Ouvrir le menu principal

Cuenca (Espagne)

ville espagnole
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cuenca.

Cuenca
Blason de Cuenca
Héraldique
Drapeau de Cuenca
Drapeau
Cuenca (Espagne)
Cuenca : les maisons suspendues
(Casas colgadas).
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Statut Municipio
Communauté autonome Castille-La Manche Castille-La Manche
Province Province de Cuenca Province de Cuenca
Comarque Serranía media
District judic. Cuenca
Maire
Mandat
Juan Ávila (PSOE)
2011-2015
Code postal 16.000
Démographie
Gentilé Conquense
Population 54 876 hab. ()
Densité 60 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 04′ 18″ nord, 2° 08′ 06″ ouest
Altitude 946 m
Superficie 91 106 ha = 911,06 km2
Distance de Madrid 167 km
Rivière(s) Le Júcar et le Huécar
Divers
Patrimoine mondial Ville historique fortifiée (1996)
Saint patron Saint Julien

Géolocalisation sur la carte : Castille-La Manche

Voir sur la carte administrative de Castille-La Manche
City locator 14.svg
Cuenca

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Cuenca

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Cuenca
Liens
Site web http://www.cuenca.es/

Cuenca est une commune d’Espagne, capitale de la province de Cuenca, dans la communauté autonome de Castille-La Manche.

Sommaire

PrésentationModifier

Cuenca est une des plus belles villes médiévales espagnoles, déclarée patrimoine de l'humanité par l'UNESCO et située à l'entrée de la région montagneuse du même nom, entre les gorges du fleuve Júcar et son affluent le Huécar.

GéographieModifier

La ville se divise en deux zones bien différenciées : la vieille ville, située sur une colline rocheuse bordée par les gorges du fleuve Júcar au nord et son affluent Huécar au sud qui se jette dans le premier dans la partie basse de la vieille ville, peu avant le pont « San Antón ». À l'ouest et au sud de la vieille ville, et séparée par le Huécar, s'étend la ville nouvelle dans une direction nord-sud.

Son altitude oscille entre 920 mètres (pour la ville nouvelle) et plus de 1 000 mètres (pour la vieille ville).

HistoireModifier

Au IXe siècle, une forteresse dénommée Conca se trouvait à cet emplacement, construite par les musulmans qui dépendaient de l'émirat de Valence au temps des rois de Taïfas. Cette forteresse passera plus tard sous le pouvoir du roi de Séville Al-Maramit, puis aux mains des Almoravides, enfin à celles d'Alphonse VIII de Castille qui lui ajouta ses propres domaines en 1177.

Alphonse X « Le Sage » concéda à Cuenca le titre de ville. Celle-ci subit de nombreux sièges et fut saccagée par les troupes françaises pendant la guerre d'indépendance. Elle fut assiégée et prise par les Carlistes en 1874, détruisant une partie de la muraille.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
1979 - 1983 Andrés Moya UCD
1983 - 1987 José Ignacio Navarrete de Varela AP
1987 - 1991 Andrés Moya AP
1991 - 1995 José Manuel Martínez Cenzano PSOE
1995 - 1999 Manuel Ferreros PP
1999 - 2007 José Manuel Martínez Cenzano PSOE
2007 - 2011 Francisco Javier Pulido PP
Depuis 2011 Juan Ávila PSOE

ClimatModifier

 
Graphe climatique de Cuenca

Le climat de Cuenca est de type méditerranéen continental, avec des températures froides en hiver et douces en été, et une importante oscillation thermique journalière pendant toute l'année, plus prononcée pendant les mois les plus chauds. Les précipitations sont plus abondantes que dans la région qui l'environne, à cause de l'orographie montagneuse, qui dépasse les 500 mètres et présente de rares précipitations en été.

Observatoire de Cuenca
1971-2000 Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jui Aoû Sep Oct Nov Déc TOTAL
Temp. max (°C) 9,4 11,4 14,2 15,7 20,1 25,9 30,7 30,3 25,5 18,6 13,1 10,0 18,8
Temp. min (°C) -0,7 0,2 1,7 3,9 7,6 11,7 14,7 14,8 1,3 6,8 2,7 0,7 6,3
Précipitations (mm) 45 41 32 56 60 44 15 17 37 53 49 58 507

PopulationModifier

Selon le recensement municipal effectué par l'Institut national de la statistique, Cuenca comptait 56 703 habitants en 2011.

Patrimoine culturel et naturelModifier

 
Cathédrale de Cuenca.
 
Cathédrale de Cuenca.

Ville historique fortifiéeModifier

En 1996, la ville historique fortifiée a été déclarée patrimoine mondial par l'Unesco[1].

Cathédrale Sainte-Marie et Saint-JulienModifier

Parmi les monuments de Cuenca se détache la cathédrale, monument national construit en style gothique anglo-normand, un exemple unique en Espagne.

La cathédrale de Cuenca est la principale église de la ville et le siège du diocèse de Cuenca (Archidiocèse de Tolède).

À côté de la cathédrale est situé le Palais épiscopal.

Casas ColgadasModifier

Article détaillé : Casas Colgadas (Espagne).

Les maisons suspendues constituent l'originalité de la ville. Construites au XIVe siècle et bien restaurées, elles surplombent la paroi rocheuse des gorges du fleuve Huecar. Elles abritent un restaurant et le musée d'art abstrait. Elles ont valu à la ville fortifiée d'être déclarée au Patrimoine de l'Humanité par l'UNESCO.

Une belle vue est à prendre depuis le pont de San Pablo.

Plaza de las AngustiasModifier

 
Ermita de las Angustias.

Dans le bas de la vieille ville, à proximité du Júcar, se trouve une petite place tranquille et arborée. Là se trouve l'ermitage de la Virgen de las Angustias, de style baroque.

 
Pont conçu par Gustave Eiffel.
 
Cuenca, Espagne.

Torre ManganaModifier

 
Torre de Mangana.

La Torre Mangana, ou tour de l'horloge, a été construite au XVIe siècle. Son architecture défensive rappelle celle du Moyen Âge. Elle constitue aujourd'hui un des symboles historiques de la ville.

EnvironsModifier

Dans les environs se trouvent des zones naturelles d'une grande beauté comme la région montagneuse de Cuenca et sa « Ciudad encantada », la ville enchantée.

FêtesModifier

  • Fêtes de San Mateo, du 18 au 21 septembre (déclarées d'intérêt touristique régional). Ces fêtes commémorent la « conquista » de Cuenca, la reconquête par Alphonse VIII de Castille. Pendant ces festivités, les « peñas » emplissent les rues de couleurs, de musique et de la traditionnelle « zurra », une boisson à base de vin, fruits et autres ingrédients secrets. On court aussi après des vachettes dans une arène improvisée de la Grande Place.
  • La Semaine sainte a été déclarée d'intérêt touristique international.

Personnages célèbresModifier

Idéologue et écrivain, de la dynastie des Trastamare, et Grand Maître de Calatrava

  • Antonio Saura, peintre et écrivain espagnol qui a vécu et est mort à Cuenca.

JumelageModifier

SportsModifier

Arrivées du Tour d'EspagneModifier

* 2 étapes d'arrivées dans le même tour d'Espagne à Cuenca

Club de handballModifier

Le club de GlobalCaja Ciudad Encantada évolue en première division de handball espagnol (Liga ASOBAL)

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

SourcesModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier