Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caillard.
Adrien Caillard
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
NiceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Charles Adrien Caillard né le dans le 9e arrondissement de Paris[1],[2] et mort le à Nice[3], est un acteur et un metteur en scène de théâtre et de cinéma français,

Il a dirigé une trentaine de films entre 1909 et 1926 et a joué dans huit films entre 1909 et 1941.

BiographieModifier

Après avoir remporté un deuxième prix de comédie au Conservatoire de Paris en 1897, Adrien Caillard est engagé au théâtre de l'Odéon[4] où il va rester cinq ans. De 1902 à 1908, il devient directeur de la scène au théâtre de l'Ambigu, puis en juin 1908 au théâtre de l'Odéon où il avait débuté comme acteur[5]. On le retrouve ensuite dans les mêmes fonctions au théâtre Mogador.

C'est en 1909 qu'Adrien Caillard fait ses débuts au cinéma comme acteur et réalisateur. Dès lors, il fera parallèlement carrière sur les scènes de théâtre et les plateaux de cinéma. En 1920, il fonde la société de production Visio-Film puis devient en février 1922, membre du comité de la Société des Auteurs de Films sous la présidence de Michel Carré et d'Abel Gance[6].

En 1930, Adrien Caillard quitte Paris pour s'installer à Nice où il devient directeur artistique du Palais de la Méditerranée et professeur au Conservatoire de la Ville. C'est à cette époque qu'il met fin à sa carrière de rèalisateur. Il n'abandonne pas complètement le cinéma en jouant encore dans deux films en 1932 et 1941 qui constituent aujourd'hui les seuls témoignages sonores de ses prestations scéniques.

Adrien Caillard meurt un an après sa dernière apparition à l'écran dans Vénus aveugle, un film d'Abel Gance sorti en salle en septembre 1941. Il avait 70 ans.

Filmographie partielleModifier

Notes et référencesModifier

  1. Archives de Paris 9e, acte de naissance no 508, année 1872 (sans mention marginale de décès)
  2. Archives de Paris 17e, acte de mariage no 1714, année 1896
  3. Table décennale des décès 1933-1942 de la ville de Nice (vue 185/987) sur le site des Archives départementales des Alpes-Maritimes.
  4. Le conservatoire national de musique et de déclamation : documents historiques et administratifs page 713
  5. Derrière la toile Le Rappel, 6 juin 1918, p. 3, disponible sur Gallica.
  6. A la Société des Auteurs de Films La Presse, 14 février 1922, p. 2, disponible sur Gallica.
  7. film en 2 parties : épisode 1 : La faute d'une mère et épisode 2 : Fanfan et Claudinet avec Pierre Renoir et Véra Sergine
  8. film en 2 parties : épisode 1 : En plein mystère et épisode 2 : Jusqu'au bout, j'attendrai avec Simone Genevois
  9. Comment on utilise l'actualité Paris-Soir, 6 novembre 1926, p. 5, disponible sur Gallica.

Liens externesModifier