1625 en santé et médecine

événements liés à la santé et la médecine en 1625

ÉvénementsModifier

PublicationsModifier

  • Le médecin et botaniste Nicolas Ager (1568-1634) : Disputatio de Zoophytis[7].
  • Philibert Guybert (c.-), médecin parisien, publie son Apothicaire charitable[8], qu'il a fait précéder en , d'un Médecin charitable, les deux œuvres devant être rééditées près de soixante fois jusqu'en [9].

NaissancesModifier

DécèsModifier

RéférencesModifier

  1. (en) John C. G. Röhl, Martin Warren et David Hunt, Purple Secret : Genes, « Madness » and the Royal Houses of Europe, Bantam Press, (ISBN 0-593-04148-8).
  2. (en) Geoffrey Dean, The Turnstone : A Doctor's Story, Liverpool University Press, (ISBN 0-85323-757-3, lire en ligne), chap. 14 : « King George III and the Royal Malady », p. 128-129.
  3. (en) Pauline Croft (en), King James, Basingstoke and New York, Palgrave Macmillan, , 214 p. (ISBN 978-0-333-61395-5, présentation en ligne).
  4. François Lebrun, Les Hommes et la Mort en Anjou aux XVIIe et XVIIIe siècles : Essai de démographie et de psychologie historiques, Paris, Flammarion, , 382 p. (ISBN 978-2-08-210648-1, présentation en ligne), chap. 9, « La Conjoncture démographique : Peste et méfaits des gens de guerre », 3 : La Peste, de 1625 à 1640, p. 222 et suiv..
  5. Nicolas Travers, Histoire civile, politique et religieuse de la ville et du comté de Nantes, vol. 3, Nantes, Forest, (présentation en ligne), p. 253 et suiv.
  6. a et b Thierry Sabot, « 1625-1629 : Le Démantèlement des forteresses », dans Guide chrono-thématique, Thisa, coll. « Contexte », (lire en ligne).
  7. Antoine Jacques Louis Jourdan, Biographie médicale, t. 1, Paris, C. L. F. Panckoucke, (lire en ligne), « Ager ou Agerius (Nicolas) », p. 61.
  8. Lire la réimpression en de l'édition de  : Philibert Guybert, L'Apothiquaire charitable, enseignant à faire en la maison les medicamens composez, avec grande facilité, peu de frais, et peu de temps, par Philbert Guibert, escuyer, docteur regent en la faculté de medecine de Paris, Paris, , recueilli dans Philibert Guybert, Toutes les œuvres charitables de Philbert Guybert, sçavoir, Le Medecin charitable, Le Prix et Valeur des medicamens, L'Apothicaire charitable, [etc.], Paris, Jean Jost, , 8e éd. (lire en ligne), p. 153-326.
  9. Joël Coste, La Médecine pratique et ses genres littéraires en France à l'époque moderne, bibliothèques de l'université de Paris, (lire en ligne), « La Vulgarisation médicale de Liebault à Buchan ».
  10. Érasme Bartholin et Pierre Cuvelier (éd. et trad.), « Les Experimenta crystalli Islandici disdiaclastici d'Erasme Bartholin, traduction française commentée », Revue d'histoire des sciences, vol. 30, no 3,‎ , p. 193-224 (lire en ligne).
  11. (la) Érasme Bartholin, Erasmi Bartholini Experimenta crystalli Islandici disdiaclastici quibus mira et insolata refractio detegitur, Hafniae [à Copenhague], sumptibus Danielis Paulli [à compte de Daniel Paull], (lire en ligne).
  12. Antoine Jacques Louis Jourdan, Biographie médicale, t. 1, Paris, C. L. F. Panckoucke, (lire en ligne), « Barnstorf (Bernard) », p. 560.
  13. (en) Agnes Grainger Stewart, The Academic Gregories, Édimbourg et Londres, Oliphant, Anderson et Ferrier, coll. « Famous Scots Series », [1901] (lire en ligne), chap. 2 : « David Gregorie of Kinairdy, 1625-1720 », p. 19-26.
  14. Jean-Noël Paquot, Mémoires pour servir à l'histoire littéraire des dix-sept provinces des Pays-Bas, de la principauté de Liège et de quelques contrées voisines, t. 1, Louvain, Imprimerie académique, , 678 p. (lire en ligne), « Adrien vanden Spieghel, ou Adr. Spigelius », p. 167.