Championnat de France masculin de handball de deuxième division 2016-2017

saison 2016-2017 du Championnat de France masculin de handball de deuxième division
Proligue 2016-2017
Description de l'image ProLigue 2016 logo.svg.
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) Ligue nationale de handball
Édition 65e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Saison régulière :
du 9/9/2016 au 19/05/2017
Barrages d'accession :
du 23/05 au 02/06/2017
Participants 14 équipes professionnelles
Matchs joués 188 matchs
(182 en saison et 6 en playoffs)
Site web officiel Proligue.fr
Hiérarchie
Hiérarchie 2e échelon
Niveau supérieur Starligue 2016-2017
Niveau inférieur Nationale 1 2016-2017

Palmarès
Tenant du titre USM Saran HB
Promu(s) en début de saison Caen Handball,
Saint-Gratien/Sannois
Relégué(s) en début de saison Chartres MHB28,
Tremblay-en-France HB
Vainqueur Tremblay-en-France Handball
Promu(s) Tremblay-en-France Handball et Massy Essonne Handball
Relégué(s) Valence Handball et
Saint-Gratien/Sannois
Meilleur(s) buteur(s) Pierrick Naudin

Navigation

La Proligue 2016-2017 est la soixante-cinquième édition du championnat de France masculin de handball de deuxième division. Pour la première fois, ce n'est plus la Fédération française de handball mais la Ligue nationale de handball (LNH) qui organise ce championnat. À cette occasion, il adopte le nom de Proligue.

Tremblay-en-France Handball a déclaré champion de France à l'issue de la 23e journée. Vainqueur des barrages d'accession, le Massy Essonne Handball est le second club promu en Division 1.

En bas de tableau, Valence Handball et Saint-Gratien/Sannois sont relégués en Nationale 1.

FormuleModifier

À la fin de la saison, le premier est promu en Starligue[1]. Les équipes classées de la 2e à la 5e places jouent des barrages d'accession : en demi-finales, le 2e affronte le 5e et le 3e affronte le 4e sous forme de deux matchs aller-retour, le mieux classé recevant au retour. Le vainqueur de la finale sera promu en Starligue. En cas d'égalité parfaite à l'issue du temps réglementaire des demi-finales ou de la finale (c'est-à-dire sans que les équipes concernées ne puissent être départagées par d'une part, le plus de buts sur l'ensemble des deux rencontres aller et retour et, d'autre part, le plus de buts marqués à l'extérieur sur l'ensemble des 2 matches), c'est le club le mieux classé à l'issue du championnat (phase régulière) qui déclaré vainqueur de l'opposition[1].

En bas de tableau, les équipes classées 13e et 14e à l'issue de la saison sont reléguées en Nationale 1. Les modalités d'accession pour les clubs de Nationale 1 « sont définies par les règlements fédéraux »[2].

Les clubs participantsModifier

Localisation des clubs engagés dans le championnat.
Club Classement
2015-2016
Entraîneur Salle Capacité
théorique
Chartres Métropole Handball 28 13e (D1)   Jérémy Roussel Halle Jean-Cochet 1 200
Tremblay-en-France Handball 14e (D1)   David Christmann Palais des sports 1 020
Dijon Bourgogne Handball 4e   Jackson Richardson Palais des sports J-M-Geoffroy 3 200
Massy Essonne Handball 5e   Benjamin Braux Centre omnisports Pierre-de-Coubertin 800
Billère Handball 6e   Aitor Etxaburu Sporting d'Este
Palais des sports de Pau
1 500
6 500
Istres Provence HB 7e   Gilles Derot Halle polyvalente 2 000
JS Cherbourg 8e   Mikica Maksic Complexe Sportif de Chantereyne 2 600
Grand Nancy Métropole Handball 9e   Stéphane Plantin Parc des Sports de Vandœuvre Nations 1 950
Grand Besançon DHB 10e   Christophe Viennet Palais des sports Ghani-Yalouz 4 200
Pontault-Combault Handball 11e   Sébastien Quintallet Espace Boisramé 1 300
Limoges Hand 87 12e   Nenad Stanic Salle Henri-Normand 1 300
Valence Handball 14e   Hervé Sagot Palais des sports Pierre-Mendès-France 2 000
Caen Handball 1er (Nat. 1)   Dragan Mihailovic Palais des sports de Caen 2 950
Saint-Gratien/Sannois 1er (Nat. 1)   Samy El Jammal Salle Michel-Hidalgo 900
Remarque : le Mulhouse HSA, 3e de la saison régulière et demi-finaliste des play-offs, a déposé le bilan[3]. Le premier relégué (Angers, 13e) n’ayant pas présenté de dossier de repêchage, c’est Valence qui est finalement repêché.

Saison régulièreModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Tremblay-en-France Handball (R) 48 26 24 0 2 818 638 180
2 Pontault-Combault Handball 39 26 18 3 5 719 660 59
3 Istres Provence HB 37 26 17 3 6 697 642 55
4 Massy Essonne Handball 35 26 17 1 8 712 645 67
5 Chartres Métropole Handball (R) 32 26 14 4 8 724 667 57
6 Limoges Hand 87 26 26 12 2 12 691 688 3
7 Dijon Bourgogne Handball 25 26 11 3 12 717 720 -3
8 Billère Handball 23 26 10 3 13 663 688 -25
9 JS Cherbourg 22 26 9 4 13 666 712 -46
10 Grand Nancy Métropole Handball 20-1 26 9 3 14 625 684 -59
11 Grand Besançon DHB 19-2 26 9 3 14 725 726 -1
12 Caen Handball (P) 16 26 6 4 16 650 710 -60
13 Valence Handball 13-1 26 6 2 18 633 720 -87
14 Saint-Gratien/Sannois (P) 5 26 2 1 23 663 803 -140
Champion et promu en Starligue
Qualification pour les barrages d'accession
Relégation en Nationale 1
(P) Promu de Nationale 1 en 2016
(R) Relégué de Division 1 en 2016
-1 Point(s) de pénalité
Source: lnh.fr/proligue

*Ce classement tient compte de :

  • la décision de la Commission d'Organisation des Compétitions de la LNH qui a déclaré le match Grand Nancy Métropole HB / Tremblay en France HB, du 9 septembre 2016 (J1 Proligue) perdu par pénalité par Nancy. Ceci a pour conséquence un score de 0-20 en faveur de Tremblay et le retrait d’un point de pénalité au classement au détriment de Nancy.
  • la décision de la commission d'appel de la Commission Nationale de Contrôle de Gestion (CNCG) de la FFHB du 26 juillet 2016, qui sanctionne le club de Besançon d'un retrait de 2 points au classement.
  • la décision de la Commission d’Organisation des Compétitions de la LNH qui a déclaré le match Valence HB / Massy Essonne HB, du 2 décembre 2016 (J10 Proligue) perdu par pénalité par Valence. Ceci a pour conséquence un score de 0-20 en faveur de Massy et le retrait d’un point de pénalité au classement au détriment de Valence.

Barrages d'accession en StarligueModifier

Demi-finales Finale
23 et 26 mai 2017 30 mai et 2 juin
5e Chartres MHB 28 26 32
2e Pontault-Combault Handball 25 31    
5e Chartres MHB 28 28 24
23 et 26 mai 2017
    4e Massy Essonne Handball 26 26
4e Massy Essonne Handball 26 26
3e Istres Provence HB 21 30

Remarques :

Bilan de la saisonModifier

Description Club Commentaire
Accession en Starligue
Champion de France Tremblay-en-France Handball Après 1 saison en D2
Vainqueur des barrages d'accession Massy Essonne Handball Après 6 saisons en D2
Relégations en Nationale 1
Avant-dernier Valence Handball Après 5 saisons en D2
Dernier Saint-Gratien/Sannois Après 1 saison en D2
Promotions depuis la Nationale 1
1er de la poule d'accession Saint-Marcel Vernon Retour en D2 après 3 saisons en N1
2e de la poule d'accession Cavigal Nice Handball Retour en D2 après 18 saisons en N1 et N2

Statistiques et récompensesModifier

Meilleur joueur et meilleur entraîneurModifier

Le , les Trophées LNH 2017 ont été décernés[4],[5]. La liste des nommés a été dévoilé le 23 mai[6] et les votes se sont déroulés du 23 mai au 2 juin sur le site de la LNH :

Meilleurs buteursModifier

À l'issue de la saison régulière, les meilleurs buteurs sont[7] :

Rang Joueur Club Buts Matchs Moy.
1 Pierrick Naudin Dijon Bourgogne Handball 172 / 268 24 7,17
2 Samuel Honrubia Tremblay-en-France Handball 133 / 171 25 5,32
3 Yann Roby Valence Handball 133 / 266 24 5,54
4 Étienne Mocquais UMS Pontault-Combault 129 / 191 24 5,38
5 Luka Brkljacic Grand Nancy Métropole Handball 125 / 203 23 5,43

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Présentation de la Proligue », sur Site officiel de la LNH (consulté le )
  2. « Règlement sportif », sur Site officiel de la LNH (consulté le ), p. 4
  3. « Valence repêché en Proligue », sur handzone.net, (consulté le )
  4. « Trophées LNH : Et les lauréats 2017 sont... », sur Site officiel de la LNH, (consulté le )
  5. « Les Trophées LNH de la saison 2016-2017 », sur handzone.net, (consulté le )
  6. « Trophées LNH 2017 : découvrez les nommés et votez », sur Site officiel de la LNH, (consulté le )
  7. « Top joueurs », sur Site officiel du championnat (consulté le )