Captain Marvel (film)

film américain Marvel, 2019
Captain Marvel
Les mots "CAPTAIN MARVEL" sur deux lignes, en capitales rouges.
Logo original de Captain Marvel
Titre québécois Capitaine Marvel
Réalisation Anna Boden
Ryan Fleck
Scénario Meg LeFauve
Nicole Perlman
Geneva Robertson-Dworet
Acteurs principaux
Sociétés de production Marvel Studios
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Super-héros
Durée 124 minutes
Sortie 2019

Série l'univers cinématographique Marvel

Série Captain Marvel

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Captain Marvel ou Capitaine Marvel au Québec est un film de super-héros américain réalisé par Anna Boden et Ryan Fleck, sorti en 2019. Le film met en scène les personnages créés par Stan Lee, Jack Kirby, Gene Colan et Roy Thomas, notamment Carol Danvers (créée en 1968 pour Marvel Super-Heroes #13), Nick Fury (créé en 1963 pour Sgt. Fury and his Howling Commandos #1), les Kree (créés en 1967 pour Fantastic Four #65) et les Skrull (créés en 1962 pour Fantastic Four vol. 1 #2).

Écrit par Anna Boden, Ryan Fleck et Geneva Robertson-Dworet et interprété par Brie Larson, Samuel L. Jackson, Ben Mendelsohn et Jude Law, le film traite de la découverte de Carol Danvers de ses supers-pouvoirs au cours des années 1990 et de son périple pour délivrer le peuple Skrull du joug de l'empire Kree. Il s'agit du vingt-et-unième film du cycle « The Infinity Saga » de l'univers cinématographique Marvel débuté en 2008 et du neuvième de la troisième phase.

Brie Larson interprète Carol « Vers » Danvers, une pilote américaine dotée d'un super-pouvoir ayant perdu la mémoire et recrutée par l'armée Kree. Samuel L. Jackson incarne Nick Fury, un agent secret américain qui aide Carol Danvers à protéger la Terre de la menace Kree et à découvrir sa véritable identité. Ben Mendelsohn interprète le général Talos, dirigeant des Skrull et Jude Law incarne le Kree Yon-Rogg, l'antagoniste principal du film.

Le film a reçu une majorité de critiques positives tant aux États-Unis qu'en France et a connu un accueil public très favorable avec près d'1.3 milliard de dollars de recettes d'exploitation au niveau mondial.

SynopsisModifier

Résumé détailléModifier

Vers est une soldate vivant sur la planète Hala, capitale de la civilisation Kree, un peuple humanoïde à la technologie très avancée. Elle n'a pas de souvenir de sa vie datant de plus de six ans, mais fait des cauchemars qui semblent contenir des scènes de son passé. Bien qu'elle puisse faire jaillir des jets d'énergie de ses mains, son supérieur, Yon-Rogg, tente de lui apprendre à mieux maîtriser ses émotions afin de devenir une meilleure combattante à mains nues. Il explique que ses pouvoirs lui ont été donnés avec un dispositif greffé dans son cou et qu'ils peuvent lui être retirés.

À chaque fois que Vers entre en contact avec l'Intelligence Suprême (une intelligence artificielle qui dirige la civilisation Kree), celle-ci lui apparaît sous les traits d'une femme aux cheveux blancs supposée être une personne qui lui est proche, mais Vers ne la reconnaît pas.

Sous le commandement de Yon-Rogg, Vers rejoint la Starforce, une unité d'élite Kree (Minn-Erva, Att-Lass, Bron-Char et Korath) avec trois destroyers des Accusateurs (un groupe militaire Kree effectuant des opérations de bombardement). Ils doivent se rendre sur Torfan, une planète frontalière Kree infiltrée par les Skrulls, extraterrestres métamorphes et ennemis de longue date des Krees, pour exfiltrer un espion qui a été démasqué et éviter que les informations qu'il détient ne soit récupérées par les Skrulls. Ils échouent à cause d'un guet-apens tendu par les Skrulls, et Vers est capturée par le général Talos. Les Skrulls fouillent ensuite dans la mémoire confuse de Vers, qui a alors des visions dans lesquelles elle vit sur Terre, sert dans l'US Air Force et est pilote d'essai, dans une équipe dirigée par le Dr Wendy Lawson, dont l'apparence est celle prise par l'Intelligence Suprême. Les Skrulls pensent que ce Dr Lawson les mènera à un moteur supraluminique.

Vers parvient à s'échapper du vaisseau en orbite de la planète C-53 (le monde des terraniens), poursuivie par plusieurs Skrulls. Vers pénètre dans l'atmosphère terrestre. C'est l'année 1995 et Vers s'écrase dans un vidéo-club de la banlieue de Los Angeles. Elle cherche à prendre contact avec Yon-Rogg, qui lui demande d'attendre qu'il vienne la chercher, mais des agents du SHIELD arrivent sous la responsabilité de Nick Fury. Vers part à la poursuite d'un Skrull qui a essayé de l'abattre, suivie en voiture par Fury et un jeune agent, Phil Coulson. La course-poursuite continue dans le métro, d'abord en extérieur puis en sous-sol, tandis que Fury découvre qu'un Skrull a pris l'apparence de Coulson. Le Skrull que poursuivait Vers s'enfuit en se cachant dans la foule sortant du métro, et celui dans la voiture avec Fury meurt dans un accident.

Vers part à la recherche du projet Pegasus sur lequel travaillait le Dr Lawson, et Fury accepte de l'aider, ayant compris les risques d'un conflit contre des ennemis qui peuvent aisément infiltrer les rangs adverses mais ignorant que Talos a pris la place de son supérieur, le directeur Keller. Ils arrivent au cœur du projet Pegasus, qui se trouve dans une base où collaborent la NASA et l'US Air Force. En fouillant les dossiers du Dr Lawson, Vers découvre qu'elle était en réalité une Kree et qu'elle-même est d'origine terrienne, et que tout le monde la croit morte dans un accident d'avion avec Lawson en 1989. Entretemps, Talos, sous les traits du directeur Keller, pénètre dans la base avec plusieurs agents, dont Coulson, pour arrêter Vers. Mais il commet deux erreurs : il appelle Fury par son prénom (ce que personne ne fait jamais), et il est persuadé que Coulson obéira aveuglément aux ordres (alors qu'il suivra son instinct et laissera Nick et Vers s'enfuir). Vers retrouve Maria Rambeau, son ancienne partenaire et amie qui vit avec sa fille Monica Rambeau. Maria révèle à Vers son vrai nom : Carol Danvers. Alors que Carol essaie de reconstituer son passé, Talos et un autre Skrull arrivent dans la maison de Rambeau et parviennent à convaincre Carol qu'ils ne lui veulent pas de mal. Ils cherchent à retrouver dans sa mémoire, le lieu où se trouve le noyau d'énergie qu'avait découvert le Dr Lawson, qui était une Kree du nom de Mar-Vell. Ce noyau permettrait d'alimenter un vaisseau supraluminique capable de transporter le peuple Skrull sur une nouvelle planète hors de portée des Krees. Talos, sous l'aspect du directeur du SHIELD, a réussi à récupérer dans la base secrète un disque avec l'enregistrement audio de la boite noire de son avion avant le crash. En écoutant les voix enregistrées dans le cockpit, Carol retrouve la mémoire : elle a pris les commandes du vol d'essai de l'Asis avec Lawson, et l'accident a été causé par Yon-Rogg, mais en cherchant à détruire le moteur selon le souhait de Mar-Vell, elle a absorbé son énergie sans savoir utiliser toute cette puissance.

D'après les coordonnées révélées par Mar-Vell, Carol découvre que le noyau est toujours en orbite autour de la Terre. Yon-Rogg arrive sur Terre et rejoint Carol, mais démasque l'acolyte de Talos qui avait pris son apparence pour faire diversion. Il comprend qu'elle a retrouvé ses souvenirs, et demande à Ronan l'Accusateur de venir bombarder la Terre qui serait infiltrée par les Skrulls. Pendant ce temps, l'équipe de Carol se rend dans l'espace avec un avion modifié et découvre le laboratoire de Mar-Vell (un croiseur impérial Kree) où Talos retrouve sa famille, cachée là depuis six ans. Ils sont accompagnés du chat Goose, qui est en fait un être extra-terrestre de l'espèce des Flerkens. Carol trouve le noyau, qui s'avère être le Tesseract, mais Yon-Rogg, son équipe et des soldats Krees arrivent dans le laboratoire de Mar-Vell et arrêtent Danvers en menaçant les réfugiés Skrulls. Capturée et devant affronter mentalement l'Intelligence Suprême, Carol prend conscience de l'étendue de ses pouvoirs et arrache la greffe sur sa nuque, qui en réalité servait à confiner ses pouvoirs et ses souvenirs. Elle s'empare de nouveau du Tesseract, et le confie à Fury, mais avant que celui-ci ait pu trouver où le cacher, Goose fait sortir des tentacules de sa bouche au grand étonnement des humains et avale le Tesseract.

Nick Fury et Maria Rambeau, aidés par Goose, parviennent à protéger les Skrulls exilés des soldats Krees pendant le retour sur Terre, tandis que Carol se bat contre son ancienne équipe. Puis quatre destroyers des Accusateurs arrivent aux abords de la Terre et lancent une salve de missiles balistiques. Carol parvient à les empêcher d'atteindre la planète et détruit à elle seule un escadron de chasseurs et un destroyer. Devant la puissance libérée par Danvers, Ronan préfère retourner au point de saut. Toutefois, Ronan déclare à son acolyte qu'ils s'occuperont plus tard de Danvers, voyant en elle une arme qu'il pourrait exploiter. De retour sur Terre, Danvers laisse Yon-Rogg repartir en lui disant de transmettre un message à l'Intelligence Suprême : elle arrive pour mettre de l'ordre, les mensonges et la guerre contre les Skrulls sont finis.

Elle quitte alors les humains en laissant à Fury un beeper, d'une portée de deux galaxies, qui permettra à celui-ci de la contacter en cas d'urgence. Fury, rendu borgne par un coup de griffe de Goose, prend conscience que désormais la Terre peut subir des attaques venant du reste de l'univers et décide de lancer un projet de protection de la planète. Il le nomme d'abord : Projet Initiative Protector, puis le renomme en voyant dans une photographie le surnom de Carol Danvers dans son unité d'aviation : Projet Initiative des Avengers.

Scène inter-générique

En 2018, au QG des Avengers, le signal du beeper que Fury avait activé avant d'être désintégré cesse d'émettre[N 1]. Steve Rogers et Natasha Romanoff regardent une projection affichant le recensement des personnes disparues après le claquement de doigt de Thanos. Les Avengers qui ont survécu au Wakanda cherchent à comprendre le fonctionnement du beeper. Natasha leur exprime son souhait d'être avertie quand ils auront du nouveau, car elle veut savoir qui est à l'autre bout. C'est alors que Captain Marvel surgit derrière Natasha et demande où est Fury. Cette scène n'apparaît pas dans Avengers: Endgame

Scène post-générique

Sur le bureau vide de Nick Fury, Goose vomit le Tesseract.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistributionModifier

Sources et légende: Version française (VF) sur AlloDoublage[2] et RS Doublage[3] ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[4]

ProductionModifier

 
Brie Larson, interprète du rôle-titre, lors du Comic-Con de San Diego en 2016.

Genèse et développementModifier

Le film est publiquement annoncé par Marvel Studios en . La date de sortie est alors fixée au . En , les scénaristes Nicole Perlman et Meg LeFauve sont engagées pour écrire le film. Fin 2015, le film est repoussé à pour laisser sa date de sortie initiale à Ant-Man et la Guêpe, avant de voir finalement sa sortie définitive fixée au mois de . Avant qu'Anna Boden et Ryan Fleck ne soient confirmés à la réalisation en , de nombreux noms ont circulé parmi lesquels Niki Caro, Lesli Linka Glatter, Lorene Scafaria ou encore Rebecca Thomas.

Distribution des rôlesModifier

 
L'acteur principal Samuel L. Jackson, durant un évènement promotionnel du film, en février 2019.

En , l'actrice Bryce Dallas Howard fait part de son envie d'incarner Captain Marvel à l'écran. D'autres actrices comme Rebecca Ferguson sont pressenties pour le rôle. En , l'actrice Brie Larson, alors récemment oscarisée pour Room, est confirmée dans le rôle de Carol Danvers.

Début 2017, des rumeurs courent sur la possible participation de Samuel L. Jackson de retour dans le rôle de Nick Fury, rumeurs qui seront confirmées en juillet de la même année.

En février 2018, la Britannique Gemma Chan est confirmée dans le rôle de Minn-Erva[5].

En mars 2018, Clark Gregg, Lee Pace et Djimon Hounsou sont confirmés pour revenir dans leurs rôles respectifs de l'univers cinématographique Marvel : Phil Coulson, Ronan l'Accusateur et Korath[6]. Ce film marque donc le retour du personnage de l'agent Coulson, absent au cinéma depuis Avengers, sorti en 2012. En mai 2018, Annette Bening est annoncée au casting, dans un rôle de scientifique non précisé[7].

Brie Larson et Samuel L. Jackson se retrouvent à nouveau après Kong: Skull Island et Unicorn Store en 2017. Jude Law et Djimon Hounsou se retrouvent deux ans après Le Roi Arthur : La Légende d'Excalibur en 2017. Samuel L. Jackson et Djimon Hounsou se retrouvent trois ans après Tarzan en 2016.

TournageModifier

La production débute en mars 2018[8]. Le , un journal local annonce que le tournage de Captain Marvel est en cours à Shaver Lake près de Fresno pour les montagnes de la forêt nationale de Sierra[9].

Le tournage prend fin le 6 juillet 2018, jour de sortie dans les salles américaines du vingtième film de l'univers cinématographique Marvel, Ant-Man et la Guêpe.

Le , Disney Studios annonce que Captain Marvel, dont les recettes attendues sont estimées à 150 millions, sera le premier des studios Disney à être diffusé sur le service Disney+ et non Netflix[10],[11],[12].

MusiqueModifier

Captain Marvel
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de Pinar Toprak
Sortie
Durée 67:28
Genre musique de film
Label Hollywood Records, Marvel Music

Bandes originales de l'univers cinématographique Marvel

Marvel annonce en juin 2018 que la musique du film sera composée par la musicienne américano-turque Pinar Toprak, qui avait notamment composé la musique de la première saison de la série télévisée Krypton, et des musiques additionnelles sur Justice League. Elle devient ainsi la première femme à signer la musique d'un film de super-héros[13].

Liste des titres
No Titre Durée
1. Captain Marvel 2:15
2. Waking Up 1:28
3. Boarding the Train 1:30
4. Why Do You Fight? 1:14
5. Let's Bring Him Home 1:39
6. Entering Enemy Territory 3:33
7. Breaking Free 5:24
8. Hot Pursuit 4:34
9. Lost the Target 2:10
10. Lifting Fingerprints 1:31
11. Finding the Records 5:20
12. Escaping the Basement 4:23
13. Photos of Us 1:56
14. Learning the Truth 3:16
15. New Clothes 1:04
16. Space Turbulence 2:58
17. High Score 2:35
18. Interrupting Something? 1:30
19. Trapped 3:19
20. I'm All Fired Up 3:20
21. More Problems 8:15
22. You Could Use a Jump 1:45
23. This Isn't Goodbye 2:29
1:07:28

On peut par ailleurs entendre dans le film plusieurs chansons non originales[14].

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

AccueilModifier

SortieModifier

Le 18 septembre 2018, Marvel Entertainment diffuse sur YouTube une première bande annonce officielle du film[15]. Le 3 décembre 2018, Marvel Entertainment diffuse sur YouTube une seconde bande annonce officielle du film[16].

Accueil critiqueModifier

Captain Marvel
Score cumulé
SiteNote
Allociné 
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Le Figaro 
Télérama 
Le Parisien 
Première 
Les Inrockuptibles 
Le Point 

Aux États-Unis, Captain Marvel reçoit principalement des critiques positives. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il obtient 78 % d'opinions favorables pour 432 critiques et une note moyenne de 6,7910[17]. Sur Metacritic, il enregistre une moyenne de 64100, pour 55 critiques[18].

Sur la musique, Radio Times souligne la qualité des morceaux choisis mais regrette qu'ils ne soient pas aussi bien intégrés au film que ce qu'a fait James Gunn dans Les Gardiens de la Galaxie[19].

En France, le film reçoit des critiques plus mitigées, avec une note moyenne de 3,15 sur Allociné, qui recense 27 titres de presse[20]. Télérama est plutôt conquis : « même les spectateurs les moins familiers de ce monde pourront apprécier l’aventure bien ficelée, servie avec toutes les attractions habituelles »[21].

Les Inrockuptibles sont plus sévères : « réalisation parfois paresseuse »[22].

Sur SensCritique, le film reçoit la moyenne de 5,8 / 10, basée sur plus de 17 000 avis du public[23].

Box-officeModifier

Le , selon les premières estimations le film pourrait générer 100 millions d'USD de recettes lors de son weekend de sortie[24]. Le , Disney revoit son estimation des recettes de Captain Marvel entre 145 et 155 millions d'USD durant son weekend de sortie[25]. Le , les chiffres tombent pour les recettes de Captain Marvel avec 302 millions d'USD à l'international et 456 millions au total[26]. Le , le film passe la barre symbolique du milliard d'USD de recettes à l'international, septième de Marvel Studios et 18e pour Walt Disney Studios[27],[28],[29].

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  États-Unis
  Canada
426 829 839 $[30] [31] 17[31]
  Chine 154 070 663 $[30] 5
  France 3 374 568 entrées[32] 13
  Allemagne 2 080 044 entrées[32] 13
  Italie 1 556 419 entrées[32] 9
  Espagne 2 083 569 entrées[32] 13
  Total hors États-Unis 701 446 251 $[30] 17
  Total mondial 1 128 276 090 $[30] 17

Autour du filmModifier

 
L'actrice principale Brie Larson, en pleine interview promotionnelle.

Le film contient plusieurs allusions à l'univers Marvel, mais également à d'autres œuvres populaires.

  • Du côté des clins d’œil à Marvel :
    • Le film rend bien évidemment hommage à Stan Lee, mort en novembre 2018. Le film lui est dédié et les personnages principaux de l'univers cinématographique Marvel (MCU), qui avaient remplacé les images de comics Marvel dans les lettres du logo Marvel Studios depuis quelques films, sont ici remplacés par des photos et vidéos du scénariste.
    • Par ailleurs, Stan Lee avait eu le temps de tourner son habituel caméo. Il apparaît ainsi dans un train dans lequel Captain Marvel affronte un ennemi. Stan Lee lit un scénario sur lequel on peut lire le titre Mallrats. Il s'agit du titre original du film Les Glandeurs dans lequel Stan Lee fait également un caméo[33].
    • Autre clin d’œil à Marvel : le personnage de Maria Rambeau, la meilleure amie pilote de Carol Danvers, a comme surnom de pilote « photon ». Dans les comics, il s'agit du surnom de super-héros de Monica Rambeau, la fille de Maria[33].
    • Par ailleurs, on peut voir dans le film le Cube cosmique, déjà présent dans plusieurs films du MCU, où il est appelé Tesseract. De plus, il est ici avalé par Goose, le Flerken que tout le monde pense être un chat. Dans le film Avengers, Black Widow demande à Bruce Banner de les rejoindre. Elle lui montre une photo du Tesseract. Banner demande alors cyniquement « Qu’est-ce que Fury veut que je fasse, l’avaler ? »[34].
    • On retrouve également le projet Pegasus (déjà évoqué dans Iron Man 2)[35] et le projet Initiative (nommé dans le MCU « Initiative Avengers ») est également présent ici[35].
    • Lorsque Monica teste différentes couleurs pour le costume de Carol, ce dernier apparaît notamment rouge et jaune, rappelant le costume du tout premier personnage portant le nom de Captain Marvel (devenu Shazam depuis sous pavillon DC Comics).
  • Comme le film se déroule dans le passé (en partie dans les années 1980-90), on peut en voir des éléments caractéristiques :
    • Vers utilise le moteur de recherche AltaVista[35] (1995) pour trouver des informations supplémentaires sur le projet Pegasus entre autres.
    • Le chat roux qui traîne sur la base aérienne, et qui est en fait un être extra-terrestre de l'espèce des Flerken, se nomme Goose. Il s'agit d'une référence au surnom de pilote du personnage incarné par Anthony Edwards dans Top Gun (1986).
    • On peut voir un autre clin d’œil à un film culte lorsqu'un Skrull s'introduit chez Maria Rambeau et boit dans un gobelet de fast-food blanc et rouge, identique à celui utilisé par le personnage campé par Samuel L. Jackson dans Pulp Fiction (1994).
    • Une scène en voiture entre Fury et Coulson rappelle également un dialogue de Pulp Fiction entre les personnages de Samuel L. Jackson et John Travolta[35].
    • Par ailleurs, lorsque Carol Danvers s'écrase sur Terre, elle atterrit dans un vidéo-club. Elle tire sur un panneau de True Lies (1994). On découvre également des VHS de films des années 1990 comme Hook ou la Revanche du capitaine Crochet[35] (1991), ainsi que L'Étoffe des héros (1983).
    • Le Tesseract est rangé dans une boite métallique à l’effigie de Fonzie, le personnage incarné par Henry Winkler dans la série télévisée Happy Days, série culte diffusée de 1974 à 1984.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Voir la scène post-générique de Avengers: Infinity War.

RéférencesModifier

  1. (en) « ‘Captain Marvel’ is likely to crush ‘Wonder Park’ at the box office », sur Los Angeles Times, (consulté le )
  2. « Fiche du doublage français du film », consulté le 17 mars 2019
  3. « 2e fiche du doublage français du film », sur RS Doublage
  4. « Fiche de doublage VQ du film » sur Doublage.qc.ca, consulté le 24 janvier 2020
  5. « Captain Marvel : Gemma Chan sera Minn-Erva », sur Allociné, (consulté le ).
  6. « Captain Marvel : l'Agent Coulson de retour au cinéma », sur Allociné, (consulté le ).
  7. (en) Borys Kit, « Annette Bening Joining 'Captain Marvel' (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, .
  8. (en) Christi Carras, « ‘Captain Marvel’ Adds Clark Gregg and Djimon Hounsou, Begins Production », sur Variety.
  9. (en) John Shrable, « Disney's 'Captain Marvel' filming underway at Shaver Lake », sur YourCentralValley.com, (consulté le )
  10. (en) Julia Alexander, « Captain Marvel will be the first Disney+ exclusive film following theatrical release », sur The Verge, (consulté le )
  11. (en) Dade Hayes, « Disney Says ‘Captain Marvel’ Will Be First Pic Held Back From Netflix, Expects $150M Profit Hit In 2019 », sur deadline.com, (consulté le )
  12. (en) Chris Morris, « Disney Will Take a $150 Million Hit to Stream ‘Captain Marvel’ », sur Fortune, (consulté le )
  13. (en) « ‘Captain Marvel’ to Be Scored by Female Composer, Marking Major Breakthrough », sur Variety, .
  14. (en) Jack Shepherd, « Captain Marvel soundtrack: All the 90s songs featured in MCU film starring Brie Larson », sur The Independent, The Independent (consulté le ).
  15. [1]
  16. [2]
  17. (en) « Captain Marvel (2019) », sur Rotten Tomatoes, Fandango (consulté le )
  18. (en) « Captain Marvel Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le )
  19. (en) Ben Allen, « Captain Marvel's 90s rock soundtrack hits all the right notes »,
  20. « Critiques presse », sur Allociné (consulté le )
  21. « Captain Marvel de Anna Boden, Ryan Fleck - (2019) - Film - Film fantastique » (consulté le )
  22. « "Captain Marvel", le virage féministe réussi du Marvel Cinematic Universe », sur Les Inrocks (consulté le )
  23. « Captain Marvel (2019) », sur SensCritique (consulté le )
  24. (en) Brian Raftery, « Disney’s ‘Captain Marvel’ Flying Toward $100 Million Opening Weekend, Continuing Marvel’s Streak », sur Fortune, (consulté le )
  25. (en) Bill Haubert, « Disney: 'Captain Marvel' Made Est. $61.4M Total Thur-Fri », sur Bloomberg News, (consulté le )
  26. (en) Nancy Tartaglione, « ‘Captain Marvel’-ous: Opening Soars To $302M+ Overseas, $456M Global As MCU Crossing $18B – International Box Office », sur Deadline.com, (consulté le )
  27. (en) Rebecca Rubin, « ‘Captain Marvel’ Smashes $1 Billion Milestone at Global Box Office », sur Variety, (consulté le )
  28. (en) Jonathan Shieber, « Captain Marvel becomes the latest Marvel film to bring in $1 billion for Disney », sur TechCrunch, (consulté le )
  29. (en) Motley Fool, « Captain Marvel Just Became Disney's Next Billion-Dollar Franchise », sur Fox Business Network, (consulté le )
  30. a b c et d (en) « Captain Marvel », sur Box Office Mojo (consulté le )
  31. a et b (en) « Captain Marvel - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le )
  32. a b c et d (en) « Captain Marvel », sur JP's Box-office (consulté le )
  33. a et b « Captain Marvel : Les références cachées du film (clins d’œil, caméos et easter eggs) ! », sur Les toiles heroiques, (consulté le )
  34. « Captain Marvel : Clin d’oeil au premier film Avengers et Kevin Feige parle du bipeur », sur Braindamaged.fr, (consulté le )
  35. a b c d et e « Captain Marvel : 15 easter eggs que vous n'avez peut-être pas remarqués », sur Hitek.fr, (consulté le )

Liens externesModifier