Biniam Girmay

coureur cycliste érythréen
(Redirigé depuis Biniyam Ghirmay)
Biniam Girmay
Informations
Nom de naissance
Biniam Ghirmay HailuVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (24 ans)
AsmaraVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipe non-UCI
Équipes UCI
Principales victoires
Classement continental
UCI Africa Tour (2021 et 2022)
Classiques
Gand-Wevelgem (2022)
1 étape de grand tour
Tour d'Italie (1 étape)
1 championnat
Champion d'Érythrée du contre-la-montre (2022)

Biniam Girmay Hailu, né le , est un coureur cycliste érythréen membre de l'équipe Intermarché-Circus-Wanty.

En 2022, il devient le premier cycliste noir africain à remporter une classique flandrienne, ainsi qu'une étape de grand tour après ses succès sur Gand-Wevelgem et sur une étape du Tour d'Italie.

Biographie modifier

Centre mondial du cyclisme modifier

Après avoir découvert le cyclisme en suivant son cousin Meron Teshome, Biniam Girmay rejoint le Centre mondial du cyclisme en 2018, pour sa seconde année junior. En France, il se distingue en remportant en solitaire la première étape du Tour de la vallée de la Trambouze, à Cours-la-Ville[1]. Cette même année, il devient triple champion d'Afrique sur route junior sur l'épreuve en ligne, le contre-la-montre et le contre-la-montre par équipe. Il s'impose également lors de la première étape d'Aubel-Thimister-Stavelot devant Remco Evenepoel, à la surprise générale[2].

En 2019, au sein de la sélection érythréenne, il remporte au sprint la troisième étape de la Tropicale Amissa Bongo, sa première victoire chez les professionnels[3]. Il devient le premier coureur né dans les années 2000 à remporter une course professionnelle[4]. Quelques semaines plus tard il remporte une nouvelle étape au sprint lors du Tour du Rwanda. Il se distingue en France sur l'étape reine du Tour de l'Avenir, 5e d'une arrivée adjugée à la station Le Corbier.

2020-2021 : Delko modifier

 
Girmay lors du Tour de La Provence 2021.

Le 27 septembre 2019, sa mutation au sein de l'équipe continentale professionnelle française Nippo-Delko-Marseille Provence est officialisée. Son manager, Frederic Rostaing, le définit alors comme « un coureur de grand avenir, un diamant brut à polir », sa venue s'inscrivant « dans une politique d’attraction de jeunes talents »[5]. Il rejoint ainsi un autre talent africain, le coureur éthiopien Mulu Hailemichael.

Il lance sa carrière professionnelle en janvier 2020 à l'occasion de la Tropicale Amissa Bongo, 3e de la première étape avant de s'imposer sur la troisième et la sixième étape. Pour ses premières courses de la saison en Europe, il décroche une 10e place d'étape sur l’Étoile de Bessèges avant de monter sur la deuxième marche du podium sur le Trofeo Laigueglia, entouré de Giulio Ciccone et Diego Rosa. Il flirte de nouveau avec la victoire sur le Tour du Rwanda, comptant deux troisièmes et deux deuxièmes places et portant la tunique du leader du classement général sur la quatrième étape. Il en prendra finalement la 13e position. À la suite de la pandémie de Covid-19, il reprend la compétition fin juillet sur le Tour de Burgos où il termine 6e de la quatrième étape. Deux jours plus tard, sur le Circuit de Getxo, il s'isole en tête de course en compagnie de cinq autres coureurs à 17 kilomètres de l'arrivée grâce au travail de son coéquipier Mulu Hailemichael. Il chute sept kilomètres plus tard dans un virage détrempé alors que son groupe se dirigeait vers la victoire. Le 25 août, il participe à sa première course World Tour, la Bretagne Classic (96e) et enchaîne par la Semaine internationale Coppi et Bartali (3e de la troisième étape).

Il réalise une performance remarquée sur le Tour du Doubs. Il s'extrait du peloton en compagnie de Johan Le Bon au bout d'une soixantaine de kilomètres avant d'être repris à 20 kilomètres de l'arrivée. Malgré plus de 100 kilomètres à l'avant, il trouve les ressources pour de nouveau se détacher dans le final et prendre la deuxième place derrière Loïc Vliegen[6]. Dix jours plus tard, il échoue au pied du podium sur le Tour de Toscane (4e). Le 24 septembre, son équipe annonce la prolongation de son contrat jusqu'en 2024[7].

En décembre 2020, il est nommé coureur africain de l'année par un jury présidé par Bernard Hinault[8].

Revenu sur le territoire français fin janvier, il commence sa saison 2021 sur le Tour La Provence. Échappé sur la deuxième étape du Tour des Alpes-Maritimes et du Var, il endosse le maillot du classement de la montagne au terme de celle-ci. Il le perd néanmoins le lendemain. Le 28 février, il réalise son premier top 10, sur la Drôme Classic (7e). Il bisse cette performance lors du Trofeo Laigueglia (7e). Dans le final de Cholet-Pays de Loire, il s'isole dans le final en compagnie de Cyril Barthe et Benoît Cosnefroy mais les trois fuyards sont repris dans le dernier kilomètre. La semaine suivante, il se classe 6e de la roue tourangelle. La ProTeam Delko faisant face à des difficultés financières, elle doit se résoudre à se séparer de ses meilleurs éléments. Girmay quitte ainsi l'équipe en mai après le Tour des Asturies[9].

Depuis août 2021 : Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux modifier

 
Biniam Girmay - Tour de France 2023.
 
Girmay lors du Grand Prix cycliste de Montréal 2022.
 
Biniam Girmay - Tour de France 2023 - 15 è étape.

Le 6 août 2021, l'équipe belge World Tour Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux annonce son arrivée pour un contrat portant jusqu'en 2024[10]. Il débute sous ses nouvelles couleurs sur le Tour de Pologne où il réalise trois tops 15 d'étape. Le 26 août, il termine 7e de la Course des raisins avant de s'imposer sur la première édition de la Classic Grand Besançon Doubs la semaine suivante. Il brille sur les trois jours de course proposés dans le Grand Est, 7e du Tour du Jura puis seulement devancé par Dorian Godon sur le Tour du Doubs. Fin septembre, il est au sprint vice-champion du monde sur route espoirs à Louvain, en Belgique. Il s'agit de la première médaille à un championnat du monde de cyclisme pour un noir africain[11].

En 2022, dès son deuxième jour de course, il gagne le Trofeo Alcúdia-Port d'Alcúdia, lors d'un sprint massif. Il participe ensuite à Paris-Nice et à la campagne de classiques, où il est notamment cinquième de l'E3 Saxo Bank Classic et douzième de Milan-San Remo. Le 27 mars, il entre dans l'histoire en remportant Gand-Wevelgem, à l'issue d'un sprint à quatre, après s'être échappé du peloton à 24 kilomètres de l'arrivée[12]. Il devient le premier coureur africain à gagner une classique du World Tour[13]. Le 30 avril, son contrat chez Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux est prolongé jusqu'en 2026[14]. En mai, il prend part à son premier grand tour lors du Tour d'Italie. Dès la lors de la 1re étape, il termine deuxième derrière Mathieu van der Poel dans un sprint en côte. Lors des huit étapes suivantes, il décroche quatre top cinq dans des sprints groupés ainsi que lors d'une étape où il est échappé. Finalement, il remporte la 10e étape, apportant une victoire historique au cyclisme africain[15]. A l'issue d'une étape légèrement vallonnée, Girmay, emmené par un coéquipier à l'avant du groupe de tête, lance son sprint à 300 mètres de l'arrivée et prends quelques mètres d'avance avec Mathieu van der Poel qui ne parvient pas à le dépasser et rend finalement les armes dans les cinquante derniers mètres. Au cours de la cérémonie protocolaire de remise du bouquet, il se blesse à l'œil gauche en ouvrant une bouteille de prosecco. Quelques minutes après, il est transporté à l'hôpital et ne participe pas à la conférence de presse d'après-course. Il est contraint d'abandonner le lendemain par mesure de précaution, les examens réalisés ayant décelé une hémorragie interne qui perturbe sa vision[16]. Il fait son retour à la compétition le 24 juin en devenant champion d'Érythrée du contre-la-montre. En deuxième partie de saison, il ne renoue pas avec le succès, mais se classe deuxième du Grand Prix de Wallonie, troisième du Grand Prix cycliste de Québec et sixième de la Bretagne Classic.

En 2023, il termine troisième de la 7e étape du Tour de France derrière Jasper Philipsen et Mark Cavendish[17].

Palmarès modifier

Résultats sur les grands tours modifier

Tour de France modifier

1 participation

Tour d'Italie modifier

1 participation

Classements mondiaux modifier

  Année20192020202120222023
Classement mondial1164e113e75e16e113e
UCI Africa Tour59e2e1er1er2e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Distinctions modifier

Notes et références modifier

Notes modifier

  1. Avec Tomas Goytom, Hager Andemaryam et Natan Medhanie

Références modifier

  1. Biniam Hailu, le vélo en famille
  2. Cyclisme: un surprenant Erythréen bat Evenepoel à Aubel
  3. Tropicale Amissa Bongo étape 3: le tout jeune Biniyam Ghirmay s’offre une grande première
  4. Vélo Magazine du 1er février 2019
  5. « Biniam Girmay Hailu intègre le Team Delko Marseille Provence dès 2020 ! », sur teamnippodelkooneprovence.com,
  6. « Biniam Girmay Hailu : « Ça me donne beaucoup de motivation » - Actualité », sur DirectVelo (consulté le )
  7. Claire Rossich, « Biniam Girmay Hailu avec NIPPO DELKO One Provence jusqu’en 2024 », sur Team NIPPO DELKO One Provence, (consulté le )
  8. Nicolas Bamba, « «Tranquille» et talentueux, l'Érythréen Biniam Girmay est élu Cycliste africain de 2020 », RFI,
  9. Nicolas MABYLE, « Delko : Biniam Girmay, la perte d’un « énorme talent » »,
  10. « Girmay Hailu intègre l’équipe avec effet immédiat », sur intermarche-wantygobert.eu,
  11. Mondiaux de cyclisme: l’Érythréen Biniam Girmay deuxième de la course espoirs
  12. « Gand-Wevelgem : Biniam Girmay (Intermarché-Wanty Gobert) l'emporte, Christophe Laporte (Jumbo-Visma) 2e », sur Eurosport, (consulté le )
  13. « Biniam Girmay : «Qu'on arrête de me présenter comme le premier Noir » », sur L'Équipe (consulté le )
  14. Cyclisme. Biniam Girmay prolonge jusqu’en 2026 avec Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux
  15. « Biniam Girmay, symbole d'un cyclisme africain en pleine ascension », sur France 24, (consulté le )
  16. Louis Moulin, « L’Erythréen Biniam Girmay entre dans l’histoire du cyclisme et quitte aussitôt le Giro à cause d’un bouchon de prosecco », sur Libération (consulté le )
  17. « Tour de France 2023 : revivez la 7e étape de la Grande Boucle marquée par la nouvelle victoire de Jasper Philipsen », France TV Infos,‎ (lire en ligne).
  18. « Biniam Girmay (Intermarché-Wanty) élu cycliste africain de l'année », sur lequipe.fr, (consulté le )
  19. « Biniam Girmay sacré meilleur cycliste africain de l'année », sur lequipe.fr, (consulté le )

Liens externes modifier