Ouvrir le menu principal

Tour de San Luis 2016

édition 2016 du Tour de San Luis, course cycliste argentine
Tour de San Luis 2016 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course10e Tour de San Luis
CompétitionUCI America Tour 2016 2.1
Étapes7
Dates18 – 24 janvier 2016
Distance921,7 km
PaysARG Argentine
Lieu de départEl Durazno
Lieu d'arrivéeSan Luis
Équipes28
Partants167
Arrivants148
Vitesse moyenne40,302 km/h
Résultats
VainqueurCOL Dayer Quintana (Movistar)
DeuxièmeARG Eduardo Sepúlveda (Fortuneo-Vital Concept)
TroisièmeCOL Nairo Quintana (Movistar)
Meilleur grimpeurARG Eduardo Sepúlveda (Fortuneo-Vital Concept)
Meilleur sprinteurARG Emanuel Guevara (San Luis Somos Todos)
Meilleur jeuneCOL Miguel Ángel López (Astana)
Meilleure équipeESP Movistar
◀ 2015
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 10e édition du Tour de San Luis a eu lieu du 18 au . La course fait partie du calendrier UCI America Tour 2016 en catégorie 2.1.

L'épreuve a été remportée par le Colombien Dayer Quintana (Movistar) qui s'impose 20 secondes devant l'Argentin Eduardo Sepúlveda (Fortuneo-Vital Concept), lauréat de la quatrième étape[1], et 35 secondes devant son frère et coéquipier Nairo Quintana[2].

Eduardo Sepúlveda gagne le classement de la montagne[2] tandis qu'un autre Argentin Emanuel Guevara (San Luis Somos Todos) s'adjuge celui des sprints[2]. Le Colombien Miguel Ángel López (Astana), vainqueur de la sixième étape[3], termine meilleur jeune[2] et la formation espagnole Movistar meilleure équipe[2].

Sommaire

PrésentationModifier

ParcoursModifier

La course comprend sept étapes. La première est un contre-la-montre par équipes de 21 kilomètres. La deuxième étape, la plus longue de la course, est tracée sur 181,9 kilomètres, sur un terrain essentiellement plat favorable aux sprinteurs. L'étape suivante est également susceptible de se terminer avec un sprint massif, même si une montée placée peu de temps avant l'arrivée peut favoriser les attaquants[4]. La quatrième étape se termine en montée au Cerro El Amago. Le lendemain, l'arrivée est située en haute d'une courte côte, peu susceptible de causer des écarts significatifs. Une autre étape de montagne est au programme du sixième jour. Celle-ci se termine à Merlo, décrite comme « redoutable »[5]. L'étape finale a lieu sur un circuit à San Luis qui avantage les sprinteurs[4].

ÉquipesModifier

Classé en catégorie 2.1 de l'UCI America Tour, le Tour de San Luis est par conséquent ouvert aux WorldTeams dans la limite de 50 % des équipes participantes, aux équipes continentales professionnelles, aux équipes continentales et aux équipes nationales[6].

À quelques heures du départ de l'épreuve, l'UCI interdit à l'équipe paraguayenne Vivo Grupo Oresy de prendre part à la course, des documents manquaient à sa demande d'affiliation[7].

Vingt-huit équipes participent à ce Tour de San Luis - sept WorldTeams, six équipes continentales professionnelles, sept équipes continentales et huit équipes nationales[8] :

UCI WorldTeams
Nom de l'équipe Pays Code
AG2R La Mondiale   France ALM
Astana   Kazakhstan AST
Cannondale   États-Unis CPT
Etixx-Quick Step   Belgique EQS
Lampre-Merida   Italie LAM
Movistar   Espagne MOV
Tinkoff   Russie TNK
Équipes continentales professionnelles
Nom de l'équipe Pays Code
Androni Giocattoli-Sidermec   Italie AND
Delko-Marseille Provence-KTM   France DMP
Drapac   Australie DPC
Fortuneo-Vital Concept   France FVC
Nippo-Vini Fantini   Italie NIP
UnitedHealthcare   États-Unis UHC

FavorisModifier

Le Tour de San Luis est l'une des premières courses du calendrier cycliste. Il se déroule en même temps que le Tour Down Under, qui a lieu en Australie. La course argentine se déroule sur un terrain beaucoup plus montagneux que la course australienne et est utilisé par de nombreux coureurs, en particulier les grimpeurs, comme course de reprise[9].

Le classement général doit se jouer dans les deux étapes de montagne et le contre-la-montre par équipes[9]. La compétition implique à la fois des coureurs d'équipes européennes de hauts niveaux qui commencent leurs saisons et aussi des coureurs d'Amérique du Sud qui sont au milieu de leur été. Beaucoup de coureurs sud-américains utilisent le cette course pour préparer leurs championnats nationaux[10].

Comme pour beaucoup de coureurs européens, il s'agit d'une course de reprise, il leur est difficile d'arriver en bonne forme[9]. Deux coureurs membres d'équipes européennes ont remporté le Tour de San Luis par le passé. Le Colombien Nairo Quintana (Movistar) a remporté la course en 2014 et a terminé troisième en 2015. Il est l'un des principaux favoris pour la victoire finale[4],[9]. Un autre favori est l'Italien Vincenzo Nibali (Astana), vainqueur de la course en 2010. Il participe à la course avec l'intention de remporter l'épreuve[4],[9],[11]. D'autres coureurs appartenant à une WorldTeam et qui ont une chance de victoire sont présents avec notamment le Français Jean-Christophe Péraud (AG2R La Mondiale), le Colombien Miguel Ángel López (Astana), l'Américain Andrew Talansky (Cannondale), l'Espagnol Daniel Moreno (Movistar) et le Polonais Rafał Majka (Tinkoff)[9],[10].

Le principal favori appartenant à une équipe d'Amérique du Sud est le tenant du titre, l'Argentin Daniel Díaz (Delko-Marseille Provence-KTM)[10]. Ce dernier a remporté l'édition 2015 et l'édition 2013. Il a changé d'équipe cette année pour rejoindre une équipe continentale professionnelle. Les autres coureurs sud-américains, avec une chance de victoire, sont le Colombien Rodolfo Torres (Androni Giocattoli-Sidermec), deuxième en 2015 et l'Argentin Eduardo Sepúlveda (Fortuneo-Vital Concept)[9],[10].

Plusieurs autres coureurs sont engagés sur la course pour viser les victoires d'étapes. On y retrouve notamment des sprinteurs avec le Slovaque, champion du monde sur route, Peter Sagan (Tinkoff), qui est à la recherche de sa première victoire avec le maillot arc-en-ciel, Le Colombien Fernando Gaviria (Etixx-Quick Step), double vainqueur sur l'édition 2015, et l'Italien Elia Viviani (Équipe nationale d'Italie)[9].

ÉtapesModifier

 ÉtapeDateVilles étapestypeDistance (km)Vainqueur d'étapeLeader du classement général
1re étape 18 janv.El Durazno – El Durazno21  Etixx-Quick Step  Maximiliano Richeze
2e étape 19 janv.San LuisVilla Mercedes181,9  Fernando Gaviria  Fernando Gaviria
3e étape 20 janv.Potrero de los Funes – La Punta131  Peter Koning  Peter Koning
4e étape 21 janv.San Luis – Cerro El Amago140  Eduardo Sepúlveda  Eduardo Sepúlveda
5e étape 22 janv.Renca – Juana Koslay168,7  Nicolás Tivani  Eduardo Sepúlveda
6e étape 23 janv.La TomaMerlo159,5  Miguel Ángel López   Dayer Quintana
7e étape 24 janv.San LuisSan Luis119,6  Jakub Mareczko  Dayer Quintana

Déroulement de la courseModifier

1re étapeModifier

Classement de l'étape[12]
  Équipe Pays Temps
1re Etixx-Quick Step   Belgique en 23 min 53 s
2e Movistar   Espagne + s
3e Astana   Kazakhstan + 17 s
4e Tinkoff   Russie + 23 s
5e UnitedHealthcare   États-Unis + 54 s
6e AG2R La Mondiale   France + 56 s
7e Delko-Marseille Provence-KTM   France + 58 s
8e Androni Giocattoli-Sidermec   Italie + 59 s
9e Cannondale   États-Unis + 59 s
10e Drapac   Australie + min 0 s

2e étapeModifier

3e étapeModifier

Classement de l'étape[14]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Peter Koning   Pays-Bas Drapac en h 8 min 41 s
2e Fernando Gaviria      Colombie Etixx-Quick Step + min 37 s
3e Travis McCabe   États-Unis Holowesko-Citadel-Hincapie Sportswear + min 37 s
4e Peter Sagan   Slovaquie Tinkoff + min 37 s
5e Mauro Abel Richeze   Argentine San Luis Somos Todos + min 37 s
6e Alexis Vuillermoz   France AG2R La Mondiale + min 37 s
7e Julien Loubet   France Fortuneo-Vital Concept + min 37 s
8e Daniel Moreno   Espagne Movistar + min 37 s
9e Dayer Quintana   Colombie Movistar + min 37 s
10e Miguel Ángel López   Colombie Astana + min 37 s

4e étapeModifier

Classement de l'étape[1]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Eduardo Sepúlveda   Argentine Fortuneo-Vital Concept en h 0 min 35 s
2e Janier Acevedo   Colombie Jamis + 54 s
3e Román Villalobos   Costa Rica Équipe nationale du Costa Rica + min 31 s
4e Dayer Quintana   Colombie Movistar + min 31 s
5e Ilia Koshevoy   Biélorussie Lampre-Merida + min 43 s
6e Miguel Ángel López   Colombie Astana + min 10 s
7e Rafał Majka   Pologne Tinkoff + min 10 s
8e Nairo Quintana   Colombie Movistar + min 10 s
9e Jonathan Millán   Colombie Strongman-Campagnolo-Wilier + min 12 s
10e Anderson Maldonado   Uruguay Équipe nationale d'Uruguay + min 14 s
Classement général[1]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Eduardo Sepúlveda      Argentine Fortuneo-Vital Concept en 12 h 0 min 16 s
2e Dayer Quintana   Colombie Movistar + s
3e Rodrigo Contreras     Colombie Etixx-Quick Step + 38 s
4e Nairo Quintana   Colombie Movistar + 42 s
5e Miguel Ángel López   Colombie Astana + 51 s
6e Daniel Moreno   Espagne Movistar + 56 s
7e Román Villalobos   Costa Rica Équipe nationale du Costa Rica + min 6 s
8e Janier Acevedo   Colombie Jamis + min 9 s
9e Ilia Koshevoy   Biélorussie Lampre-Merida + min 22 s
10e Rafał Majka   Pologne Tinkoff + min 36 s

5e étapeModifier

Classement général[15]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Eduardo Sepúlveda      Argentine Fortuneo-Vital Concept en 15 h 39 min 29 s
2e Dayer Quintana   Colombie Movistar + s
3e Rodrigo Contreras     Colombie Etixx-Quick Step + 38 s
4e Nairo Quintana   Colombie Movistar + 42 s
5e Miguel Ángel López   Colombie Astana + 51 s
6e Román Villalobos   Costa Rica Équipe nationale du Costa Rica + min 6 s
7e Janier Acevedo   Colombie Jamis + min 9 s
8e Ilia Koshevoy   Biélorussie Lampre-Merida + min 22 s
9e Rafał Majka   Pologne Tinkoff + min 36 s
10e André Cardoso   Portugal Cannondale + min 37 s

6e étapeModifier

Classement général[3]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Dayer Quintana     Colombie Movistar en 20 h 15 min 21 s
2e Eduardo Sepúlveda   Argentine Fortuneo-Vital Concept + 20 s
3e Nairo Quintana   Colombie Movistar + 35 s
4e Miguel Ángel López     Colombie Astana + 38 s
5e Ilia Koshevoy   Biélorussie Lampre-Merida + min 42 s
6e Rodolfo Torres   Colombie Androni Giocattoli-Sidermec + min 15 s
7e Rafał Majka   Pologne Tinkoff + min 31 s
8e Román Villalobos     Costa Rica Équipe nationale du Costa Rica + min 41 s
9e Janier Acevedo   Colombie Jamis + min 44 s
10e André Cardoso   Portugal Cannondale + min 31 s

7e étapeModifier

Classements finalsModifier

Classement général finalModifier

Classement général final[2]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Dayer Quintana     Colombie Movistar en 22 h 52 min 12 s
2e Eduardo Sepúlveda     Argentine Fortuneo-Vital Concept + 20 s
3e Nairo Quintana   Colombie Movistar + 35 s
4e Miguel Ángel López     Colombie Astana + 38 s
5e Ilia Koshevoy   Biélorussie Lampre-Merida + min 42 s
6e Rodolfo Torres   Colombie Androni Giocattoli-Sidermec + min 15 s
7e Rafał Majka   Pologne Tinkoff + min 31 s
8e Janier Acevedo   Colombie Jamis + min 44 s
9e Román Villalobos   Costa Rica Équipe nationale du Costa Rica + min 59 s
10e André Cardoso   Portugal Cannondale + min 31 s

Classements annexesModifier

Classement de la montagneModifier

Classement de la montagne[2]
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Eduardo Sepúlveda     Argentine Fortuneo-Vital Concept 15 points
2e Román Villalobos   Costa Rica Équipe nationale du Costa Rica 15 pts
3e Janier Acevedo   Colombie Jamis 14 pts

Classement des sprintsModifier

Classement des sprints[2]
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Emanuel Guevara     Argentine San Luis Somos Todos 13 points
2e Juan Ignacio Curuchet   Argentine Équipe nationale d'Argentine 10 pts
3e Nicolás Tivani   Argentine Équipe nationale d'Argentine 6 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement du meilleur jeune[2]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Miguel Ángel López     Colombie Astana en 22 h 52 min 50 s
2e Anderson Maldonado   Uruguay Équipe nationale d'Uruguay + min 2 s
3e Giuliano Mini   Argentine San Luis Somos Todos + 10 min 32 s

Classement par équipesModifier

Classement par équipes[2]
  Équipe Pays Temps
1re Movistar   Espagne en 68 h 41 min 13 s
2e Équipe nationale du Costa Rica   Costa Rica + 10 min 23 s
3e Strongman-Campagnolo-Wilier   Colombie + 12 min 50 s

UCI America TourModifier

Ce Tour de San Luis attribue des points pour l'UCI America Tour 2016, y compris aux coureurs faisant partie d'une équipe ayant un label WorldTeam. De plus la course donne le même nombre de points individuellement à tous les coureurs pour le Classement mondial UCI 2016.

Position[16] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e à 15e 16e à 25e
Classement général 125 85 70 60 50 40 35 30 25 20 15 10 5 3
Par étape 14 5 3
Leader, par étape 3
Cycliste Équipe Général Étape Leader Total
  Dayer Quintana Movistar 125 4,25 3 130,25
  Eduardo Sepúlveda Fortuneo-Vital Concept 85 14 6 105
  Nairo Quintana Movistar 70 6,25 - 76,25
  Miguel Ángel López Astana 60 14,75 - 74,75
  Ilia Koshevoy Lampre-Merida 50 - - 50
  Rodolfo Torres Androni Giocattoli-Sidermec 40 - - 40
  Janier Acevedo Jamis 30 5 - 35
  Rafał Majka Tinkoff 35 - - 35
  Román Villalobos Équipe nationale du Costa Rica 25 3 - 28
  Fernando Gaviria Etixx-Quick Step - 22,5 3 25,5
  André Cardoso Cannondale 20 - - 20
  Peter Koning Drapac - 14 3 17
  Jonathan Millán Strongman-Campagnolo-Wilier 15 - - 15
  Jakub Mareczko Équipe nationale d'Italie - 14 - 14
  Nicolás Tivani Équipe nationale d'Argentine - 14 - 14
  Alexis Vuillermoz AG2R La Mondiale 10 - - 10
  Elia Viviani Équipe nationale d'Italie - 8 - 8
  Maximiliano Richeze Etixx-Quick Step - 3,5 3 6,5
  Vincenzo Nibali Astana 5 0,75 - 5,75
  Steven Calderón Strongman-Campagnolo-Wilier 5 - - 5
  Daniel Díaz Delko-Marseille Provence-KTM - 5 - 5
  Peter Sagan Tinkoff - 5 - 5
  Robbie Squire Holowesko-Citadel-Hincapie Sportswear 5 - - 5
  Rodrigo Contreras Etixx-Quick Step - 3,5 - 3,5
  Fabio Sabatini Etixx-Quick Step - 3,5 - 3,5
  Łukasz Wiśniowski Etixx-Quick Step - 3,5 - 3,5
  Miguel Luis Álvarez Équipe nationale du Mexique 3 - - 3
  Flavio de Luna Équipe nationale du Mexique 3 - - 3
  Eder Frayre Équipe nationale du Mexique 3 - - 3
  Delio Fernández Delko-Marseille Provence-KTM 3 - - 3
  Josué González Équipe nationale du Costa Rica 3 - - 3
  Emiliano Ibarra Sindicato de Empleados Públicos de San Juan - 3 - 3
  Jason Lowndes Drapac - 3 - 3
  Anderson Maldonado Équipe nationale d'Uruguay 3 - - 3
  Travis McCabe Holowesko-Citadel-Hincapie Sportswear - 3 - 3
  Ignacio Pérez Sindicato de Empleados Públicos de San Juan 3 - - 3
  Jan Polanc Lampre-Merida 3 - - 3
  Paweł Poljański Tinkoff 3 - - 3
  Óscar Sánchez Strongman-Campagnolo-Wilier 3 - - 3
  Adriano Malori Movistar - 1,25 - 1,25
  Daniel Moreno Movistar - 1,25 - 1,25
  Marc Soler Movistar - 1,25 - 1,25
  Valerio Agnoli Astana - 0,75 - 0,75
  Michele Scarponi Astana - 0,75 - 0,75

Évolution des classementsModifier

Tableau récapitulatif de l'évolution des différents classements de la compétition
Étape Vainqueur Classement général Classement de la montagne Classement des sprints Classement du meilleur jeune Classement par équipes
1 Etixx-Quick Step[12] Maximiliano Richeze Non décerné Non décerné Rodrigo Contreras Etixx-Quick Step
2 Fernando Gaviria[13] Fernando Gaviria Ariel Sivori Juan Ignacio Curuchet Fernando Gaviria
3 Peter Koning[14] Peter Koning Peter Koning Emanuel Guevara
4 Eduardo Sepúlveda[1] Eduardo Sepúlveda Eduardo Sepúlveda Rodrigo Contreras Movistar
5 Nicolás Tivani[15]
6 Miguel Ángel López[3] Dayer Quintana Román Villalobos Miguel Ángel López
7 Jakub Mareczko[2] Eduardo Sepúlveda
Classements finals Dayer Quintana Eduardo Sepúlveda Emanuel Guevara Miguel Ángel López Movistar

Liste des participantsModifier


Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Tour de San Luis Pos Position finale au classement général
    Indique le vainqueur du classement général     Indique le vainqueur du classement de la montagne
    Indique le vainqueur du classement des sprints     Indique le vainqueur du classement du meilleur jeune
    Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa
spécialité
# Indique la meilleure équipe
NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ d'une étape,
suivi du numéro de l'étape où il s'est retiré
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé une étape, suivi du
numéro de l'étape où il s'est retiré
HD Indique un coureur qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
DSQ Indique un coureur qui a été disqualifié de la course, suivi
du numéro de l'étape
* Indique un coureur en lice pour le classement du meilleur jeune
(coureurs nés après le 1er janvier 1994)
Delko-Marseille Provence-KTM
DMP
Num Coureur Pos
1   Daniel Díaz (ARG) 40e
2   Mikel Aristi (ESP) 122e
3   Yannick Martinez (FRA) 65e
4   Delio Fernández (ESP) 18e
5   Rémy Di Grégorio (FRA) 34e
6   Leonardo Duque (COL) 64e
Directeur sportif : Freddy Lecarpentier
San Luis Somos Todos
SLT
Num Coureur Pos
11   Alfredo Lucero (ARG) 37e
12   Josué Moyano (ARG) 35e
13   Sergio Godoy (ARG) 57e
14   Mauro Abel Richeze (ARG) 107e
15   Emanuel Guevara (ARG)   91e
16   Giuliano Mini (ARG)* 28e
Directeur sportif : Ramón Sánchez
Movistar #
MOV
Num Coureur Pos
21   Adriano Malori (ITA)   (Clm) AB-5
22   Daniel Moreno (ESP) 32e
23   Dayer Quintana (COL)   1er
24   Nairo Quintana (COL) 3e
25   Francisco Ventoso (ESP) 108e
26   Marc Soler (ESP) 83e
Directeur sportif : José Luis Jaimerena
Etixx-Quick Step
EQS
Num Coureur Pos
31   Rodrigo Contreras (COL)* NP-6
32   Fernando Gaviria (COL)* NP-6
33   Maximiliano Richeze (ARG) 112e
34   Fabio Sabatini (ITA) 84e
35   Stijn Vandenbergh (BEL) 92e
36   Łukasz Wiśniowski (POL) 104e
Directeur sportif : Davide Bramati
Cannondale
CPT
Num Coureur Pos
41   Nathan Brown (USA) 59e
42   Lawson Craddock (USA) 95e
43   Phillip Gaimon (USA) 143e
44   Alex Howes (USA) 114e
45   André Cardoso (POR) 10e
46   Andrew Talansky (USA)   (Clm) NP-7
Directeur sportif : Bingen Fernández
Équipe nationale d'Argentine
ARG
Num Coureur Pos
51   Alejandro Durán (ARG) 41e
52   Lucas Gaday (ARG) 132e
53   Juan Ignacio Curuchet (ARG) 146e
54   Nicolás Navarro (ARG)* 96e
55   Rubén Ramos (ARG) 48e
56   Nicolás Tivani (ARG)* 86e
Directeur sportif : Omar Contreras
Androni Giocattoli-Sidermec
AND
Num Coureur Pos
61   Francesco Chicchi (ITA) 136e
62   Marco Frapporti (ITA) 76e
63   Daniele Ratto (ITA) 117e
64   Davide Viganò (ITA) 102e
65   Rodolfo Torres (COL) 6e
66   Serghei Tvetcov (ROU)   (Route/Clm) 90e
Directeur sportif : Giovanni Ellena
UnitedHealthcare
UHC
Num Coureur Pos
71   Carlos Alzate (COL) 127e
72   Janez Brajkovič (SLO) 66e
73   Marco Canola (ITA) 89e
74   Christopher Jones (USA) 130e
75   Matthew Busche (USA)   (Route) 49e
76   Daniel Jaramillo (COL) 31e
Directeur sportif : Rachel Heal
AG2R La Mondiale
ALM
Num Coureur Pos
81   Jean-Christophe Péraud (FRA) 42e
82   Alexis Vuillermoz (FRA) 12e
83   François Bidard (FRA) 71e
84   Maxime Daniel (FRA) 94e
85   Axel Domont (FRA) 62e
86   Quentin Jauregui (FRA)* 69e
Directeur sportif : Didier Jannel
Nippo-Vini Fantini
NIP
Num Coureur Pos
91   Grega Bole (SLO) 27e
92   Antonio Nibali (ITA) 106e
93   Pierpaolo De Negri (ITA) 50e
94   Eduard-Michael Grosu (ROU) 111e
95   Riccardo Stacchiotti (ITA) 110e
96   Genki Yamamoto (JPN) 113e
Directeur sportif : Stefano Giuliani
Lampre-Merida
LAM
Num Coureur Pos
101   Mattia Cattaneo (ITA) 82e
102   Davide Cimolai (ITA) 125e
103   Roberto Ferrari (ITA) 129e
104   Ilia Koshevoy (BLR) 5e
105   Matej Mohorič (SLO)* 53e
106   Jan Polanc (SLO) 23e
Directeur sportif : Orlando Maini
Sindicato de Empleados Públicos de San Juan
SEP
Num Coureur Pos
111   Emiliano Ibarra (ARG) 60e
112   Gastón Javier (ARG) 26e
113   Ignacio Pérez (ARG) 17e
114   Gonzalo Najar (ARG) 87e
115   Emiliano Contreras (ARG)* AB-2
116   Mauricio Muller (ARG) 75e
Directeur sportif : José Alberto Díaz
Astana
AST
Num Coureur Pos
121   Vincenzo Nibali (ITA)   (Route) 14e
122   Michele Scarponi (ITA) 85e
123   Eros Capecchi (ITA) 124e
124   Valerio Agnoli (ITA) 128e
125   Miguel Ángel López (COL)*   4e
126   Bakhtiyar Kozhatayev (KAZ) 56e
Directeur sportif : Alexandr Shefer
Inteja-MMR Dominican
DCT
Num Coureur Pos
131   Diego Milán (DOM) 63e
132   Juan José Cueto (DOM) 144e
133   Joel García (DOM) 139e
134   Ignacio Sarabia (MEX) 97e
135   Israel Nuño (ESP) 70e
136   Fernando Grijalba (ESP) 52e
Directeur sportif : Armando Orduñez
Los Matanceros
LMC
Num Coureur Pos
141   Ariel Sivori (ARG) NP-7
142   Walter Trillini (ARG) 30e
143   Julián Gaday (ARG) 134e
144   Sebastián Tolosa (ARG) 141e
145   Guido Palma (ARG) AB-6
146   Claudio Arone (ARG) HD-1
Directeur sportif : ?
Tinkoff
TNK
Num Coureur Pos
151   Peter Sagan (SVK)   (Route)   (Clm) 98e
152   Jesper Hansen (DEN) 68e
153   Rafał Majka (POL) 7e
154   Paweł Poljański (POL) 22e
155   Maciej Bodnar (POL) 131e
156   Nikolay Trusov (RUS) 121e
Directeur sportif : Marino Amadori
Équipe nationale d'Italie
ITA
Num Coureur Pos
161   Filippo Pozzato (ITA) 72e
162   Jakub Mareczko (ITA)* 138e
163   Edoardo Affini (ITA)* 119e
164   Elia Viviani (ITA) 120e
165   Riccardo Minali (ITA)* 135e
166   Edward Ravasi (ITA)* 55e
Directeur sportif : Marino Amadori
Équipe nationale du Brésil
BRA
Num Coureur Pos
171   Caio Godoy (BRA)* 47e
172   André Gohr (BRA)* 99e
173   Lucas Motta (BRA)* 142e
174   Endrigo Da Rosa (BRA)* AB-6
175   Rodrigo Quirino (BRA)* AB-6
176   Antonio Garnero (BRA) AB-6
Directeur sportif : Wolney José de Morais
Jamis
JAM
Num Coureur Pos
181   Janier Acevedo (COL) 8e
182   Brayan Sánchez (COL)* 45e
183   Lucas Sebastián Haedo (ARG) 123e
184   Eric Marcotte (USA) 101e
185   Kyle Murphy (USA) AB-7
186   Luis Amarán (CUB) 51e
Directeur sportif : Sebastien Alexandre
Équipe nationale du Chili
CHI
Num Coureur Pos
191   Luis Fernando Sepúlveda (CHI) 133e
192   Marco Arriagada (CHI) 54e
193   Cristopher Mansilla (CHI) 145e
194   Elías Tello (CHI)* 36e
195   Cristian Cornejo (CHI)* 118e
196   Matías Arriagada (CHI)* 88e
Directeur sportif : Sergio Gili
Drapac
DPC
Num Coureur Pos
201   Brendan Canty (AUS) 73e
202   Jordan Kerby (AUS) 81e
203   Peter Koning (NED) 80e
204   Jason Lowndes (AUS)* 126e
205   Timothy Roe (AUS) NP-5
206
Directeur sportif : Agostino Giramondo
Strongman-Campagnolo-Wilier
SCQ
Num Coureur Pos
211   Richard Carapaz (ECU) 78e
212   Steven Calderón (COL) 13e
213   Jonathan Millán (COL) 11e
214   Óscar Sánchez (COL) 24e
215   Jonathan Caicedo (ECU)   (Clm) 58e
216   Jaime Suaza (COL) 115e
Directeur sportif : Luis Alfonso Cely
Équipe nationale du Mexique
MEX
Num Coureur Pos
221   Flavio de Luna (MEX) 21e
222   Juan Pablo Magallanes (MEX) 67e
223   Eder Frayre (MEX) 20e
224   Miguel Luis Álvarez (MEX) 19e
225   Ulises Castillo (MEX) 109e
226   Rene Corella (MEX) 93e
Directeur sportif : Bruno Roussel
Fortuneo-Vital Concept
FVC
Num Coureur Pos
231   Chris Anker Sørensen (DEN)   (Route) 61e
232   Eduardo Sepúlveda (ARG)   2e
233   Boris Vallée (BEL) AB-6
234   Julien Loubet (FRA) 39e
235   Vegard Breen (NOR) 140e
236   Franck Bonnamour (FRA)* 148e
Directeur sportif : Roger Tréhin
Holowesko-Citadel-Hincapie Sportswear
HSD
Num Coureur Pos
241   Oscar Clark (USA) NP-7
242   Jonathan Hornbeck (USA) AB-6
243   Robin Carpenter (USA) 46e
244   Robbie Squire (USA) 15e
245   Miguel Bryon (USA)* 137e
246   Travis McCabe (USA) NP-5
Directeur sportif : Thomas Craven
Équipe nationale d'Uruguay
URU
Num Coureur Pos
251   Jorge Bravo (URU) 38e
252   Richard Mascarañas (URU) 74e
253   Matías Pérez (URU) 33e
254   Roderyck Asconeguy (URU) 103e
255   Ramiro Cabrera (URU) 100e
256   Anderson Maldonado (URU)* 25e
Directeur sportif : Julio Dorrego
Équipe nationale du Costa Rica
CRC
Num Coureur Pos
271   Juan Carlos Rojas (CRC) 29e
272   César Rojas (CRC) 105e
273   Josué González (CRC) 16e
274   Román Villalobos (CRC) 9e
275   Pablo Mudarra (CRC) 43e
276   Paul Betancourt (CRC) 79e
Directeur sportif : Alexánder Sandoval
Équipe nationale de Cuba
CUB
Num Coureur Pos
281   José Mojica (CUB) 44e
282   Felix Nodarse (CUB) 116e
283   Pedro Portuondo (CUB) 77e
284   Leandro Marcos (CUB) AB-5
285   Yans Arias (CUB) AB-7
286   Yasmany Viamonte (CUB)* 147e
Directeur sportif : Ramón Acosta

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « 4ª Etapa.: SAN LUIS – CERRO EL AMAGO, 140 Km. », sur http://www.edosof.com/
  2. a b c d e f g h i j k et l « 7ª Etapa.: SAN LUIS – SAN LUIS, 119.6 Km. », sur http://www.edosof.com/
  3. a b c et d « 6ª Etapa.: LA TOMA–MERLO (Alto F.S.Comechinfones), 159.5 Km. », sur http://www.edosof.com/
  4. a b c et d (en) « Tour de San Luis », Immediate Media Company, série Cyclingnews.com,‎ (lire en ligne)
  5. (en-US) Stephen Puddicombe, « Tour de San Luis 2016 preview », Time Inc. UK, série Cycling Weekly,‎ (lire en ligne)
  6. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre Ier, calendrier et participation - Article 2.1.005, épreuves internationales et participation - version au 1er janvier 2016 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 22 mars 2018)
  7. (es) « El Team Vivo expulsado del Tour de San Luis: “Sabían que debían presentar la documentación”  », sur www.ciclismointernacional.com, (consulté le 13 février 2016)
  8. (en) « Seven WorldTeams sign up for Tour de San Luis », Competitor Group, Inc., série VeloNews,‎ (lire en ligne)
  9. a b c d e f g et h (en-US) Dane Cash, « Tour de San Luis 2016: A season kick-off for climbers », Competitor Group, Inc., série VeloNews.com,‎ (lire en ligne)
  10. a b c et d (en) Sadhbh O'Shea, « Tour de San Luis - 5 riders to watch », Immediate Media Company, série Cyclingnews.com,‎ (lire en ligne)
  11. (en) Sadhbh O'Shea, « Nibali: It's my goal to try to win the Tour de San Luis », Immediate Media Company, série Cyclingnews.com,‎ (lire en ligne)
  12. a b et c « 1ª Etapa.: EL DURAZNO – EL DURAZNO(CRE), 21.0 Km. », sur http://www.edosof.com/
  13. a b et c « 2ª Etapa.: SAN LUIS – VILLAMERCEDES, 181.9 Km. », sur http://www.edosof.com/
  14. a b et c « 3ª Etapa.: EL POTRERO – LA PUNTA, 131 Km. », sur http://www.edosof.com/
  15. a b et c « 5ª Etapa.: RENCA – JUANA KOSLAY, 168.7 Km. », sur http://www.edosof.com/
  16. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI - Article 2.10.008, Barème des points applicables - version au 1er janvier 2016 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 26 février 2018)

Liens externesModifier