Ouvrir le menu principal

Ligue des champions masculine de l'EHF 2018-2019

Ligue des champions masculine
de l'EHF 2018-2019
Description de l'image Ligue des champions masculine de l'EHF logo.svg.
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) EHF
Édition 59e
Lieu(x) Finale à quatre :
Lanxess Arena
Cologne, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Date du
au
Participants 28 clubs européens
Matchs joués 200
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : France Montpellier Handball
Vainqueur Drapeau : Macédoine du Nord Vardar Skopje (2)
Finaliste Drapeau : Hongrie Veszprém KSE
Troisième Drapeau : Espagne FC Barcelone
Buts 11 395 (56,98 par match)
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Espagne Alex Dujshebaev, 99 buts

Navigation

La saison 2018-2019 de la Ligue des champions masculine de l'EHF est la 59e édition de la compétition, anciennement Coupe d'Europe des clubs champions. Organisée par l'EHF, elle met aux prises 28 équipes européennes.

La compétition est remportée par le club macédonien du Vardar Skopje pour la deuxième fois après sa victoire en 2017, et ce malgré les importantes difficultés qui touchent le club après le départ annoncé de son mécène[1],[2]. Le Vardar a ainsi créé la surprise en écartant lors de la finale à quatre, le FC Barcelone, grand favori, puis le Veszprém KSE qui s'incline ainsi pour la quatrième fois en finale. Pour les clubs français, après une édition 2017-2018 exceptionnelle, le Paris Saint-Germain et le HBC Nantes ont tous deux été éliminés en quarts de finale tandis que le Montpellier Handball, tenant du titre, n'est pas parvenue à se qualifier en huitièmes de finale à l'issue de la phase de groupes.

Sommaire

FormuleModifier

ParticipantsModifier

Un total de 34 clubs issus de 23 pays sont qualifiés ou ont fait une demande pour obtenir une invitation[3],[4].

Équipes qualifiéesModifier

Ainsi, conformément au coefficient EHF établi pour la saison 2018/2019, 22 équipes représentant 20 champions nationaux ainsi que les vices-champions d'Allemagne et d'Espagne sont qualifiés.

Rang Pays Équipe[3] Statut Répartition[5]
1   Allemagne SG Flensburg-Handewitt 1er du Championnat d'Allemagne   Poule haute
Rhein-Neckar Löwen 2e du Championnat d'Allemagne   Poule haute
2   Espagne FC Barcelone 1er du Championnat d'Espagne   Poule haute
CB Ademar León 2e du Championnat d'Espagne   Poule basse
3   Hongrie SC Pick Szeged 1er du Championnat de Hongrie   Poule haute
4   France Paris Saint-Germain 1er du Championnat de France   Poule haute
5   Pologne KS Kielce 1er du Championnat de Pologne   Poule haute
6   Danemark Skjern Håndbold 1er du Championnat du Danemark   Poule haute
7   Macédoine du Nord Vardar Skopje 1er du Championnat de Macédoine du Nord   Poule haute
8   Croatie RK Zagreb 1er du Championnat de Croatie   Poule haute
9   Portugal Sporting CP 1er du Championnat du Portugal   Poule basse
10   Slovénie RK Celje 1er du Championnat de Slovénie   Poule haute
11   Roumanie Dinamo Bucarest 1er du Championnat de Roumanie   Poule basse
12   Biélorussie HC Meshkov Brest 1er du Championnat de Biélorussie   Poule haute
13   Suisse Wacker Thoune 1er du Championnat de Suisse   Poule basse
14   Ukraine HC Motor Zaporijia 1er du Championnat d'Ukraine   Poule haute
15   Suède IFK Kristianstad 1er du Championnat de Suède   Poule haute
16   Norvège Elverum Handball 1er du Championnat de Norvège   Poule basse
17   Russie Medvedi Tchekhov 1er du Championnat de Russie   Poule basse
22   Slovaquie HT Tatran Prešov 1er du Championnat de Slovaquie   Poule basse
23   Turquie Beşiktaş JK 1er du Championnat de Turquie   Poule basse
24   Finlande Riihimäen Cocks 1er du Championnat de Finlande   Poule basse

À noter que les champions des Pays-Bas (HV Aalsmeer), de Serbie (Vojvodina Novi Sad), d'Islande (ÍB Vestmannaeyja) de République tchèque (HC Dukla Prague), d'Israël (Hapoël Rishon LeZion), de Belgique (Achilles Bocholt) et d'Autriche (Fivers Margareten) ont abandonné leur place attribuée d'office[3].

Équipes ayant sollicité une invitationModifier

Parallèlement aux clubs directement qualifiés, les clubs qualifiés pour la Coupe de l'EHF ont la possibilité de déposer un dossier auprès de l'EHF pour obtenir une qualification sur invitation (Wild-Card). Ainsi, un total de 12 clubs issus de 11 pays ont fait une demande pour obtenir une invitation :

Rang Pays Équipe[3] Statut Répartition[5]
1   Allemagne Füchse Berlin 3e du Championnat d'Allemagne   Non retenu, reversé en Coupe de l'EHF
3   Hongrie Veszprém KSE 2e du Championnat de Hongrie   Poule haute
4   France Montpellier Handball 2e du Champ. de France et tenant du titre   Poule haute
HBC Nantes 3e du Champ. de France et finaliste en 2018   Poule haute
5   Pologne Wisła Płock 2e du Championnat de Pologne   Poule basse
6   Danemark Bjerringbro-Silkeborg 2e du Championnat du Danemark   Poule basse
7   Macédoine du Nord RK Metalurg Skopje 2e du Championnat de Macédoine du Nord   Poule basse
10   Slovénie RK Gorenje Velenje 3e du Championnat de Slovénie   Non retenu, reversé en Coupe de l'EHF
12   Biélorussie SKA Minsk 2e du Championnat de Biélorussie   Non retenu, reversé en Coupe de l'EHF
18   Pays-Bas OCI Limburg Lions Geleen 2e du Championnat des Pays-Bas   Non retenu, reversé en Coupe de l'EHF
25   Israël Maccabi Rishon LeZion 3e du Championnat d'Israël   Non retenu, reversé en Coupe de l'EHF
27   Autriche Alpla HC Hard 2e du Championnat d'Autriche   Non retenu, reversé en Coupe de l'EHF

Contrairement aux saisons précédentes, il n'y a aucun tournoi de qualification les 28 places disponibles ayant été toutes attribuées[6].

On peut également noter que la France est la seule nation avec trois représentants – qui plus est en poule haute – tandis que les deux premiers au classement 2017 du coefficient EHF, l'Allemagne et l'Espagne, ne possèdent que deux clubs qualifiés.

Répartition des équipesModifier

La répartition des équipes entre les poules hautes et les poules basses est dévoilée le . Elle est obtenue à partir d'un classement établi selon huit critères[7] :

  • qualité de la salle (capacité, qualité du terrain, commodités pour les supporters et les médias, loges VIP...) ;
  • contrats de diffusion TV des pays concernés ;
  • classement dans le championnat national ;
  • spectateurs (nombre, ambiance...) ;
  • performances dans les compétitions européennes sur les trois années précédentes ;
  • respect du cahier des charges de l'EHF ;
  • utilisation des réseaux sociaux.

CalendrierModifier

Nom Tirage au sort Dates Nombre de
participants
Phase de groupes (2018-2019)
Poules hautes 29 juin 12 septembre au 3 mars 16
Poules basses 29 juin 12 septembre au 2 décembre 12
Phase finale (2019)
Demi-finales de poules basses - 20 fév.-3 mars 4
Huitièmes de finale - 20 au 31 mars 12
Quarts de finale - 24 avril au 5 mai 8
Final Four ? mai 1er et 2 juin 4

Phase de groupesModifier

Poules hautesModifier

L'équipe terminant première de sa poule est directement qualifiée pour les quarts de finale, les équipes classées de la 2e à la 6e place sont qualifiées pour les huitièmes de finale et les équipes classées aux 7e et 8e places sont éliminées.

Légende

Groupe AModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (dom.\ext.) BAR VES VAR KIE RNL BRE MON KRI
1   FC Barcelone 24 14 12 0 2 486 391 95   FC Barcelone 31-28 34-26 31-27 30-25 41-32 35-27 43-26
2   Veszprém KSE 20 14 10 0 4 410 382 28   Veszprém KSE 29-26 24-27 29-27 28-29 28-20 25-19 36-27
3   Vardar Skopje 19 14 9 1 4 406 390 16   Vardar Skopje 26-30 27-29 28-27 29-27 30-23 33-27 33-25
4   KS Kielce 14 14 7 0 7 439 430 9   KS Kielce 36-42 35-36 31-27 35-32 33-31 27-28 33-31
5   Rhein-Neckar Löwen 14 14 7 0 7 418 410 8   Rhein-Neckar Löwen 35-34 25-29 27-30 30-29 33-27 37-27 36-27
6   HC Meshkov Brest 9 14 4 1 9 379 419 -40   HC Meshkov Brest 21-29 28-29 31-31 26-35 27-24 26-23 32-23
7   Montpellier Handball T 7 14 3 1 10 377 414 -37   Montpellier Handball 28-36 29-30 24-27 26-29 31-26 29-23 30-31
8   IFK Kristianstad 5 14 2 1 11 396 475 -79   IFK Kristianstad 25-44 32-29 30-31 33-34 27-32 30-32 29-29

Groupe BModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (dom.\ext.) PAR SZE FLE NAN ZAP ZAG SKJ CEL
1   Paris Saint-Germain 26 14 13 0 1 455 385 70   Paris Saint-Germain 33-31 29-28 35-34 31-25 33-28 38-28 33-21
2   SC Pick Szeged 20 14 9 2 3 411 397 14   SC Pick Szeged 33-32 30-28 30-28 30-29 26-26 33-33 33-24
3   SG Flensburg-Handewitt 15 14 7 1 6 378 370 8   SG Flensburg-Handewitt 20-27 27-25 29-29 31-24 29-31 26-22 27-26
4   HBC Nantes 14 14 5 4 5 421 408 13   HBC Nantes 31-35 29-26 31-34 23-27 23-20 35-27 38-27
5   HC Motor Zaporijia 11 14 5 1 8 413 412 1   Motor Zaporijia 29-35 31-32 28-26 30-30 35-27 33-23 36-27
6   RK Zagreb 11 14 4 3 7 359 388 -29   RK Zagreb 21-32 23-24 21-22 27-27 27-24 32-29 24-22
7   Skjern Håndbold 8 14 3 2 9 398 439 -41   Skjern Håndbold 24-26 26-29 24-31 32-34 37-33 31-31 35-32
8   RK Celje 7 14 3 1 10 380 416 -36   RK Celje 32-36 28-29 23-20 29-29 33-28 30-21 26-27

Poules bassesModifier

Les deux premières équipes de chaque poule se qualifient pour des demi-finales de qualification en format croisé (premier contre deuxième de l'autre poule) à l'issue desquelles les vainqueurs sont qualifiés pour les huitièmes de finale. Les équipes classées de la 3e à la 6e place sont quant à elles éliminées.

Légende

Groupe CModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép Résultats (dom.\ext.) BJE SPO PRE MED BES SKO
1   Bjerringbro-Silkeborg 16 10 8 0 2 323 273 50 /   Bjerringbro-Silkeborg 29-28 29-30 39-28 34-27 33-25
2   Sporting CP 14 10 7 0 3 304 277 27 +1   Sporting CP 32-35 26-28 33-31 34-28 34-26
3   HT Tatran Prešov 14 10 7 0 3 278 268 10 -1   Tatran Prešov 26-24 27-30 27-28 27-23 30-24
4   Medvedi Tchekhov 8 10 4 0 6 280 279 1 /   Medvedi Tchekhov 24-30 22-23 38-26 22-24 33-25
5   Beşiktaş JK 6 10 3 0 7 255 289 -34 /   Besiktas JK 24-37 27-33 22-28 27-30 23-22
6   RK Metalurg Skopje 2 10 1 0 9 246 300 -54 /   Metalurg Skopje 29-33 24-31 24-29 25-24 22-30

Groupe DModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép Résultats (dom.\ext.) BUC PLO ELV LEO RII THO
1   Dinamo Bucarest 14 10 7 0 3 293 280 13 +2   Dinamo Bucarest 24-21 26-24 35-30 24-22 35-34
2   Wisła Płock 14 10 7 0 3 278 250 28 -2   Wisla Plock 29-28 30-28 25-23 34-18 34-24
3   Elverum Handball 13 10 6 1 3 278 272 6 /   Elverum Håndball 29-28 28-30 30-25 28-27 29-28
4   CB Ademar León 12 10 5 2 3 252 251 1 /   Ademar León 31-28 27-24 24-24 23-20 24-21
5   Riihimäen Cocks 6 10 2 2 6 246 269 -23 /   Riihimäen Cocks 31-32 27-26 25-28 19-19 31-29
6   Wacker Thoune 1 10 0 1 9 268 293 -25 /   Wacker Thoune 29-33 23-25 29-30 25-26 26-26

Demi-finales de qualificationModifier

Le vainqueur de chacune des deux demi-finales de qualification obtient sa qualification pour les huitièmes de finale :

Match Club Aller Score
total
Retour Club
Date Score Score Date
K1 Sporting CP   23 février 32 – 31 59 – 57 27 – 26 28 février   Dinamo Bucarest
K2 Wisła Płock   23 février 22 – 26 49 – 46 27 – 20 3 mars   Bjerringbro-Silkeborg

Pour les deux confrontations, le match retour a été décisif :

  • le Sporting CP, vainqueur d'un but à domicile à l'aller, est allé chercher sa qualification en s'imposant sur la même marge au Dinamo Bucarest ;
  • le Wisła Płock, battu de quatre buts à domicile à l'aller et mené de deux buts à la mi-temps au retour, a réalisé une dernière demi-heure exceptionnelle (14-5) pour s'imposer de 7 buts au Danemark et ainsi arracher sa qualification pour les huitièmes de finale.

Phase finaleModifier

Douze équipes, dix issues des poules hautes et deux issues demi-finales de qualification des poules basses, jouent des matchs à élimination directe en matchs aller et retour. Les 6 équipes victorieuses rejoignent en quarts de finale les deux équipes ayant terminé premières des poules hautes. Concernant la Finale à quatre, un tirage au sort détermine les équipes qui s'affrontent en demi-finales.

La Finale à quatre (ou en anglais : Final Four) a lieu les 1er et dans la Lanxess Arena de Cologne en Allemagne.

Huitièmes de finale Quarts de finale Demi-finales
(tirage au sort)
Finale
A6   HC Meshkov Brest 28 20
B3   SG Flensburg-Handewitt 30 30    
B3   SG Flensburg-Handewitt 22 25
A2   Veszprém KSE 28 29    
K1   Sporting CP 28 29
A2   Veszprém KSE 30 35
A2   Veszprém KSE 33
    A4   KS Kielce 30    
B5   HC Motor Zaporijia 33 29
A4   KS Kielce 33 34    
A4   KS Kielce 34 26
B1   Paris Saint-Germain 24 35
A2   Veszprém KSE 24
    A3   Vardar Skopje 27
A5   Rhein-Neckar Löwen 34 27
B4   HBC Nantes 32 30    
B4   HBC Nantes 25 26
A1   FC Barcelone 32 29    
A1   FC Barcelone 27
    A3   Vardar Skopje 29
B6   RK Zagreb 18 30
A3   Vardar Skopje 27 32    
A3   Vardar Skopje 31 25 Troisième place
    B2   SC Pick Szeged 23 29
K2   Wisła Płock 20 16
A4   KS Kielce 35
B2   SC Pick Szeged 22 23
A1   FC Barcelone 40


Huitièmes de finaleModifier

Les huitièmes de finale se déroulent entre le 20 et 24 mars (aller) et entre le 30 et le 31 mars (retour).

Club Match
aller
Total Match
retour
Club
Rhein-Neckar Löwen   34 – 32 61 – 62 27 – 30   HBC Nantes
HC Motor Zaporijia   33 – 33 62 – 67 29 – 34   KS Kielce
HC Meshkov Brest   28 – 30 48 – 60 20 – 30   SG Flensburg-Handewitt
RK Zagreb   18 – 27 48 – 59 30 – 32   Vardar Skopje
Wisła Płock   20 – 22 36 – 45 16 – 23   SC Pick Szeged
Sporting CP   28 – 30 57 – 65 29 – 35   Veszprém KSE

0

Quarts de finaleModifier

Les quarts de finale se déroulent entre les 24 et 28 avril (aller) et entre les 1er et 5 mai (retour).

Club Match
aller
Total Match
retour
Club
HBC Nantes   25 – 32 51 – 61 26 – 29   FC Barcelone
KS Kielce   34 – 24 60 – 59 26 – 35   Paris Saint-Germain
SG Flensburg-Handewitt   22 – 28 47 – 57 25 – 29   Veszprém KSE
Vardar Skopje   31 – 23 56 – 52 25 – 29   SC Pick Szeged

0

Finale à quatreModifier

La Finale à quatre (ou en anglais : Final Four) a lieu les 1er et dans la Lanxess Arena de Cologne en Allemagne.

Demi-finales, 1 juin 2019 Finale, 2 juin 2019
       
   Veszprém KSE  33
   KS Kielce  30  
   Veszprém KSE  24
 
     Vardar Skopje  27
   FC Barcelone  27
   Vardar Skopje  29  
Match pour la 3e place, 2 juin 2019
 
   KS Kielce  35
   FC Barcelone  40

Les champions d'EuropeModifier

Statistiques et récompensesModifier

Équipe-typeModifier

L'équipe-type de la compétition, désignée le 31 mai à la veille de la Finale à quatre, est[9] :

Poste Joueur Club
Gardien de but   Dejan Milosavljev   Vardar Skopje
Ailier gauche   Ivan Čupić   Vardar Skopje
Arrière gauche   Mikkel Hansen   Paris Saint-Germain
Demi-centre   Kentin Mahé   Veszprém KSE
Pivot   Julen Aguinagalde   KS Kielce
Arrière droit   Dainis Krištopāns   Vardar Skopje
Ailier droit   Timour Dibirov   Vardar Skopje
Défenseur   Blaž Blagotinšek   Veszprém KSE
Espoir   Ludovic Fabregas   FC Barcelone
Entraîneur   Roberto García Parrondo   Vardar Skopje
MVP de la Finale à 4   Igor Karačić   Vardar Skopje

StatistiquesModifier

Au l'issue de la compétition, les meilleurs buteurs sont[10] :

Rang Joueur Club Buts
1   Alex Dujshebaev   KS Kielce 99
2   Dainis Krištopāns   Vardar Skopje 94
3   Andy Schmid   Rhein-Neckar Löwen 91
4   Melvyn Richardson   Montpellier Handball 87
  Barys Pukhouski   HC Motor Zaporijia
6   Zlatko Horvat   RK Zagreb 85
7   Valero Rivera   HBC Nantes 81
8   Nedim Remili   Paris Saint-Germain 80
9   Jannik Kohlbacher   Rhein-Neckar Löwen 79
  Uwe Gensheimer   Paris Saint-Germain
  Igor Karačić   Vardar Skopje
  Petar Nenadić   Veszprém KSE

Notes et référencesModifier

  1. « Le Vardar, machine à miracle », sur handnews.fr, (consulté le 4 juin 2019)
  2. « Un chant du cygne majustueux », sur handzone.net, (consulté le 4 juin 2019)
  3. a b c et d (en) « 34 clubs apply for a place in the new season », sur Site officiel de la Ligue des champions, (consulté le 28 juin 2018)
  4. « 34 clubs candidats pour la saison prochaine », sur HandNews.fr, (consulté le 28 juin 2018)
  5. a et b (en) « Starting grid for the 2018/19 season confirmed », sur Site officiel de la Ligue des champions, (consulté le 28 juin 2018)
  6. « Trois clubs français en poule haute la saison prochaine », sur HandNews.fr, (consulté le 28 juin 2018)
  7. « Les critères de sélection connus », sur Handnews.fr, (consulté le 10 juin 2016)
  8. (en) « Saison 2018-2019 du Vardar Skopje », sur Site officiel de l'EHF (consulté le 4 juin 2019)
  9. (en) « Vardar dominate VELUX EHF Champions League All-star Team », sur Site officiel de l'EHF, 31/5/20189consulté le=4/6/2019
  10. (en) « Meilleurs buteurs de la Ligue des champions 2018-2019 », sur Site officiel de l'EHF (consulté le 4 juin 2019)

Voir aussiModifier