Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Voleur (homonymie).
Les Voleurs
Réalisation André Téchiné
Scénario André Téchiné
Gilles Taurand
Michel Alexandre
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films Alain Sarde
D.A. Films
Canal +
TF1 Films Production
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Thriller
Durée 117 minutes
Sortie 1996

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Voleurs est un film français réalisé par André Téchiné sorti en 1996.

SynopsisModifier

Une nuit dans une maison du Rhône-Alpes, le petit Justin, dix ans, est réveillé par des bruits en bas. On a apporté le corps de son père, Ivan, mortellement blessé, et il apprend la nouvelle de son grand-père Victor, sans que la cause de sa mort ne lui soit révélée. Le lendemain, Alex, oncle de Justin et frère cadet d'Ivan, arrive aux funérailles accompagné d'une jeune femme, Juliette. Justin remarque la tension entre les grandes personnes et s'empare du pistolet de son père qu'il cache. L'histoire conduisant à la mort d'Ivan se poursuit ensuite par flash-backs.

Alex, qui s'est rebellé contre sa famille de voleurs en devenant policier, travaille dans le secteur de La Duchère à Lyon. Il a rencontré l'année précédente Juliette, alors qu'il devait l'interroger au commissariat pour un vol de parfums à l'étalage et qu'il a laissée libre. Il l'a retrouvée plus tard dans une boîte de nuit louche appartenant à son frère Ivan. Celui-ci est un chef de gang redouté de la région et il est propriétaire de la boîte de nuit qui donne des spectacles de travestis.[style à revoir] Il est à la tête d'un réseau de trafiquants de voitures dont fait partie Jimmy, le propre frère de Juliette. La rencontre des deux frères, qui se trouvent des côtés opposés de la loi, est tendue.[style à revoir] Ivan frime devant Alex en lui montrant qu'il réussit mieux que lui matériellement. Ensuite, Alex et Juliette commencent une histoire d'amour plutôt torturée. S'il est très attiré sexuellement par elle, il n'est cependant pas vraiment amoureux d'elle et en plus leur histoire est compliquée du fait que Juliette a aussi une liaison avec Marie, une divorcée qui enseigne la philosophie à l'université.[style à revoir] Alex espionne Marie. Ivan apprend la relation de Juliette avec Alex et la menace. Ivan et sa bande (y compris Juliette) prévoient de voler des voitures qui se trouvent dans un dépôt de chemin de fer.

L'affaire se passe mal et Ivan est retrouvé blessé à mort par des coups de feu. Juliette, qui avait été obligée de participer au vol contre l'avis de Jimmy, est dévastée par la mort d'Ivan. Elle tente par deux fois de se suicider, la première fois chez son frère et la deuxième fois chez Marie. Cette dernière fait interner Juliette dans un hôpital psychiatrique pour qu'elle se rétablisse. Alex demande à Marie l'adresse de l'hôpital, mais Juliette s'est enfuie. En fait, on apprend plus tard que c'est Jimmy qui l'a fait fuir car elle a été découverte par le vigile du parking le soir du vol.[style à revoir] Après la crémation d'Ivan, Alex tente de se rapprocher de son neveu sans beaucoup de succès. Plus tard à une fête foraine, Justin en jouant menace son oncle Alex avec un pistolet. Simple jeu prémonitoire ?[style à revoir]

Marie rend visite à Alex qui lui révèle que Juliette était impliquée dans cette histoire de vol de voitures et qu'il est à sa recherche. Alex et Marie développent alors une amitié pleine de retenue, étant liés par la recherche et la protection de Juliette. Plus tard, Alex se rend chez Marie et découvre qu'elle est enfermée chez elle à écrire l'histoire de Juliette. Il lui dit que Juliette semble être hors de cause car la police est plutôt sur les traces d'un jeune homme. Alex reçoit ensuite un colis avec le manuscrit de l'histoire de Juliette et des cassettes audio de sa voix ; ce même courrier lui apprend aussi le suicide de Marie. Alex part retrouver Juliette à Marseille, mais il la laisse après avoir observé de loin qu'elle paraissait en bonne forme.[style à revoir] En effet, elle s'est fait une nouvelle vie en travaillant dans une librairie. Justin quant à lui a finalement compris ce qu'on lui avait caché et s'est rangé du côté de Jimmy et de son grand-père. Jimmy, lui, a pris la place d'Ivan à la tête du gang.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

  • Catherine Deneuve : Marie Leblanc
  • Daniel Auteuil : Alexandre Noël dit Alex
  • Didier Bezace : Ivan Noël, le frère d'Alex
  • Laurence Côte : Juliette Fontana
  • Benoît Magimel : Jimmy Fontana, le frère de Juliette
  • Fabienne Babe : Mireille, la femme d'Ivan
  • Julien Rivière : Justin, le fils d'Ivan
  • Ivan Desny : Victor Noël, le père d'Alex et d'Ivan, le grand-père de Justin
  • Régis Bétoule : Régis
  • Pierre Pérez : Fred
  • Naguime Bendidi : Nabil
  • Chiara Mastroianni : une élève de Marie
  • Didier Raymond : Lucien
  • Jean-Louis Meunier : le chanteur « Tamino »
  • Éric Kreikenmayer : le policier adjoint d'Alex
  • Jean-Jacques Cravero : le premier travest1
  • Badabou Niégo : le deuxième travesti
  • Oumar Diaouré : le premier vigile
  • Franck Mérenda : le deuxième vigile
  • Youssef Ferhat : Sabrina
  • Christine Paolini : la mère
  • Stéphane Poulenas : le pompier

Lieux de tournageModifier

Box-officeModifier

Les valeurs ci-dessous proviennent de l'Observatoire Européen de l'Audiovisuel[3].

Zone géographique Entrées
  France 916 217
  Europe 1 207 785
  États-Unis 221 318

CommentairesModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Le film interroge la sexualité à travers le personnage d'Alex. Celui-ci prend d'abord Juliette pour un garçon, et pratique avec elle la sodomie. Cette relation hétérosexuelle parvient à suggérer la bisexualité du personnage, motif que l'on retrouve dans Les Égarés.
  • Le film adopte une construction novatrice chez Téchiné, éclatée chronologiquement, et suivant le point de vue de plusieurs personnages différents. Elle rappelle la construction du film Rashōmon, et surtout celle des romans de William Faulkner, auteur cité par des personnages des Roseaux sauvages (ce film de Téchiné mettait déjà à égalité plusieurs personnages).
  • André Téchiné avait d'abord pensé tourner le film à Marseille. L'accueil n'a pas été celui attendu. Or, après une halte à Lyon, son équipe y a trouvé le support et les relais utiles. (réf interview de Téchiné sur le dvd)

Musiques additionnellesModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent du générique de l'œuvre audiovisuelle présentée ici.   Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. JP, « Les Voleurs (Thieves) (1996)- JPBox-Office », sur www.jpbox-office.com (consulté le 5 février 2017)
  2. « Les Voleurs (1996), un film d'André Téchiné | Rhône-Alpes Cinéma », sur rhone-alpes-cinema.fr (consulté le 5 février 2017)
  3. « LUMIERE : Film: Les voleurs », sur lumiere.obs.coe.int (consulté le 5 février 2017)

Liens externesModifier