Les Molières

commune française du département de l'Essonne

Les Molières
Les Molières
L’hôtel de ville.
Image illustrative de l’article Les Molières
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement Palaiseau
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Limours
Maire
Mandat
Yvan Lubraneski
2014-2020
Code postal 91470
Code commune 91411
Démographie
Gentilé Molièrois
Population
municipale
1 914 hab. (2017 en diminution de 3,38 % par rapport à 2012)
Densité 273 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 40′ 23″ nord, 2° 04′ 09″ est
Altitude Min. 100 m
Max. 177 m
Superficie 7,02 km2
Élections
Départementales Canton de Gif-sur-Yvette
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Les Molières
Géolocalisation sur la carte : Essonne
Voir sur la carte topographique de l'Essonne
City locator 14.svg
Les Molières
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Molières
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Molières
Liens
Site web lesmolieres.fr

Les Molières[1] (prononcé [lɛ moliɛʁ] Écouter) est une commune française située à vingt-neuf kilomètres au sud-ouest de Paris dans le département de l'Essonne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Molièrois[2].

GéographieModifier

SituationModifier

 
Position des Molières en Essonne.
Occupation des sols.
Type d’occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 10,7 % 75,20
Espace urbain non construit 2,4 % 16,93
Espace rural 87,0 % 613,88
Source : Iaurif[3]

Les Molières est située à vingt-neuf kilomètres au sud-ouest de Paris-Notre-Dame[4], point zéro des routes de France, vingt-huit kilomètres au nord-ouest d'Évry[5], treize kilomètres au sud-ouest de Palaiseau[6], quinze kilomètres au nord-ouest de Montlhéry[7], seize kilomètres au nord-ouest d'Arpajon[8], dix-sept kilomètres au nord-est de Dourdan[9], vingt-huit kilomètres au nord-ouest d'Étampes[10], vingt-neuf kilomètres au nord-ouest de La Ferté-Alais[11], trente et un kilomètres au nord-ouest de Corbeil-Essonnes[12], quarante-deux kilomètres au nord-ouest de Milly-la-Forêt[13].

HydrographieModifier

Relief et géologieModifier

Communes limitrophesModifier

ClimatModifier

Les Molières est une commune de l'Île-de-France qui bénéficie d'un climat océanique dégradé, caractérisé par des hivers frais, des étés doux et des précipitations également réparties sur l'année. Les températures moyennes relevées à la station départementale de Brétigny-sur-Orge s'élèvent à 10,8 °C avec des moyennes maximales et minimales de 15,2 °C et 6,4 °C. Les températures réelles maximales et minimales relevées sont de 24,5 °C en juillet et 0,7 °C en janvier, avec des records établis à 38,2 °C le et −19,6 °C le . La situation en grande banlieue de la commune entraîne une moindre densité urbaine et une différence négative de un à deux degrés Celsius avec Paris. De même, la présence de rivières et de champs cause la formation de brumes et brouillards qui grèvent l'ensoleillement, établi à 1 798 heures annuellement, soit cinquante de moins que la capitale. Avec 598,3 millimètres de précipitations cumulées sur l'année et une répartition approximative de cinquante millimètres par mois, la commune est arrosée dans les mêmes proportions que les autres régions du nord de la Loire.

Données climatiques aux Molières.
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 0,7 1 2,8 4,8 8,3 11,1 13 12,8 10,4 7,2 3,5 1,7 6,4
Température moyenne (°C) 3,4 4,3 7,1 9,7 13,4 16,4 18,8 18,5 15,6 11,5 6,7 4,3 10,8
Température maximale moyenne (°C) 6,1 7,6 11,4 14,6 18,6 21,8 24,5 24,2 20,8 15,8 9,9 6,8 15,2
Ensoleillement (h) 59 89 134 176 203 221 240 228 183 133 79 53 1 798
Précipitations (mm) 47,6 42,5 44,4 45,6 53,7 51 52,2 48,5 55,6 51,6 54,1 51,5 598,3
Source : Climatologie mensuelle à la station départementale de Brétigny-sur-Orge de 1948 à 2002[14],[15].


Voies de communication et transportsModifier

Lieux-dits, écarts et quartiersModifier

  • Le lieu-dit la Cocquetière se situe un peu à l'écart du village, vers l'Est.
  • Le lieu-dit les Longs Réages se situe un peu à l'écart du village, vers le Nord-Ouest.

ToponymieModifier

L'origine du nom de la commune provient du mot latin Moleriae en 1186, Molleriæ, Mollariæ au XIIIe siècle, Esmolières en 1648[16], signifiant meulière, roche commune dans la région[17]. Une coïncidence veut qu'on y trouve des pierres meulières. Mais le nom des Molières est déjà attesté au XIIe siècle, c'est-à-dire bien avant que le terme de "pierre meulière" ne soit usité en français[18]. Des terrains détrempés, on les appelle souvent des "mouillères", terme largement répandu dans la microtoponymie. C'est aussi ce qu'exprime le nom des Molières, localité sise au-dessous de la source d'un affluent de l'Yvette, c’est un dérivé du latin « mollis » qui signifiait « des terres qui s’égouttent mal » [18]. La commune fut nommée Les Mollieres à sa création en 1793, l'orthographe actuelle fut introduite en 1801 dans le bulletin des lois[19].

HistoireModifier

 
Clocher des Molières.
  • Le nom de la commune ne vient probablement pas de Mollis, toponyme d'origine romaine signifiant : sol mou, terrain humide[réf. nécessaire], mais plutôt de la pierre meulière très réputée qu'elle produisait autrefois, exportant très loin ses meules à grains. D'autres lieux portent ce nom pour la même raison, voir par exemple le calcaire de Saint-Julien-des-Molières.
  • En 1070, Guillaume, abbé de Saint-Florent de Saumur, reçoit de l'évêque Geoffroy de Boulogne, l'église du village ainsi que celles de Gometz-la-Ville et Gometz-le-Châtel.
  • Au XVIe siècle, le fief est acheté par la famille de Sully.
  • De 1601 à la Révolution, Les Molières dépendent du comté de Limours.
  • Le village est connu pour l'extraction du grès et de la meulière, servant à la fabrication des meules. Une forte communauté d'ouvriers italiens y vivait. Les carrières ont cessé leur activité vers 1950.
  • Les Molières abritaient le centre émetteur du Poste Parisien du jusqu'en . Pendant la guerre il diffusa le "Radio Paris". Sa licence n'a pas été renouvelée après la guerre et le centre émetteur fut converti en centre d'écoute par l'ORTF.

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[20]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[21].

En 2017, la commune comptait 1 914 habitants[Note 1], en diminution de 3,38 % par rapport à 2012 (Essonne : +4,74 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
421453489470468503475484474
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
482525551507470516485490522
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
553519515475508515462414476
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
5426459831 1251 5591 6541 8041 8251 981
2017 - - - - - - - -
1 914--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[19] puis Insee à partir de 2006[22].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âgesModifier

Pyramide des âges aux Molières en 2009 en pourcentages[23].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
0,6 
2,8 
75 à 89 ans
3,2 
12,1 
60 à 74 ans
11,9 
23,9 
45 à 59 ans
24,3 
19,7 
30 à 44 ans
20,3 
18,4 
15 à 29 ans
18,9 
22,7 
0 à 14 ans
20,8 
Pyramide des âges en Essonne en 2009 en pourcentages[24].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
4,4 
75 à 89 ans
6,7 
11,3 
60 à 74 ans
11,9 
19,9 
45 à 59 ans
20,0 
21,9 
30 à 44 ans
21,4 
20,6 
15 à 29 ans
19,2 
21,7 
0 à 14 ans
20,0 

Politique et administrationModifier

Politique localeModifier

La commune des Molières est rattachée au canton de Gif-sur-Yvette, représenté par les conseillers départementaux Michel Bournat (UMP) et Laure Darcos (UMP), à l'arrondissement de Palaiseau et à la quatrième circonscription de l'Essonne, représentée par le député Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP).

La commune est devenue membre du Parc naturel régional de la haute Vallée de Chevreuse depuis le par délibération du comité syndical.

L'Insee attribue à la commune le code 91 3 13 411[25]. La commune des Molières est enregistrée au répertoire des entreprises sous le code SIREN 219 104 114. Son activité est enregistrée sous le code APE 8411Z[26].

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs[27]
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1976 Paul Piarrette   Cultivateur
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1977 mars 2008 Claude Guillemin PS Retraité
Maire honoraire
mars 2008 mars 2014 Joël Mancion DVG Ingénieur de recherche retraité
mars 2014 En cours Yvan Lubraneski PS puis DVG[28] Gérant de société, chargé de communication
7e vice-président de la CC du Pays de Limours (2014 → )
Président de l'Association des maires ruraux de l'Essonne (2017 → )
Les données manquantes sont à compléter.

Tendances et résultats politiquesModifier

Élections présidentielles, résultats des deuxièmes tours :

Élections législatives, résultats des deuxièmes tours :

Élections européennes, résultats des deux meilleurs scores :

Élections régionales, résultats des deux meilleurs scores :

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Élections municipales, résultats des deuxièmes tours :

Référendums :

EnseignementModifier

Les élèves des Molières sont rattachés à l'académie de Versailles. La commune dispose sur son territoire de l'école primaire Anne Frank[43].

SantéModifier

Services publicsModifier

JumelagesModifier

La commune des Molières n'a développé aucune association de jumelage.

Vie quotidienne aux MolièresModifier

CultureModifier

SportsModifier

Lieux de culteModifier

 
L'église Sainte-Marie-Madeleine.

La paroisse catholique des Molières est rattachée au secteur pastoral de Limours et au diocèse d'Évry-Corbeil-Essonnes. Elle dispose de l'église Sainte-Marie-Madeleine[44].

MédiasModifier

L'hebdomadaire Le Républicain relate les informations locales. La commune est en outre dans le bassin d'émission des chaînes de télévision France 3 Paris Île-de-France Centre, IDF1 et Téléssonne intégré à Télif.

ÉconomieModifier

Emplois, revenus et niveau de vieModifier

En 2006, le revenu fiscal médian par ménage était de 60 191, ce qui plaçait la commune au 48e rang parmi les 31 525 communes de plus de 39 ménages que compte le pays et au premier rang départemental[45].

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d’entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Les Molières - - - - - -
Zone d’emploi d’Orsay 0,2 % 3,7 % 36,2 % 26,2 % 21,4 % 12,3 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d’activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Les Molières - - - - - -
Zone d’emploi d’Orsay 1,0 % 13,4 % 3,8 % 18,1 % 30,5 % 5,4 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[46],[47],[48]

Culture locale et patrimoineModifier

Patrimoine environnementalModifier

Les bois au nord du village ont été recensés au titre des espaces naturels sensibles par le conseil général de l'Essonne[49].

Patrimoine architecturalModifier

  • Église Sainte Marie-Madeleine (XVIIe siècle), remaniée par la suite
  • Pavillon de Sully : XVIIe siècle

Personnalités liées à la communeModifier

Différents personnages publics sont nés, décédés ou ont vécu aux Molières :

Héraldique et logotypeModifier


La commune de Les Molières ne dispose pas de blason.

Elle dispose néanmoins d’un logotype.

Les Molières dans les arts et la cultureModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Le patrimoine des communes de l'Essonne - tome 2, Paris, Editions Flohic, , 1053 p. (ISBN 2-84234-126-0), « Les Molières », p. 547–549

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. Fiche des Molières dans le Code officiel géographique sur le site de l'Insee. Consulté le 02/08/2012.
  2. Gentilé sur le site habitants.fr Consulté le 05/04/2009.
  3. Fiche communale d'occupation des sols en 2008 sur le site de l'Iaurif. Consulté le 11/11/2010.
  4. Orthodromie entre Les Molières et Paris sur le site lion1906.com Consulté le 25/09/2012.
  5. Orthodromie entre Les Molières et Évry sur le site lion1906.com Consulté le 25/09/2012.
  6. Orthodromie entre Les Molières et Palaiseau sur le site lion1906.com Consulté le 25/09/2012.
  7. Orthodromie entre Les Molières et Montlhéry sur le site lion1906.com Consulté le 25/09/2012.
  8. Orthodromie entre Les Molières et Arpajon sur le site lion1906.com Consulté le 25/09/2012.
  9. Orthodromie entre Les Molières et Dourdan sur le site lion1906.com Consulté le 25/09/2012.
  10. Orthodromie entre Les Molières et Étampes sur le site lion1906.com Consulté le 25/09/2012.
  11. Orthodromie entre Les Molières et La Ferté-Alais sur le site lion1906.com Consulté le 25/09/2012.
  12. Orthodromie entre Les Molières et Corbeil-Essonnes sur le site lion1906.com Consulté le 25/09/2012.
  13. Orthodromie entre Les Molières et Milly-la-Forêt sur le site lion1906.com Consulté le 25/09/2012.
  14. « Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge », sur le site de lameteo.org (consulté le 9 août 2009)
  15. « Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge », sur infoclimat.fr (consulté le 18 août 2009)
  16. Hippolyte Cocheris, Anciens noms des communes de Seine-et-Oise, 1874, ouvrage mis en ligne par le Corpus Etampois.
  17. « Fiche des Molières sur le site du Quid. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Consulté le 15/03/2010.
  18. a et b – Marianne Mulon –Noms de lieux d’Île-de-France, Bonneton, Paris, 1997 (ISBN 2862532207)
  19. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  20. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  21. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  22. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  23. Pyramide des âges aux Molières en 2009 sur le site de l'Insee. Consulté le 02/08/2012.
  24. Pyramide des âges de l’Essonne en 2008 sur le site de l’Insee. Consulté le 07/07/2012.
  25. Fiche communale sur le site de l'Insee. Consulté le 11/01/2010.
  26. Fiche entreprise de la commune des Molières sur le site verif.com Consulté le 18/04/2011.
  27. Les maires des Molières, sur mairesgenweb.org (consulté le 4 juin 2009)
  28. Proche du mouvement Génération.s.
  29. Résultats de l'élection présidentielle 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 03/08/2009.
  30. Résultats de l'élection présidentielle 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 03/08/2009.
  31. Résultats de l'élection présidentielle 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 08/05/2012.
  32. Résultats de l'élection législative 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 03/08/2009.
  33. Résultats de l'élection législative 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 03/08/2009.
  34. Résultats de l'élection législative 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 21/06/2012.
  35. Résultats de l'élection européenne 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 03/08/2009.
  36. Résultats de l'élection européenne 2009 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 03/09/2009.
  37. Résultats de l'élection régionale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 03/08/2009.
  38. Résultats de l'éleciton régionale 2010 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 31/03/2010.
  39. Résultats de l'élection cantonale 2008 sur le site du Ministère de l'Intérieur. Consulté le 10/03/2008.
  40. Résultats de l'élection municipale 2008 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 24/01/2013.
  41. Résultats du référendum 2000 sur le site politiquemania.com Consulté le 03/08/2009.
  42. Résultats du référendum 2005 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 03/08/2009.
  43. Liste des écoles du département sur le site de l'Inspection académique de l'Essonne. Consulté le 15/09/2010.
  44. Fiche de la paroisse sur le site officiel du diocèse. Consulté le 16/11/2009.
  45. « Indicateurs de structure et de distribution des revenus en 2010 | Insee », sur www.insee.fr (consulté le 2 février 2018)
  46. « %5CCOM%5CDL_COM91411.pdf Rapport statistique communal sur le site de l'Insee. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Consulté le 31/05/2010.
  47. « %5CDL_ZE19901143.pdf Rapport statistique de la zone d'emploi d'Orsay sur le site de l'Insee. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Consulté le 30/05/2010.
  48. Rapport statistique national sur le site de l'Insee. Consulté le 05/07/2009.
  49. Carte des ENS des Molières sur le site du conseil général de l'Essonne. Consulté le 03/2019.
  50. Les Molieres Bulletin municipal n° 129, novembre/décembre 2017, p. 11/17