Ouvrir le menu principal

Liste des plus gros succès du box-office mondial

page de liste de Wikipédia

Plus gros succès du box-officeModifier

Actuellement, Avengers: Endgame est le plus gros succès du box-office mondial avec plus de 2,79 milliards $ de recette. Toutefois, cette affirmation se réfère uniquement aux recettes du film en salle et ne tient pas compte des ventes de VHS, DVD et Blu-ray. Une fois les recettes de ces ventes prises en compte, le film ayant le plus de succès n'est pas encore défini. Titanic a rapporté plus de 1,2 milliards $ grâce à la vente de VHS et DVD, cela s'ajoute aux 2,2 milliards $ de recettes du film en salle[1]. Toutes les données des ventes du films Avatar ne sont pas disponibles, la vente de seize millions de DVD et Blu-ray en Amérique du Nord a rapporté 345 millions $, dans le reste du monde, trente millions de ventes ont été comptabilisées[2],[3]. Suite à la prise en compte de ces ventes, ces deux films ont rapporté chacun plus de 3 milliards $. Les droits de rediffusion à la télévision sont une autre source de revenus qui vient s'ajouter aux recettes du film. Deux diffusions à la télévision d'un même film représentent environ 20-25% de ses recettes en salle[4]. À cela il faut ajouter le système de télévision à la carte. Les droits de rediffusion de Titanic sur NBC et HBO ont rapporté 55 millions $[1].

Il peut arriver qu'un film soit tellement lucratif, que ses revenus annexes rapportent plus que l'exploitation en salle[5]. Le Roi lion (1994) a rapporté près d'un milliard de dollars au box-office, mais c'est peu comparé aux six milliards de dollars qu'a rapporté la comédie musicale adaptée du film[1]. Le merchandising est également une excellente source de revenu : Le Roi lion (1994) a ainsi rapporté plus de trois milliards de dollars[6], tandis que Cars a généré plus de huit milliards de dollars suite à la vente de produits dérivés durant les cinq années qui ont suivi la sortie du film en 2006[7],[8]. Un autre important succès des studios Pixar est Toy Story 3, dont les dix milliards de dollars de vente de produits dérivés sont venus s'ajouter au milliard de dollars de recette du film[9].

Dans ce tableau, les films sont classés par rapport aux recettes qu'ils ont rapporté lors de leur projection en salle. Quarante-trois films ont généré plus d'un milliard de dollars, et cinq ont dépassé les deux milliards de dollars.

      : indique les films en cours de diffusion.
Liste des 50 plus gros succès du box-office mondial[a 1]
Rang Titre Réalisateur Année Pays d'origine Budget (USD) Recettes (USD)
1 Avengers: Endgame Anthony et
Joe Russo
2019   États-Unis 356 000 000 $ 2 797 800 564 $[a 2]
2 Avatar James Cameron 2009   États-Unis 237 000 000 $ 2 743 968 301 $[a 3]
3 Titanic James Cameron 1997   États-Unis 200 000 000 $ 2 187 463 944 $[a 4]
4 Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force J. J. Abrams 2015   États-Unis 245 000 000 $ 2 068 223 624 $[a 5]
5 Avengers: Infinity War Anthony et
Joe Russo
2018   États-Unis 2 048 359 754 $[a 6]
6 Jurassic World Colin Trevorrow 2015   États-Unis 150 000 000 $ 1 670 400 637 $[a 7]
7 Le Roi lion Jon Favreau 2019   États-Unis 260 000 000 $ 1 656 313 097 $[a 8]
8 Avengers Joss Whedon 2012   États-Unis 220 000 000 $ 1 518 812 988 $[a 9]
9 Fast and Furious 7 James Wan 2015   États-Unis 190 000 000 $ 1 515 047 671 $[a 10]
10 Avengers : L'Ère d'Ultron Joss Whedon 2015   États-Unis 250 000 000 $ 1 402 805 868 $[a 11]
11 Black Panther Ryan Coogler 2018   États-Unis 1 346 913 161 $[a 12]
12 Harry Potter et les Reliques de la Mort : Deuxième Partie David Yates 2011   Royaume-Uni
  États-Unis
1 341 932 398 $[a 13]
13 Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi Rian Johnson 2017   États-Unis 317 000 000 $ 1 332 539 889 $[a 14]
14 Jurassic World: Fallen Kingdom J.A. Bayona 2018   États-Unis 170 000 000 $ 1 308 467 944 $[a 15]
15 La Reine des neiges Chris Buck
Jennifer Lee
2013   États-Unis 150 000 000 $ 1 274 219 009 $[a 16]
16 La Belle et la Bête Bill Condon 2017   États-Unis 160 000 000 $ 1 263 521 126 $[a 17]
17 Les Indestructibles 2 Brad Bird 2018   États-Unis 1 242 805 359 $[a 18]
18 Fast and Furious 8 F. Gary Gray 2017   États-Unis 250 000 000 $ 1 236 005 118 $[a 19]
19 Iron Man 3 Shane Black 2013   États-Unis 200 000 000 $ 1 214 811 252 $[a 20]
20 Les Minions Kyle Balda
Pierre Coffin
2015   États-Unis 74 000 000 $ 1 159 398 397 $[a 21]
21 Captain America: Civil War Anthony et
Joe Russo
2016   États-Unis 250 000 000 $ 1 153 296 293 $[a 22]
22 Aquaman James Wan 2018   États-Unis 1 148 161 807 $[a 23]
23 Spider-Man: Far From Home Jon Watts 2019   États-Unis 160 000 000 $ 1 131 927 996 $[a 24]
24 Captain Marvel Anna Boden
Ryan Fleck
2019   États-Unis 1 128 274 794 $[a 25]
25 Transformers 3 : La Face cachée de la Lune Michael Bay 2011   États-Unis 195 000 000 $ 1 123 794 079 $[a 26]
26 Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi Peter Jackson 2003   États-Unis
  Nouvelle-Zélande
94 000 000 $ 1 120 424 614 $[a 27]
27 Skyfall Sam Mendes 2012   Royaume-Uni
  États-Unis
200 000 000 $ 1 108 561 013 $[a 28]
28 Transformers : L'Âge de l'extinction Michael Bay 2014   États-Unis 210 000 000 $ 1 104 054 072 $[a 29]
29 The Dark Knight Rises Christopher Nolan 2012   États-Unis
  Royaume-Uni
250 000 000 $ 1 081 041 287 $[a 30]
30 Toy Story 4 Josh Cooley 2019   États-Unis 1 073 394 593 $[a 31]
31 Toy Story 3 Lee Unkrich 2010   États-Unis 200 000 000 $ 1 066 969 703 $[a 32]
32 Pirates des Caraïbes : Le Secret du coffre maudit Gore Verbinski 2006   États-Unis 225 000 000 $ 1 066 179 725 $[a 33]
33 Rogue One: A Star Wars Story Gareth Edwards 2016   États-Unis 200 000 000 $ 1 056 057 273 $[a 34]
34 Joker Todd Phillips 2019   États-Unis 55 000 000 $ 1 050 891 623 $[a 35]
35 Aladdin Guy Ritchie 2019   États-Unis 183 000 000 $ 1 050 693 953 $[a 36]
36 Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence Rob Marshall 2011   États-Unis 250 000 000 $ 1 045 713 802 $[a 37]
37 Moi, moche et méchant 3 Kyle Balda
Pierre Coffin
2017   États-Unis 80 000 000 $ 1 034 799 409 $[a 38]
38 Jurassic Park Steven Spielberg 1993   États-Unis 63 000 000 $ 1 030 314 141 $[a 39]
39 Le Monde de Dory Andrew Stanton 2016   États-Unis 1 028 570 889 $[a 40]
40 Star Wars, épisode I : La Menace fantôme George Lucas 1999   États-Unis 115 000 000 $ 1 027 082 707 $[a 41]
41 Alice au pays des merveilles Tim Burton 2010   États-Unis 200 000 000 $ 1 025 467 110 $[a 42]
42 Zootopie Byron Howard
Rich Moore
2016   États-Unis 1 023 784 195 $[a 43]
43 Le Hobbit : Un voyage inattendu Peter Jackson 2012   Nouvelle-Zélande
  États-Unis
1 017 003 568 $[a 44]
44 The Dark Knight : Le Chevalier noir Christopher Nolan 2008   États-Unis
  Royaume-Uni
185 000 000 $ 1 004 934 033 $[a 45]
45 Harry Potter à l'école des sorciers Chris Columbus 2001   Royaume-Uni
  États-Unis
125 000 000 $ 978 087 613 $[a 46]
46 Moi, moche et méchant 2 Pierre Coffin
Chris Renaud
2013   États-Unis 76 000 000 $ 970 766 005 $[a 47]
47 Le Roi lion[Note 1] Roger Allers 1994   États-Unis 45 000 000 $ 968 511 805 $[a 48]
48 Le Livre de la jungle Jon Favreau 2016   États-Unis 175 000 000 $ 966 550 600 $[a 49]
49 Jumanji : Bienvenue dans la jungle Jake Kasdan 2017   États-Unis 90 000 000 $ 962 102 237 $[a 50]
50 Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde Gore Verbinski 2007   États-Unis 300 000 000 $ 960 996 492 $[a 51]

Plus gros succès du box-office avec prise en compte de l'inflationModifier

 
Variations du taux d'inflation en fonction des pays en 2017.

À cause des effets de l'inflation, le prix du billet de cinéma ne cesse d'augmenter, la liste sans prise en compte de l'inflation favorise donc les films les plus récents[11]. Cette liste, bien que très utilisée dans la presse, n'a plus de sens lorsqu'on compare deux films de deux époques séparées dans le temps[12]. En effet, de nombreux films « anciens » ne figureront jamais sur une liste moderne sans prise en compte de l'inflation, bien qu'ils aient obtenu un plus gros succès commercial une fois le prix du billet de cinéma ajusté par rapport à l'inflation[12]. Pour compenser la dévaluation de la monnaie, certains classements apportent des ajustements par rapport à l'inflation, mais cela ne résout pas correctement le problème car le prix d'un billet et l'inflation ne sont pas toujours équivalents[13]. Par exemple, en 1970 un billet coûtait 1,55 $, soit environ 6,68 $ de 2004 après ajustement par rapport à l'inflation ; en 1980 le prix du billet avait augmenté et atteint 2,69 $, soit une diminution jusqu'à 5,50 $ de 2004[13]. De plus, le taux d'inflation n'étant pas le même partout dans le monde, cela complique davantage l'ajustement des recettes au niveau mondial[11].

Une autre difficulté est lorsque le film sort dans plusieurs formats qui sont chacun facturés dans le prix du billet. Le principal exemple de ce phénomène est Avatar qui est à la fois sortie en 3D et en IMAX : le coût de la 3D représente les deux tiers du prix du billet qui coûte environ 10 $, l'IMAX représente un sixième du prix qui est de 14,50 $, en comparaison en 2010 le prix moyen d'un billet de cinéma est de 7,61 $ pour un film en 2D[14]. Des facteurs sociaux et économiques tels que l'évolution démographique et la croissance des marchés internationaux ont également un impact sur le nombre de personnes achetant des billets de cinéma[15],[16],[17],[18]. Parallèlement aux données démographiques sur le public, certains films vendent une proportion beaucoup plus élevée de billets à tarif réduit pour les enfants, ou obtiennent de meilleurs résultats dans les grandes villes où les billets sont plus chers[12].

Le système de mesure utilisé pour évaluer le succès d’un film repose sur ses recettes brutes non ajustées par rapport à l'inflation, principalement parce que l’industrie cinématographique a toujours fait ainsi : les recettes des guichets sont compilées par les cinémas et transmises au distributeur qui à son tour les relaye aux médias[19]. La conversion en un système plus représentatif qui compte les ventes de billets plutôt que les recettes brutes pose également de nombreux problèmes, car les seules données disponibles pour les films plus anciens sont les totaux des ventes[15]. L'industrie cinématographique étant fortement axée sur le marketing des films actuellement au cinéma, des chiffres non ajustés sont toujours utilisés dans les campagnes marketing afin que les nouveaux blockbusters puissent rapidement se trouver en haut du classement, et soient ainsi promus « meilleurs films de tous les temps »[13],[20]. Il y a donc peu de motivation pour passer à une analyse plus robuste d'un point de vue marketing ou même d'actualité[19].

Malgré les difficultés inhérentes au calcul de l’inflation, différentes méthodes et tentatives ont été réalisées. Les estimations dépendent de l'indice de prix utilisé pour ajuster les recettes, et des taux de change utilisés pour convertir les devises qui peuvent également avoir une incidence sur les calculs, tout cela peut avoir un impact sur le classement final d'une liste ajustée par rapport à l'inflation[20]. Autant en emporte le vent, qui est sortie pour la première fois en 1939, est généralement considéré comme étant le film ayant eu le plus de succès l'édition 2014 du Livre Guinness des records estime après ajustement par rapport à l'inflation que ses recettes sont de 3,4 milliards $. Les estimations des recettes d'Autant en emporte le vent après ajustement peuvent varier : son propriétaire, Turner Entertainment, estime en 2007 que les recettes de son film sont de 3,3 milliards $ après ajustement[21] ; d’autres estimations se situent de part et d’autre de ce montant, en 2010 l'une d'elles estime ses recettes à 3 milliards $[22], quand une autre en 2006 les estime à 3,8 milliards $[23]. Selon le Livre Guinness, Avatar se tiendrait à la deuxième place avec 3 milliards $ et Titanic occuperait la troisième place avec 2,5 milliards $.

      : indique les films en cours de diffusion.
Liste des 10 plus gros succès du box-office mondial
(inflation prise en compte)
[24],[Note 2]
Rang Titre Recettes
(USD 2019)
Année
1 Autant en emporte le vent 3 728 000 000 $ 1939
2 Avatar 3 273 000 000 $ 2009
3 Titanic[Note 3] $2,516,000,0003 099 000 000 $ 1997
4 Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir 3 061 000 000 $ 1977
5 Avengers: Endgame[a 2],[Note 4] 2 797 800 564 $ 2019
6 La Mélodie du bonheur 2 564 000 000 $ 1965
7 E.T., l'extra-terrestre 2 503 000 000 $ 1982
8 Les Dix Commandements 2 370 000 000 $ 1956
9 Le Docteur Jivago 2 246 000 000 $ 1965
10 Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force 2 215 000 000 $ 2015

Plus gros succès du box-office par annéeModifier

      : indique les films en cours de diffusion.

Plus gros succès du box-office par années à partir de 1972
Années Titre Recettes Pays d'origine
1972 Le Parrain 245 066 411 $   États-Unis
1973 L'Exorciste 441 306 145 $   États-Unis
1974 Le Parrain 2 92 842 841 $   États-Unis
1975 Les Dents de la mer 470 653 000 $   États-Unis
1976 Rocky 225 235 147 $   États-Unis
1977 Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir 775 398 007 $   États-Unis
1978 Grease 396 169 103 $   États-Unis
1979 Moonraker 210 308 099 $   Royaume-Uni

  France

1980 Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque 538 375 067 $   États-Unis
1981 Les Aventuriers de l'arche perdue 389 925 971 $   États-Unis
1982 E.T., l'extra-terrestre 792 910 554 $   États-Unis
1983 Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi 475 106 177 $   États-Unis
1984 Indiana Jones et le Temple maudit 333 107 271 $   États-Unis
1985 Retour vers le futur 381 109 762 $   États-Unis
1986 Top Gun 356 830 601 $   États-Unis
1987 Liaison fatale 320 145 693 $   États-Unis
1988 Rain Man 354 825 435 $   États-Unis
1989 Indiana Jones et la Dernière Croisade 474 171 806 $   États-Unis
1990 Ghost 505 702 588 $   États-Unis
1991 Terminator 2 : Le Jugement dernier 520 881 154 $   États-Unis
1992 Aladdin 504 050 219 $   États-Unis
1993 Jurassic Park 1 029 528 120 $   États-Unis
1994 Le Roi lion 968 483 777 $   États-Unis
1995 Toy Story 373 554 033 $   États-Unis
1996 Independence Day 817 400 891 $   États-Unis
1997 Titanic 2 187 463 944 $   États-Unis
1998 Armageddon 553 709 788 $   États-Unis
1999 Star Wars, épisode I : La Menace fantôme 1 027 044 677 $   États-Unis
2000 Mission impossible 2 546 388 105 $   États-Unis
2001 Harry Potter à l'école des sorciers 975 051 288 $   Royaume-Uni

  États-Unis

2002 Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours 926 047 111 $   Nouvelle-Zélande

  États-Unis

2003 Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi 1 119 929 521 $   Nouvelle-Zélande

  États-Unis

2004 Shrek 2 919 838 758 $   États-Unis
2005 Harry Potter et la Coupe de feu 897 099 794 $   Royaume-Uni

  États-Unis

2006 Pirates des Caraïbes : Le Secret du coffre maudit 1 066 179 725 $   États-Unis
2007 Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde 963 420 425 $   États-Unis
2008 The Dark Knight : Le Chevalier noir 1 004 934 033 $   États-Unis

  Royaume-Uni

2009 Avatar 2 789 679 794 $   États-Unis
2010 Toy Story 3 1 066 969 703 $   États-Unis
2011 Harry Potter et les Reliques de la Mort : Deuxième partie 1 341 693 157 $   Royaume-Uni

  États-Unis

2012 Avengers 1 518 812 988 $   États-Unis
2013 La Reine des neiges 1 276 480 335 $   États-Unis
2014 Transformers : L'Âge de l'extinction 1 104 054 072 $   États-Unis
2015 Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force 2 068 223 624 $   États-Unis
2016 Captain America: Civil War 1 153 304 495 $   États-Unis
2017 Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi 1 332 539 889 $   États-Unis
2018 Avengers: Infinity War 2 048 359 754 $   États-Unis
2019 Avengers: Endgame 2 797 800 564 $   États-Unis

Chronologie des plus gros succès du box-officeModifier

 
Naissance d'une nation, initiateur de nombreuses techniques cinématographiques encore utilisées, était le plus gros succès du box-office à sa sortie.

Au moins onze films ont eu le titre de « plus gros succès du box-office » depuis que Naissance d'une nation l'a détenu en 1915. Naissance d'une nation et Autant en emporte le vent ont chacun tenu le record durant vingt-cinq ans, les films réalisés par Steven Spielberg l'ont obtenu trois fois et ceux de James Cameron deux fois. Spielberg est devenu le premier réalisateur à battre son propre record avec Jurassic Park surpassant E.T., l'extra-terrestre, plus tard suivi par Cameron avec Avatar surpassant Titanic. Il a fallu attendre 2019 pour qu'une suite devienne le plus gros succès du box-office, achevant une ère de trente-six ans de dominance de Spielberg/Cameron.

      : indique les films en cours de diffusion.
Année en italique : indique l'année durant laquelle un film qui est déjà le plus gros succès, enregistre ses recettes les plus élevées, notamment grâce aux ressorties.
Chronologie des plus gros succès du box-office
Année Titre Recettes (USD)
1915 Naissance d'une nation 5 200 000 $
1940 15 000 000 $
1940 Autant en emporte le vent 32 000 000 $
1963 67 000 000 $
1966 La Mélodie du bonheur 114 600 000 $
1971 Autant en emporte le vent 116 000 000 $
1972 Le Parrain 127 600 000–142 000 000 $
1976 Les Dents de la mer 193 700 000 $
1978 Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir 410 000 000 $/268 500 000 $
1982 530 000 000 $
1983 E.T., l'extra-terrestre 619 000 000–664 000 000 $
1993 701 000 000 $
1993 Jurassic Park 914 691 118 $
1998 Titanic 1 843 201 268 $
2 187 463 944 $
2010 Avatar 2 749 064 328 $
2 789 679 794 $
2019 Avengers: Endgame 2 797 800 564 $

Franchises et séries de films ayant eu le plus de succès au box-officeModifier

Plus gros succès français au box-office mondialModifier

Ci-dessous figure la liste des films français les plus lucratifs de tous les temps, basée sur les revenus du box office mondial.

Liste des plus gros succès français au box-office mondial
Rang Titre Réalisateur Année Pays d'origine Budget (USD) Recettes (USD)
1 Lucy Luc Besson 2014   France 40 000 000 $ 463 360 063 $[a 54]
2 Intouchables Olivier Nakache
Éric Toledano
2011   France 426 588 510 $[a 55]
3 Taken 2 Olivier Megaton 2012   France 45 000 000 $ 376 141 306 $[a 56]
4 Taken 3 Olivier Megaton 2015   France 48 000 000 $ 326 479 141 $[a 57]
5 Le Cinquième Élément Luc Besson 1997   France 263 920 180 $[a 58]
6 Bienvenue chez les Ch'tis Dany Boon 2008   France 245 144 417 $[a 59]
7 Taken Pierre Morel 2008   France 25 000 000 $ 226 830 568 $[a 60]
8 Valérian et la Cité des mille planètes Luc Besson 2017   France 177 200 000 $ 225 874 228 $[a 61]
9 Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain Jean-Pierre Jeunet 2001   France
  Allemagne
10 000 000 $ 173 921 954 $[a 62]
10 Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? Philippe de Chauveron 2014   France 148 480 000 $[a 63]

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. En 2016, Disney a fait corriger une erreur dans le compte des recettes du Roi lion, les faisant passer de 987,5 millions $ à 968,5 millions $[10].
  2. L'ajustement en prenant en compte l'inflation est effectué à l'aide de l'indice des prix à la consommation pour les économies avancées publié par le Fonds monétaire international[25]. L'indice est appliqué uniformément au graphique publié par Guinness World Records en 2014, en commençant par l'indice de 2014. Les chiffres du graphique ci-dessus tiennent compte de l'inflation survenue en 2014 et de chaque année disponible depuis lors.
  3. Le total ajusté du Guinness pour Titanic n'a augmenté que de 102 000 000 USD entre les éditions de 2012 (publiées en 2011) et de 2015, soit une hausse de 4,2 % partagée par les autres totaux ajustés du graphique, or le box-office de la réédition 3D de 2012 n'a pas été pris en compte[26],[24]. Ce graphique intègre donc également le montant de 343 550 770 dollars issu de la ressortie et l'ajuste par rapport à l'indice de 2014[a 52]. Titanic a réalisé un bénéfice supplémentaire de 691 642 $ lors d'une réédition limitée en 2017 pour son 20e anniversaire, mais ce chiffre n'est pas représenté dans le total ajusté[a 53].
  4. Avengers: Endgame étant sortie lors de l'année en cours, aucun ajustement suivant l'inflation n'est appliqué au total.

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) Zachary Pincus-Roth, « Movies aren’t the only B.O. monsters », sur Variety, (consulté le 22 juillet 2019).
  2. (en) « Avatar (2009) - Financial Information », sur The Numbers (consulté le 22 juillet 2019).
  3. (en) « Unkind unwind », sur The Economist, (consulté le 22 juillet 2019).
  4. Vogel 2010, p. 224.
  5. (en) « How films make money », sur BBC News, (consulté le 22 juillet 2019).
  6. (en) Ronald Grover, « The Entertainment Glut », sur Bloomberg Businessweek, (consulté le 22 juillet 2019).
  7. (en) Georg Szalai, « Disney: 'Cars' Has Crossed $8 Billion in Global Retail Sales », sur Entertainment Weekly, (consulté le 22 juillet 2019).
  8. (en) Dawn C. Chmielewski et Rebecca Keegan, « Merchandise sales drive Pixar’s ‘Cars’ franchise », sur Los Angeles Times, (consulté le 22 juillet 2019).
  9. (en) Christopher Palmeri et Anousha Sakoui, « More Disney Fun and Games With ‘Toy Story 4’ in 2017 », sur Bloomberg Businessweek, (consulté le 22 juillet 2019).
  10. (en) Brad Brevet, « 'X-Men' & 'Alice' Lead Soft Memorial Day Weekend; Disney Tops $4 Billion Worldwide », sur Box Office Mojo, (consulté le 24 novembre 2019).
  11. a et b (en) Carl Bialik, « How Hollywood Box-Office Records Are Made », sur The Wall Street Journal, (consulté le 25 juillet 2019).
  12. a b et c (en) Zachary Pincus-Roth, « Why journalists don’t account for inflation when they report box office records », sur Slate, (consulté le 25 juillet 2019).
  13. a b et c (en) S. Eric Anderson, Stewart Albertson et David Shavlik, « How the motion picture industry miscalculates box office receipts », Proceedings of the Midwest Business Economics Association,‎ , p. 9 (lire en ligne, consulté le 25 juillet 2019).
  14. (en) Brandon Gray, « ‘Avatar’ Claims Highest Gross of All Time », sur Box Office Mojo, (consulté le 25 juillet 2019).
  15. a et b (en) Carl Bialik, « What It Takes for a Movie to Be No. 1 », sur The Wall Street Journal, (consulté le 25 juillet 2019).
  16. (en) Sonia Kolesnikov-Jessop, « Hollywood Presses Its Global Agenda », sur The New York Times, (consulté le 25 juillet 2019).
  17. (en) Phil Hoad, « The rise of the international box office », sur The Guardian, (consulté le 25 juillet 2019).
  18. (en) Daniel Frankel, « Why the Foreign Box Office Leads: ‘Fast Five,’ ‘Thor’ Open Overseas First », sur The Wrap, (consulté le 25 juillet 2019).
  19. a et b (en) Carl Bialik, « Box-Office Records Are the Stuff of ‘Legend’ », sur The Wall Street Journal, (consulté le 27 juillet 2019).
  20. a et b (en) David Leonhardt, « Why 'Avatar' Is Not the Top-Grossing Film », sur The New York Times, (consulté le 27 juillet 2019).
  21. (en) Frank Miller et Roger Fristoe, « Gone With the Wind (1939) », sur Turner Entertainment, (consulté le 27 juillet 2019).
  22. (en) Tom Shone, « Oscars 2010: How James Cameron took on the world », sur The Daily Telegraph, (consulté le 27 juillet 2019).
  23. (en) George F. Will, « Gone With The Wind, Indeed », sur The Washington Post, (consulté le 27 juillet 2019).
  24. a et b Guinness World Records 2015: Le mondial des records, vol. 60, Hachette Pratique, , 256 p. (ISBN 978-2013968607), p. 160-161.
  25. (en) « Inflation rate, end of period consumer prices », sur Fonds monétaire international (consulté le 22 juillet 2019).
  26. (en) Craig Glenday, Guinness World Records 2012, Bantam, , 640 p. (ISBN 978-0345534378), p. 211.
  • Box Office Mojo (budget et recettes)
  1. (en) « All Time Worldwide Box Office Grosses », sur Box Office Mojo (consulté le 22 juillet 2019).
  2. a et b (en) « Avengers: Endgame (2019) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  3. (en) « Avatar (2009) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  4. (en) « Titanic (1997) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  5. (en) « Star Wars: The Force Awakens (2015) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  6. (en) « Avengers: Infinity War (2018) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  7. (en) « Jurassic World (2015) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  8. (en) « The Lion King (2019) », sur Box Office Mojo (consulté le 7 décembre 2019).
  9. (en) « Marvel's The Avengers (2012) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  10. (en) « Furious 7 (2015) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  11. (en) « Avengers: Age of Ultron (2015) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  12. (en) « Black Panther (2018) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  13. (en) « Harry Potter and the Deathly Hallows Part 2 (2011) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  14. (en) « Star Wars: The Last Jedi (2017) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  15. (en) « Jurassic World: Fallen Kingdom (2018) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  16. (en) « Frozen (2013) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  17. (en) « Beauty and the Beast (2017) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  18. (en) « Incredibles 2 (2018) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  19. (en) « The Fate of the Furious (2017) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  20. (en) « Iron Man 3 (2013) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  21. (en) « Minions (2015) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  22. (en) « Captain America: Civil War (2016) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  23. (en) « Aquaman (2018) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  24. (en) « Spider-Man: Far from Home (2019) », sur Box Office Mojo (consulté le 7 décembre 2019).
  25. (en) « Captain Marvel (2019) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  26. (en) « Transformers: Dark of the Moon (2011) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  27. (en) « The Lord of the Rings: The Return of the King (2003) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  28. (en) « Skyfall (2012) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  29. (en) « Transformers: Age of Extinction (2014) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  30. (en) « The Dark Knight Rises (2012) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  31. (en) « Toy Story 4 (2019) », sur Box Office Mojo (consulté le 7 décembre 2019).
  32. (en) « Toy Story 3 (2010) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  33. (en) « Pirates of the Caribbean: Dead Man's Chest (2006) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  34. (en) « Rogue One: A Star Wars Story (2016) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  35. (en) « Joker (2019) », sur Box Office Mojo (consulté le 7 décembre 2019).
  36. (en) « Aladdin (2019) », sur Box Office Mojo (consulté le 7 décembre 2019).
  37. (en) « Pirates of the Caribbean: On Stranger Tides (2011) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  38. (en) « Despicable Me 3 (2017) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  39. (en) « Jurassic Park (1993) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  40. (en) « Finding Dory (2016) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  41. (en) « Star Wars: Episode I - The Phantom Menace (1999) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  42. (en) « Alice in Wonderland (2010) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  43. (en) « Zootopia (2016) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  44. (en) « The Hobbit: An Unexpected Journey (2012) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  45. (en) « The Dark Knight (2008) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  46. (en) « Harry Potter and the Sorcerer's Stone (2001) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  47. (en) « Despicable Me 2 (2013) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  48. (en) « The Lion King (1994) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  49. (en) « The Jungle Book (2016) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  50. (en) « Jumanji: Welcome to the Jungle (2017) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  51. (en) « Pirates of the Caribbean: At World's End (2007) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 novembre 2019).
  52. (en) « Titanic 3D (2012) », sur Box Office Mojo (consulté le 22 juillet 2019).
  53. (en) « Titanic (20th Anniversary) (2017) », sur Box Office Mojo (consulté le 22 juillet 2019).
  54. « Lucy (2014) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 juillet 2019)
  55. « The Intouchables (U.S.-only) (2012) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 juillet 2019)
  56. « Taken 2 (2012) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 juillet 2019)
  57. « Taken 3 (2015) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 juillet 2019)
  58. « The Fifth Element (1997) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 juillet 2019)
  59. « Bienvenue chez les Ch'tis », sur Box Office Mojo (consulté le 24 juillet 2019)
  60. « Taken (2009) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 juillet 2019)
  61. « Valerian and the City of a Thousand Planets (2017) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 juillet 2019)
  62. « Amelie (2001) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 juillet 2019)
  63. « Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? (2014) », sur Box Office Mojo (consulté le 24 juillet 2019)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Harold L. Vogel, Entertainment Industry Economics: A Guide for Financial Analysis, Université de Cambridge, , 680 p. (ISBN 978-1-107-00309-5)  
  • (en) Alex Ben Block et Lucy Autrey Wilson, George Lucas's Blockbusting: A Decade-by-Decade Survey of Timeless Movies Including Untold Secrets of Their Financial and Cultural Success, HarperCollins, , 976 p. (ISBN 978-0061778896)
  • (en) Joel Waldo Finler, The Hollywood Story, Wallflower Press, (ISBN 978-1-903364-66-6)
  • (en) Sheldon Hall et Stephen Neale, Epics, Spectacles, and Blockbusters: A Hollywood History, Wayne State University Press, , 376 p. (ISBN 978-0814330081)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier