Navire de sauvetage de sous-marin

Le Navire de sauvetage de sous-marin sert de navire de soutien de surface pour les opérations de sauvetage sous-marin et de sauvetage en haute mer. Les méthodes employées sont les chambres de sauvetage McCann Rescue Chamber, Deep Submergence Rescue Vehicle (DSRV) et les opérations de plongée en haute mer.

Japan Maritime Self-Defense Force Chiyoda (gauche) et Chihaya (droite)
Anteo (A 5309) de la marine italienne
HSwMS Belos (A214) de la marine suédoise
Chambre de sauvetage pour servants de sous-marin

Navires en service actifsModifier

Marine brésilienneModifier

  • Felinto Perry (K-11)

Marine chinoiseModifier

Marine espagnoleModifier

  • Après la mise hors service du Kanguro en 1943, l'Espagne n'a plus mis en œuvre ce type de navire ressemblant à un dock flottant mais met en œuvre le Neptuno (A-20) de Classe Amatista avec un robot sous-marin Scorpio ROV. Il est en passe d'être remplacé par un navire moderne de Classe Meteoro nommé BAM-IS (Buque de Acción Marítima de Intervención Subacuática) qui fait l’objet d’un programme de 183 millions d'euros approuvé le 24 novembre 2020 et prévu pour être mis en service en septembre 2024[1].

Marine grecqueModifier

Marina MilitareModifier

Force maritime d'autodéfense japonaiseModifier

Marine royale malaisienneModifier

Marine russeModifier

  • La Russie dispose d'un ancien navire, le Kommuna, toujours en service.

Marine de SingapourModifier

Marine de la République de CoréeModifier

Marine royale suédoiseModifier

Marine turqueModifier

United States NavyModifier

Notes et référencesModifier