Fabio Jakobsen

coureur cycliste néerlandais
Fabio Jakobsen
Fabio Jakobsen - Vuelta a España 2019.jpg
Fabio Jakobsen lors du Tour d'Espagne 2019.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2007-2014GRC Jan van Arckel
2015SEG Racing Academy
2016-2017SEG Racing
Équipes professionnelles
Principales victoires
Championnats
European champion jersey 2016.svg Champion d'Europe sur route 2022
MaillotHolanda.PNG Champion des Pays-Bas sur route 2019
Classements annexes de Grand Tour
Classement par points
Leader du classement par points Tour d'Espagne 2021
6 étapes de grands tours
Tour de France (1 étape)
Tour d'Espagne (5 étapes)

Fabio Jakobsen, né le à Gorinchem, est un coureur cycliste néerlandais, membre de l'équipe Quick-Step Alpha Vinyl. Champion d'Europe en 2022 et champion des Pays-Bas en 2019, il a également remporté une étape du Tour de France et cinq étapes sur le Tour d'Espagne, ainsi que le classement par points de la course en 2021.

BiographieModifier

Débuts cyclistes et carrière chez les amateursModifier

Fabio Jakobsen, qui tire son prénom de Fabio Casartelli[1], commence le cyclisme à l'âge de dix ou onze ans[2] au club Jan van Arckel[3]. Après avoir enregistré treize victoires durant sa deuxième année en catégorie junior, Fabio Jakobsen rejoint en 2015 l'équipe continentale SEG Racing[4], où il est entraîné par Peter Schep[2]. Vice-champion des Pays-Bas sur route espoirs cette année-là, il décroche le titre une première fois en 2016, puis à nouveau en 2017. Durant cette troisième saison chez SEG Racing, il gagne également le Ster van Zwolle, le Grand Prix de Francfort espoirs, le Tour de Hollande-Septentrionale, des étapes du Tour de Normandie, du Tour Alsace, de l'Olympia's Tour et, avec l'équipe des Pays-Bas espoirs, du Tour de l'Avenir. Ses résultats durant l'année lui valent de recevoir le Gerrie Knetemann Trofee récompensant le cycliste espoir néerlandais de l'année[5] et d'être recruté par Quick-Step Floors, équipe World Tour qui l'engage pour deux ans[6].

Carrière professionnelleModifier

Fabio Jakobsen fait ainsi ses débuts professionnels en 2018 avec Quick Step au Dubaï Tour au service d'Elia Viviani, vainqueur de la course, puis au Tour d'Oman[7]. Au mois de mars, il termine quatrième de la course belge À travers la Flandre-Occidentale-Johan Museeuw Classique remportée par son coéquipier français Rémi Cavagna[8]. Par la suite, il remporte au sprint deux semi-classiques belges : Nokere Koerse et le Grand Prix de l'Escaut. Au deuxième semestre, il termine sixième de la première édition de la Great War Remembrance Race, une nouvelle course cycliste disputée en Belgique[9] et dixième de la Bretagne Classic[10].

En 2019, il gagne une étape du Tour de l'Algarve, du Tour de Turquie et du Tour de Californie. Il conserve son titre sur le Grand Prix de l'Escaut et devient champion des Pays-Bas sur route en devançant au sprint Moreno Hofland et Bas van der Kooij. En août, il participe au Tour d'Espagne, son premier grand tour. Il y remporte les 4e et 21e étapes, devançant Sam Bennett à chaque fois.

En , il s'impose lors de la dernière étape du Tour de la Communauté valencienne et la première étape du Tour de l'Algarve. Quatrième de Kuurne-Bruxelles-Kuurne, il remporte une semaine plus tard le Grand Prix Jean-Pierre Monseré. Les courses sont ensuite arrêtées en raison de la pandémie de Covid-19.

Grave accident au tour de PologneModifier

Pour sa reprise à la compétition le , lors du sprint d'arrivée de la première étape du Tour de Pologne à Katowice, sprint disputé à très haute vitesse dans un faux plat descendant, Fabio Jakobsen est volontairement tassé par son concurrent et compatriote de la formation Jumbo-Visma Dylan Groenewegen alors qu'il revenait à sa hauteur pendant que les deux sprinteurs se déportaient vers la droite. Jakobsen était sur le point de dépasser Groenewegen par la droite[11] et fait une grave chute dans les barrières à un mètre de la ligne d'arrivée, heurtant à pleine vitesse un juge de course et le portique rigide d'arrivée ; victime d'un traumatisme crânien et d'une fracture du palais, il est plongé dans un coma artificiel et son pronostic vital est engagé[12],[13]. Groenewegen, qui avait dans un premier temps remporté l'étape, est disqualifié, puis exclu de l'épreuve[14]. Le , après une opération de cinq heures, Fabio est sorti du coma artificiel[15]. La poursuite de sa carrière de coureur professionnel est un temps considérée comme incertaine, notamment du fait de la paralysie d'une de ses cordes vocales[16].

Le , il fait son retour à la compétition pendant le Tour de Turquie[17], un mois avant la fin de suspension de Dylan Groenewegen qui retrouve la compétition en mai sur le Tour d'Italie. Le suivant, il gagne au sprint la deuxième étape du Tour de Wallonie, première victoire depuis son accident[18]. Il remporte aussi la cinquième et dernière étape de cette course[19]. Le , il gagne au sprint la 4e étape du Tour d'Espagne, puis double la mise quatre jours plus tard sur la 8e étape. À nouveau vainqueur lors de la 16e étape, il s'adjuge le classement par points à l'issue de l'épreuve. En septembre, il gagne coup sur coup la Gooikse Pijl et l'Eurométropole Tour.

Lors de la saison 2022 qui doit l'amener à découvrir le Tour de France comme sprinteur de l'équipe à la place de Mark Cavendish, il s'illustre d'entrée en remportant deux étapes et le classement par points du Tour de la Communauté valencienne. Il réussit la même performance sur le Tour de l'Algarve et remporte Kuurne-Bruxelles-Kuurne. En mars, il décroche une nouvelle victoire lors de la 2e étape de Paris-Nice.

Le , il remporte au sprint la deuxième étape du Tour de France.

Palmarès sur routeModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

1 participation

  • 2022 : 130e, vainqueur de la 2e étape

Tour d'EspagneModifier

2 participations

Classements mondiauxModifier

  Année201620172018201920202021
UCI World Tour nc nc 136e
Classement mondial866e325e72e91e123e61e
UCI Europe Tour678e152e9e74e102e52e
UCI Asia Tour330e nc 385e
Légende : nc = non classéSource : UCI

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (nl) « Fabio Jakobsen ontmoet de moeder van Casartelli: 'Fabio?' », sur nos.nl (consulté le )
  2. a et b (nl) « SEG’s Fabio Jakobsen Gets PEZ’d! », sur pezcyclingnews.com, (consulté le )
  3. (nl) « Fabio Jakobsen: focus op tweede helft van het seizoen », sur cyclingonline.nl, (consulté le )
  4. (en) « Fabio Jakobsen », sur segracing.com (consulté le )
  5. (nl) « Fabio Jakobsen verkozen tot grootste Nederlands wielertalent », sur wielerflits.nl, (consulté le )
  6. (nl) « Fabio Jakobsen wordt prof bij Quick-Step Floors », sur wielerflits.nl, (consulté le )
  7. (en) « Fabio Jakobsen: “An amazing debut in the Quick-Step Floors jersey” », (consulté le )
  8. James Odvart, « A Travers la Flandre Occidentale : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  9. Nicolas Horlait, « Great War Remembrance Race : Mihkel Raïm au bout de l’échappée », sur cyclingpro.net, (consulté le )
  10. Quentin rouillé, « Bretagne Classic Ouest-France : Naesen s’impose après une course épique », sur cyclingpro.net, (consulté le )
  11. « Comment s'est déroulée la grave chute de Fabio Jakobsen au Tour de Pologne », lequipe.fr, 5 août 2020.
  12. Jakub Pobożniak, « Dramatyczny wypadek w TdP. Lepsze wieści w sprawie stanu zdrowia Jakobsena [aktualizacja »], sport.tvp.pl, 5 août 2020.
  13. « Pronostic vital engagé pour Fabio Jakobsen après sa chute - Cyclisme - T. de Pologne », sur L'Équipe (consulté le )
  14. « Tour de Pologne : Dylan Groenewegen, disqualifié, encourt une sanction de l'UCI - Cyclisme - T. de Pologne », sur L'Équipe (consulté le )
  15. « Tour de Pologne : Fabio Jakobsen est sorti du coma », lequipe.fr, 7 août 2020.
  16. DH Les Sports+, « Après sa terrible chute, Fabio Jakobsen s'est fait retirer 130 points de suture au visage et voit une paralysie d'une... corde vocale menacer sa carrière », sur DH Les Sports +, (consulté le )
  17. « Tour de Turquie : Fabio Jakobsen fêtera son grand retour dimanche après son accident en Pologne », sur Eurosport, (consulté le )
  18. « Fabio Jakobsen remporte la 2e étape du Tour de Wallonie, sa première victoire depuis sa grave chute », sur L'Équipe,
  19. « Quinn Simmons remporte le Tour de Wallonie, Fabio Jakobsen enlève la dernière étape », sur L'Équipe,

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :