Ouvrir le menu principal

Autoroute A9 (Suisse)

autoroute suisse
(Redirigé depuis Autoroute suisse A9)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Autoroute A9.

Autoroute A9
image
Image illustrative de l’article Autoroute A9 (Suisse)
L'A9 en Lavaux en vue de la Riviera vaudoise.
carte

Historique
Ouverture 1970 - 1996
Caractéristiques
Longueur 150 km / 189 km[1]
Direction nord-ouest / sud-est
Extrémité nord-ouest Vallorbe
Intersections
Hauptstrasse Nummer 9.svg E23 connexion avec la N57 à Ballaigues / Vallorbe

A1Swiss.svg E25 à Essert-Pittet

A1Swiss.svg E23 E25 E62 à Villars-Sainte-Croix

Hauptstrasse Nummer 1.svg à Lausanne-Vennes

A12Swiss.svg E27 à Vevey (La Veyre)

Hauptstrasse Nummer 9.svg à Villeneuve

Hauptstrasse Nummer 11.svg à Aigle

Hauptstrasse Nummer 21.svg à Bex

Hauptstrasse Nummer 9.svgHauptstrasse Nummer 21.svg à Saint-Maurice

Hauptstrasse Nummer 9.svg à Martigny / Fully

A21Swiss.svg E27 à l'échangeur du Grand-Saint-Bernard

Hauptstrasse Nummer 9.svg à Riddes

Hauptstrasse Nummer 9.svg E62 à Sierre-Est pour le col du Simplon par Brigue
Extrémité sud-est Sierre
Réseau Route nationale
Territoires traversés
Région Drapeau du canton de Vaud Vaud
Drapeau du canton du Valais Valais
Villes principales Lausanne, Vevey, Montreux, Monthey, Martigny, Sion, Sierre

L'autoroute A9 est une autoroute suisse traversant le quart ouest du pays, entre le Jura vaudois et Sierre, et constitue la majeure partie de la route nationale 9. En construction entre Sierre et Brigue, son tracé suit dans les grandes lignes celui de la route principale 9. En Valais elle est appelée autoroute du Rhône. L'A9 constitue un tronçon des routes européennes 23, 25, 27 et 62.

HistoireModifier

L'A9 a été ouverte à la circulation en 1970 pour Lausanne-Aigle, entre 1980 et 1991 pour Aigle-Sion et en 1996 pour Sion-Sierre. Le tronçon entre Sierre et Brigue est en construction, seuls deux segments sont en service. La fin des travaux était initialement prévue en 2016, finalement la mise en service intégrale a été repoussée à une date indéterminée ultérieure à 2020.

En ValaisModifier

Dès le 6 avril 1957, la société des ingénieurs et architectes du Valais propose d'entreprendre une étude générale d'une autoroute en Valais. Cette autoroute a été planifiée dès 1960, pour répondre aux besoins de mobilité toujours plus importants et absorber le trafic de marchandises transitant par le col du Simplon en direction de l'Italie. Le Nouvelliste du 4 juin 1965 prétend à l'époque que la liaison entre Genève, Saint-Maurice et Brigue se fera entièrement par autoroute dès 1980. En 1978, une pétition munie 32 000 signatures est déposée à Berne à la commission nationale des pétitions du conseil national, elle s'oppose à la construction de l'autoroute entre Martigny et Brigue. La pétition dénonçait principalement l'empiètement de l'autoroute sur 2 % des terres cultivables du Valais, le coût trop élevé et le faible potentiel de l'automobile[2][réf. non conforme]. Appelée initialement N9, elle fut renommée A9 pour répondre au critères d'appellation du réseau autoroutier européen.

Sierre - BrigueModifier

Situé dans le Haut-Valais, le tronçon de Sierre - Brigue mesure 31,8 kilomètres, dont la moitié est prévue sous terre. Une portion de 3 km entre Viège-Est et Brigue ouvre en 2002. Le 22 août 2016, le percement du tube nord du tunnel de Viège long de 2,6 km est achevé. Le 25 novembre 2016, le tronçon de 7 km Loèche/La Souste Est – Gampel/Steg Ouest, qui comprend la tranchée couverte de Tourtemagne, est ouvert à la circulation[3]. La construction de ce tronçon, financée à 96 % par la Confédération, a coûté 490 millions de francs, dont 230 millions pour la tranchée couverte de Tourtemagne. La traversée de la forêt de Finges est prévue pour 2025.

En décembre 2016, WWF Suisse et Pro Natura annoncent leur volonté[Passage à actualiser] de déposer plainte auprès du Conseil fédéral contre l'État du Valais, l'accusant de laxisme dans la réalisation des compensations écologiques liées au chantier autoroutier dans le Haut-Valais depuis un quart de siècle, de nombreuses mesures de compensation écologique n'ayant pas été exécutées, ou partiellement. Entre Sion et Sierre, une autoroute verte avait été prévue en 1991, la revitalisation d'une forêt dans la région de Sion décidée en 1990 n'a pas été exécutée et entre La Souste et Gampel, une décharge de 10 hectares qui devait être rendue à la nature ne l'a pas été. Selon la loi sur la protection de l'environnement, les mesures de compensation doivent être réalisées à l'avance, ou en même temps que le projet auquel elles sont liées[4]. Sur les neuf mesures de compensation prévues, une seule a été concrétisée jusqu’ici, à savoir la revitalisation du canal du Russen[5].

En septembre 2019, l'ouverture complète du contournement de Viège est prévue pour 2024. L'ouverture de la tranchée couverte de Rarogne est prévue pour 2025. La traversée du bois de Finges est prévue pour plus tard[6].

ItinéraireModifier

 
L'échangeur d'Essert-Pittet (4) avec l'A1.
 
Entre les échangeurs d'Essert-Pittet (4) et de Villars-Sainte-Croix (8), les autoroutes A1 et A9 se confondent.
 
L'A9 entre Vennes (9) et la Blécherette (10) sur le contournement de Lausanne.
 
Vue sur le viaduc entre Montreux (15) et Villeneuve (16), le château de Chillon et l'entrée de la vallée du Rhône depuis Glion.
 
Vue du tunnel de Glion entre Villeneuve (16) et Montreux (15) depuis le viaduc de Chillon.
 
Sur le viaduc de Chillon entre Montreux (15) et Villeneuve (16).
 
Vue du château de Tourbillon et de la basilique de Valère depuis l'A9 entre Sierre-Ouest (28) Sion-Est (27).
 
Vue de l'A9 entre Sierre-Ouest (28) et Sion-Est (27).
 
Arrivée à Brigue (sortie 34 Brig-Gils) depuis le col du Simplon par la H9.

L'A9 commence dans le Jura à quelques centaines de mètres de la frontière entre la France et la Suisse, entre Vallorbe et Ballaigues. C'est une semi-autoroute jusqu'à la hauteur d'Orbe, alors dans le Moyen-Pays. Depuis l'échangeur d'Essert-Pittet elle se confond avec l'autoroute A1 jusqu'à Lausanne. À partir de Lausanne, elle longe le lac Léman en passant sur les hauteurs de Lavaux et en traversant la Riviera vaudoise, au pied des Préalpes vaudoises. Puis l'A9 pénètre dans le Chablais et débute sa remontée de la vallée du Rhône. À Saint-Maurice l'autoroute franchit la limite cantonale sur le fleuve, qu'elle va suivre d'un côte ou de l'autre jusqu'à Sierre en passant par Martigny et Sion. Le tronçon entre Sierre et Brigue est en construction, seuls deux segments sont en service. À la hauteur de Brigue, L'A9 est poursuivie par la route du col du Simplon (Route principale 9).

Elle est connectée à l'autoroute A1, partie commune entre les échangeurs d'Essert-Pittet et Villars-Sainte-Croix (Lausanne), à l'autoroute A12 à l'échangeur de la Veyre (Vevey) et à l'autoroute A21 à l'échangeur Grand-Saint-Bernard (Martigny). Elle a une longueur de 150 km entre Ballaigues et Sierre-Est.

km Nom Directions Remarques
  0 Douane du Creux Vallorbe, Vallée de Joux,   et N57 (France)
  1 Ballaigues Ballaigues, 132  
  2 Les Clées Les Clées, 132, Lignerolle
  3 Orbe Orbe, 130 133, Chavornay  
 
  4 Essert-Pittet   (Genève-Lausanne-Berne-Zurich-St. Margrethen) vers Berne
  5   - Chavornay Chavornay,  
  Restoroute de Bavois
  6   - La Sarraz La Sarraz, Échallens, 123
  7   - Cossonay Cossonay,  , 124 Vallée de Joux, Cheseaux
  8 Villars-Sainte-Croix   (Genève-Lausanne-Berne-Zurich-St. Margrethen) vers Genève
  9 Lausanne-Blécherette Lausanne-Blécherette, Centre, Beaulieu, Malley, Échallens, Police, 139 et 139.1
  10 Lausanne-Vennes Lausanne-Vennes, CHUV,  , Moudon
  11 Belmont Belmont, Lutry (sortie dans le sens Lausanne-Vevey et entrée dans le sens Vevey-Lausanne)
  12 La Croix Bretelle de sortie vers Lutry, Belmont (dans le sens Vevey-Lausanne et entrée dans le sens Lutry-Vevey)
  Restoroute de Lavaux
  13 Chexbres Chexbres, Puidoux, Moudon, 140
  14 La Veyre   (Vevey-Fribourg-Berne) vers Fribourg, Berne
  14 Vevey Vevey, (   )
  15 Montreux Nord Montreux Nord, ( )
  Aire de repos du Pertit
  16 Villeneuve, Montreux Villeneuve, Montreux,   Police
  Restoroute du Chablais
  17 Aigle Aigle,  
  18 Saint-Triphon Saint-Triphon, 145 Monthey, Pas de Morgins
  19 Bex Bex,    , Monthey
  20 Saint-Maurice Saint-Maurice,    , Massongex, Lavey
  Aire de repos des Preyses
  Relais du Grand-Saint-Bernard
  21 Martigny-Fully Martigny-Fully, Salvan, VS 330
  22 Grand-Saint-Bernard   ( ),   Martigny-Grand-Saint-Bernard vers le Grand-Saint-Bernard
  Aire de repos des Indivis
  23 Saxon Saxon, VS 503, Saillon, Fully
  24 Riddes Riddes,  , Saillon, Chamoson, Leytron
  Aire de repos d'Ardon
  25 Conthey Conthey, VS 504, Ardon, Vétroz
  Aire de repos des Îles
  26 Sion-Ouest Sion-Ouest, VS 44, Nendaz, Savièse
  27 Sion-Est Sion-Est, 206, Val d'Hérens, Ayent
  Aire de repos de la Biolaz
  28 Sierre-Ouest Sierre-Ouest,  
  29 Sierre-Est Sierre-Est, Interruption de l'A9,  , Val d'Anniviers  
  30 Leuk/Susten-Ost Leuk/Susten-Ost,    
  Aire de repos Martischeiju
  31 Steg/Gampel-West Steg/Gampel-West,    
  32 Visp-West Visp-West, En construction
  32 Visp-West Visp-West, En construction, Zermatt, Sass Fee
  33 Visp-Ost Visp-Ost,    
  34 Brig-Gils Brig-Gils,   via  , Nufenen, Grimsel, Furka  
  35 Brigue-Zentrum Brigue-Zentrum, (uniquement en direction de Sion)
  36 Ried-Brig Ried-Brig, Termen, Rosswald (téléphérique)

  vers la frontière Suisse - Italie ( ) via le Simplon

Ouvrages d'artModifier

 
Le viaduc de Chillon vu depuis Montreux.
 
Pont de Chandoline sur le Rhône (285 m) à Sion.
  • Pont de la Grande Combe
  • Pont de la Praz
  • Pont du Daillard
  • Pont de Lignerolle
  • Viaducs de la plaine de l'Orbe (2 080 m)
  • Échangeur d'Essert-Pittet
  • Viaduc du Chêne
  • Ponts du Talent
  • Viaducs de Coudray
  • Échangeur de Villars Ste-Croix
  • Viaduc de la Chocolatière sur Le Flon (424 m)
  • Pont La Chandelar
  • Ponts La Paudèze (413 m)
  • Tunnel de Belmont (296 m)
  • Pont La Lutrive (395 m)
  • Tunnel de Chauderon (196 m)
  • Tunnel de Criblette (233 m)
  • Pont La Bahyse (324 m)
  • Pont
  • Tunnel du Flonzaley (690 m)
  • Pont
  • Murs de soutènements
  • Viaduc de la Veveyse (328 m)
  • Tunnel de Glion (1 345 m)
  • Viaduc de Chillon (2 150 m)
  • Viaduc de Plaine du Rhône (1 162 m)
  • Pont de la Grande Eau
  • Pont de l'Avançon
  • Tunnel de l'Arziller (410 m)
  • Ponts de St-Maurice sur le Rhône (120 m)
  • Galerie couverte de St-Maurice
  • Viaduc Bois Homogène (362 m)
  • Viaduc des Sablons sur le Trient (266 m)
  • Pont sur la Dranse (120m)
  • Pont de Riddes sur le Rhône (253 m)
  • Pont sur la Lizerne (300 m)
  • Pont de Chandoline sur le Rhône (285 m)
  • Galerie de Champsec (710 m)
  • Pont sur la Borgne (130 m)
  • Pont de l'Uvrier (170 m)
  • Tranchée couverte de Lienne (720 m)
  • Tunnel de Sierre
    • tranchée couverte Crête-Plane (180 m)
    • tranchée couverte Alusuisse (1 070 m)
    • tunnel Ancien-Sierre - Plantzette (580 m)
    • tranchée couverte de Géronde (250 m)
    • tunnel de Géronde (370 m)
  • Viaduc d'Îles Falcon sur le Rhône (720 m)
  • Tunnel Susten (projet)
  • Tranchée couverte de Tourtemagne
  • Tunnel du Riedberg (en construction)
  • Tranchée couverte de Rarogne (en construction)
  • Tunnel de Viège (en construction, ouverture en 2019)
  • Staldbachbrücke (213 m/210 m) (en construction)
  • Tunnel de Eyholz entre Staldbach (Viège) et Grosshüs (Eyholz) (4 310 m/4 279 m) (en construction, ouverture en 2018)
  • Gamsenbrücke sur la Gamsa (80 m)
  • Gamsentunnel (1 021 m/1 074 m)
  • Gstipftunnel (215 m)
  • Pont Naponleonsbrigga sur la Saltina (330 m)

AccidentModifier

Le , un des plus importants accidents routiers survenus en Suisse s'y est produit. 28 personnes (dont 22 enfants) ont perdu la vie après qu'un autocar immatriculé en Belgique s'est accidenté dans le tunnel de Sierre au retour de leur classe de neige[7].

Article détaillé : Accident du tunnel de Sierre.

Notes et référencesModifier

  1. La longueur de l'autoroute entre Ballaigues et Sierre-Est est de 150 km. La longueur du parcours actuelle entre Ballaigues et la fin du contournement de Brigue (H9 pour le col du Simplon), donc en prenant la route principale 9 entre Sierre-Est et Brigue, est de 189 km. L'autoroute achevée sera plus longue en raison du contournement de Viège en tunnel.
  2. [1] : archives Le Nouvelliste
  3. Autoroute A9: ouverture d'un nouveau tronçon dans le Haut-Valais, Le Nouvelliste, 9 août 2016.
  4. Plainte d'organisations écologistes contre l'Etat du Valais concernant l'A9, RTS, 20 décembre 2016.
  5. Stéphanie Germanier, Autoroute A9: les protecteurs de la nature dénoncent l'inaction de l'Etat pour compenser l'impact des travaux, Le Nouvelliste, 20 décembre 2016.
  6. Suisse : L'autoroute A9 terminée d'ici 6 ans dans le Haut-Valais, Le Matin, 17 septembre 2019.
  7. Une douzaine de drames en Suisse depuis trente ans, article RTS consulté le 14 mars 2012.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier