Véronique Vella

actrice française

Véronique Vella, née le à La Tronche, est une actrice française sociétaire de la Comédie-Française.

Véronique Vella
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Sociétaire de la Comédie-Française
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinction

BiographieModifier

Après une formation dans la classe libre du Cours Florent dirigée par Francis Huster et Jacques Weber, elle entre en 1986 à la Comédie-Française en tant qu'artiste à l'essai puis pensionnaire en 1988 et enfin sociétaire en 1989.

Sa carrière au Français est émaillée de rencontres artistiques qui façonnent son art, de Françoise Seigner qui la dirige à ses débuts dans Esther de Jean Racine, à Daniel Mesguich qui la met en scène dans La Tempête de William Shakespeare et lui confie le rôle d’Hermione dans Andromaque, en passant par Antoine Vitez (Le Mariage de Figaro de Beaumarchais), Laurent Pelly (L'Opéra de quat'sous de Bertolt Brecht, musique de Kurt Weill) et Valère Novarina, qui la dirige à la Comédie-Française d’abord, dans L’Espace furieux, puis au Festival d’Avignon et au Théâtre national de la Colline dans L’Acte inconnu[1].

Véronique Vella joue notamment Molière pour Pierre Mondy (Monsieur de Pourceaugnac), Simon Eine (Le Misanthrope, Les Femmes savantes), Jean-Paul Roussillon (L'Avare), Jacques Lassalle (La Comtesse d’Escarbagnas), Marcel Bozonnet (Le Tartuffe ou l'Imposteur), Dan Jemmett (Les Précieuses ridicules), Jean-Luc Boutté (Le roi s'amuse de Victor Hugo), Muriel Mayette-Holtz (Les Amants puérils de Fernand Crommelynck, Clitandre de Pierre Corneille, La Dispute de Marivaux, Mystère bouffe et fabulages de Dario Fo), Éric Vigner (Bajazet de Jean Racine), Denis Podalydès (Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand), Jérôme Deschamps (Un fil à la patte de Georges Feydeau) ou encore Éric Ruf (La Vie de Galilée)...

Très impliquée dans l’univers musical, elle initie, en 1992 Paris ! Cabaret !, l’un des premiers spectacle du genre produits par la Comédie-Française. En 2008 elle monte Cabaret érotique, qui marque le début d’une longue série à laquelle elle participe régulièrement : on l’a vue dans les cabarets Boris Vian et Léo Ferré, Quatre femmes et un piano, et L’Interlope (cabaret)[2].

Par ailleurs, elle publie deux albums : Liberté couleur de feuilles (Véronique Vella chante René Guy Cadou) et Le Toréador d’Adam (voix parlée de Sumi Jo)[3].

En 1995, elle crée Cinquième Saison Productions.[1]. En 2008, elle intègre l’équipe pédagogique du Conservatoire national supérieur d'art dramatique.

En tant que metteuse en scène, elle signe deux adaptations de nouvelles de Marcel Aymé (Le Loup et Le Cerf et Le Chien)[4] et des pièces qui, toutes, font la part belle à la musique. Hors Comédie-Française, elle monte La Fausse Suivante de Marivaux au Théâtre 14 et La Carte de temps de Marcel Aymé à l’Essaïon.

Au cinéma, elle est apparue dans les films La Débandade de Claude Berri et dans Le Libertin de Gabriel Aghion.

Véronique Vella est chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres et dans l’Ordre national du Mérite.

Carrière à la Comédie-FrançaiseModifier

Comédienne
Metteur en scène

Hors Comédie-FrançaiseModifier

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

DoublageModifier

Notes et référencesModifier

  1. Hands Agency, « Véronique Vella », sur Véronique Vella (consulté le 9 avril 2020)
  2. « Véronique VELLA », sur Cours Peyran Lacroix (consulté le 9 avril 2020)
  3. « Veronique vella chante rene guy cadou - - TREMPOLINO - Cd 12cm LP », sur Place des Libraires (consulté le 9 avril 2020)
  4. « Véronique Vella », sur Le Figaro.fr (consulté le 9 avril 2020)

Liens externesModifier