Union sportive d'Ivry Handball

Union sportive d'Ivry
Logo du Union sportive d'Ivry
Généralités
Nom complet Union sportive d'Ivry Handball
Noms précédents Étoile sportive du travail d'Ivry
(1947-1949)
Fondation 1947
Statut professionnel oui
Couleurs Rouge et noir
Salle Gymnase Auguste-Delaune
(1 500 places)
Siège 69 Avenue Danielle Casanova
94200 Ivry-sur-Seine
Championnat actuel Division 1
Président François Lequeux
Entraîneur Sébastien Quintallet
Site web http://www.hand-ivry.org
Palmarès principal
National[1] Champion de France (8)
Coupe de France (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe


Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe


Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France 2019-2020
0

Dernière mise à jour : 4 octobre 2018.

L’Union sportive d'Ivry handball est un club de handball français. Fondé en 1947 et basé à Ivry-sur-Seine, dans la banlieue sud-est de Paris, il évolue pour la saison 2018-2019 en championnat de France de Division 1.

Photo de groupe de l'équipe d'Ivry, le 31/8/2014 au challenge Marrane
Le 31 août 2014 lors du Challenge Marrane.

Club historique du handball en France, l'US Ivry a remporté 8 titres de champion de France, le dernier remontant à 2007, ce qui les place à la deuxième place des clubs les plus titrés en championnat derrière le Montpellier Handball. Relégué en Division 2 pour la saison 2014-2015 après 57 saisons passées dans l'élite française, le club retrouve la D1 la saison suivante. La section féminine a également été très prolifique puisque avec 9 titres de champion de France remportés, l'US Ivry est seulement devancé par le Metz Handball.

HistoriqueModifier

Fondé en 1947, par Maurice Dubrez enseignant en EPS d’Ivry et Paul Merighuet, le club a fêté en 1997 son cinquantenaire. C'est d'abord une équipe scolaire, puis un club FSGT, qui devient l'un des plus solides clubs de 1re Division où le club est promu en 1957.

Le club dispose dès 1952 du stade Clerville (pour le handball à 11, aujourd'hui disparu) et du Gymnase Auguste-Delaune en 1953. À l'époque, peu de clubs bénéficiaient d'une installation couverte et les matches de Nationale 1 se jouaient dehors.

Rapidement, tant à 11 qu'à 7, les équipes féminines et masculines de handball de l'US Ivry franchissent les différents échelons de la hiérarchie nationale, accumulant titres et sélections et permettant d'obtenir pour le club le plus grand palmarès du handball français. 28 internationaux masculins (dont René Richard, capitaine de l'équipe de France A, Robert Scillieri, capitaine de l'équipe de France B et Daniel Hager, recordman ivryen sélectionné à 163 reprises). 14 internationales féminines (dont Marion Chapel, Renée Bellec, capitaines de l'équipe de France) ont permis à l'US Ivry de vivre les très riches heures du handball français et international.

En 1996, alors que le club vient de remporter la première Coupe de France de son histoire, l'entraîneur croate Sead Hasanefendić rejoint le club. S'appuyant sur des joueurs comme Stéphane Joulin, Vassili Koudinov, Raoul Prandi ou Éric Amalou, le club devient champion de France 1997, tout en atteignant la finale de la Coupe de France et la demi-finale de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe[2].

De gros efforts financiers ont été consentis pour obtenir ces résultats[3] avec notamment les recrutements d'Hasanefendić, de l'international serbe Dejan Lukić ou du champion du monde Denis Lathoud, même si Vassili Koudinov, un des meilleurs arrières gauches mondiaux, a rejoint l'Allemagne pour un meilleur salaire[4]. Le club fait alors figure de favori pour le championnat[5] et a pour objectif d'atteindre les quarts de finale en Ligue des champions. Mais le tour préliminaire face aux Israéliens de Rishon LeZion tourne au fiasco[3] (défaites 27-22 à Tel-Aviv et 21-22 à Ivry) et le club est éliminé avant d'avoir réellement débuté la compétition. Sur le plan national, la saison se révèle bien vite être à l'image de cette double confrontation européenne et Hasanefendić ainsi que quelques joueurs (Joulin, Prandi) doivent partir en cours de saison[4]. Le club termine ainsi à une piètre 7e place en Championnat et est éliminé en quart de finale de la Coupe de France. Les saisons suivantes, le club ne peut rivaliser face à Montpellier et à Chambéry.

En 2006, Stéphane Imbratta, alors entraîneur-adjoint après avoir été responsable du centre de formation à compter de 1997, succède à Daniel Hager sur le banc ivryen. Avec un effectif composé à 75 % de joueurs provenant du centre de formation tels Luc Abalo (qui sera élu meilleur joueur du championnat), Fabrice Guilbert ou Mohamed Mokrani, Stéphane Imbratta mène le club dès sa première saison en finale de la Coupe de la Ligue 2007 et surtout remporte le titre de champion de France 2007, devenant le seul club avec Chambéry en 2001 à priver le Montpellier AHB du titre entre 1997 et 2012.

Toutefois, la saison suivante, malgré une troisième place en championnat et un parcours honorable en Ligue des champions, Stéphane Imbratta décide de quitter le club[6]. C'est alors Pascal Léandri, ancien capitaine emblématique et actuel entraineur-adjoint, qui prend sa succession[7].

En 2011, le club recrute les prometteurs Argentins, les frères Diego et Sebastián Simonet. Deux ans plus tard, le benjamin de la fratrie, Pablo signe à son tour pour remplacer... son frère Diego, parti pour le Montpellier AHB.

La saison 2013-2014 se révèle être une très mauvaise saison, la défaite de la 25e journée face au Montpellier AHB est synonyme de relégation en deuxième division. Un coup dur pour une équipe qui a passé les 57 dernières années avec l'élite du handball masculin[8]. Pascal Léandri quitte ses fonctions d'entraîneur pour prendre celles de directeur sportif du club et c'est Rastko Stefanovič qui lui succède pour la saison suivante.

Toutefois, le club remporte le championnat de D2 2014/2015 et retrouve l'élite après seulement une saison. Rastko Stefanovič permet au club de se maintenir les trois saisons suivantes. En 2018, Sébastien Quintallet est le nouvel entraîneur du club.

PalmarèsModifier

Section masculineModifier

Compétitions internationales
Compétitions nationales
Autres compétitions

Section féminineModifier

Bilan saison par saisonModifier

Saison Niv. Clas. Coupe de France Coupes d'Europe*
1961/1962 1 ? Pas de compétition N.Q.
1962/1963 1 1er N.Q.
1963/1964 1 1er Non disputé[11]
1964/1965 1 3e C1 : 1/4 finale
1965/1966 1 1er N.Q.
1966/1967 1 3e C1 : 2e tour
1967/1968 1 2e N.Q.
1968/1969 1 3e N.Q.
1969/1970 1 1er N.Q.
1970/1971 1 1er C1 : 2e tour
1971/1972 1 5e C1 : 1er tour
1972/1973 1 8e N.Q.
1973/1974 1 10e N.Q.
1974/1975 1 10e N.Q.
1975/1976 1 11e 1/16 de finale N.Q.
1976/1977 1 10e Pas de compétition N.Q.
1977/1978 1 3e ? N.Q.
1978/1979 1 3e Pas de compétition N.Q.
1979/1980 1 8e N.Q.
1980/1981 1 6e N.Q.
1981/1982 1 2e N.Q.
1982/1983 1 1er C2 : 1/8 finale
1983/1984 1 5e C1 : 1er tour
1984/1985 1 8e 1/2 finale N.Q.
1985/1986 1 8e Finaliste N.Q.
1986/1987 1 5e 1/2 finale N.Q.
1987/1988 1 8e Pas de compétition N.Q.
1988/1989 1 9e N.Q. N.Q.
1989/1990 1 8e Phase de poule N.Q.
1990/1991 1 7e ? N.Q.
Saison Niv. Clas. Coupe France Coupe Ligue Coupes d'Europe*
1991/1992 1 5e 1/4 finale Pas de compétition N.Q.
1992/1993 1 3e 1/4 finale N.Q.
1993/1994 1 4e 1/4 finale C2 : 1/4 finale
1994/1995 1 3e 1/4 finale C4 : 1/4 finale
1995/1996 1 5e Vainqueur C3 : 1/16e finale
1996/1997 1 1er Finaliste C2 : 1/2 finale
1997/1998 1 7e 1/4 finale C1 : Deuxième tour
1998/1999 1 5e 1/4 finale N.Q.
1999/2000 1 3e 1/4 finale N.Q.
2000/2001 1 5e 1/8 finale C4 : 1/4 finale
2001/2002 1 6e 1/16 finale 1/4 finale C4 : 1/2 finale
2002/2003 1 8e 1/4 finale 1/2 finale N.Q.
2003/2004 1 3e Pas de compétition N.Q. N.Q.
2004/2005 1 3e 1/4 finale 1/4 finale C2 : 1/8e finale
2005/2006 1 4e Finaliste 1/4 finale C3 : 3e tour
2006/2007 1 1er 1/8 finale Finaliste C2 : 3e tour
2007/2008 1 3e 1/2 1/4 finale C1 : Tour principal
2008/2009 1 5e 1/4 finale 1/8 finale C3 : 1/4 finale
2009/2010 1 5e 1/8 finale 1/4 finale N.Q.
2010/2011 1 12e 1/8 finale 1/8 finale C3 : 3e tour
2011/2012 1 9e Finaliste 1/8 finale N.Q.
2012/2013 1 10e 1/16 finale 1/8 finale N.Q.
2013/2014 1 13e 1/16 finale 1/8 finale N.Q.
2014/2015 2 1er 1/4 finale N.Q. N.Q.
2015/2016 1 11e 1/16 finale Barrages N.Q.
2016/2017 1 9e 1/16 finale 1/8 finale N.Q.
2017/2018 1 10e 1/8 finale 1er tour N.Q.
2018/2019 1 12e 1/16 finale 1/2 finale N.Q.
2019/2020 1 12e Compétition annulée 1/16 de finale N.Q.
2020-2021 1 à venir à venir Pas de compétition N.Q.

* Légende : N.Q. : Non qualifié ; C1=Coupe des clubs champions/Ligue des champions ; C2=Coupe des vainqueurs de coupe ; C3= Coupe de l'EHF ; C4=Coupe des Villes/Coupe Challenge
Source : « Historique des participations européennes de l'US Ivry depuis 1993 », sur Site officiel de l'EHF (consulté le 21 août 2017)

Effectif actuelModifier

Effectif 2020-2021Modifier

Effectif 2020-2021
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat. Nom Date de naissance Taille Sélection Au club depuis Contrat
Gardiens
12 GB   Bernard, DavidDavid Bernard   7 481  (20 ans) 196 cm - 2017 (CDF) 2021
16 GB   Šunjić, MateMate Šunjić   12 241  (33 ans) 195 cm   Croatie 2018 2023
23 GB   Kouassi, Jean-EmmanuelJean-Emmanuel Kouassi   7 852  (21 ans) 190 cm - 2017 (CDF) 2021
Ailiers
6 ALD   Caussé, ThéophileThéophile Caussé 10 206  (27 ans) 179 cm - 2019 2021
9 ALD   Petit, LucasLucas Petit 7 688  (21 ans) 180 cm - 2010 (CDF) 2022
68 ALG   Badi, WalidWalid Badi 9 163  (25 ans) 180 cm - 2003 (CDF) 2022
74 ALG   Mohamed, AntoninAntonin Mohamed 7 888  (21 ans) 182 cm - 2008 (CDF) 2022
Arrières
11 ARD   Río, RubénRubén Río 8 663  (23 ans) 190 cm - 2020 2022
37 ARD   Persson, LinusLinus Persson 10 020  (27 ans) 190 cm   Suède 2018 2021
8 ARG   Sako, AdamaAdama Sako 9 394  (25 ans) 196 cm - 2019 2021
10 ARG   Rönnberg, NicoNico Rönnberg 10 387  (28 ans) 191 cm   Finlande 2020 2022
99 ARG   Cochery, AxelAxel Cochery 7 702  (21 ans) 194 cm - 2016 (CDF) 2022
Demi-centres
7 DC   Martinez, LéoLéo Martinez 9 766  (26 ans) 188 cm - 2011 (CDF) 2021
73 DC   Davyes, WilsonWilson Davyes 11 702  (32 ans) 192 cm   Portugal 2019 2021
Pivots
21 P   Dourte, RobinRobin Dourte 8 119  (22 ans) 206 cm - 2020 2022
24 P   Ooms, SimonSimon Ooms 9 653  (26 ans) 199 cm   Belgique 2019 2022
75 P   Yamdjeu, JordanJordan Yamdjeu   7 467  (20 ans) 190 cm - 2018 (CDF) 2021 (stagiaire pro)
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)



Légende
  • P. : Poste
  • Nat. : Nationalité
  •   : Capitaine
  •   : Joueur prêté par un autre club
  •   : Joueur au centre de formation
———

Dernière mise à jour : 13 septembre 2020  

Transferts 2019Modifier

  Arrivées
 Départs

Transferts 2020Modifier

  Arrivées
 Départs

Personnalités liées au clubModifier

Sept d'or du XXe siècleModifier

En 2000, le club a élu le sept d'or du XXe siècle d'Ivry[12] :

Grands joueurs du passéModifier

En dehors du sept d'or, parmi les grands joueurs du passé, on trouve :

Grandes joueuses du passéModifier

EntraîneursModifier

Les entraîneurs du club sont[12] :

PrésidentsModifier

Les présidents du club sont[12] :

  • Maurice Dubrez
  • Jacques Riche
  • Gilbert Ridouh
  • Maurice Zellner
  • Michel Richard
  • Claudio Cimelli
  • Béatrice Barbusse : de à
  • Marc-Olivier Albertini : de novembre 2012 à 2017
  • François Lequeux : depuis

Voir aussiModifier

Modifier

Notes et référencesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. « Sead Hasanefendic: «Mon équipe, c'est comme une troupe de théâtre» », sur L'Humanité.fr, (consulté le 9 janvier 2014)
  3. a et b « Souvenirs d'un fiasco », sur LeParisien.fr, (consulté le 9 janvier 2014)
  4. a et b « Ivry : question à un champion », Hand mag, Fédération française de handball, no 24,‎ , p. 14 à 17 (lire en ligne, consulté le 2 juillet 2020).
  5. « Hand mag n°19 : Présentation de la saison et effectifs », Fédération française de handball, (consulté le 25 mai 2018), p. 6-17
  6. « Stéphane Imbratta n'entraînera plus l'US Ivry », sur handzone.net, (consulté le 11 septembre 2013)
  7. « Léandri succède à Imbratta », sur leparisien.fr, (consulté le 11 septembre 2013)
  8. « La vitrine vole en éclats », sur handzone.net, (consulté le 21 mai 2015)
  9. « Hand-ball : bulletin fédéral n°104 : Ivry s'adjuge le titre féminin 1974 », Fédération française de handball, (consulté le 25 mai 2018), p. 10
  10. « Palmarès 1983-1984 », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 201,‎ , p. XX (lire en ligne, consulté le 24 mai 2019)
  11. Pas de coupe d'Europe en 1963/1964 à cause du Championnat du monde 1964.
  12. a b et c « L'US Ivry, une institution du handball français », Hand action, Fédération française de handball, no 11,‎ (lire en ligne, consulté le 20 septembre 2020)
  13. « Sidorenko à Ivry », sur L'Humanité.fr, (consulté le 4 septembre 2014)

Liens externesModifier