Ouvrir le menu principal

Arnaud Meunier

metteur en scène français
Arnaud Meunier

Naissance
Activité principale Metteur en scène
Lieux d'activité Comédie de Saint-Étienne
Centre dramatique national

Arnaud Meunier est un metteur en scène français, actuellement directeur de La Comédie de Saint-Étienne - Centre dramatique national.

BiographieModifier

En , Arnaud Meunier a pris la direction de La Comédie de Saint-Étienne, Centre dramatique national et de son École supérieure d’art dramatique[1],[2]. Il y développe un nouveau projet où la création et la transmission sont intimement liées. Le dialogue des esthétiques et des générations, le renouvellement des écritures scéniques, la découverte de nouveaux auteurs[3], la présence au quotidien des artistes, l’ouverture et le partage du Théâtre aux populations les plus larges[4] et les plus variées sont les axes forts du projet qu’il met en œuvre[5],[6],[7],[8].

Diplômé de Sciences politiques, il commence une formation de comédien, puis fonde en 1997 la Compagnie de la Mauvaise Graine. Très vite repérée par la presse et les professionnels lors du festival d’Avignon 1998, sa compagnie est accueillie en résidence au Forum du Blanc-Mesnil en Seine-Saint-Denis et soutenue par le théâtre Gérard-Philipe (sous la direction de Stanislas Nordey). La compagnie y développe son travail de création sur des auteurs contemporains. Elle sera par la suite en résidence à la Maison de la Culture d’Amiens, puis associée à la Comédie de Reims et au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines. Fidèle à son attachement aux auteurs vivants, Arnaud Meunier poursuit un compagnonnage avec l’œuvre des auteurs qu’il affectionne, montant plusieurs pièces de Pier Paolo Pasolini, Eddy Pallaro, Michel Vinaver, Oriza Hirata et Stefano Massini.

De ce dernier, Arnaud Meunier met en scène Femme non-rééducable - Mémorandum Théâtral sur Anna Politkovskaïa et Chapitres de la chute, Saga des Lehman Brothers, qui obtiendra le Grand prix du Syndicat de la critique en 2014. La saison suivante, il dirige Catherine Hiegel et Didier Bezace dans Le retour au désert de Bernard-Marie Koltès. Pour l’édition 2016 du Festival d’Avignon, il crée Truckstop de l’autrice néérlandaise Lot Vekemans à la Chapelle des Pénitents Blancs. Puis, il poursuit l’exploration du théâtre de Stefano Massini en dirigeant la comédienne Rachida Brakni dans la dernière pièce de l’auteur florentin, Je crois en un seul dieu.

Vivement engagé dans la présence d'une diversité sociale et géographique, Arnaud Meunier crée en 2014 un programme d'égalité des chances pionnier à L'École de la Comédie de Saint-Étienne qui en quatre ans a permis à 18 jeunes issus de milieux populaires d'intégrer une École supérieure d'art dramatique[9],[10],[11],[12].

Parallèlement, Arnaud Meunier travaille également pour l’Opéra (récemment: L’Enfant et les sortilèges au Festival d’Aix en Provence, Ali-Baba à l’Opéra-Comique).

Trilingue (Français, Allemand, Anglais), Arnaud Meunier a travaillé au Japon, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Algérie, en Italie, en Autriche, en Angleterre, en Norvège, au Maroc, aux Émirats arabes unis, en Chine et aux États-Unis.

ThéâtreModifier

OpéraModifier

  • 2000 : Tri Sestri, Peter Eötvos – Ingo Metzmacher. Assistant à la mise en scène de Stanislas Nordey. Création au Reisnational Opera (Pays-Bas 1999). Reprise au Staatsoper de Hambourg (Allemagne 2000)
  • 2003  : Zeim re dei Geni, opéra-Théâtre de Carlo Argeli représenté au « 28e Cantiere Internazionale d’Arte de Montepulciano » (Italie)
  • 2005 : Le Cyclope, opéra pour acteurs de Betsy Jolas d’après Euripide, Le Forum de Blanc-Mesnil
  • 2007 : Pelléas et Mélisande Claude DebussyMaurice Maeterlinck Direction Simon Rattle. Metteur en scène associé à Stanislas Nordey. Création au Festival de Pâques de Salzbourg (). Reprise à Covent Garden (Londres mai 2007)
  • 2008 : Mélancholia, Georg Friedrich Haas – Emilio Pomerico. Dramaturge et collaborateur artistique pour Stanislas Nordey. Création mondiale à l’Opéra de Paris (Garnier)
  • 2012 : L’Enfant et les Sortilèges, Maurice Ravel – Colette, direction : Didier Puntos. Création au Festival d’Art lyrique d’Aix-en-Provence et tournée
  • 2014 : Ali Baba, Charles Lecocq – Albert Vanloo et William Busnach. Direction Jean-Pierre Haeck. Création à l’Opéra-Comique

Prix et récompensesModifier

  • juin 2018 : Prix de l’esprit d’entreprendre[13] dans la catégorie Révolutionner organisé par Acteurs de l’Économie
  • juin 2014 : Grand prix du syndicat de la critique (meilleur spectacle théâtral de l'année) pour Chapitres de la Chute, Saga des Lehman Brothers de Stefano Massini
  • juin 2014 : Nomination aux Molières 2014 pour le Molière du Théâtre public.

Notes et référencesModifier

  1. « Nomination de Arnaud Meunier à la direction de La Comédie de Saint-Étienne – Centre dramatique national - Ministère de la Culture », sur www.culture.gouv.fr (consulté le 6 mars 2019)
  2. Les Trois Coups, « Arnaud Meunier reconduit jusqu’en 2020 à la tête de la Comédie de Saint‑Étienne », sur Les Trois Coups, (consulté le 6 mars 2019)
  3. « Pour des états généraux des écrivains de théâtre », sur Libération.fr, (consulté le 6 mars 2019)
  4. La Terrasse, « L’héritage des pionniers de la décentralisation », sur Journal La Terrasse.fr (consulté le 6 mars 2019)
  5. La-Croix.com, « Arnaud Meunier, l’artisan d’une nouvelle ambition stéphanoise », sur La Croix, (consulté le 6 mars 2019)
  6. « Une nouvelle saison en partage à la Comédie de Saint-Etienne », sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes (consulté le 6 mars 2019)
  7. « Arnaud Meunier / Une vie en actes », sur www.petit-bulletin.fr (consulté le 6 mars 2019)
  8. Stéphane Capron, « Cap sur la jeunesse pour la nouvelle Comédie de Saint-Etienne ! », sur Sceneweb, (consulté le 6 mars 2019)
  9. « Le Monde / Arnaud Meunier : « Où sont les visages noirs, arabes, asiatiques dans nos théâtres ? » », sur lemonde.fr,
  10. La-Croix.com, « La Comédie de Saint-Étienne déploie l’échelle sociale », sur La Croix, (consulté le 6 mars 2019)
  11. « Le Monde / Les invisibles montent sur scène », sur lemonde.fr,
  12. « “Il faut se battre pour que la couleur de peau soit dramaturgiquement neutre”, Arnaud Meunier », sur Télérama.fr (consulté le 6 mars 2019)
  13. « Prix Révolutionner : Arnaud Meunier, le déterminé », sur La Tribune (consulté le 6 mars 2019)


Liens externesModifier