Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Spider-Man 3 (jeu vidéo).
Spider-Man 3
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film

Titre original Spider-Man 3
Réalisation Sam Raimi
Scénario Sam Raimi
Ivan Raimi
Alvin Sargent
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre super-héros
Durée 139 minutes
Sortie 2007

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Spider-Man 3 est un film de super-héros américain réalisé par Sam Raimi, sorti en 2007. C'est le troisième opus de la franchise des films fondée sur les aventures de Spider-Man. Il conclut la trilogie entamée en 2002 avec Spider-Man et poursuivie en 2004 avec Spider-Man 2.

Spider-Man 3 est l'un des films les plus chers de l'histoire du cinéma avec 258 millions de dollars de budget[1].

Sommaire

RésuméModifier

 
Cosplay de Spider-Man.

Peter Parker a retrouvé un équilibre de vie et il veut se marier avec Mary Jane. Pendant une nuit au parc, alors que Peter et Mary Jane sont ensemble, une petite météorite tombe tout près du lieu où ils se trouvent et éclate, laissant échapper une matière visqueuse, le symbiote, qui s'attache à la mobylette de Peter.

Pendant ce temps, Flint Marko s'échappe de la prison où il était détenu pour cambriolage afin d'aller revoir sa fille qui lui manque terriblement, mais dont il n'a pas le droit de s'approcher à cause de l'injonction d'éloignement obtenue contre lui par son ex-femme ; pendant sa fuite, il tombe dans un accélérateur de particules, qui fond son corps avec le sable et il devient l'Homme-sable. Quant au meilleur ami de Peter, Harry Osborn, il veut venger la mort de son père, et croyant que Spider-Man est la cause de cette mort, l'attaque. La bataille laisse Harry avec un choc à la tête qui le rend amnésique à court terme, lui faisant oublier temporairement sa vengeance.

Plus tard, durant un festival honorant Spider-Man parce qu'il a sauvé la vie de Gwen Stacy, fille d'un policier et remettant la clé de la ville de New York au héros, cette dernière l'embrasse, ce qui crée un différend entre Peter et Mary Jane, croyant qu’il veut s’éloigner d’elle. L’Homme-sable essaye ensuite de voler un véhicule blindé contenant l'argent nécessaire pour soigner sa fille mais Spider-Man l’arrête. Le capitaine Stacy informe plus tard à Peter et sa tante May que c'est en réalité Marko la personne qui a tué Ben Parker, son oncle. L'autre voleur qui avait été pourchassé n'était qu'un complice.

Peter attend Marko pour se battre contre lui, voulant venger la mort de son oncle. Le symbiote se colle sur son costume tandis qu'il est endormi et Peter découvre que ce n’est pas seulement son costume qui a changé, mais également ses pouvoirs, qui ont augmenté. Cependant, il ignore que ce costume noir le change psychologiquement et le rend plus violent, plus égoïste et plus enragé : il fait remonter à la surface son côté sombre.

Le changement de personnalité de Peter l'éloigne de Mary Jane, qui ne réussit pas à lancer sa carrière d'actrice ; elle se console avec Harry, lequel est guéri de son amnésie (il voit une apparition de son père mort) et pousse Mary Jane à se séparer de Peter. Harry le rencontre dans un restaurant et prétend être le préféré. Plus tard, Peter le trouve chez lui, et avec l'aide de son costume noir, l'affronte dans un combat singulier, qui laisse le visage de Harry défiguré. Influencé par le costume, Peter humilie aussi Eddie Brock, un photographe qui a vendu au Daily Bugle de fausses images montrant que Spider-Man est un criminel afin de prendre la place de Peter comme pigiste. Eddie Brock est licencié à cause de Parker et jure de se venger.

Pour rendre Mary Jane jalouse, Peter emmène Gwen au Jazz, le night club où elle travaille comme chanteuse et serveuse. Peter se bat ensuite avec les videurs de la boîte et gifle Mary Jane, la projetant au sol. C'est à ce moment que Peter se rend compte que le costume l’a changé. Il sort en courant de la boîte de nuit et va à la cathédrale Saint-Patrick pour se débarrasser du symbiote. Au début, il ne peut retirer le costume, mais sans le vouloir, il frappe la grande cloche et la fait sonner. Ses vibrations affaiblissent le symbiote, permettant à Peter de se débarrasser de lui. Eddie Brock se trouve également sur place, priant pour la mort de Peter, quand le symbiote lui tombe dessus et s'accroche à lui. Ce dernier a acquis les pouvoirs de Spider-Man durant le temps qu'il a passé à l'intérieur de Peter et les transmet à Eddie, créant un double maléfique de Spider-Man : Venom[2]. Eddie, s'étant rendu compte que Peter et Spider-Man sont la même personne, trouve l’Homme-sable et lui propose de s'associer avec lui pour détruire Spider-Man.

Ils utilisent Mary-Jane comme appât pour forcer Spider-Man à les affronter. Peter va demander son aide à Harry, mais celui-ci refuse. Cependant, Harry apprend la vérité au sujet de la mort de son père grâce à son majordome Bernard (il a été tué par son propre planeur et non par Spider-Man). Il arrive à temps pour sauver Peter, s'associant avec lui contre Venom et l’Homme-sable. Pendant que le combat progresse, Brock essaye d'empaler Peter, mais Harry s'interpose et est mortellement blessé. Peter se rappelle alors que les vibrations de la cloche de l’église avaient affaibli le symbiote. Contre l'avis d'Eddie, qui voulait délibérément rester sous l'influence de Venom, il le libère en faisant résonner plusieurs tuyaux ensemble. Peter jette une bombe-citrouille au symbiote, qui meurt avec Eddie.

Après la bataille, Marko dit à Peter qu'il n'avait eu aucune intention de tuer Ben Parker : Marko l'avait fait sortir de sa voiture pour la lui voler après un braquage, mais alors que Ben tentait de le convaincre de rentrer chez lui, son complice, que Peter avait laissé fuir, est arrivé et lui a accidentellement fait presser la détente de son pistolet, tuant Ben et laissant Marko rongé par les remords. Peter pardonne à Marko, qui se désagrège et s'envole au loin. Peter et Harry se pardonnent mutuellement, avant qu'Harry ne meure, de la même manière que son père. Après l'enterrement de Harry, Peter et Mary Jane se retrouvent et commencent à réparer leur relation.

Fiche techniqueModifier

 
Le réalisateur Sam Raimi, à la première new-yorkaise du film, en avril 2007.

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Producteurs délégués : Joseph M. Caracciolo , Stan Lee et Kevin Feige

DistributionModifier

ProductionModifier

Genèse et développementModifier

En janvier 2005, Sony Pictures Entertainment signe un contrat pour plusieurs films avec le scénariste Alvin Sargent, qui a travaillé sur Spider-Man 2, pour écrire Spider-Man 3 et un éventuel quatrième film[6]. Immediament après la sortie de Spider-Man 2, Ivan Raimi écrit un premier traitement du scénario[7] avec Sam Raimi dans lequel ils décident d'explorer une nouvelle facette de Peter ainsi que l'humanité qu'il peut parfois y avoir dans certains criminels[8].

Le choix du méchant s'est fait selon les préférences de Tobey Maguire, ce dernier ayant un jour affirmé que l'Homme-sable était son méchant préféré. Par ailleurs, Sam Raimi le trouve visuellement fascinant[8]. Alors que ce n'est qu'un petit criminel dans les comics, il est ici décidé d'en faire le véritable meurtrier de Benjamin Parker[9]. La présence du Vautour avait un temps été également envisagée et Ben Kingsley était annoncé pour l'incarner. Par ailleurs, Sam Raimi ne voulait pas inclure le personnage de Venom dans cet épisode. Son idée originale étant de confronter dans ce film Spider-Man à des criminels « humains », le forçant à remettre en question son existence en tant que superhéros. Mais la pression des fans additionnée à celle du producteur Avi Arad l'a contraint à céder. Il apprécie malgré tout la façon dont Alvin Sargent l'utilise dans le script[10].

Il a un temps été envisagé que le film soit séparé en deux parties[10]

Distribution des rôlesModifier

Elisha Cuthbert et Scarlett Johansson étaient sollicitées pour incarner Gwen Stacy[10].. Le choix se porte finalement sur Bryce Dallas Howard, la fille du réalisateur Ron Howard.

Thomas Haden Church est engagé pour le rôle de l'Homme-sable grâce à sa prestation dans Sideways (2004). L'acteur accepte le rôle avant d'être d'avoir pu lire le script[10].

Fréquent collaborateur de Sam Raimi, Bruce Campbell joue le rôle du maître d'hôtel d'un restaurant français (italien dans la VF et VQ). Il avait déjà fait une apparition dans les deux premiers Spider-Man, dans deux rôles différents.

Joe Manganiello, l'interprète de Flash Thompson dans le premier opus, réapparaît en caméo à la fin du film, dans la scène de l'enterrement de Harry. Cela peut laisser penser que l'ancien ennemi du lycée de Peter s'est repenti et est devenu un personnage positif.

Cliff Robertson reprend ici brièvement son rôle de Benjamin Parker. Il s'agit de sa dernière apparition au cinéma, avant son décès en 2011.

La fille de Sam Raimi fait une apparition lors du combat final. C'est la petite fille à qui Jameson achète l'appareil photo et la pellicule.

TournageModifier

Le tournage débute le et s'étale sur 100 jours, jusqu'en juillet 2006. Il se déroule à Los Angeles[11]. La scène du combat entre l'Homme-sable et Spider-Man dans le fourgon est tournée à Cleveland[12],[7]. L'équipe se rend ensuite à Manhattan, entre mai et juillet 2006, notamment au One Chase Manhattan Plaza[11].

Plus tard, en août, de nouvelles scènes d'action supplémentaires sont tournées, après les premiers montages du film[13].

Le film a nécessité beaucoup plus d'effets spéciaux que dans les deux précédents volets. Dans les commentaires figurant sur le DVD, il est dit que la seule conception de la scène de la naissance de l'Homme-sable a coûté à elle seule le budget du premier film Spider-Man, à savoir plus de 100 millions de dollars.

MusiqueModifier

Music from and Inspired by
Spider-Man

Bande originale de divers artistes
Sortie
Durée 60:12
Genre rock alternatif, rock indépendant, hard rock, rock psychédélique
Producteur David Sardy
Label Record Collection
Critique

Bandes originales de Spider-Man

La musique du film est composée par Christopher Young[15], en remplacement du compositeur des deux précédents volets, Danny Elfman, qui n'avait pas apprécié la collaboration avec le réalisateur Sam Raimi pour Spider-Man 2[16]. En décembre 2006, le producteur Grant Curtis annonce cependant que Danny Elfman a collaboré avec Christopher Young pour la musique[17],[10]. Par ailleurs, Christopher Young apparaît également dans le film : il discute avec le pianiste lorsque Mary-Jane arrive dans l'auditorium et se rend compte qu'elle a été remplacée par une autre chanteuse.

Contrairement aux deux précédents films, les compositions originales ne sont pas publiées en album. Seul l'album Music from and Inspired by Spider-Man 3 est commercialisé.

Music from and Inspired by Spider-Man 3
No TitreInterprètes Durée
1. Signal FireSnow Patrol 4:26
2. Move AwayThe Killers 3:52
3. SealingsYeah Yeah Yeahs 4:32
4. Pleased to Meet YouWolfmother 4:44
5. Red RiverThe Walkmen 2:53
6. Stay FreeBlack Mountain 4:28
7. The Supreme Being Teaches Spider-Man How to Be in LoveThe Flaming Lips 3:25
8. Scared of MyselfSimon Dawes 4:54
9. The TwistChubby Checker 2:35
10. Sight LinesRogue Wave 3:39
11. Summer DayCoconut Records 2:05
12. Falling StarJet 3:35
13. Portrait of a Summer ThiefSounds Under Radio 4:15
14. A Letter from St. JudeThe Wasted Youth Orchestra 4:12
15. Small PartsThe Oohlas 3:39
16. Cut Off The Top (Timo Maas Dirty Rocker Remix)Beatsteaks 3:03

AccueilModifier

CritiqueModifier

Box-officeModifier

 
Tobey Maguire salue les fans au Queens, New York, lors de la première du film, en avril 2007.

En France, il est le 2e meilleur film au box-office annuel de 2007, juste derrière Ratatouille. Aux États-Unis et au Canada, il est le meilleur film au box-office 2007.

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  États-Unis
  Canada
336 530 303 $[3] [18] 16[18]
  France 6 336 433 entrées[19] [20] 9

  Total Monde 890 871 626 $[3] - -

Projet d'un quatrième filmModifier

Une suite du film a un temps été envisagée. Elle devait mettre en scène en méchant principal Le Vautour qui aurait été interprété par l'acteur John Malkovich, ainsi que Mystério interprété par Bruce Campbell. Cependant, de nombreux conflits ont eu lieu entre la production et Sam Raimi. Le projet est ainsi annulé au profit d'un reboot, The Amazing Spider-Man, qui sort en 2012[10].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Diane Garrett. "Red carpet becoming more global" « Copie archivée » (version du 23 juillet 2018 sur l'Internet Archive) Variety, 16 avril 2007. Consulté le 2 juillet 2007
  2. Dans le film, l'être que forment ensemble Eddie Brock et le symbiote n'est jamais appelé Venom, son nom est seulement révélé au générique de fin.
  3. a b et c (en) « Spider-Man 3 », sur Box Office Mojo (consulté le 21 juin 2019)
  4. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  5. Dans les versions française et québécoise, le restaurant français où Peter demande Mary-Jane en mariage devient un restaurant italien, mais son nom reste Le Restaurant Constellation ».
  6. Nicole Laporte, « Sargent to spin more Spidey tales », Variety,‎ (lire en ligne)
  7. a et b Steve Daly, « World Wide Web », Entertainment Weekly,‎ , p. 3 (lire en ligne[archive du ])
  8. a et b Heather Newgen, « Spider-Man 3 Interviews: Director Sam Raimi », Superherohype.com,‎ (lire en ligne)
  9. Stax, « IGN Interview: Avi Arad », IGN,‎ (lire en ligne[archive du ])
  10. a b c d e et f (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  11. a et b Grant Curtis, « Grant Curtis – Welcome back », Spider-Man 3 Movie Blog,‎ (lire en ligne[archive du ])
  12. Carolyn Jack, « Spider-Man's location manager knows a great city when he sees it », Cleveland.com,‎ (lire en ligne[archive du ])
  13. « 'Spider-Man' Cast Called Back for Reshoots », Internet Movie Database,‎ (lire en ligne)
  14. (en) « Spider-Man 3 [Music From and Inspired By] », sur AllMusic (consulté le 21 juin 2019)
  15. (en) « Tune Spinner », Empire, (consulté le 25 juillet 2006)
  16. (en) Fred Topel, « Q. Why won't Danny Elfman write the musical score for Spider-Man 3? » [archive du ], About.com, (consulté le 19 août 2006)
  17. Grant Curtis, « Grant responds to your comments from his "Production Update" post », Spider-Man 3 Official Movie Blog,‎ (lire en ligne[archive du ])
  18. a et b (en) « Spider-Man 3 - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 21 juin 2019)
  19. « Spider-Man 3 », sur JP's Box-office (consulté le 21 juin 2019)
  20. « Spider-Man 3 (France) », sur JP's Box-office (consulté le 21 juin 2019)

Voir aussiModifier