Bobby Reynolds

joueur de tennis américain

Bobby Reynolds
Image illustrative de l’article Bobby Reynolds
Bobby Reynolds à Wimbledon en 2014.
Carrière professionnelle
2003 – 2014
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (39 ans)
Cap Cod
Taille 1,82 m (6 0)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur David Drew
Gains en tournois 1 573 292 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 63e (02/02/2009)
En double
Titres 1
Finales perdues 2
Meilleur classement 46e (04/05/2009)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/32 1/16 1/32
Double 1/8 1/8 1/8 1/8
Mixte - - - 1/16

Robert Thomas Reynolds dit Bobby Reynolds, né le à Cap Cod, est un joueur de tennis américain, professionnel de 2003 à 2014.

BiographieModifier

Son père Robert est pilote et sa mère Joyce est professeure de tennis. Il a une sœur aînée, Debbie et un frère cadet, Michael. Il est marié à Josie Hahn depuis 2008 et a trois enfants.

Il a représenté l'université Vanderbilt entre 2000 et 2003 où il a été encadré par l'ancien joueur de double Ken Flach.

Il est l'entraîneur des Auburn Tigers de l'université d'Auburn depuis 2016[1].

CarrièreModifier

En 2005, issu des qualifications et classé 283e mondial, Bobby Reynolds atteint le 3e tour de l'Open d'Australie, en battant Nicolás Almagro[2] et Andrei Pavel (tête de série n°17), avant de s'incliner face à Rafael Nadal.

En 2006, il gagne avec Andy Roddick le premier titre en double de sa carrière à Indianapolis contre Paul Goldstein et Jim Thomas.

Jamais finaliste d'un tournoi ATP en simple, il a atteint les quarts de finale à Washington en 2005, Delray Beach et Indianapolis en 2008 et Sydney en 2012 où il signe la meilleure performance de sa carrière en battant John Isner, 17e mondial[3].

Il a remporté un total de 10 tournois Challenger en simple : Nashville en 2005, Tulsa en 2006, Naples en 2007, Tallahassee, Bâton-Rouge et Knoxville en 2008, Ojai et Tulsa en 2010, León et Tulsa en 2011.

En double, il comptabilise 25 titres dont 14 avec Rajeev Ram : Mexico en 2005, Dallas et Tulsa en 2006, Forest Hills, Carson, Aptos, Tulsa, Busan et Nashville en 2007, Humacao, Tallahassee et Champaign-Urbana en 2008, Bâton-Rouge en 2009 et León en 2011. Il s'est aussi imposé à Lexington avec Scoville Jenkins et à Calabasas avec Amer Delić en 2005, à Tunica Resorts avec Jeff Morrison en 2006, à Heilbronn avec Rik De Voest en 2008, à Sunrise avec Eric Butorac en 2009, à Tallahassee et Guadalajara avec Vasek Pospisil, Winnetka avec Treat Huey et Tulsa avec David Martin en 2011, à Savannah avec Carsten Ball en 2012 et à Napa en 2013 avec John-Patrick Smith.

PalmarèsModifier

Titre en double messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 17-07-2006   RCA Championships
 Indianapolis
Int' Series 575 000 $ Dur (ext.)   Andy Roddick   Paul Goldstein
  Jim Thomas
6-4, 6-4 Parcours

Finales en double messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 22-08-2005   Pilot Pen Tennis Presented by Michelob Ultra
 New Haven
Int' Series 650 000 $ Dur (ext.)   Gastón Etlis
  Martín Rodríguez
  Rajeev Ram 6-4, 6-3 Parcours
2 22-09-2008   China Open
 Pékin
Int' Series 499 000 $ Dur (ext.)   Stephen Huss
  Ross Hutchins
  Ashley Fisher 7-5, 6-4 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2004 1er tour (1/64)   Alexander Peya
2005 3e tour (1/16)   Rafael Nadal 1er tour (1/64)   Rafael Nadal
2006 1er tour (1/64)   Tomáš Berdych
2007 1er tour (1/64)   Andreas Seppi 1er tour (1/64)   F. Verdasco 1er tour (1/64)   Tommy Robredo
2008 1er tour (1/64)   Gilles Simon 2e tour (1/32)   Nicolás Lapentti 3e tour (1/16)   Feliciano López 2e tour (1/32)   F. González
2009 1er tour (1/64)   Tommy Robredo 1er tour (1/64)   Gaël Monfils 1er tour (1/64)   Gilles Simon
2010
2011 1er tour (1/64)   D. Nalbandian
2012 1er tour (1/64)   Tim Smyczek
2013 2e tour (1/32)   Novak Djokovic

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2003 2e tour (1/16)
  R. Ginepri
  Wayne Black
  Kevin Ullyett
2004
2005 2e tour (1/16)
  S. Jenkins
  J. Björkman
  Max Mirnyi
2006 1er tour (1/32)
  R. Ginepri
  P. Baccanello
  R. Smeets
1er tour (1/32)
  B. Pašanski
  M. Fyrstenberg
  M. Matkowski
1/8 de finale
  A. Fisher
  Bob Bryan
  Mike Bryan
1/8 de finale
  C. Haggard
  Paul Hanley
  Kevin Ullyett
2007 1er tour (1/32)
  R. Kendrick
  F. Santoro
  N. Zimonjić
2e tour (1/16)
  A. Delić
  A. Clément
  M. Llodra
1er tour (1/32)
  A. Fisher
  J. Erlich
  Andy Ram
2008 1/8 de finale
  R. Ram
  D. Nestor
  N. Zimonjić
2e tour (1/16)
  R. Ram
  D. Nestor
  N. Zimonjić
2e tour (1/16)
  R. Ram
  B. Soares
  D. Vemić
2009 1/8 de finale
  R. Ram
  Bob Bryan
  Mike Bryan
1er tour (1/32)
  R. Ram
  A. Pavel
  H. Tecău
2010 1er tour (1/32)
  M. Chiudinelli
  Bob Bryan
  Mike Bryan
2e tour (1/16)
  R. Ram
  M. Granollers
  T. Robredo
2011 1er tour (1/32)
  T. Parrott
  J. Cerretani
  Philipp Marx
2012 2e tour (1/16)
  Van der Merwe
  A. Qureshi
  J.-J. Rojer
1er tour (1/32)
  M. Russell
  D. Novikov
  M. Redlicki
2013 1er tour (1/32)
  A. Kuznetsov
  A. Begemann
  M. Emmrich

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixteModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2007 1er tour (1/16)
  Jill Craybas
  Paola Suárez
  Kevin Ullyett

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000Modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Madrid Canada Cincinnati Shanghai Paris
2005 1er tour
  S. Sargsian
2006 1er tour
  S. Querrey
2007
2008 1er tour
  D. Young
2e tour
  M. Youzhny
2009 2e tour
  N. Kiefer
2e tour
  R. Štěpánek
2010 1er tour
  M. Ančić
2011
2012 1er tour
  X. Malisse
2013 2e tour
  M. Fish

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l’ultime adversaire.

RéférencesModifier

Liens externesModifier