Ouvrir le menu principal

Bernard Chartreux

dramaturge français
Bernard Chartreux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Bernard Chartreux est un dramaturge, metteur en scène, traducteur et acteur français, né en 1942 à Dombasle-sur-Meurthe (Meurthe-et-Moselle).

BiographieModifier

Diplômé en philosophie en 1965, Bernard Chartreux a commencé sa carrière comme maître auxiliaire toute catégorie pendant 3 ans. Il fut ensuite comédien-animateur au théâtre pour enfants de la Comédie de Caen entre 1970 et 1972. Il écrit durant ces 2 années deux pièces pour enfants : Le Château dans les champs et Les Aventures d'Albert le renard, cette dernière pièce étant jouée au festival d'Avignon en 1972[1].

Bernard Chartreux a par la suite été dramaturge au Théâtre national de Strasbourg entre janvier 1975 à 1983 ainsi qu'au Théâtre Nanterre-Amandiers en 1990, à chaque fois sous la houlette de Jean-Pierre Vincent[2].

Le dramaturge a par ailleurs été chargé de cours à l'Institut d’Études Théâtrales de l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense en 1973-1974[1].

ŒuvresModifier

  • Le Château dans les champs, Stock, 1973
  • Ah Q, Ah Kiou tragédie chinoise d'après Lou Sin, Christian Bourgois, 1975
  • Les Aventures d'Albert le renard, 1973
  • Maximilien Robespierre, tragédie-rêverie, Éditions du Théâtre de Carouge - Atelier de Genève, 1977
  • Jean-Jacques Rousseau : parole de femmes, avec Jean Jourdheuil, L'Avant scène, 1978
  • Violences à Vichy, Stock, 1980
  • Rester Partir, une passion sous les tropiques, Edilig, 1982
  • Dernières nouvelles de la peste, Edilig, 1983
  • Cacodémon Roi, Dérives-Solin, 1984
  • Le Tombeau d'Atrée, d'après l'Orestie d'Eschyle, Poitiers, A.G.A.T., 1984
  • Un homme pressé, Edilig, 1987
  • Cité des oiseaux, Écritures théâtrales, 1989
  • Le Roi de Patagonie, 1994
  • Violences à Vichy II, Éditions théâtrales, 1995
  • Hélène et Fred, Éditions théâtrales, 1997

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Bernard Chartreux », TNS Actualités, no 37,‎ , p. 4
  2. « Bernard Chartreux », sur chartreuse.org (consulté le 11 mars 2015)

Liens externesModifier