Ouvrir le menu principal

Filippo Volandri

joueur de tennis italien

Filippo Volandri
Image illustrative de l’article Filippo Volandri
Carrière professionnelle
1998 – 2016
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Naissance (37 ans)
Livourne
Taille 1,83 m (6 0)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Gains en tournois 3 949 631 $
Palmarès
En simple
Titres 2
Finales perdues 7
Meilleur classement 25e (23/07/2007)
En double
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 120e (15/05/2006)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/8 1/32 1/32
Double 1/16 1/16 1/32 1/16

Filippo Volandri, né le à Livourne, est un joueur de tennis italien, professionnel de 1998 à 2016.

Il a remporté deux tournois ATP en simple en 2004 et 2006 et un tournoi en double. Il totalise également 12 titres Challenger. Ses meilleures performances incluent un huitième de finale à Roland-Garros et une demi-finale au Masters de Rome en 2007.

Il a été membre de l'équipe d'Italie de Coupe Davis de 2001 à 2010. Son bilan est de 10 victoires pour 7 défaites. Joueur inconditionnel de terre battue, sa dernière victoire sur un court en dur dans un tournoi ATP remonte à décembre 2007. Son bilan sur ce type de surface est de 8 victoires pour 47 défaites. Il totalise également 10 défaites en salle et 11 sur moquette (pour 3 victoires).

Sommaire

BiographieModifier

Il vit à Florence, où il s'entraîne avec son entraîneur Fabrizio Fanucci à la Florence Tennis School. Son père est PDG d'une industrie pharmaceutique et président du Tennis Club Livorno, où Filippo a appris à jouer au tennis. Il est diplômé en comptabilité. Son idole de jeunesse est Stefan Edberg et son rêve est de gagner Roland-Garros. Sa plus grande émotion a été la victoire obtenue en Coupe Davis au cinquième set contre Goran Ivanišević au Foro Italico en 2002.

CarrièreModifier

À seulement 22 ans, il entre dans le « top 50 », ayant obtenu d'excellents résultats tels les quarts de finale des Masters de Rome et de Monte-Carlo. En 2004, il atteint la 35e place mondiale en remportant son premier titre ATP à Sankt Pölten et en disputant deux finales à Umag et Palerme. En septembre, il est élu « joueur du mois » par l’Association des joueurs de tennis professionnels.

En 2005, il atteint le 3e tour à Roland-Garros, les demi-finales à Umag, Casablanca et Viña del Mar, mais il obtient surtout de bons résultats aux Masters de Monte-Carlo et de Hambourg en atteignant les quarts de finale. Ces résultats lui permettent d'obtenir son meilleur classement, no 28 mondial.

En septembre 2006, il triomphe au tournoi ATP de Palerme et obtient le second titre de sa carrière. Au cours de la saison, il est en outre finaliste à Buenos Aires et Bucarest, demi-finaliste à Doha, Umag et Sopot, et a rejoint les quarts à Valence.

En 2007, il enchaîne cinq défaites de suite au premier tour, notamment à Costa Do Sauipe contre Gustavo Kuerten alors classé 1 076e à l'ATP. Il atteint tout de même les quarts de finale à Valence. Au Masters de Rome, classé 53e mondial et détenteur d'une Wild card (tennis), il réalise tout d'abord un match très solide face au no 13 mondial Richard Gasquet (6-4, 6-7, 6-4) et gagne le droit d'affronter Roger Federer au 3e tour. Contre toute attente, il s'impose en 1 h 18 (6-2, 6-4), bien aidé par les 44 fautes directes de son adversaire. En quart de finale, il se défait de Tomáš Berdych (6-2, 6-3) et accède ainsi aux demi-finales où il est sèchement battu par le Chilien Fernando González (6-1, 6-2). En juin, il accède aux huitièmes de finale à Roland-Garros.

Début 2009 (14 janvier-14 avril), il est suspendu 3 mois pour dopage au salbutamol lors du tournoi d'Indian Wells. Lui sont retirés les 90 points ATP et 27 000 $ gagnés depuis ce tournoi jusqu'au 14 août 2008, date à laquelle on lui a fait part de son dopage[1]. Plusieurs problèmes physiques ont fait chuter son classement et depuis 2008, il joue essentiellement sur le circuit Challenger en Italie.

Il fait un retour sur le circuit ATP en 2011 et atteint en 2012 la finale de l'Open du Brésil. De nouveau actif dans les Challenger à partir de 2013, il remporte deux tournois cette année-là et participe à trois finales. Il se qualifie ainsi pour l'ATP Challenger Tour Finals, qu'il remporte en s'imposant sur Alejandro González en finale.

PalmarèsModifier

Titres en simple messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 17-05-2004   International Raiffeisen Grand PrixSankt Pölten Int' Series 355 000 $ Terre (ext.)   Xavier Malisse 6-1, 6-4 Parcours
2 25-09-2006   Campionati Internazionali di SiciliaPalerme Int' Series 355 000 $ Terre (ext.)   Nicolás Lapentti 5-7, 6-1, 6-3 Parcours

Finales en simple messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 21-07-2003   Croatia OpenUmag Int' Series 375 000 $ Terre (ext.)   Carlos Moyà 6-4, 3-6, 7-5 Parcours
2 19-07-2004   Croatia Open, Umag Int' Series 375 000 $ Terre (ext.)   Guillermo Cañas 7-5, 6-3 Parcours
3 27-09-2004   Campionati Internazionali di SiciliaPalerme Int' Series 355 000 $ Terre (ext.)   Tomáš Berdych 6-3, 6-3 Parcours
4 26-09-2005   Campionati Internazionali di Sicilia, Palerme Int' Series 355 000 $ Terre (ext.)   Igor Andreev 0-6, 6-1, 6-3 Parcours
5 13-02-2006   Copa TelmexBuenos Aires Int' Series 400 000 $ Terre (ext.)   Carlos Moyà 7-66, 6-4 Parcours
6 11-09-2006   BCR Open RomaniaBucarest Int' Series 355 000 $ Terre (ext.)   Jürgen Melzer 6-1, 7-5 Parcours
7 13-02-2012   Brasil OpenSão Paulo ATP 250 475 300 $ Terre (int.)   Nicolás Almagro 6-3, 4-6, 6-4 Parcours

Finale en double messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 27-02-2006   Abierto Mexicano Telcel
 Acapulco
Series Gold 665 000 $ Terre (ext.)   František Čermák
  Leoš Friedl
  Potito Starace 7-5, 6-2 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2003 1er tour (1/64)   C. Moyà 1er tour (1/64)   B. Vahaly 1er tour (1/64)   J. Björkman
2004 2e tour (1/32)   J. C. Ferrero 1er tour (1/64)   O. Patience 2e tour (1/32)   G. Ivanišević 2e tour (1/32)   G. Cañas
2005 1er tour (1/64)   V. Hănescu 3e tour (1/16)   J. Acasuso 1er tour (1/64)   W. Arthurs 1er tour (1/64)   F. López
2006 1er tour (1/64)   N. Healey 2e tour (1/32)   T. Berdych 1er tour (1/64)   L. Hewitt 1er tour (1/64)   Be. Becker
2007 1er tour (1/64)   R. Gasquet 1/8 de finale   T. Robredo 1er tour (1/64)   N. Kiefer 1er tour (1/64)   M. Llodra
2008 1er tour (1/64)   S. Grosjean 1er tour (1/64)   P. Andújar 1er tour (1/64)   B. Reynolds
2009
2010
2011 1er tour (1/64)   I. Andreev 1er tour (1/64)   A. Clément 1er tour (1/64)   T. Berdych 1er tour (1/64)   J. M. del Potro
2012 1er tour (1/64)   M. Raonic 1er tour (1/64)   T. Haas 1er tour (1/64)   J. Chardy 1er tour (1/64)   J. Chardy
2013 1er tour (1/64)   G. Simon 1er tour (1/64)   J. Isner
2014 1er tour (1/64)   J.-W. Tsonga 1er tour (1/64)   S. Querrey 1er tour (1/64)   É. Roger-Vasselin

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2003 2e tour (1/16)
  J. Melzer
  M. Ančić
  I. Ljubičić
2004 1er tour (1/32)
  D. Ferrer
  M. Knowles
  D. Nestor
1er tour (1/32)
  J. Levinský
  M. Ančić
  I. Ljubičić
1er tour (1/32)
  J. Levinský
  S. Aspelin
  T. Perry
1er tour (1/32)
  M. Bertolini
  J. Melzer
  A. Peya
2005 2e tour (1/16)
  G. Galimberti
  Lu Y-h.
  T. Suzuki
2e tour (1/16)
  M. Bertolini
  J. Knowle
  J. Melzer
1er tour (1/32)
  M. Bertolini
  W. Black
  K. Ullyett
2e tour (1/16)
  M. Bertolini
  W. Black
  K. Ullyett
2006 1er tour (1/32)
  D. Bracciali
  J. Erlich
  A. Ram
1er tour (1/32)
  D. Sanguinetti
  A. Clément
  M. Llodra
2007 1er tour (1/32)
  L. Azzaro
  R. Ramírez
  S. Roitman
2e tour (1/16)
  G. García-López
  M. Bhupathi
  R. Štěpánek
1er tour (1/32)
  L. Azzaro
  M. Knowles
  D. Nestor
2008 1er tour (1/32)
  S. Bolelli
  F. Fognini
  I. Ljubičić
1er tour (1/32)
  P. Starace
  J. Isner
  S. Querrey
2009
2010
2011 2e tour (1/16)
  F. Fognini
  M. Mirnyi
  D. Nestor
2012 2e tour (1/16)
  D. Sela
  E. Butorac
  B. Soares
2014 1er tour (1/32)
  A. Seppi
  J. Eysseric
  M. Gicquel

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000Modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[2] Canada Cincinnati Stuttgart puis Madrid puis Shanghai[3] Paris
2001 1er tour
  S. Bruguera
2002 1er tour
  T. Robredo
2003 1/4 de finale
  V. Spadea
1/4 de finale
  R. Federer
1er tour
  S. Grosjean
2004 1er tour
  G. Cañas
1er tour
  G. Gaudio
1/8 de finale
  D. Nalbandian
1er tour
  N. Lapentti
1er tour
  C. Rochus
2005 1er tour
  T. Zíb
1er tour
  R. Ginepri
1/4 de finale
  J. C. Ferrero
2e tour
  G. Gaudio
1/4 de finale
  N. Davydenko
1er tour
  O. Rochus
1er tour
  C. Moyà
2006 2e tour
  M. Fish
3e tour
  I. Ljubičić
1er tour
  J. Acasuso
2e tour
  R. Nadal
2e tour
  S. Grosjean
2007 1er tour
  L. Horna
2e tour
  I. Ljubičić
1er tour
  N. Massú
1/2 finale
  F. González
2e tour
  J. Acasuso
1er tour
  F. Verdasco
1er tour
  F. López
2e tour
  R. Nadal
2008 1er tour
  J. Björkman
1er tour
  R. Sweeting
2e tour
  A. Murray
1er tour
  N. Lapentti
1er tour
  J. Mónaco
2009 1er tour
  F. Fognini
2010 1/8 de finale
  E. Gulbis
2011 1er tour
  M. Čilić
2e tour
  S. Wawrinka
2012 2e tour
  M. Kukushkin
1er tour
  V. Troicki
2013 1er tour
  G. Simon
2014 1er tour
  J. Veselý
1er tour
  G. Simon
2016 1er tour
  D. Ferrer

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

InterclubsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Volandri suspendu 3 mois, http://www.eurosport.fr
  2. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  3. Les Masters 1000 de Stuttgart (1996-2001), de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.

Liens externesModifier