Groupe des Verts/Alliance libre européenne

groupe politique au Parlement européen

Groupe des Verts/Alliance libre européenne
Image illustrative de l’article Groupe des Verts/Alliance libre européenne
Fondation 1999
Partis membres Parti vert européen
Alliance libre européenne
Parti pirate européen
Co-présidents Philippe Lamberts et Ska Keller
Représentation
73 / 705
Positionnement Centre à centre gauche
Courants de gauche à centre droit
Idéologie Écologie politique
Régionalisme
Fédéralisme
Europhilie

Courants :
Social-démocratie, Conservatisme[1], Écosocialisme[2], Agrarisme[3]

Site Web greens-efa.eu

Le Groupe des Verts/Alliance libre européenne (Verts/ALE) est l'un des groupes politiques du Parlement européen.

Lors de sa création, le groupe réunit deux partis politiques européens différents : le Parti vert européen et l'Alliance libre européenne, qui siégeaient auparavant dans deux groupes distincts, respectivement le Groupe des Verts et l'Alliance radicale européenne. Il accueille aussi des députés indépendants et, depuis 2009, les députés du Parti pirate européen[4].

Présidents du groupeModifier

Mandature Co-président Parti national Co-présidente Parti national
1999-2004   Paul Lannoye Ecolo   Heidi Hautala Ligue verte
2004-2009     Daniel Cohn-Bendit Alliance 90 / Les Verts   Monica Frassoni Fédération des Verts
2009-2014     Daniel Cohn-Bendit Europe Écologie Les Verts   Rebecca Harms Alliance 90 / Les Verts
2014-2016   Philippe Lamberts Ecolo   Rebecca Harms Alliance 90 / Les Verts
depuis 2016   Philippe Lamberts Ecolo   Ska Keller Alliance 90 / Les Verts

Membres du groupeModifier

Neuvième législatureModifier

Pays Parti national Parti Européen Députés
  Allemagne Alliance 90 / Les Verts
Bündnis 90/Die Grünen (Grüne)
PVE
21 / 96
Parti des pirates
Piratenpartei Deutschland (Piraten)
PPEU
1 / 96
Parti écologiste-démocrate
Ökologisch-Demokratische Partei (ÖDP)
Aucune
1 / 96
Volt Europa Aucune
1 / 96
Die PARTEI
Die PARTEI
Aucune
1 / 96
  Autriche Les Verts - L'Alternative verte
Die Grünen – Die Grüne Alternative (Grüne)
PVE               
3 / 19
  Belgique Ecolo PVE
2 / 8
Groen PVE
1 / 12
  Danemark Parti populaire socialiste
Socialistisk Folkeparti (SF)
PVE
2 / 14
  Espagne Gauche républicaine de Catalogne
Esquerra Republicana de Catalunya (ERC)
EFA
2 / 59
Catalogne en commun
Catalunya en Comú (CatComú)
PVE
1 / 59
  Finlande Ligue verte
Vihreä liitto (Vihr.)
PVE
3 / 14
  France Europe Écologie Les Verts PVE
10 / 79
Alliance écologiste indépendante Aucune
2 / 79
Régions et peuples solidaires EFA
1 / 79
  Italie Indépendants (élus sur la liste du Mouvement 5 étoiles) Aucune
4 / 76
  Irlande Parti vert
Comhaontas Glas
PVE
2 / 13
  Lettonie Union russe de Lettonie
Latvijas Krievu savienība (LKS)
EFA
1 / 8
  Lituanie Union lituanienne agraire et des verts
Lietuvos valstiečių ir žaliųjų sąjunga (LVŽS)
Aucune
2 / 11
  Luxembourg Les Verts
Déi Gréng (DG)
PVE
1 / 6
  Pays-Bas Gauche verte
GroenLinks (GL)
PVE
3 / 29
  Pologne Indépendante Aucune
1 / 52
  Portugal Indépendant Aucune
1 / 21
  Suède Parti de l'environnement Les Verts
Miljöpartiet de gröna (MP)
PVE
3 / 21
  Tchéquie Parti pirate tchèque
Česká pirátská strana (Piráti)
PPEU
3 / 21
  Union européenne Total
73 / 705

Au lendemain des élections européennes de 2019, le groupe des Verts-ALE parvient à rassembler 75 députés venus de 16 pays européens, son plus haut niveau jamais atteint.

Le 1 février 2020, la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne a conduit au départ de 7 députés du Parti Vert de l'Angleterre et du Pays de Galles, de 3 députés du Parti National Écossais et d'une députée du Plaid Cymru. La redistribution d'une partie des sièges laissés vacants par les britanniques a entrainé l'arrivée de 4 députés des partis verts français, finlandais, suédois et autrichien. Le Brexit a fait chuté le nombre de députés membre du groupe des Verts-ALE de 75 à 68.

Le 30 septembre 2020, la députée polonaise Sylwia Spurek, qui siégeait auparavant dans le groupe S&D, a rejoint le groupe des Verts-ALE.

Le 9 décembre 2020, quatre députés italiens Ignazio Corrao, Rosa D'Amato, Eleonora Evi et Piernicola Pedicini qui siégeaient chez les non-inscrits ont rejoint le groupe Verts-ALE[5], quelques jours après avoir quitté le Mouvement 5 Étoiles.

Précédentes législaturesModifier

Pays/région Parti national 5e 6e 7e 8e
  Allemagne Alliance 90 / Les Verts 7 13 14 11
Parti des pirates 0 1
Parti écologiste-démocrate 0 0 0 1
  Autriche Les Verts - L'Alternative verte 2 2 2 3
  Belgique   Communauté française Ecolo 3 1 2 1
  Communauté flamande Groen 2 1 1 1
Volksunie, puis Nieuw-Vlaamse Alliantie 2 PPE-DE 1 CRE
  Croatie Indépendant (Davor Škrlec) 1
  Danemark Parti populaire socialiste 1 2 1
  Espagne Les Verts 1[6] [7] 0
Europe des Peuples - les Verts 1
Equo 0 puis 1[8]
  Galice Bloc nationaliste galicien 1[9]
  Valence Bloc nationaliste valencien 1 puis 0[10]
  Catalogne Initiative pour la Catalogne Verts 1 1 1
Gauche républicaine de Catalogne 1 1 1 2
  Pays basque Solidarité basque puis Euskal Herria Bildu (2012) 1 1 0 GUE/NGL
  Estonie Indépendant (Indrek Tarand) ? 1 1
  Finlande Ligue verte 2 1 2 1
  France Europe Écologie Les Verts 9 6 13 puis 15[11] 6
  Corse Femu a Corsica 0 1[12] 0
  Grèce Verts écologistes 0 1 0
  Hongrie La politique peut être différente 0 0 0 1
Ensemble 0 0 0 1
  Italie Fédération des Verts 2 2 0 0
Indépendant 1[13]
  Lettonie Union russe de Lettonie 1 1 1 1
  Lituanie Union lituanienne agraire et des verts UEN 1
  Luxembourg Les Verts 1 1 1 1
  Pays-Bas Gauche verte 4 2 3 2
L'Europe transparente (en) 2 [14]
  Royaume-Uni   Écosse Parti national écossais 2 2 2 2
  Angleterre et   Pays de Galles Parti vert de l'Angleterre et du pays de Galles 2 2 2 3
  Pays de Galles Plaid Cymru 2 1 1 1
  Slovénie Verjamen 1
  Suède Parti de l'environnement Les Verts 1 2 4
Parti pirate 1 puis 2[15] 0
  Union européenne TOTAL 43 41 58 52

Notes et référencesModifier

  1. Parti écologiste-démocrate
  2. Initiative pour la Catalogne Verts, Parti populaire socialiste (Danemark)
  3. Union lituanienne agraire et des verts
  4. (en) « Members », sur greens-efa.eu (consulté le 4 février 2020)
  5. (en) « [Ticker] Italian MEPs defect to Green group in EU assembly », sur EUobserver (consulté le 9 décembre 2020)
  6. Les Verts d'Espagne avaient signé un accord pour s'intégrer aux listes du PSOE, avec son candidat David Hammerstein Mintz (en) en 20e position.
  7. Résultats des élections européennes juin 2009, sur le site officiel du groupe.
  8. Le parti dispose d'un député européen depuis 2016, Florent Marcellesi. Ce dernier est en fonction depuis le conformément à l'accord de coalition entre son parti et Equo.
  9. À partir de mars 2018.
  10. Le parti disposait d'un député européen entre 2014 et 2016, Jordi Sebastià. Ce dernier démissionne le conformément à l'accord de coalition entre son parti et Equo.
  11. 13 en débuts de mandats, les députés écologistes sont rejoints par Yves Cochet en 2011, puis par Karim Zéribi (élus sur une liste socialiste) en juin 2012.
  12. En coalition avec Europe Écologie Les Verts.
  13. Marco Affronte, initialement membre du groupe ELDD, rejoint le groupe des Verts/ALE en . il adhère à la Fédération des Verts le 27 février 2019.
  14. Dissolution du parti en 2008.
  15. Seul en début de mandat, le député est rejoint à partir de par Amelia Andersdotter, 2e de la liste en 2009, à la suite de l'adoption du Traité de Lisbonne, qui donne un siège de plus à la Suède.

Lien externeModifier