Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fromet.
Maria Fromet
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Maria Léonie Fromet
Naissance
Chauny (Aisne)
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès (à 64 ans)
Paris 15e
Profession Actrice
Films notables Les Misérables
L'Île sans nom
Mélo
Un seul amour
La Poison

Maria Léonie Fromet[1], née le à Chauny (Aisne) et morte le à Paris 15e[2], est une actrice française.

BiographieModifier

Fille de l'acteur Paul Fromet (1863-1933), Maria Fromet débute au cinéma en 1908 (à cinq ans), contribuant à de nombreux courts métrages principalement au cours des années 1910 ; son dernier film muet est le long métrage Gardiens de phare de Jean Gremillon (1929, avec son père et Gabrielle Fontan).

De cette période du muet, on peut également citer Les Misérables d'Albert Capellani (1913, avec Henry Krauss et Henri Étiévant, où elle est la première à incarner Cosette au grand écran) et L'Île sans nom de René Plaissetty (1922, avec Paul Amiot et Mary Massart).

Après le passage au parlant, elle apparaît encore dans quelques autres films français, dont Mélo de Paul Czinner (adaptation de la pièce éponyme évoquée plus loin, 1932, avec Gaby Morlay et Pierre Blanchar), Un seul amour de Pierre Blanchar (1943, avec le réalisateur et Micheline Presle) et La Poison de Sacha Guitry (son dernier film, 1951, avec Michel Simon et Germaine Reuver).

Très active au théâtre (où elle débute aussi à cinq ans), Maria Fromet joue notamment à Paris dans L'Oiseau bleu de Maurice Maeterlinck (1911, avec Georgette Leblanc et Séverin-Mars, Théâtre Réjane), Mélo d'Henri Bernstein (1929, avec Gaby Morlay et Charles Boyer, Théâtre du Gymnase) et Les Temps difficiles d'Édouard Bourdet (1934, avec Victor Boucher et Jacques Baumer, Théâtre Marigny).

Intégrant en 1938 la Comédie-Française, elle y joue entre autres dans Un chapeau de paille d'Italie d'Eugène Labiche (1938, avec Pierre Bertin et Gisèle Casadesus), L'École des maris de Molière (1945, avec Alfred Adam et Jean Desailly), Mademoiselle de Jacques Deval (1957, avec Jean Marchat et Georges Baconnet) et Oncle Vania d'Anton Tchekhov (1964, avec François Vibert et René Arrieu).

Sa dernière pièce à la Comédie-Française est Les Temps difficiles déjà citée en 1965, objet d'une adaptation téléfilmée en 1966 (avec Louis Seigner et André Falcon). Elle meurt moins de deux ans après (en 1967), à 64 ans.

Filmographie partielleModifier

CinémaModifier

Télévision (téléfilms)Modifier

Théâtre (sélection)Modifier

(pièces jouées à Paris)

Comédie-FrançaiseModifier

Autres lieuxModifier

Liens externesModifier