Liste des gares d'Eure-et-Loir

Cette liste de gares d'Eure-et-Loir a pour objectif de recenser l'ensemble des gares ferroviaires, existantes ou ayant existé, situées dans le département d'Eure-et-Loir. Cette liste est classée par lignes ferroviaires, qu'elles soient uniquement départementales ou qu'elles traversent le département ; un classement alphabétique est également proposé dans la liste de gares en France.

Carte des réseaux ferroviaires d'Eure-et-Loir, fin XIXe siècle - début XXe siècle [Note 1].
En noir, les lignes à voie normale, en rouge les lignes à voie étroite.

Lignes en serviceModifier

Lignes ouvertes au trafic voyageursModifier

En 2018, Les lignes ouvertes au trafic voyageurs en Eure-et-Loir permettent l'usage de 30 gares ou haltes.

Ligne de Paris-Montparnasse à BrestModifier

La ligne de Paris-Montparnasse à Brest offre, en Eure-et-Loir, 12 gares :

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Ligne de Chartres à Bordeaux-Saint-JeanModifier

La ligne de Chartres à Bordeaux-Saint-Jean comporte 11 gares sur la section de Chartres à Courtalain-Saint-Pellerin, dont 2 sont fermées :

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Ligne de Chartres à OrléansModifier

La ligne de Chartres à Orléans dispose des gares ou arrêts suivants :

En 2018, seule la section de Chartres à Voves est ouverte aux voyageurs.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Ligne de Saint-Cyr à SurdonModifier

La ligne de Saint-Cyr à Surdon, section de la ligne de Paris à Granville, comporte, en Eure-et-Loir, 3 gares :

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Ligne de Brétigny à La Membrolle-sur-ChoisilleModifier

La ligne de Brétigny à La Membrolle-sur-Choisille dispose de 11 gares ou haltes, dont 6 fermées aux voyageurs :

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Ligne de Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-JeanModifier

La ligne de Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean comporte 1 gare et une gare voyageurs devenue une halte :

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Ligne de Mantes-la-Jolie à CherbourgModifier

La ligne de Mantes-la-Jolie à Cherbourg ne comporte qu'un seul arrêt en Eure-et-Loir, fermé aux voyageurs :

Lignes ouvertes uniquement au fretModifier

Ligne de Chartres à DreuxModifier

La ligne de Chartres à Dreux comporte les gares ou arrêts suivants :

Déferrée dans sa partie centrale entre Saint-Sauveur-Marville et Aunay-sous-Crécy, le fret, essentiellement céréalier, emprunte soit la section Chartres-Saint-Sauveur, soit la section Aunay-sous-Crécy-Dreux.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Ligne de Courtalain - Saint-Pellerin à PatayModifier

La ligne de Courtalain - Saint-Pellerin à Patay comportait les gares ou arrêts suivants :

Déferrée de Courtalain - Saint-Pellerin à Châteaudun, le fret utilise ponctuellement la section Châteaudun - Lutz-en-Dunois, jusqu'à l'embranchement particulier d'un silo.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Ligne de Voves à TouryModifier

La ligne de Voves à Toury possède 5 gares, dont 4 fermées et 1 réservée au fret :

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Lignes ferroviaires désaffectées ou disparuesModifier

À voie normaleModifier

Ligne d'Ouest-Ceinture à ChartresModifier

La ligne d'Ouest-Ceinture à Chartres par Gallardon offrait en Eure-et-Loir les gares ou arrêts suivants :

Aujourd'hui, le Vélorail du Pays Chartrain, établi dans l'ancienne gare de Pont-sous-Gallardon, propose un parcours atteignant Senainville[1].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Ligne d'Auneau-Ville à DreuxModifier

La ligne d'Auneau-Ville à Dreux disposait des gares ou arrêts suivants :

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Ligne de Dreux à Saint-Aubin-du-Vieil-ÉvreuxModifier

La ligne de Dreux à Saint-Aubin-du-Vieil-Évreux est une section de la ligne de Rouen à Orléans avec les gares ou arrêts suivants :

Ligne d'Arrou à Nogent-le-RotrouModifier

La ligne d'Arrou à Nogent-le-Rotrou offrait les gares ou arrêts suivants :

Ligne de Beaulieu-le-Coudray à Auneau-EmbranchementModifier

La ligne de Beaulieu-le-Coudray à Auneau-Embranchement possédait les gares ou arrêts suivants :

Ligne de Brou à La LoupeModifier

La ligne de Brou à La Loupe possédait les gares ou arrêts suivants :

Ligne de La Loupe à PreyModifier

La ligne de La Loupe à Prey possédait les gares ou arrêts suivants :

Ligne d'Étampes à Auneau-EmbranchementModifier

La ligne d'Étampes à Auneau-Embranchement possédait les gares ou arrêts suivants :

À voie étroiteModifier

De 1899 à 1937, dix lignes à voie métrique sont construites et exploitées en Eure-et-Loir par le groupe Baert-Verney, avant d'être reprises en 1929 par la Société générale des transports départementaux.

Les gares reliant les deux réseaux sont Chartres - Bonneval - Brou - Nogent-le-Rotrou, Dreux - Senonches, Saint-Sauveur - La Loupe, Santeuil.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Il est à noter que la ligne d'Ouest-Ceinture à Chartres par Gallardon n'y figure pas ; la déclaration d'utilité publique est de 1903, les travaux commencent en 1907 et la section de Chartres -Gallardon est achevée en 1913.

RéférencesModifier