Ouvrir le menu principal

Pas de Morgins

col routier des Alpes, frontière franco-suisse

Pas de Morgins
Image illustrative de l’article Pas de Morgins
Vue du lac de Morgins, à cinquante mètres du col, côté suisse.
Altitude 1 371[1] ou 1 369[2] m
Massif Massif du Chablais (Alpes)
Coordonnées 46° 14′ 58″ nord, 6° 50′ 46″ est[1]
PaysDrapeau de la France FranceDrapeau de la Suisse Suisse
ValléeVal d'Abondance
(nord-ouest)
Val d'Illiez
(sud-est)
Ascension depuisLa Chapelle-d'Abondance Monthey
Déclivité moy.5,2 % 5,7 %
Déclivité max.8 % 11 %
Kilométrage6,4 km 16,5 km
Accèsroute D 22 route 201
Fermeture hivernale aucune

Géolocalisation sur la carte : canton du Valais

(Voir situation sur carte : canton du Valais)
Pas de Morgins

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Pas de Morgins

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Pas de Morgins

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pas de Morgins

Le pas de Morgins est un col de moyenne altitude situé sur la frontière franco-suisse, entre le département de Haute-Savoie (dans la région Auvergne-Rhône-Alpes) et le canton du Valais (Suisse), à une altitude de 1 371 m ou 1 369 m. C'est le point de passage de la route reliant Thonon à Monthey entre le val d'Abondance et le val d'Illiez via le val de Morgins.

Borne frontièreModifier

Au col se trouve une borne frontière datant de 1737[3].

CyclismeModifier

Tour de FranceModifier

Le pas de Morgins a été franchi à 3 reprises par le Tour de France dans le sens Suisse-France. Il est classé 1re catégorie depuis 1985. Voici les coureurs qui ont franchi le col en tête[4] : le Belge Paul Wellens en 1977, le Colombien Luis Herrera en 1985 et le Belge Ludo Peeters en 1988 Il a également été franchi à 3 reprises dans le sens France-Suisse. Voici les coureurs qui ont franchi le col en tête[5] : le Français Mariano Martinez en 1978, le Néerlandais Theo de Rooij en 1984 et le Belge Frank Vandenbroucke en 1997.

Critérium du DauphinéModifier

Le pas de Morgins a été monté plusieurs fois par le critérium du Dauphiné. Il a été franchi en tête en 2013 lors de la première étape par Jean-Marc Bideau, le col classé en 1re catégorie ; ensuite en 2014 lors de la 7e étape sur un versant plus court classé en 2e catégorie par Alessandro de Marchi puis enfin en 2019 depuis Châtel et classé en 3e catégorie.

Tour de RomandieModifier

Sur le Tour de Romandie 2016, une partie du versant suisse du pas de Morgins a été grimpée lors de la 2e étape. Cependant l'arrivée a été jugée à Morgins, à 1,5 km du sommet du col. Nairo Quintana a accéléré dans cette ultime ascension avec Ilnur Zakarin et a distancé les autres favoris. Zakarin a franchi en premier la ligne d'arrivée mais a été déclassé par les commissaires[6] pour avoir gêné lors du sprint le coureur colombien qui a endossé par la même occasion le maillot de leader.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier