Olivia Colman

actrice britannique

Olivia Colman, née Sarah Caroline Colman le à Norwich (Angleterre), est une actrice et humoriste britannique.

Olivia Colman
Description de cette image, également commentée ci-après
Olivia Colman en 2014.
Nom de naissance Sarah Caroline Colman
Surnom Olivia Colman
Naissance (50 ans)
Norwich, Angleterre (Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Actrice
Films notables La Favorite
Empire of Light
The Lost Daughter
The Father
Séries notables Twenty Twelve
Peep Show
Broadchurch
The Crown
Fleabag
Heartstopper

D'abord cantonnée à des rôles secondaires, elle est révélée dans le film Tyrannosaur. Par la suite, elle apparaît notamment à la télévision dans Accused, Twenty Twelve et Broadchurch.

En 2018, elle obtient une reconnaissance internationale grâce au rôle de la reine Anne dans le film biographique La Favorite, pour lequel elle obtient la Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine et ensuite le Golden Globe, le Bafta et l'Oscar de la meilleure actrice, à la surprise générale. Cette consécration tardive lui ouvre les portes d'Hollywood et lui offre une plus grande visibilité puisqu'elle apparaît ensuite dans des projets plus importants, soit à la télévision comme avec la série The Crown où elle succède à l'actrice Claire Foy dans le rôle de la reine Elisabeth, soit au cinéma avec des films comme The Father, The Lost Daughter ou Le Souffle du serpent.

Elle est considérée par l'actrice américaine Sharon Stone comme l'une des meilleures actrices de sa génération avec Meryl Streep, Frances McDormand, ou encore Emma Thompson[1]. Admirée par la profession et les critiques en raison de la qualité de son jeu toujours très précis, fin et nuancé[2], elle est surnommée « The Queen » (« La Reine ») ou la « Meryl Streep britannique »[3].

Elle est, depuis sa consécration avec La Favorite en 2019, une des actrices britanniques qui tournent le plus. Elle a notamment travaillé avec Yorgos Lanthimos, Florian Zeller, Maggie Gyllenhaal, Sam Mendes, Steven Knight ou Kenneth Branagh. Au cours de sa carrière, elle a remporté 4 Golden Globes , 4 Bafta (sur 7 nominations chacun), 1 Oscar (sur 3 nominations) et 2 Emmy Awards (sur 4 nominations).

Biographie

modifier

Jeunesse et formation

modifier

Sarah Caroline Olivia Colman naît le à Norwich, en Angleterre[4],[5]. Elle est la fille de Mary Leakey, infirmière et de Keith Colman, géomètre[6]. Elle fait ses études secondaires à la Norwich High School for Girls de 1982 à 1990, puis obtient ses A-level à la Gresham's School à Holt[6]. Elle fait des études de théâtre à la Bristol Old Vic Theatre School de Londres dont elle est diplômée en 1999[6].

Carrière

modifier

2007-2011 : Les débuts

modifier

Après avoir travaillé comme femme de ménage, au début des années 2000, Olivia Colman se tourne rapidement vers le domaine des arts en faisant ses premiers pas en tant qu'humoriste, puis actrice. Elle apparaît ainsi dans de nombreux seconds rôles de séries télévisées humoristiques, dont les plus connus sont Twenty Twelve, Peep Show, Rev. ou Green Wing et même la série The Office.

Au même moment, elle fait un peu de figuration dans des films de séries B qui ne remportent que très peu de succès et sont même considérés comme des navets. Elle poursuit son insertion dans le domaine du cinéma en apparaissant dans le court métrage Dog Altogether (2007) qui lui permet d'avoir un rôle un peu plus conséquent et elle donne la réplique à Peter Mullan.

Ayant encore pas mal de matériel non-exploité, le réalisateur Paddy Considine décide d'offrir une version longue à son court métrage, ce qui engendrera le film dramatique Tyrannosaur (2011) qui fera décoller la carrière de l'actrice. Le film reçoit un déferlement de critiques positives qui saluent notamment la performance du tandem Olivia Colman/Peter Mullan, comme Le Parisien qui écrit que « si ce film est une telle réussite, c'est aussi grâce à l'interprétation exceptionnelle du couple formé par Peter Mullan et Olivia Colman »[7]. Le film remporte de nombreuses récompenses, dont le prix spécial du jury du Festival du film de Sundance avec son partenaire à l'écran Peter Mullan[8]. Au cours du Festival du film de Chicago, le jury lui accorde une mention spéciale, y ajoutant la citation suivante : « pour l'interprétation incroyable d'une femme faisant ressortir chaque note de sa vulnérabilité, de son pouvoir et de son humour[9] ».

 
L'actrice en 2014.

Fort de cette expérience, elle est choisie par la réalisatrice Phyllida Lloyd, connue pour avoir réalisé l'adaptation cinématographique de la comédie musicale Mamma Mia (2008), pour interpréter le rôle de Carol Thatcher, fille unique et mal-aimée de l'ancienne Première ministre du Royaume-Uni, Margaret Thatcher, dans la biographie La Dame de fer (2011). L'actrice partage, le temps de quelques scènes, l'écran avec le monstre sacré Meryl Streep, ainsi que Jim Broadbent avant d'enchaîner le tournage des films Week-end royal (2012), où elle joue le rôle de Elizabeth Bowes-Lyon — la mère de la Reine Elizabeth II, qu'elle incarnera par la suite — et la comédie romantique Mariage à l'anglaise (2013), avec Minnie Driver, et Rose Byrne.

Dans une entrevue, en , elle confie à propos de sa collaboration avec Bill Murray sur Week-end royal :

« Il a toujours été un héros et une légende, alors je me suis dit : « Oh, s'il vous plaît, faites qu'il soit sympa ! ». J'aurais détesté être déçue, mais il était fantastique. Pendant le tournage, il m'a laissé un message téléphonique sur le fait de prendre un verre au Groucho. Malheureusement, on s'est trompé dans les dates, alors j'ai raté la chance de me prendre une cuite avec lui. J'ai gardé le message pendant des mois jusqu'à ce que mon téléphone le supprime automatiquement ! »[10].

2011-2017 : Difficile ascension

modifier

En 2013 l'actrice britannique remporte ses premières récompenses avec 2 British Academy Television Awards de la meilleure actrice pour ses rôles dans les séries Twenty Twelve et Accused. Elle enchaine au cinéma avec la comédie romantique Mariage à l'anglaise avec Rose Byrne et Minnie Driver en tête d'affiches. La comédie romantique est plutôt bien accueillie dans son ensemble, en particulier en France où elle se hisse à la 3e place du box office national.[réf. nécessaire]

La même année, elle incarne la redoutable enquêteuse Ellie Miller dans la série policière Broadchurch, aux côtés de David Tennant. Fiction produite par et pour la BBC, Broadchurch se révèle être une réussite. Ainsi la fiction est vendue à l'internationale où elle est un grand succès autant que dans son pays natal. Pour son rôle dans la série, Olivia Colman est saluée par les critiques et remporte un troisième British Academy Television Award de la meilleure actrice. Malgré sa popularité, Broadchurch se termine au bout de trois saisons[11].

2019-2021 : Consécration grâce à La Favorite

modifier

À peine a-t-elle bouclé ses scènes pour le drame The Lobster qui a pour tête d'affiche Rachel Weizs, Colin Farrell et l'actrice française Léa Seydoux que le réalisateur grec Yorgos Lanthimos souhaite engager l'actrice sur son prochain projet : un drame d'époque, tourné en costume sur la dualité entre deux favorites de la reine Anne de Grande-Bretagne et décide de lui confier le premier rôle.

Un temps annoncée, Kate Winslet cède finalement sa place à Rachel Weisz. Emma Stone, alors auréolée d'un Oscar pour La La Land, rejoint le projet quelque temps plus tard[12]. Pour ce rôle, Colman est invitée à se détacher de toute recherche historique afin de ne pas être influencée et prend seize kilos pour incarner son personnage[13]. Le film sort trois ans plus tard sur les écrans et reçoit de la presse spécialisée, malgré quelques polémiques, des avis dithyrambiques, ces derniers saluant principalement la qualité d’interprétation du trio et la mise en scène.[réf. nécessaire] L’équipe du film se trouve alors rapidement en tête des pronostics pour la saison des récompenses. La prestation d’Olivia Colman est plébiscitée par l’ensemble des festivaliers. Après avoir remporté à Venise la Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine, elle remporte le Bafta, le Golden Globe ainsi que l’Oscar de la meilleure actrice à la surprise générale dépassant Glenn Close et Lady Gaga elles aussi nommées et favorites[14].

Durant la cérémonie des Oscars, elle fait part de toute son admiration à sa co-nommée : « Glenn Close. Vous avez été mon idole depuis si longtemps et vous êtes toujours mon idole, je ne voulais pas que ça se passe comme ça. Vous êtes superbe. Je vous aime »[15].

La même année, elle reprend le rôle de Mme Thénardier dans la nouvelle adaptation télévisée des Misérables par le scénariste Andrew Davies pour la BBC.

Son rôle lui ouvre bientôt les portes du cinéma hollywoodien. Ainsi, seulement quelques semaines avant sa victoire aux Oscars, elle est confirmée pour succéder à Claire Foy dans les troisième et quatrième saisons de la série historique The Crown, dans le rôle d'Élisabeth II[16]. Durant ces deux années, elle donne la réplique à des acteurs bien connus du cinéma et de la télévision, dont Tobias Menzies qui incarne son époux le prince Philippe, Helena Bonham-Carter, et les débutants Josh O'Connor et Emma Corrin.

Si elle fait part de ses appréhensions, confiant qu'elle ne se sent pas à la hauteur du travail de sa prédécesseuse, lors de la sortie de la troisième saison, les critiques sont tout autant élogieuses. Le magazine Première déclare que « l'actrice récemment oscarisée livre une performance extraordinaire, à l'image de l'ensemble du nouveau casting, qui a pris la relève de façon souveraine »[17] et Écran Large notant qu'« Olivia Colman offre une partition plus sage et assurée en tant qu'Elizabeth II, collant parfaitement avec les doutes de la souveraine durant cette période mouvementée, mais aussi la maturité gagnée durant l'exercice du pouvoir »[18].

Elle remporte son troisième Golden Globe, cette fois comme meilleure actrice dans une série télévisée dramatique, avant d'annoncer qu'elle rejoindra la distribution du premier long métrage du dramaturge français Florian Zeller, intitulé The Father, aux côtés d'Anthony Hopkins[19].

L'année suivante est marquée par la sortie du film Le Souffle du serpent, celle de The Father, et le tournage de la quatrième saison de la série The Crown. Néanmoins, celui-ci se trouve très vite interrompu avec l'apparition de la pandémie de coronavirus[20]. A contrario de beaucoup de productions hollywoodiennes de cette période, le tournage de cette nouvelle saison se poursuit[21]. À sa sortie, comme les précédentes saisons, celle-ci fait polémique, mais, à nouveau, les acteurs sont encensés.[réf. nécessaire] Emma Corrin remporte le Golden Globe de la meilleure actrice dans une série dramatique et Olivia Colman son premier Emmy Award comme meilleure actrice dans une série dramatique[22].

« C’est, de loin, le rôle le plus difficile qui m’a été amené de jouer, déjà parce que j’incarne quelqu’un qui existe vraiment, toujours en vie et connue du monde entier. C’est une reine qui a marqué des générations…[23] »

— à propos de son rôle d'Elizabeth II, dans les troisième et quatrième saisons de The Crown

2021-2023 : Confirmation et diversification

modifier

Son film suivant est The Father. En dépit d'un chaos médiatique et mondial important, The Father sort d'abord en exclusivité afin d'être éligible à la saison des récompenses avant de sortir un an plus tard au cinéma. Dans ce premier film du dramaturge français Florian Zeller, Olivia Colman y incarne la fille unique d'Anthony Hopkins atteint de la maladie d'Alzheimer qui ne sait plus que faire pour l'aider. Comme auparavant, les critiques spécialistes sont unanimes sur sa performance et sur son duo avec l'acteur britannique.[réf. nécessaire] Peu de temps après, elle reçoit une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Au cours d'une interview, elle confie qu'elle « n’aime pas jouer, je suis juste moi »[24].

Après deux saisons Olivia Colman abandonne le costume d'Elizabeth II dans la série The Crown, à la faveur de l'actrice Imelda Staunton. Ce départ est un véritable tremplin dans la carrière de l'actrice, qui peut par conséquent démontrer l'étendue de son talent dans divers rôles et productions aux registres différents. Elle tourne ensuite sous la direction de la réalisatrice française Eva Husson le film historique Mothering Sunday, adaptation cinématographique d'un roman de Graham Swift. Elle y retrouve, à cette occasion, l'acteur Josh O'Connor qui jouait déjà son fils dans The Crown. C'est la première fois qu'elle se retrouve face à l'acteur britannique Colin Firth — qui avait incarné George VI le père d'Élisabeth II dans Le Discours d'un roi[25] —.

Elle signe en début d'année 2021 avec Marvel pour la mini-série Secret Invasion, avec Emilia Clarke[26]. Cette série marque la première incursion de l'actrice dans l'univers des super-héros, elle qui est plus d'ordinaire plus attachée au cinéma d'auteur[27].

 
L'actrice au Festival de Toronto pour présenter Empire of Light, le film de Sam Mendes dans lequel elle tient le rôle principal.

Fin d'année 2021, elle présente en sélection officielle à la Mostra de Venise, une autre adaptation littéraire pour le grand écran : The Lost Daughter.[28] Elle y incarne alors une professeure des écoles divorcée, rongée par son passé, aux côtés de Jessie Buckeley, Paul Mescal et Dakota Johnson. Certains spécialistes jugent la performance d’Olivia Colman « extraordinaire »[29] ou « phénoménale»[30]. L’actrice est nommée pour la sixième fois aux Golden Globes et la troisième fois à l’Oscar de la meilleure actrice.

Parallèlement, elle joue l’épouse et la complice d’un tueur en série interprété par l’acteur britannique David Thewlis dans la mini-série Les Paysagistes, diffusée sur HBO. Celle-ci est écrite, créée et coproduite par l’écrivain Ed Sinclair, époux de la comédienne, qui a tout de suite pensé à sa femme pour jouer ce personnage. Lors de la promotion de la mini-série en France, l'actrice confie qu'elle n'aurait pas pu refuser ce rôle : « Pouvez-vous imaginer si j’avais dit non aux six années de travail d’Ed ? Je voulais vraiment le faire et j’aurais déclenché une tempête si cela était allé à quelqu’un d’autre »

 
Aux côtés de son compatriote Colin Firth pour présenter Empire of Light, en 2022.

[31]. En avril, alors que la série pour adolescents Heartstopper est diffusée sur la plateforme Netflix, on y découvre sa présence dans le rôle de Sarah Nelson, la mère compréhensive de Nick[32].

Olivia Colman poursuit sa percée dans le domaine dramatique avec le film biographique La Vie extraordinaire de Louis Wain qui revient sur l'art et la vie du peintre célèbre interprété par Benedict Cumberbatch et sa relation avec son épouse jouée par Claire Foy. L'actrice britannique y tient le rôle mineur de la narratrice du film. Le long-métrage reçoit de très bons échos dans la presse, ce qui le place en bonne voie pour les Oscars, cette année-là. Le film n'y sera pas nommé.

Elle prête sa voix ensuite à deux films d'animations. D'un côté Le Chat potté 2 : La Dernière Quête avec Antonio Banderas, Selma Hayek et Florence Pugh, et de l'autre Scrooge :a Christmas Carol avec Luke Evans. Ces derniers projets sont des relectures de contes anciens.

Début 2023, l'actrice britannique joue sous la direction de Sam Mendes dans la tragédie Empire of Light. Elle y interprète le rôle d'une directrice de salles de cinéma qui tombe amoureuse d'un de ses employés afro-britannique plus jeune qu'elle dans l'Angleterre de l'ère Thatcher[33]. Le réalisateur a écrit ce personnage spécifiquement pour l'actrice[34]. Olivia Colman décrit ce rôle comme l'un des plus complexes et intenses de sa carrière. En effet, l'actrice, qui souhaitait éviter les stéréotypes sur la maladie mentale dont souffrait le personnage d'Hilary et être la plus juste possible, a passé des mois à se documenter sur le sujet de la bipolarité. Elle a pu aussi bénéficier des conseils de Sam Mendes dont la mère était bipolaire. Peu à l'aise pour les scènes de sexe qu'elle avait avec Micheal Ward (en), l'actrice a souhaité faire appel à une coordinatrice d'intimité en la personne Ita O'Brien qui s'est chargée de chorégraphier chacun des moments d'intimité entre les acteurs. Olivia Colman explique que le fait qu'Ita (la coordinatrice d'intimité) soit présente à chaque tournage de ces scènes sur le plateau, lui a permis d'être plus en confiance[35]. Ce film signe ses retrouvailles avec l'acteur britannique Colin Firth[36] L'alchimie entre la comédienne et Michael Ward est remarquée par la critique[37]. Sa performance est saluée par une partie de la presse spécialisée. Le média informatique CinemaTeaser note que c'est « la plus belle performance » de l'actrice. Un autre abonde dans le même sens qualifiant la prestation de Colman de « magistrale »[38]. En France, le long-métrage sort à peine une semaine après The Fabelmans de Steven Spielberg, lui aussi sur la thématique du regard du spectateur. Le film enregistre des scores plus que satisfaisant. Pour son rôle dans Empire of Light : Colman est nommée une septième fois aux Golden Globes (sa seconde nomination consécutive) dans la catégorie meilleure actrice dans un film dramatique[39].

Elle succède aux actrices Anne Bancroft, Helena Bonham Carter et Charlotte Rampling, dans le rôle de Miss Havisham à l'occasion d'un remake à destination de la télévision des Grandes Espérances, d'après l'œuvre éponyme de Charles Dickens. Le projet est chapeauté par le producteur et scénariste Steven Knight, avec également Fionn Whitehead dans le rôle titre[40].Pour le personnage de Miss Havisham : Olivia Colman se métamorphose physiquement passant près de quatre heures au maquillage[41].

Dans un autre temps, la comédienne joue son propre rôle dans la comédie Barbie coécrite et réalisée par Greta Gerwig[42]porter par le tandem Margot Robbie/Ryan Gosling. Malheureusement, ses scènes se trouvent coupées au montage final. Le film se révélera être le phénomène mondial de l'été 2023 engrangeant 1,38 milliard de dollars boosté entre autres par le même Barbenheimer[43]. Toujours prompt à se diversifier, elle signe un contrat pour rejoindre la franchise pour enfants Paddington avec Paddington au Pérou. Il s'agit de la troisième adaptation cinématographique des aventures de l'ourson créé par l'écrivain Michael Bond à la fin des années 1950. Elle vient compléter une talentueuse distribution composée de Ben Whishaw et Hugh Bonneville (seuls acteurs de la franchise à reprendre leur rôles), Emily Mortimer, et l'acteur espagnol Antonio Banderas. Dans ce troisième volet, elle incarnera une religieuse hautaine qui se trouve être la mère supérieure de son abbaye[44]. En novembre 2023, elle reprend son rôle de la souveraine Élisabeth II aux côtés de ses homologues Claire Foy et Imelda Staunton à l'occasion de l'ultime saison de la série biographique The Crown.

Le mois suivant elle joue l'un des méchants de la comédie musicale Wonka. Le film est centré sur les origines du personnage de Willy Wonka créé par l'écrivain irlandais Roald Dahl. Elle y complète une distribution d'acteurs portée par le nouveau venu Timothée Chalamet et qui se compose également de Hugh Grant, Keegan-Michael Key, Rowan Atkinson et Sally Hawkins. Ce film signe les premiers pas d'Olivia Colman comme chanteuse et danseuse. Tourné pendant trois ans, le film connut beaucoup de difficultés à être monté en raison de la pandémie de coronavirus puis de la grêve des scénaristes à Hollywood durant l'été 2023.

En 2024, elle retrouvera sa partenaire de jeu Jessie Buckley dans le film à énigme Salement vôtre. Elle y incarnera l'un des deux rôles principaux. Le film compte aussi sur la présence de Timothy Spall qui interprète son mari à l'écran et d'Eileen Atkins dans un rôle encore inconnu. Le film aborde les débuts de la littérature érotique auprès de la classe ouvrière britannique des années 1920[45].

 
Olivia Colman dans un clip de campagne pour l'UNICEF.

Vie privée

modifier

En 1993, Olivia Colman rencontre Ed Sinclair à l'université[réf. souhaitée][Laquelle ?]. En 2001, elle se marie à ce futur écrivain[réf. souhaitée], avec qui elle a trois enfants : Finn (né en 2005), Hall (né en 2007) et une fille (née en 2015)[réf. souhaitée].

Discrète sur sa vie privée Olivia Colman a tenu à sensibiliser le public au syndrome post-partum dans une déclaration. Confiant qu'elle en avait déjà souffert à ses différentes grossesses successives[46].

Olivia Colman a apporté son soutien à son partenaire de jeu Kit Connor, dont elle joue la mère dans la série Heartstopper, lorsqu'il se trouve victime de harcèlement de la part de certains internautes qui le forcent ainsi à révéler sa bisexualité[47].

Filmographie

modifier

Cinéma

modifier

Longs métrages

modifier
Années 2000
modifier
Années 2010
modifier
Années 2020
modifier

Courts métrages

modifier
  • 2007 : Dog Altogether de Paddy Considine : Anita
  • 2011 : See Me de Catherine Shepherd : la demoiselle
  • 2014 : The Kármán Line d'Oscar Sharp : Sarah
  • 2018 : All The World's A Stage de Florence Kosky : la narratrice
  • 2018 : Unexpected Item de Stephen Gallacher : la labouratrice
  • 2018 : Let's Dance de Justin Peck : la cuisinière (segment Coffee to Go)

Télévision

modifier

Téléfilms

modifier

Séries télévisées

modifier
  • 2003–2015 : Peep Show : Sophie Chapman (rôle secondaire, 33 épisodes)
  • 2004–2006 : Green Wing : Harriet Schulenburg (rôle secondaire, 18 épisodes)
  • 2008–2009 : Beautiful People : Debbie Doonan (rôle secondaire, 12 épisodes)
  • 2010-2014 : Rev. : Alex Smallbone (19 épisodes)
  • 2011–2012 : Twenty Twelve : Sally Owen (rôle principal, 10 épisodes)
  • 2013-2017 : Broadchurch : Ellie Miller (rôle principal, 24 épisodes)
  • 2016-2018 : Flowers : Deborah Flowers (12 épisodes)
  • 2016 - 2018 : The Night Manager : Angela Burr (6 épisodes)
  • 2016-2019 : Fleabag : la belle-mère (9 épisodes)
  • 2019-2023 : The Crown : Élisabeth II (Saisons 3 et 4 - rôle principal, saison 6 - invitée ; 21 épisodes)
  • Depuis 2022 : Heartstopper : Sarah Nelson (6 épisodes)
  • Depuis 2023 : Secret Invasion : Sonya Falsworth (6 épisodes)

Mini-séries

modifier
  • 2000 : Bruiser : divers personnages (rôle secondaire, 6 épisodes)
  • 2005 : Look Around You : Pam Bachelor (rôle secondaire, 6 épisodes)
  • 2006–2008 : That Mitchell and Webb Look : divers personnages (rôle secondaire, 13 épisodes)
  • 2007 : The Time of Your Life : Amanda (rôle principal, 6 épisodes)
  • 2009 : Mister Eleven : Beth (rôle secondaire,2 épisodes)
  • 2011 : Exile : Nancy Ronstadt (rôle secondaire, 3 épisodes)
  • 2014 : The 7.39 : Maggie Matthews (mini-série ; 2 épisodes)
  • 2014 : Mr. Sloane : Janet (6 épisodes)
  • 2018 : Watership Down : Strawberry (4 épisodes)
  • 2019 : Les Misérables : madame Thénardier (mini-série ; 4 épisodes)
  • 2021 : Les Paysagistes (Landscapers) : Suzanne Edwards (mini-série ; 4 épisodes ; également productrice déléguée)
  • 2022 : Great Expectations : Miss Havisham (mini-série, 4 épisodes)

Caméos

modifier
  • 2001 : People Like Us : Pam (saison 2, épisode 1 : The Vicar)
  • 2001 : Life as We Know It : Penny (saison 1, épisode 3 : The Interview)
  • 2001 : The Mitchell and Webb Situation : divers personnages (5 épisodes)
  • 2001 : Mr Charity : la mère paniquée (saison 1, épisode 5 : Nice to Feed You)
  • 2001 : Comedy Lab : Linda (saison 4, épisode 9 : Daydream Believers: Brand New Beamer)
  • 2002 : Rescue Me : Paula (saison 1, épisode 4)
  • 2002 : Holby City : Kim Prebble (saison 4, épisode 45 : New Hearts, Old Scores)
  • 2002 : The Office : Helena (saison 2, épisode 6 : Interview)
  • 2003 : Gash : divers personnages (3 épisodes)
  • 2003 : Eyes Down : Mandy Foster (saison 1, épisode 3 : Stars in Their Eyes)
  • 2005 : Help (saison 1, épisode 6)
  • 2005 : The Robinsons : Connie (saison 1, épisode 3)
  • 2005 : Ash et Scribbs (Murder in Suburbia) : Ellie (saison 2, épisode 6 : Golden Oldies)
  • 2005 : ShakespeaRe-Told : Ursula (mini-série ; saison 1, épisode 1 : Much Ado About Nothing)
  • 2004 : Black Books : Tanya (saison 3, épisode 2 : Elephants and Hens)
  • 2004 : Swiss Toni : Linda Byron (saison 2, épisode 1 : Troubleshooter)
  • 2004 : NY-LON : Lucy (saison 1, épisode 5 : Something About Family)
  • 2004 : Coming Up : la réceptionniste (saison 2, épisode 1 : The Baader Meinhoff Gang Show)
  • 2008 : Love Soup : Penny (saison 2, épisode 2 : Integrated Logistics)
  • 2009 : Skins : Gina Campbell (saison 3, épisode 6 : Naomi)
  • 2009 : Inspecteur Barnaby : saison 12, épisode 5 : Crimes en grandeur nature (Small Mercies (en)) de Peter Smith : Bernice
  • 2010 : Doctor Who : la mère (saison 5, épisode 1 : The Eleventh Hour)
  • 2013 : The Suspicions of Mr Whicher : Susan Spencer (saison 1, épisode 2 : The Murder in Angel Lane)
  • 2012 : Accused : Sue (saison 2, épisode 2 : Mo's Story)
  • 2013 : Run : Carol (mini-série ; 2 épisodes)
  • 2014 : This is Jinsy : Joan Jenkins (saison 2, épisode 8 : The Golden Woggle)
  • 2014 : The Secrets : Pippa (mini-série ; saison 1, épisode 1 : The Dilemma)
  • 2014 : W1A : Sally Owen (saison 1, épisode 4)
  • 2022 : Staged : elle-même (saison 3, épisode 6)
  • 2023 : The Bear : Chef Terry (saison 2, épisode 7)

Documentaires

modifier

Doublage

modifier

Théâtre

modifier
  • 2017 : Mosquitoes de Lucy Kirkwood : Jenny

Distinctions

modifier

Récompenses majeures

modifier
Année Récompense Film Reçue ?
2019 Meilleure actrice La Favorite   Oui
2021 Meilleure actrice dans un second rôle The Father   Non
2022 Meilleure actrice The Lost Daughter   Non
Année Récompense Film/Série Reçue ?
2017 Meilleure actrice dans un second rôle dans une mini-série The Night Manager   Oui
2019 Meilleure actrice dans une comédie La Favorite   Oui
2020 Meilleure actrice dans une série télévisée dramatique The Crown   Oui
2021   Non
Meilleure actrice dans un second rôle The Father   Non
2022 Meilleure actrice dans un film dramatique The Lost Daughter   Non
2023 Empire of Light   Non
Année Récompense Film Reçue ?
2012 Meilleure actrice dans une comédie Twenty Twelve   Non
2013   Oui
Meilleure actrice dans un second rôle Accused   Oui
2014 Meilleure actrice Broadchurch   Oui
2015 Meilleure actrice dans une comédie Rev.   Non
2017 Fleabag   Non
2019 Meilleure actrice La Favorite   Oui
Année Récompense Film Reçue ?
2018 Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine La Favorite   Oui

Autres récompenses

modifier
Année Récompense Film Reçue ?
2019 Meilleure actrice La Favorite   Oui
Année Récompense Film Reçue ?
2011 Meilleure actrice Tyrannosaur   Oui
2012 Week-end royal   Oui
2015 Meilleure actrice dans un second rôle The Lobster   Oui
2019 Meilleure actrice La Favorite   Oui
Année Récompense Film / Série Reçue ?
2019 Meilleure actrice dans une comédie La Favorite   Oui
Meilleure distribution (avec Emma Stone et Rachel Weisz)   Oui
Meilleure actrice   Non
2020 Meilleure actrice dans une série télévisée dramatique The Crown   Non
2021 Meilleure actrice dans une série télévisée dramatique [48]   Non
Année Récompense Film Reçue ?
2019 Meilleure distribution (avec Emma Stone et Rachel Weisz La Favorite   Oui
Année Récompense Film Reçue ?
2019 Meilleure actrice La Favorite   Oui


Année Récompense Film Reçue ?
2011 Meilleure actrice Tyrannosaur   Non
2013 Meilleure actrice dans une série dramatique Broadchurch   Non
2016 Meilleure actrice dans une série dramatique The Night Manager   Oui
2019 Meilleure actrice dans une comédie La Favorite   Oui
Meilleur casting (avec Emma Stone et Rachel Weisz)   Oui
2021 Meilleure actrice dans une série dramatique The Crown   Oui
Année Récompense Film / Série Reçue ?
2016 Meilleure actrice dans un second rôle dans une mini-série ou un téléfilm The Night Manager   Non
2019 Meilleure actrice de second rôle dans une série comique Fleabag   Non
2020 Meilleure actrice dans une série dramatique The Crown   Non
2021   Oui

[49]

Année Récompense Film Reçue ?
2021 Screen Actor Guild Award de la meilleure actrice dans un second rôle [50] The Father   Non
Screen Actor Guild Award de la meilleure actrice dans une série dramatique The Crown   Non

Voix francophones

modifier

En France, Anne Dolan[51] est la voix régulière d'Olivia Colman. Carole Franck et Julie Dumas l'ont également doublée chacune à quatre reprises.

Notes et références

modifier
  1. « Sharon Stone : "Il y a d'autres actrices aussi talentueuses que Meryl Streep" », sur premiere.fr, (consulté le ).
  2. « The Lost Daughter: Les critiques presse », sur allocine.fr (consulté le ).
  3. « Olivia Colman a souffert de dépression post-partum : "Ça a brisé mon armure" », sur fr.style.yahoo.com (consulté le )
  4. Michael Atlan, « L’actrice Olivia Colman en guerre contre Wikipedia pour rétablir la vérité sur son âge », sur slate.fr, (consulté le ).
  5. (en) Alexandre Hocquet, « Non, l’actrice Olivia Colman n’a pas été vieillie de huit ans par Wikipédia », sur theconversation.com (consulté le ).
  6. a b et c Bethany Wales, « ‘It fills me with hope’ - Pupils at Olivia Colman’s former Norwich school inspired by Oscar success », Eastern Daily Press, , [lire en ligne]
  7. « Tyrannosaur : drames dans un couple anglais », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  8. (en) « 2011 Sundance Film Festival Announces Awards », sur dotorg-cms-production-live.cfapps.io, (consulté le ).
  9. (en) « Chicago Top Awards go to the Best of What The World is Watching », sur old.chicagofilmfestival.com (version du sur Internet Archive).
  10. (en) Daphne Lockyer, « Broadchurch sensation Olivia Colman: 'I'm never cast as the love interest' », sur dailymail.co.uk, (consulté le ).
  11. « Après une carrière à la télé, Olivia Colman est La Favorite des Oscars », sur LEFIGARO, (consulté le )
  12. « Mostra 2018 : The favourite, un premier rôle en costume pour Emma Stone », sur rtbf.be, (consulté le ).
  13. « Les secrets de tournage du film La Favorite », sur allocine.fr (consulté le ).
  14. « Oscars 2019 - Un Oscar pour Olivia Colman, la reine de La Favorite », sur lepetitjournal.com (consulté le ).
  15. « Aux Oscars, Olivia Colman salue Glenn Glose, éternelle perdante », sur huffingtonpost.fr, (consulté le ).
  16. « The Crown Saison 3 : Olivia Colman remplacera Claire Foy dans le rôle de la Reine Elizabeth », sur critictoo.com, (consulté le ).
  17. « The Crown, saison 3 : sa majesté Olivia Colman (critique) », sur premiere.fr, (consulté le ).
  18. « The Crown Saison 3 : critique qui mérite sa couronne sur Netflix », sur ecranlarge.com (consulté le ).
  19. « Olivia Colman et Anthony Hopkins bientôt dirigés par Florian Zeller », sur ladepeche.fr (consulté le ).
  20. « The Crown : Malgré le coronavirus, le tournage de la saison 4 se poursuit », sur parismatch.com (consulté le ).
  21. « Le tournage de The Crown suspendu », sur google.com (consulté le ).
  22. « The Crown et Ted Lasso raflent la mise aux Emmy Awards », sur laprovence.com, (consulté le ).
  23. Frank Rousseau, « Olivia Colman / The Crown (Netflix) : « Il fallait faire preuve de rigueur » », sur telez.fr, (consulté le ).
  24. « Olivia Colman en lice pour les Oscars : “Je n’aime pas jouer, je suis juste moi” », sur telerama.fr, (consulté le ).
  25. « Conversation avec Eva Husson autour du film Mothering Sunday - Regarder le film complet », sur arte.tv (consulté le ).
  26. Reed, Brian, 1973- Santucci, Marco, 1974- Pennington, Mark, 1959- Meikis, David. Olazaba, Victor. Guggenheim, Marc. McKone, Mike. Lanning, Andy., Secret invasion., Marvel, (ISBN 978-0-7851-3270-7 et 0-7851-3270-8, OCLC 355141980, lire en ligne).
  27. « Olivia Colman et Emilia Clarke au casting d’une future série Marvel », sur www.20minutes.fr, (consulté le )
  28. « The Lost Daughter et Lamb : ces deux films explorent chacun à leur façon les méandres de la maternité », sur lejdd.fr (consulté le )
  29. « The Lost Daughter : En un film, Maggie Gyllenhaal devient une cinéaste à suivre [critique] », sur premiere.fr, (consulté le ).
  30. (en) Hana Carter, « Olivia Colman and Kate Winslet lead British stars nominated for Golden Globes », sur irishmirror.ie, (consulté le ).
  31. « Olivia Colman (The Lost Daughter) : qui est son mari ? », sur msn.com (consulté le ).
  32. (en) Kayla Cobb, « Yes, That’s Olivia Colman in Heartstopper on Netflix », sur decider.com, (consulté le ).
  33. François Lévesque, « «Empire of Light»: il restera toujours le cinéma », sur Le Devoir, (consulté le )
  34. « Sam Mendes (Empire of light) : « J'ai écrit ce rôle pour Olivia Colman » - Elle », sur elle.fr, (consulté le )
  35. « Empire of Light : Olivia Colman était très embarrassée par les scènes de sexe », sur CinéSéries, (consulté le )
  36. Akibe Kone, « Découvrez la nouvelle bande-annonce du film Empire of Light », sur Disneyphile, (consulté le )
  37. (en) « Micheal Ward interview: ‘Olivia Colman said she was mad nervous’ », sur The Independent, (consulté le )
  38. « Empire of Light : une Olivia Colman magistrale dans le nouveau film de Sam Mendes », sur www.lesnumeriques.com (consulté le )
  39. « Aux nominations des Golden Globes, « The Crown » s’est fait voler la vedette », sur Le HuffPost, (consulté le )
  40. « De Grandes espérances par le créateur de Peaky Blinders : premier teaser », sur Premiere.fr, (consulté le )
  41. (en) Tianna Corbin, « Olivia Colman is unrecognisable as Miss Havisham in Great Expectations », sur Express.co.uk, (consulté le )
  42. (en) « Helen Mirren and Olivia Colman Play Themselves in Greta Gerwig's BARBIE », sur LatestLY, (consulté le )
  43. AlloCine, « Barbie n'est plus Numéro 1 du box-office en France ! », sur AlloCiné, (consulté le )
  44. (en-US) Elsa Keslassy, « ‘Paddington in Peru’: Antonio Banderas, Olivia Colman, Rachel Zegler, Emily Mortimer in Talks to Join Cast (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le )
  45. AlloCine, « Scandaleusement vôtre » (consulté le )
  46. « Yahoo fait partie de la famille de marques Yahoo. », sur consent.yahoo.com (consulté le )
  47. « Olivia Colman soutient Kit Connor, contraint de faire son coming out », sur www.20minutes.fr, (consulté le )
  48. « Critics' Choice Awards 2021: The Complete List of TV Nominations », sur E! Online, mon jan 18 20:05:00 gmt+0 2021 (consulté le ).
  49. (en) « Olivia Colman », sur Television Academy (consulté le ).
  50. « Voici enfin la liste complète des nominations aux SAG Awards 2021 ! - E! Online France », sur E! Online, thu feb 04 21:25:00 gmt+0 2021 (consulté le ).
  51. a b c d e f g h i j et k « Comédiennes ayant doublé Olivia Colman en France » sur RS Doublage

Liens externes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :