Ouvrir le menu principal

Route principale 21 (Suisse)

route principale en Suisse
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir H21 et Route 21.

Route principale 21
image
carte

Autres noms Hauptstrasse 21 / H21
Caractéristiques
Longueur environ 86 km
Direction nord / sud
Extrémité nord Saint-Gingolph (frontière française D 1005))
Intersections
à Vionnaz

E27 E62/ à Bex
E27 E62/ à Saint-Maurice

E27 E62/ à Martigny
Extrémité sud Tunnel du Grand-Saint-Bernard (frontière italienne SS 27)
Réseau Routes principales
Territoires traversés
Région Drapeau du canton du Valais Valais
Drapeau du canton de Vaud Vaud
Exploitation
Gestionnaire Valais : Département des Transports, de l’Équipement et de l'Environnement
Vaud : Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR)

La Route principale 21 est une route principale suisse reliant Saint-Gingolph au tunnel du Grand-Saint-Bernard. Débutant à Saint-Gingolph à la frontière franco-suisse, elle remonte depuis le Léman la rive gauche de la vallée du Rhône. D'abord dans le Chablais valaisan jusqu'à Monthey puis franchit le Rhône vers Bex dans le canton de Vaud et continue alors en tronçon commun avec la route principale 9 jusqu'à Martigny. En aval de Saint-Maurice, la route principale 21 franchit à nouveau le Rhône pour se retrouver définitivement en Valais où elle longe le fleuve jusqu'à Martigny, elle devient alors un tronçon de la route européenne 27, remonte la vallée de la Drance jusqu'à Sembrancher puis le val d'Entremont jusqu'au tunnel du Grand-Saint-Bernard permettant le passage à la Vallée d'Aoste en Italie.

Sommaire

ParcoursModifier

 
De St-Gingolph, au bord du lac Léman, à Martigny, la H9 remonte la vallée du Rhône.

ProjetsModifier

Il est prévu la construction d'une route d'évitement de Saint-Gingolph à ciel ouvert et en tranchée couverte. Ce projet tient notamment compte de la nouvelle route principale H144 Villeneuve - Les Evouettes, de l'améloration du trançon de la H21 Vouvry - Le Bouveret en partie réalisé, et est en lien avec des intentions des autorités françaises de renforcer la liaison internationale sur la rive sud du lac Léman[1].

Notes et référencesModifier

  1. [PDF]Routes principales suisses : Evitement St-Gingolph (H21), Plan directeur cantonal - Fiche de coordination c.501/2. État du Valais .

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier