Ouvrir le menu principal

Gwendoline Delbos-Corfield

femme politique française

Gwendoline Delbos-Corfield
Illustration.
Gwendoline Delbos-Corfield, août 2017.
Fonctions
Députée européenne
En fonction depuis le
(1 mois et 20 jours)
Élection 26 mai 2019
Circonscription France
Législature 9e
Groupe politique Verts/ALE
Conseillère régionale de Rhône-Alpes

(5 ans, 8 mois et 17 jours)
Élection 21 mars 2010
Président Jean-Jack Queyranne
Biographie
Date de naissance (42 ans)
Lieu de naissance Solihull
Nationalité française
Parti politique EELV (depuis 2004)
Diplômé de Institut d'études politiques de Grenoble

Gwendoline Delbos-Corfield, née le à Solihull, est une femme politique française élue députée européenne en mai 2019[1].

Elle vit dans le massif de la Chartreuse[2]. Elle est membre du comité exécutif du Parti vert européen depuis 2012.

Sommaire

BiographieModifier

Née en Grande-Bretagne, elle grandit en banlieue parisienne, à Ivry-sur-Seine, et se passionne[réf. nécessaire] pour le théâtre. Elle rejoint Grenoble à 18 ans où elle étudie à l'Institut d'études politiques de Grenoble[3]. Son mémoire de recherche à Sciences Po Grenoble s'intitule "Mettre en scène, c'est aussi mettre hors scène: trois femmes investissent la Cité par le théâtre" sous la direction de l'historienne du féminisme Mathilde Dubesset[4].

Engagement politiqueModifier

Au sein des Verts et d'EÉLVModifier

Elle adhère aux Verts en 2005. Lors des élections européennes de 2009, elle a codirigé la campagne d'Europe Écologie pour l'eurorégion Sud-Est[5]. En 2011, suite au Congrès de La Rochelle d'Europe Écologie Les Verts, elle est élue au Bureau exécutif du parti en charge des régions et de l'Europe[6]. Elle est membre du Comité exécutif du Parti vert européen depuis 2012[7].

Mandats locauxModifier

Élue conseillère municipale d'opposition à Grenoble en 2008 sur la liste écologiste[8], elle est candidate aux régionales de 2010 sur la liste Europe Écologie Les Verts menée par Philippe Meirieu et sera conseillère de la région Rhône-Alpes de 2010 à 2015[9].

Mandat européenModifier

En 2019, elle est candidate en douzième position[10] sur la liste commune EELV - AEI - RPS emmenée par Yannick Jadot. La liste obtient 13,47% des voix et 12 sièges, ce qui lui permet de devenir eurodéputée[11]. Suite à une vote interne elle est élue vice-présidente du groupe Verts/ALE. Elle est également vice-présidente de la Commission des droits de la femme et de l'égalité des genres[12].

Prises de positionModifier

FéminismeModifier

En octobre 2013, alors conseillère régionale[Où ?], elle s'engage pour la reconnaissance et le financement des maisons de naissance[13]. Elle a soutenu l'appel "Harcèlement et politique: «Pour que l’impunité cesse»" du collectif "Levons l'omerta"[14]. Suite à l'affaire Baupin, elle a signé la tribune "nous aussi, nous voulons être mis.es en examen"[15].

BibliographieModifier

  • Delbos-Corfield, Gwendoline. « Mettre en scène, c'est aussi mettre hors scène » : trois femmes investissent la Cité par le théâtre, 145 p. Mém. IEP : Grenoble 2, IEP, 1999, dir. : M. Dubesset. (B. IEP).
  • Delbos-Corfield, Gwendoline, Frassoni, Monica & Glucksmann, Raphaël « Il faut un débat pan-européen pour sauver l'Europe », Green European Journal, 9 juin 2017, [1]

Notes et référencesModifier

  1. « Surprise en Isère : Gwendoline Delbos-Corfield devient eurodéputée », sur https://www.ledauphine.com, Le Dauphiné Libéré, (consulté le 29 mai 2019)
  2. « L’écologiste iséroise Gwendoline Delbos-Corfield en bonne place sur la liste EELV pour les européennes », sur https://www.placegrenet.fr, Place Gre'Net, (consulté le 29 mai 2019)
  3. « Gwendoline Delbos-Corfield, engagée à fond », (consulté le 29 mai 2019)
  4. RFSP, « Travaux universitaires inédits de science politique », Revue Française de Science Politique,‎ , p. 54 (lire en ligne)
  5. « L’écologiste iséroise Gwendoline Delbos-Corfield en bonne place sur la liste EELV pour les européennes », sur https://www.placegrenet.fr, Place Gre'net, (consulté le 29 mai 2019)
  6. « Une Iséroise au bureau national d’Europe Écologie-Les Verts », sur https://www.ledauphine.com, Le Dauphiné Libéré, (consulté le 29 mai 2019)
  7. « European Greens Committee » (consulté le 29 mai 2019)
  8. « Résultats des élections municipales 2008 », sur https://www.interieur.gouv.fr (consulté le 29 mai 2019)
  9. « Gwendoline DELBOS-CORFIELD », sur https://elus-rhonealpes.eelv.fr (consulté le 29 mai 2019)
  10. « Élection européenne : la liste soumise au vote », sur soutenir.eelv.fr (consulté le 6 juin 2019)
  11. « Isère : Gwendoline Delbos-Corfield, l'élue écolo surprise! », sur https://france3-regions.francetvinfo.fr, France3-Régions, (consulté le 29 mai 2019)
  12. « Gwendoline Delbos-Corfield », sur http://www.europarl.europa.eu (consulté le 11 juillet 2019)
  13. « Rhône-Alpes ne soutient pas les Maisons de naissance », sur https://www.lyoncapitale.fr, Lyon Capitale, (consulté le 29 mai 2019)
  14. « Harcèlement et politique: «Pour que l’impunité cesse» », sur https://www.liberation.fr, Libération, (consulté le 29 mai 2019)
  15. « Affaire Baupin: nous aussi, nous voulons être mis.es en examen », sur https://blogs.mediapart.fr, (consulté le 29 mai 2019)

Liens externesModifier