La Chapelle-d'Aunainville

commune française du département d'Eure-et-Loir
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir La Chapelle.

La Chapelle-d'Aunainville
La Chapelle-d'Aunainville
L'église Saint-Lubin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Chartres
Canton Auneau
Intercommunalité Communauté de communes des Portes Euréliennes d’Île-de-France
Maire
Mandat
Nicolas Pelletier[1]
2017-2020
Code postal 28700
Code commune 28074
Démographie
Population
municipale
274 hab. (2017 en diminution de 12,18 % par rapport à 2012)
Densité 37 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 25′ 30″ nord, 1° 48′ 54″ est
Altitude Min. 138 m
Max. 156 m
Superficie 7,5 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire
Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 14.svg
La Chapelle-d'Aunainville
Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir
Voir sur la carte topographique d'Eure-et-Loir
City locator 14.svg
La Chapelle-d'Aunainville
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Chapelle-d'Aunainville
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Chapelle-d'Aunainville

La Chapelle-d'Aunainville est une commune française située dans le département d'Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire.

GéographieModifier

SituationModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Communes limitrophesModifier

Hameaux et écartsModifier

 
Entrée de Dillonvilliers par la RD 132.
  • Aunainville ;
  • Dillonvilliers.

ToponymieModifier

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 avril 2017 Joël Marchand SE Agriculteur retraité
avril 2017 En cours Nicolas Pelletier[1]   Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementaleModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2017, la commune comptait 274 habitants[Note 1], en diminution de 12,18 % par rapport à 2012 (Eure-et-Loir : +0,26 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
311321306282316294277285295
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
287277273270279291295300303
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
307259250230220232232197188
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
174146120144188263253297281
2017 - - - - - - - -
274--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

EnseignementModifier

Manifestations culturelles et festivitésModifier

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Lubin : les fonts baptismaux du XVIIIe siècle, composés d'une cuve en pierre taillée et d'un couvercle en bois avec un décor en relief, sont protégés et classés au titre d'objet monument historique depuis 1911[6].

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. a et b « Nicolas Pelletier est le nouveau maire », sur http://www.lechorepublicain.fr,
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  6. « Fonts baptismaux », notice no PM28000071, base Palissy, ministère français de la Culture.
  7. Bail par Pierre Jean Alexandre de Tascher, sénateur, comte de l'Empire, membre de la légion d'honneur et chancelier de la quinzième cohorte, demeurant à Paris, rue de Grenelle, Faubourg Saint-Germain n°18, étant à ce jour à Chartres, logé hôtel du Grand Monarque, au profit de Lubin Rousseau, laboureur, du domaine et métairie de la Salle, situé à Dillonvilliers, commune de la Chapelle d'Aunainville, reçu par Maître Hallier, notaire à Chartres, le 7 mai 1809. Archives départementales d'Eure-et-Loir, cote 2E16 212

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier