Mandé

région historique d'Afrique de l'Ouest

Le Mandé, Manden ou encore Manding est une région située en Afrique de l'Ouest , espace compris aujourd'hui entre le sud du Mali et la Haute-Guinée[1]. C'est le foyer historique de la communauté mandingue.

Le Mandé est la province d'où est parti l'Empire du Mali, sous l'impulsion de Soundiata Keïta.(Siby, Mali)

Les Malinke sont à l'origine de la fondation des plus grands empires d'Afrique de l'Ouest. Parmi les nombreux groupes qui y sont originaires, on compte les Bambara et les Dioula.

ToponymieModifier

Selon Camara Laye transcrivant les paroles du griot Babou Condé, le nom « Mandén » signifierait « enfant du lamantin » (« Man » signifiant « lamantin » et « den » « enfant »)[2].

HistoireModifier

Le Mandé, un des premiers États d'Afrique de l'Ouest, d'après la tradition mandingue, est un pays dont les origines remontent à l'époque de Soundiata Keïta (XIIIe siècle).

Des chasseurs du Wagadou (ou Ouagadou) ont fondé le Mandé, le pays mandingue[3], notamment les ancêtres mythiques Kontron et Sanin, à l'origine des confrérie de chasseur Malinkés et Bambaras. Ce pays était réputé pour le grand nombre d'animaux et de gibier qu'il abritait, ainsi que sa végétation dense. Un territoire de chasse très prisé.

Les Camara (ou Kamara) sont considérés comme la famille la plus ancienne à avoir habité le Mandé, après avoir quitté, en raison de la sécheresse, le Ouallata, une contrée du Wagadou, au sud-est de la Mauritanie actuelle. Ils ont fondé le premier village du Mandé, Kirikoroni, puis Kirina, Siby, Kita. Un très grand nombre des familles qui constituent la communauté mandingue sont nées dans le Mandé.

Le Mandé est la province d'où est parti l'empire du Mali, sous l'impulsion de Soundiata Keïta.

Le pays mandingue se situe dans le sud de l'actuel Mali[4].

L’aire de peuplement mandingues englobe le sud du Mali actuel, la Guinée, le nord de la Côte d’Ivoire, la Gambie et le sud du Sénégal.

Le pays actuel du Mali, doit son nom à cette région du Mandé, tout comme le mot Mandingue (habitant du Manding, ceux du Mandé). Le mot Faso du nom du Burkina Faso signifie patrie en langue mandingue. Le pays nommé Mali actuellement, n'a pas le monopole du grand Mandingue, il n'en représente qu'une partie. La capitale de l'empire du Mandingue, nommée Niani, est une ville aujourd'hui située en Guinée ; son emplacement au Moyen âge reste discuté.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Mali - Le Pays Mandingue | Le Magazine du Voyage Autrement », sur www.le-voyage-autrement.com (consulté le 26 février 2021)
  2. Camara Laye, Le Maître de la parole. Kouma Lafôlo Kouma Paris, Plon, 1978, p. 130, note 1.
  3. Germaine Dieterlen, « Premier aperçu sur les cultes des Soninké émigrés au Mande », Systèmes de pensée en Afrique noire, no 1,‎ , p. 5–18 (ISSN 0294-7080, DOI 10.4000/span.93, lire en ligne, consulté le 16 décembre 2020)
  4. « Mali - Le Pays Mandingue | Le Magazine du Voyage Autrement », sur www.le-voyage-autrement.com (consulté le 20 février 2021)

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier