Coupe Davis 1981

La Coupe Davis 1981 est la 70e édition de ce tournoi de tennis professionnel masculin par nations. Les rencontres se déroulent du 6 mars au 13 décembre dans différents lieux.

Coupe Davis 1981
Description de l'image Davis_Cup_by_NEC_logo.png.
Généralités
Sport TennisVoir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) ITF
Édition 70e
Lieu(x) Plusieurs lieux
Finale : Cincinnati, OH
Date du 6 mars au 13 décembre
Finale : du 11 au 13 déc.
Nations 53
Participants 16 équipes (groupe mondial)
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Vainqueur Drapeau des États-Unis États-Unis
Finaliste Drapeau de l'Argentine Argentine

Navigation

Les États-Unis remporte leur 27e saladier d'argent grâce à leur victoire en finale face à l'Argentine par trois victoires à une.

ContexteModifier

Cette édition est marquée par la création d'un "Groupe Mondial" dans lequel les 16 meilleures nations du monde s'affrontent sans distinction du continent auquel elles appartiennent.

Le "Groupe Mondial" de l'édition 1981 de la Coupe Davis met aux prises 16 équipes sélectionnées en fonction de leurs résultats durant l'édition précédente :

  • les finalistes des "Zone Amérique du Sud" et "Zone Amérique Centre & Nord" (1re ligne),
  • les demi-finalistes de la "Zone Est" (2e ligne),
  • les demi-finalistes de la "Zone Europe" (3e & 4e ligne).
Groupe Mondial[1]
  Argentine (DF)   États-Unis (QF)   Brésil (HF)   Mexique (HF)
  Australie (DF)   Nouvelle-Zélande (QF)   Japon (HF)   Corée du Sud (HF)
  Tchécoslovaquie (V)   Italie (F)   Roumanie (QF)   Suède (QF)
  France (HF)   Grande-Bretagne (HF)   Suisse (HF)   Allemagne de l'Ouest (HF)
entre parenthèses le résultat de l'année précédente.

Le tournoi se déroule en parallèle dans les zones continentales, avec pour enjeu d'accéder au groupe mondial. Un total de 53 nations participent à la compétition :

  • 16 dans le "Groupe Mondial",
  • 8 dans la "Zone Amérique",
  • 6 dans la "Zone Est" (incluant l'Asie et l'Océanie),
  • 23 dans la "Zone Europe" (incluant l'Afrique).

Déroulement du tournoiModifier

NouveautésModifier

Cette édition est marquée par la refonte du format, avec la création d'un "Groupe Mondial". Jusqu'à l'édition précédente une nation devait remporter sa finale continentale pour jouer le titre lors des rencontres inter-zones. Maintenant les 16 meilleures nations s'affrontent, sans distinction de continent.

La principale différence est qu'une nation n'appartenant pas au "Groupe Mondial", ne peut pas concourir pour le titre. Elle doit se qualifier via les barrages afin d'intégrer le "Groupe Mondial" l'année suivante et ainsi avoir une possibilité de remporter le saladier d'argent.

Le tournoi se déroule toujours sous la forme d'un tableau à élimination directe. Les nations passant le 1er tour se qualifient pour le "Groupe Mondial" de l'année suivante, pendant que les nations vaincues jouent leur maintient les unes face aux autres pour le maintien.

Les zones continentales sont maintenant les divisions inférieures dans lesquelles les nations s'affrontent pour se qualifier pour le "Groupe Mondial" l'année suivante. Une équipe de la "Zone Amérique" et de la "Zone Est" ainsi que deux de la "Zone Europe" sont promues.

Autre nouveauté, la compétition se joue maintenant uniquement sur l'année calendaire en cours (les 1ers tours des zones continentales se déroulaient auparavant l'année précédente).

Pour la 1re fois la Coupe Davis est sponsorisée, un partenariat avec NEC est signé.

Groupe mondialModifier

La Coupe Davis 1981 est remportée par l'équipe des États-Unis qui bat l'Argentine en finale à Cincinnati. Pour la première fois, la compétition se déroule selon la formule du groupe mondial, soit une élite de seize nations qui se départagent selon un tableau final. Une organisation faite pour moderniser une épreuve qui commençait à vieillir.

L'équipe des États-Unis s'articulait autour d'un John McEnroe au sommet de sa forme puisque vainqueur de Wimbledon et de l'US Open. Cette saison-là en Coupe Davis, il gagna neuf matchs sur dix (dont deux doubles associé à Peter Fleming) mais perdit en quart de finale un simple face à Ivan Lendl. Les Américains eurent aussi la chance de jouer tous leurs matchs à domicile ce qui leur permit d'éviter la terre battue, point faible de leur leader. Aux côtés de Big Mac, cinq joueurs participèrent à la campagne : Roscoe Tanner, Jimmy Connors, Peter Fleming, Bob Lutz et Stan Smith. Mais cette équipe était assez hétérogène. En fait, elle était composée d'un noyau dur : McEnroe, Fleming (son partenaire favori en double) et Roscoe Tanner, le joueur au service le plus terrifiant du circuit à l'époque. Mais pour le quart face à la Tchécoslovaquie à New York, l'ex-numéro 1 mondial Jimmy Connors (six titres majeurs) avait été rappelé alors qu'il snobait la Coupe Davis depuis cinq ans. En plus, le double était composé de deux vétérans Bob Lutz (34 ans) et le prestigieux Stan Smith (35 ans). Grâce à ce match Stan Smith égalisa le record de victoires de l'Australien Roy Emerson.

La finale opposait les États-Unis à l'Argentine qui disputait là sa première finale et qui était portée par un grand champion, Guillermo Vilas. Il devait affronter McEnroe d'entrée pour le gros choc du week-end, mais l'Américain ne laissa aucune chance à son aîné en s'imposant en trois manches. Dans le double, Vilas sert pour le match à 6-7 dans le cinquième set, mais les américains remportent tout de même le match 11-9.De toute façon, la moquette indoor, était trop défavorable aux Sud-Américains, vrais spécialistes de la terre battue. Ces derniers avaient fait quasiment toute la campagne avec deux joueurs classés dans les dix meilleurs mondiaux : Guillermo Vilas et José Luis Clerc. Ils n'avaient laissé qu'un match à une tierce personne (Cano au second tour contre la Roumanie).

RésultatsModifier

Groupe mondialModifier

Les nations vaincues au 1er tour jouent leur maintient pour le groupe mondial lors du tour de barrage. Les autres sont directement qualifiées pour le groupe mondial 1982.

TableauModifier

  Huitièmes de finale
6 - 8 mars
Quarts de finale
9 - 11 juillet
Demi-finales
2 - 4 octobre
Finale
11 - 13 décembre
 
 
  Munich, Allemagne de l'Ouest (moquette int.)     Timișoara, Roumanie (dur ext.)     Buenos Aires, Argentine (terre battue ext.)     Cincinnati, OH, États-Unis (moquette int.)
 
    Allemagne de l'Ouest 2
 
    Argentine 3  
    Argentine 3
  Timișoara, Roumanie (moquette int.)
      Roumanie 2  
    Roumanie 3
  Christchurch, Nouvelle-Zélande (moquette ext.)
    Brésil 2  
    Argentine 5
  Brighton, Grande-Bretagne (moquette int.)
      Grande-Bretagne 0  
    Grande-Bretagne 3
  Portland, OR, États-Unis (moquette int.)
    Italie 2  
    Grande-Bretagne 4
  Séoul, Corée du Sud (terre battue ext.)
      Nouvelle-Zélande 1  
    Corée du Sud 0
  Båstad, Suède (terre battue ext.)
    Nouvelle-Zélande 5  
    Argentine 1
  Yokohama, Japon (moquette int.)
      États-Unis 3
    Japon 0
   
    Suède 5  
    Suède 1
  Lyon, France (moquette int.)
      Australie 3  
    France 2
  New York, NY, États-Unis (dur ext.)
    Australie 3  
    Australie 0
  Zurich, Suisse (dur int.)
      États-Unis 5  
    Suisse 2
   
    Tchécoslovaquie 3  
    Tchécoslovaquie 1
  Carlsbad, CA, États-Unis (dur ext.)
      États-Unis 4  
    États-Unis 3
   
    Mexique 2  
 

Matchs détaillésModifier

Huitièmes de finaleModifier

  États-Unis 3 - 2 Mexique  
La Costa Resort Hotel, Carlsbad, CA, États-Unis[FdM 8]
du 6 au sur dur (ext.)
1   John McEnroe 6 6 6
  Jorge Lozano 3 1 3
2   Roscoe Tanner 6 6 3 10 3
  Raúl Ramírez 3 8 6 8 6
3   Marty Riessen - Sherwood Stewart 4 6 7 6 3
  Jorge Lozano - Raúl Ramírez 6 3 9 0 6
4   Roscoe Tanner 6 6 6
  Jorge Lozano 2 2 3
5   John McEnroe 6 6 6
  Raúl Ramírez 4 3 0

Quarts de finaleModifier

  Suède 1 - 3 Australie  
Båstad Tennis Stadium, Båstad, Suède[FdM 11]
du 10 au sur terre battue (ext.)
1   Per Hjertquist 3 6 1
  Paul McNamee 6 8 6
2   Mats Wilander 4 2 1
  Peter McNamara 6 6 6
3   A. Järryd - H. Simonsson 7 3 8 6 6
  P. McNamara - P. McNamee 9 6 6 2 2
4   Mats Wilander 6 6 4 0 4
  Paul McNamee 1 2 6 6 6
5   Per Hjertquist 6 non
  Peter McNamara 6 terminé

Demi-finalesModifier

FinaleModifier

La finale de la Coupe Davis 1981 se joue entre les États-Unis et l'Argentine.

BarragesModifier

RésuméModifier

Les barrages voient s'affronter les nations ayant perdu au 1er tour du "Groupe Mondial". Les nations victorieuses sont qualifiées pour le groupe mondial 1982. Les nations vaincues participent à leur zone géographique respective. Les barrages se déroulent en même temps que les demi-finales : du 2 au 4 octobre.

Résumé du tour de barrage
Lieu Surface Hôtes Score Visiteurs
São Paulo terre battue (ext.)   Brésil 2 – 3   Allemagne de l'Ouest
Sanremo terre battue (ext.)   Italie 4 – 1   Corée du Sud
Paris terre battue (ext.)   France 4 – 1   Japon
Tijuana terre battue (ext.)   Mexique 3 – 2   Suisse

Matchs détaillésModifier

Notes et référencesModifier

Feuilles de matches
  1. (en) « Coupe Davis 1981, 1er tour Allemagne de l'Ouest - Argentine », sur Site officiel (consulté le )
  2. (en) « Coupe Davis 1981, 1er tour Roumanie - Brésil », sur Site officiel (consulté le )
  3. (en) « Coupe Davis 1981, 1er tour Grande-Bretagne - Italie », sur Site officiel (consulté le )
  4. (en) « Coupe Davis 1981, 1er tour Corée du Sud - Nouvelle-Zélande », sur Site officiel (consulté le )
  5. (en) « Coupe Davis 1981, 1er tour Japon - Suède », sur Site officiel (consulté le )
  6. (en) « Coupe Davis 1981, 1er tour France - Australie », sur Site officiel (consulté le )
  7. (en) « Coupe Davis 1981, 1er tour Suisse - Tchécoslovaquie », sur Site officiel (consulté le )
  8. (en) « Coupe Davis 1981, 1er tour États-Unis - Mexique », sur Site officiel (consulté le )
  9. (en) « Coupe Davis 1981, quart de finale Roumanie - Argentine », sur Site officiel (consulté le )
  10. (en) « Coupe Davis 1981, quart de finale Nouvelle-Zélande - Grande-Bretagne », sur Site officiel (consulté le )
  11. (en) « Coupe Davis 1981, quart de finale Suède - Australie », sur Site officiel (consulté le )
  12. (en) « Coupe Davis 1981, quart de finale États-Unis - Tchécoslovaquie », sur Site officiel (consulté le )
  13. (en) « Coupe Davis 1981, demi-finale Argentine - Grande-Bretagne », sur Site officiel (consulté le )
  14. (en) « Coupe Davis 1981, demi-finale Australie », sur Site officiel (consulté le )
  15. (en) « Coupe Davis 1981, finale États-Unis - Argentine », sur Site officiel (consulté le )
  16. (en) « Barrage de la Coupe Davis 1981, Brésil - Allemagne de l'Ouest », sur Site officiel (consulté le )
  17. (en) « Barrage de la Coupe Davis 1981, Italie - Corée du Sud », sur Site officiel (consulté le )
  18. (en) « Barrage de la Coupe Davis 1981, France - Japon », sur Site officiel (consulté le )
  19. (en) « Barrage de la Coupe Davis 1981, Mexique - Suisse », sur Site officiel (consulté le )
Autres références

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

NavigationModifier