la première période, les Cristoliens, portés par les 13 arrêts à 50% (20 arrêts au final) de Mickaël Robin, prennent vite l’avantage (4-6, 11e minute). Handicapés par l’exclusion de Youssef Benali, les Chartrains encaissent le coup (9-13, 22e minute), mais grâce notamment à leur gardien Ricardo Candeias, ils atteignent la mi-temps avec deux longueurs de retard (14-16). Au retour de la pause, les Euréliens profitent des exclusions temporaires adverses pour s’installer aux commandes de la rencontre (19-17, 36e minute) et même prendre jusqu'à 5 longueurs d'avance (29-24, 48e minute). Mais les Cristolliens et Boïba Sissoko une nouvelle fois impeccable (8 buts) ne s'avouent pas vaincus et après une folle fin de match, égalisent à trois minutes du buzzer (32-32, 57e minute). Une sprint fou finalement vain, puisque les Chartrains ne se laissent pas déborder, pour conclure la rencontre avec un petit but d’avance…

Statistiques et récompensesModifier

Meilleurs handballeurs de la saisonModifier

La liste des nommés pour les Trophées LNH 2019 a été dévoilé le 22 mai[5]. Pour établir les lauréats, 35% du vote de tous les joueurs de LNH, 35% du vote des entraîneurs, 15% de celui du public et 15% de celui de la Presse quotidienne régionale sont pris en compte

L'équipe-type a été révélée le 30 mai[6], tandis que le choix du meilleur joueur, du meilleur espoir et de l'entraîneur de l'année est annoncé le vendredi 7 juin lors d'une soirée de gala à Paris[7].

Catégorie Joueur Catégorie Joueur
Meilleur joueur : Boïba Sissoko (Créteil)
Meilleur gardien de but Mickaël Robin (Créteil) Meilleur défenseur Johann Caron (Massy)
Wassim Helal (Dijon) Igor Mandić (Limoges)
Obrad Ivezić (Nancy) Guynel Pintor (Créteil)
Meilleur ailier gauche Boïba Sissoko (Créteil) Meilleur ailier droit Matthieu Drouhin (Saran)
Yann Ducreux (Nancy) Youenn Cardinal (Cherbourg)
William Manebard (Cherbourg) Jan Sobol (Dijon)
Meilleur arrière gauche Robin Molinié (Chartres) Meilleur arrière droit Sergiy Onufriyenko (Chartres)
Romuald Kolle (Saran) Javier Borragan (Créteil)
Pierrick Naudin (Dijon) Michele Skatar (Strasbourg)
Meilleur demi-centre Romain Ternel (Limoges) Meilleur pivot Youssef Benali (Chartres)
Antoine Blanc (handball) (Nancy) Andrea Parisini (Strasbourg)
Luka Brkljacic (Massy) Marc Poletti (Dijon)
Meilleur espoir William Benezit (Chartres) Meilleur entraîneur Jérôme Delarue (Chartres)
Edgar Dentz (Nancy) Pierre Montorier (Créteil)
Lucas Ferrandier (Créteil) Stéphane Plantin (Nancy)
Gabriel Nyembo (Selestat) -
Lilian Pasquet (Dijon) -

Meilleurs buteursModifier

Au terme de la saison, les meilleurs buteurs sont[8] :

# Joueur Club Buts / Tirs % Tir MJ BPM Ch. 7m
1 Matthieu Drouhin Saran Loiret Handball 204 / 261 78,16 % 26 7,85 87 / 126 117 / 135
2 Luka Brkljacic Massy Essonne Handball 184 / 319 57,68 % 27 6,81 102 / 215 82 / 104
3 Youenn Cardinal JS Cherbourg 171 / 258 66,28 % 26 6,58 114 / 188 56 / 70
4 Pierrick Naudin Dijon Métropole Handball 167 / 265 63,02 % 27 6,19 118 / 199 50 / 66
5 Sergiy Onufriyenko C' Chartres Métropole handball 162 / 255 63,53 % 26 6,23 136 / 220 26 / 35
6 Boïba Sissoko Union sportive de Créteil handball 161 / 236 68,22 % 26 6,19 120 / 178 41 / 58
7 Corentin Boe Saint-Marcel Vernon 161 / 282 57,09 % 25 6,44 107 / 210 54 / 72
6 Romuald Kolle Saran Loiret Handball 150 / 246 60,98 % 24 6,25 150 / 246 0 / 0
9 Javier Borragan Union sportive de Créteil handball 142 / 248 57,26 % 28 5,07 122 / 220 20 / 28
10 Yann Ducreux Grand Nancy Métropole Handball 141 / 197 71,57 % 28 5,04 102 / 144 39 / 53

Bilan de la saisonModifier

Description Club Commentaire
Accession en Starligue
Premier de la saison régulière
et vainqueur de la phase finale
C' Chartres MHB Retour en D1 après 3 saisons
Champion de France
Finaliste de la phase finale US Créteil Retour en D1 après 2 saisons
Relégations depuis la Starligue
Avant-dernier Cesson Rennes Retour en D2 après 10 saisons
Dernier Pontault-Combault Retour en D2 après 1 saison
Relégations en Nationale 1
Dernier Caen Handball Retour en N1 après 3 saisons
Rélégation
administrative
Grenoble SMH38[3] Retour en N1 après 1 saison
Saint-Marcel Vernon[4] Retour en N1 après 2 saisons
Promotions depuis la Nationale 1
1er de la poule d'accession Billère Handball Retour en D2 après 1 saison en N1
2e de la poule d'accession Grand Besançon DHB Retour en D2 après 1 saison en N1
3e de la poule d'accession Valence Handball Retour en D2 après 2 saisons en N1

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Changement de formule pour les playoffs de Proligue », sur Site officiel de la Proligue, (consulté le 25 juin 2018)
  2. a et b « Prolique: du changement dans la formule des play-offs », sur handzone.net, (consulté le 25 juin 2018)
  3. a b et c « Décision de la Commission d'appel de la CNCG (Grenoble) », sur Site officiel de la Proligue, (consulté le 16 juillet 2019)
  4. a b et c « Décision de la Commission d'appel de la CNCG (Vernon) », sur Site officiel de la Proligue, (consulté le 16 juillet 2019)
  5. « Les Nommés pour les Trophées LNH 2019 », sur handzone.net, (consulté le 9 juin 2019)
  6. « L'équipe type de la saison », sur Site officiel de la LNH, (consulté le 9 juin 2019)
  7. « Boïba Sissoko, MVP de la saison ! », sur Site officiel de la LNH, (consulté le 9 juin 2019)
  8. « Statistiques des joueurs », sur Site officiel du championnat de France (consulté le 8 mai 2019)