Liaison fatale

film réalisé par Adrian Lyne et sorti en 1988
Liaison fatale

Titre québécois Liaison fatale
Titre original Fatal Attraction
Réalisation Adrian Lyne
Scénario James Dearden
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller
Horreur
Durée 119 minutes
Sortie 1987

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Liaison fatale (Fatal Attraction) est un film américain réalisé par Adrian Lyne en 1987 et dont les acteurs principaux sont Michael Douglas et Glenn Close[1],[2].

Le film est écrit par James Dearden et Nicholas Meyer, d'après le scénario du court-métrage Diversion (1980), réalisé par James Dearden pour la télévision britannique.

SynopsisModifier

L'aventure d'un soir de Dan Gallagher (Michael Douglas), un avocat new-yorkais marié et père de famille, avec Alex Forrest (Glenn Close), une éditrice célibataire à la personnalité obsessive, va se transformer en un véritable cauchemar pour lui et sa famille.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  États-Unis :
  France :

DistributionModifier

Fin alternativeModifier

Adrian Lyne a modifié la fin du film sept mois après l'avoir tournée. Dans la première version, Alex se suicide avec un couteau portant les empreintes de Dan. Dans le making-of (inclus dans le DVD du film « Édition spéciale de collection »), le réalisateur justifie les raisons de ce choix. En outre, Lyne et les producteurs Stanley Jaffe et Sherry Lansing jugeaient que la finale initiale manquait d'intensité dramatique et émotionnelle[8].

AnalyseModifier

La femme est la femme au foyer dévouée à sa famille : l'équipe de production a suggéré que Beth Gallagher soit une femme au foyer, elle qui, au départ, devait incarner une enseignante[9].

À l'opposé, les traits de personnalité d'Alex Forrest — qui demeure dans un appartement situé dans un quartier peu convenu pour une femme habitant seule — sont soulignés. Elle est présentée comme un idéal de femme célibataire, confiante et sûre d'elle, et qui, parce que vivant seule, ne peut résister au charme de Dan. Elle devient une femme prédatrice et jalouse, voulant à tout prix devenir mère et détruire la cellule familiale de son amant. Aux dires de Michael Douglas, les cinéspectateurs étaient du côté de la famille et souhaitaient la mort d'Alex[9].

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Classements honorifiquesModifier

Diffusion en FranceModifier

Dans son enquête de concernant les 20 films de cinéma les plus regardés par les Français entre 1989 et 2014 lors de leur diffusion à la télévision française, Médiamétrie indique que le film avait été vu par 13,27 millions de téléspectateurs le  ; il arrivait donc en 16e position de la liste des films les plus vus.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Liaison fatale », sur IMDb
  2. Chloé Leleu, « Liaison fatale, 25 ans après », sur Slate,
  3. (en) « Company Credits », sur IMDb
  4. (en) « Technical », sur IMDb
  5. (en) « Release dates », sur IMDb
  6. « Michael Douglas », sur Allociné
  7. « Glenn Close », sur Allociné
  8. (en) Tim Lammers, « Director Adrian Lyne on why Fatal Attraction has never left the zeitgeist », sur Fansided, (consulté le )
  9. a et b Mona Chollet, Sorcières, la puissance invaincue des femmes, Zones, 2018, page 62-63
  10. (en) « Awards », sur IMDb

Liens externesModifier