Coltainville

commune française du département d'Eure-et-Loir

Coltainville
Coltainville
L'église Saint-Lubin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Chartres
Intercommunalité Communauté d'agglomération Chartres métropole
Maire
Mandat
Philippe Galiotto
2014-2020
Code postal 28300
Code commune 28104
Démographie
Population
municipale
884 hab. (2017 en diminution de 4,23 % par rapport à 2012)
Densité 49 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 29′ 14″ nord, 1° 35′ 16″ est
Altitude Min. 127 m
Max. 158 m
Superficie 18,02 km2
Élections
Départementales Canton de Chartres-1
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire
Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 14.svg
Coltainville
Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir
Voir sur la carte topographique d'Eure-et-Loir
City locator 14.svg
Coltainville
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Coltainville
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Coltainville
Liens
Site web http://www.coltainville.fr

Coltainville est une commune française située dans le département d'Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire.

GéographieModifier

SituationModifier

Situé à 10 km au nord-est de Chartres, à environ 80 km de Paris, Coltainville, avec son hameau Senainville, est un des nombreux villages de Beauce, région connue pour sa culture de céréales et de colza.

Les habitants de la commune de Coltainville sont des Coltainvillois et Coltainvilloises.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Coltainville
Jouy (Eure-et-Loir) Soulaires Bailleau-Armenonville
Saint-Prest   Champseru
Gasville-Oisème Nogent-le-Phaye Houville-la-Branche

ToponymieModifier

Le nom de la localité est attesté sous les formes latinisées Cotainvilla vers 1123, Coleteinvilla vers 1250, Colletainvilla en 1359[1].

Il s'agit d'une formation toponymique médiévale en -ville. Ville a signifié « domaine rural, village » en ancien français, d'où le sens originel de vilain « paysan médiéval libre »[2]. Il reflète par ailleurs l'ancienne graphie du français avec un seul l : vile contrairement à son étymon gallo-roman VILLA[3], terme issu de l'expression latine villa rustica. Le premier élément est, comme c'est très généralement le cas, un anthroponyme d'origine germanique. Son identification exacte pose problème, les sources évoquent Cotta (nom de femme)[4] ou Coldin(i)[5],[6].

La ressemblance avec le nom de Coutainville en Basse-Normandie est fortuite.

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1981 ? Jean Cousin    
mars 2001 mars 2008 Chantal Guérin    
mars 2008 En cours Philippe Galiotto SE Chef d'entreprise
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementaleModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8].

En 2017, la commune comptait 884 habitants[Note 1], en diminution de 4,23 % par rapport à 2012 (Eure-et-Loir : +0,26 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
508538489512559562552556558
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
542570585584560566572593515
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
469479551420433437416422572
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
429391378432737760785908892
2017 - - - - - - - -
884--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

EnseignementModifier

SportsModifier

  • Coltainville comporte un terrain de football, le stade Jean Degas[11].

Manifestations culturelles et festivitésModifier

ÉconomieModifier

En complément des activités agricoles traditionnelles de la Beauce, la commune accueille notamment deux entreprises :

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Lubin : statuette de sainte Christine du XVIe siècle, en bois taillé, peint, polychrome. Cette statuette est classée monument historique au titre objet (arrêté du 1er juillet 1930[13]).
  • Caserne des pompiers de Senainville : cloche en bronze et fonte d’Étienne Gaboys (1676), également classée monument historique[14]. Cette cloche n'est à ce jour plus dans le hameau d'où elle a été volé.
  • Château de Javersy

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France (lire en ligne).
  2. Site du CNRTL : étymologie de "vilain"
  3. Site du CNRTL : étymologie de "ville"
  4. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieu en France, Paris, Librairie Guénégaud, (ISBN 2-85023-076-6), p. 203a
  5. Albert Dauzat et Charles Rostaing, op. cit.
  6. Ernest Nègre, op. cit.
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  11. http://www.gralon.net/mairies-france/eure-et-loir/equipement-sportif-terrain-de-football-stade-jean-degas-coltainville-39983.htm
  12. Ministère de la transition écologique et solidaire - Inspection des installations classées., « Fiche de l'établissement », sur http://www.installationsclassees.developpement-durable.gouv.fr (consulté le 9 décembre 2019).
  13. « Statuette : sainte Christine. », notice no PM28000241, base Palissy, ministère français de la Culture
  14. « Cloche. », notice no PM28000242, base Palissy, ministère français de la Culture