Didier Bezace

acteur et metteur en scène français

Didier Bezace, né le à Paris et mort le dans la même ville[1], est un acteur et metteur en scène français.

Didier Bezace
Image dans Infobox.
Didier Bezace lors de la nuit de la lecture à Reims, le 18 janvier 2020.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Didier Émile BezaceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions
Films notables

BiographieModifier

Élève comédien du Centre universitaire international de formation et de recherche dramatique (CUIFERD) de Nancy, Didier Bezace reçoit les enseignements de Bernard Dort, Jean-Marie Patte, Gilles Sandier, Maria Casarès et Henri Gourbion.

Théâtre de l'AquariumModifier

Après 1968, il participe à l'Université du Théâtre des nations que dirige André-Louis Perinetti, puis décide, en 1970, de s'engager dans l'aventure professionnelle du Théâtre de l'Aquarium lorsqu'il s'installe à La Cartoucherie de Vincennes, cofondé par Jean-Louis Benoît et Jacques Nichet. Il participe avec ces derniers à tous les spectacles de la compagnie en tant qu'auteur/acteur/metteur-en-scène ; comme notamment, pour la création collective de La jeune lune tient la vieille lune toute la nuit dans ses bras en 1976. Les comédiens ont recueilli la parole d'ouvriers occupant leur lieu de travail, pour créer un spectacle militant. Cette pièce, emblématique des luttes sociales de ces années-là, reste six mois à l'affiche.

L'autogestion est appliquée tant pour les travaux d'aménagement, que pour l'organisation du budget et des tournées. Mais en 1987, Jacques Nichet quitte le théâtre.

Théâtre de la CommuneModifier

Sur une idée de Jack Ralite, Didier Bezace prend la direction du Théâtre de la Commune d'Aubervilliers et ce, depuis 1997[2], et continue d'être acteur de cinéma et de télévision. Son mandat en tant que directeur du théâtre de la Commune s'achève en 2013.

Il met en scène Georges Feydeau, Emmanuel Bove, Molière, dont L'École des femmes fait l'ouverture au Festival d'Avignon dans la cour d'honneur en .

Ses mises en scène ne concernent pas seulement des œuvres théâtrales, mais aussi des adaptations de romans comme, par exemple, La Femme changée en renard de David Garnett, ou Pereira prétend d'Antonio Tabucchi.

Il joue Les Fausses Confidences le rôle de Dubois sous la direction de Christian Rist en 1993 au Théâtre national de Chaillot.

CinémaModifier

Au cinéma, il tourne avec Claude Miller (La Petite Voleuse), Bertrand Tavernier, Jeanne Labrune, Anne Théron, Valérie Guignabodet, Claude Zidi, Rémi Bezançon et Jean-Pierre Darroussin.

À la télévision, on a pu le voir dans Les Thibault, Sissi et dans La Maîtresse du président.

Il dirige la Compagnie L'Entêtement amoureux et signe en 2013 D'une noce à l'autre : un metteur en scène en banlieue aux éditions Les Solitaires intempestifs.

MortModifier

Il meurt le des suites d'une longue maladie[1],[3], et est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (division 86)[4].

ThéâtreModifier

Théâtre de l'AquariumModifier

ComédienModifier

Metteur en scèneModifier

Théâtre de La CommuneModifier

Mise en scène et comédien :

Théâtre de l'AtelierModifier

À partir de 2015Modifier

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

DécorationsModifier

DistinctionsModifier

Prix et nominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Décès du comédien et metteur en scène Didier Bezace », AFP-Le Figaro, 11 mars 2020.
  2. « Didier Bezace reconduit au Théâtre de la Commune, "pôle de création" », RTL, (consulté le )
  3. « Mort de Didier Bezace, une vie au service du théâtre », La Croix,‎ (lire en ligne)
  4. « BEZACE Didier (1946-2020) », landrucimetieres.fr,‎ (lire en ligne)
  5. Décret du 10 novembre 1997 portant promotion et nomination
  6. Arrêté du 25 septembre 2017 portant nomination et promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :